MENU

Blog

Comment bien choisir son saumon ?

Riche en Oméga-3 et donc en bonnes graisses (voir notre article sur le gras), le saumon est l’invité de choix sur les tables des fêtes de fin d’années. Toutefois, l’Anses recommande de ne pas en manger plus de deux fois par semaine en raison du risque de contamination aux métaux lourds. Le nutritionniste Anthony Berthou nous a aidé à déterminer les critères pour bien le choisir.

L’espèce : privilégiez le saumon d’Alaska

Le saumon atlantique est aujourd’hui constitué de saumon d’élevage à 90%. Il est plus facile de trouver du saumon pacifique sauvage. Quant au saumon d’Alaska, il est systématiquement sauvage.

L’avantage du saumon sauvage est qu’il est riche en astaxanthine, un colorant naturel présent dans les crevettes qui lui donne sa couleur rouge, qui est également un excellent antioxydant !

À l’inverse, le saumon d’élevage est naturellement gris en raison de son alimentation. C’est pourquoi les éleveurs ajoutent une version synthétique de l’astaxanthine, et disposent ainsi d’un éventail de couleurs en fonction de la teinte qu’ils souhaitent donner au saumon, à l’image du DSM SalmoFan™ développé par le laboratoire Hoffman-LaRoche.

L’inconvénient du saumon sauvage est qu’il est paradoxalement plus contaminé que le saumon d’élevage. Cela s’explique par la pollution des océans, et donc par la contamination de l’alimentation des saumons.

Le saumon d’Alaska est celui qui s’en sort le mieux car la mer est moins polluée. C’est donc celui qui permet de bénéficier des bienfaits du saumon sauvage en limitant les méfaits liés à la contamination des océans.

Le fumage : gare aux arômes cancérigènes !

Si vous optez pour un saumon fumé, prêtez attention à la façon dont a été réalisé le fumage.
La mention « fumée au bois de … » garantit un fumage par combustion lente provenant d’une seule essence, généralement de chêne et de hêtre qui sont réputées comme les meilleures. Attention à la mention « arôme fumée » : ces arômes contiendraient des substances cancérigènes selon un rapport de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments).

La mention « jamais congelé » : un poisson qui n’a rien perdu de sa qualité

Cette mention signifie que le poisson n’a pas été congelé ni avant, ni après qu’il soit fumé. En effet, un début de congélation est souvent réalisé sur le saumon fumé pour faciliter son tranchage sans que la mention “ne pas recongeler” ne soit indiquée. Or, les Oméga-3 se dégradent à basse température, une congélation de votre saumon diminue donc sa qualité nutritionnelle. Toutefois, cette oxydation est très lente, si vous le congelez seulement quelques jours avant les fêtes, il ne devrait pas avoir perdu ses bons acides gras.

Le label bio : une contamination plus forte

L’an dernier, une enquête de 60 millions de consommateurs a révélé que le saumon bio était davantage contaminé en métaux lourds et pesticides que le saumon conventionnel. Cela est lié au fait que l’alimentation des saumons bio se rapproche de celle de leur état naturel et est donc constituée de farines et huiles de poisson, quand les saumons d’élevage conventionnel sont nourris avec des huiles et farines végétales. Or, cette alimentation plus naturelle est paradoxalement plus contaminée à cause de l’état de pollution de nos océans.

Seul léger avantage, le saumon bio contient moins d’acides gras trans (qui sont des mauvaises graisses) que le saumon conventionnel.

Et si on passait à la truite saumonée ?

Encore peu connue sur les tables du réveillon, la truite saumonée est une bonne alternative au saumon. Moins grasse, elle est naturellement moins polluée, les polluants se stockant essentiellement dans les parties grasses. Seul petit bémol, elle est légèrement moins riche en Oméga-3.

L’idéal reste de varier les sources de saumon afin d’éviter l’accumulation des mêmes contaminants à long terme, et de consommer le saumon occasionnellement (1 fois par semaine maximum).

Pour aller plus loin

Découvrez le Programme Nutrition Yuka : 10 semaines pour acquérir les bases d’une alimentation saine avec 40 recettes et 1 nutritionniste qui répond à vos questions.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

116 commentaires

  1. Lemoine

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir ce que vous pensez du saumon sauvage, notamment ceux avec la certification MSC. Est ce que vous les considérer équivalent aux poissons bio ? Est ce qu’ils sont noté comme bio sur l’application Yuka ?
    Merci d’avance et bonne continuation

  2. NefertarideLyon

    je n’achète plus de saumon depuis plus d’un an, et je privilégie les poissons « pêché à la ligne », mais j’ai peut être tout faux

  3. Jacques

    A quand la recherche de nanoparticule dans les produits alimentaires?

  4. Janyk Loyer

    Grâce à Télé matin ,j’ai découvert cette application, belle initiative, elle’est geniale à utiliser sans modération. Je n’ai pas hésité à la partager avec les amis de Facebook.

  5. Jean

    Votre site est GENIAL ! Je ne peux plus m’en passer. Merci.

  6. Sophie

    Très heureuse d avoir accès à ttes ces informations, j ai découvert votre application à ce jour. C’ est une mine d or!!!

    1. Christine VOYARD

      Appli qui ne me quitte pas quand je fais mes courses ! J’attends avec impatience celle qui concerne les cosmétiques et autres produits.
      Par contre comment effacer l’historique ? 🤔

  7. Douici

    Merci pour toutes ces infos

  8. Jean-Jacques Pena

    Merci.

  9. luberonne

    très bonne application qui me rend bien service, je fais plus attention à ce que je mange maintenant, merci d ‘avoir mis les produits de remplacements équivalents Cécile

  10. Bligny

    Bnjour,
    merci pour cet appli simple et pratique
    pensez vous pouvoir un jour l étendre aux produits cosmetiques , d entretiens ,,,,,
    meilleurs voeux 2018
    Pascale

  11. Souveton

    Bonjour,
    Je suis médecin nutritionniste et j’aime beaucoup votre application que je recommande à mes patients. Elle est extrêmement facilitante et pratique, ce qui manque dans le monde de la nutrition actuelle plus basé sur les incitations que la facilitation. Le lien nutrition-alimentation s’en trouve amélioré et c’est une bonne nouvelle. Transmettez également mes salutations à Anthony Berthou avec lequel j’ai partagé une conférence en nutrition il y a quelque temps à Lausanne.

  12. Sophie

    Merci pour les infos claires et concises; ça reste compliqué de sélectionner ses produits tellement on entend d’infos contradictoires, mais vous apportez un éclairage très utile! Récemment connectée à Yuka, j’apprécie beaucoup.

  13. Jean-Michel

    Aujourd’hui on nous endors avec des kilomètres d’explications pour essayer d’attirer le consommateur. Avec vous on va à l’essentiel, les sujets sont clairs et précis. Bravo

  14. Lucie

    Merci pour l’article très complet. J’adore votre application, je l’ai découverte récemment et m’en sert beaucoup. La base de données donnée est très riche. Encore Merci

  15. sa kad

    Merci beaucoup pour l’apliquation,et pour la documentation grâce à vous ont peut savoir se Qu’ont mange, mar de se faire avoir à chaque fois.

  16. Barbado Michèle

    J’adore Yuka 😍 Julie toujours à notre écoute joyeuses fêtes à tous et merci encore

  17. Lolie

    Merci pour les conseils pour le saumon 🙂
    C’est toujours bien d’avoir des renseignements sur nos produits dans nos assiettes !
    Bonne fêtes de fin d’année
    Bonne continuation !

  18. Marie Moscardini

    Merci pour vos articles. Joyeux Noël

  19. Stan

    Merci du partage, super intéressant, cela complète mes quelques connaissances en la matière.
    Bonne fêtes de fin d’année à tous.
    @+

  20. Devaux nicole

    Merci pour vos précieux conseils. J’adore Votre application qui a changé mon mode de nourriture. Je parle de vous à tout mon entourage.
    Continuez !!!Nicole

  21. Vito

    Merci, bon article on ne parle pas assez de la pollution des Nos mer. Bonnes fêtes.

  22. Didier

    Merci beaucoup pour vos articles très intéressant passé de bonne fêtes merci encore à votre équipe Cdlt

  23. Anonyme

    Merci

  24. Billmann Annie

    Bien que déjà bien renseigné sur certains points, vous m’en apprenez toujours davantage….Merci beaucoup ! et bravo à toute l’équipe pour votre magnifique travail, pour le bien être de tous !!

  25. Pierre

    Et qu en est il des farines animale pour les saumons d élevage norvégien? Elles sont toujours autorisées il me semble

  26. soulié julia

    Merci pour toutes ces précisions. cet article vient en complément du reportage sur le Saumon diffusé dimanche sur tv5…..
    Bravo l ‘équipe
    excellentes fêtes de fin d’année et pas d’excès en saumon 😉
    Julia

  27. Vieillescazes

    Petit article intéressant, un petit tour d’horizon sur les pays producteurs de saumons aurait été un plus pour encore mieux faire son choix..mais c’est déjà super bien…bravo à l’équipe. JN et BA …on se trouve en 2018!

  28. Daugabel

    Article tres interressant. L’appli me permet de selectionner des produits. Super!! Je partage dès que je peux. Vous le meritez

  29. Stéphane

    Merci pour cet article.
    Bravo pour l’application YUKA.
    Bonne continuation à toute l’équipe.

    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup Stéphane 🙂

  30. Desmon

    Bonjour julie et a votre equipe ,merci pour ces infos toujours aussi bonne a lire!! Poura part je priviligie plutot a truitr que le saumon deja moins gras et que je trouve plus fin en gout!! Vu un reportage sur les saumons d’elevage laver a leurs pesticide contre les poux d’eau (malgres qu’ils inserent des poissons pour ca!!) Je souhaite a vous et a toute votre equipe de bonne fetes de fin d’annees!!

  31. RIEUSSET

    Merci beaucoup ! je trouve votre appli et vos conseils formidables.

  32. Jean-Marie

    Merci pour cet article très intéressant, comme d’habitude. Un peu flippant, tout de même, mais bon, au moins on s’est ce qu’on mange !

    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup Jean-Marie ! Oui, ça peut faire un peu peur en effet, l’idée n’est pas de bannir le saumon pour autant mais d’avoir conscience des risques pour en faire une consommation plus éclairée.

  33. Loïc

    Merci à vous pour le travail accompli pour mettre en avant les risques plus où moins élevé sur le fait de manger certain produit, notamment le saumon aujourd’hui, sans pour autant le bannir. De nos jours et avec la course aux profits ,tout est contaminé, même ce qui pousse dans notre jardin le cas échéant ……..

  34. Anonyme

    Merci pour ces précisions si précieuses…

  35. Toreau

    Merci pour cet excellent article.

  36. lebel

    en grande distribution on voit du saumon fumé sauvage très rose et du saumon sauvage blanc !!!!!

  37. UNE HONTE

    Plagiat… dommage !

    1. majo

      Plagia de quoi ?

    2. Julie de Yuka

      Oui, plagiat de quoi ? Je serais curieuse de savoir également 🙂

      1. Anonyme

        Merci Julie pour votre travail !

  38. Sophie Rodier

    Merci Julie , encore un article passionnant , mais consternant !

  39. Eric

    Excellent article, j’imagine le travail pour arriver à l’écrire ainsi.
    Et il est intéressant et très utile.
    Merci pour le partage.
    En Alsace, on trouve de plus en plus du saumon sauvage d’Alaska, mais toujours du congelé décongelé.
    Il est rare, voir presque impossible de trouver du Saumon sauvage des mers du Nord ou d’Alaska jamais congelé ou surgelé.

    @François Bongars, les champignons, herbes de Provence de France sont bien plus contaminés par la radioactivité.
    De même en Alsace, les fruits à baies, tels que mûres, myrtilles, etc…
    Maintenant, le corps humain sait gérer cette pollution. Il ne faut pas être en carence en iode.
    C’est plus difficile pour les métaux lourds, même si là encore il existe des moyens.
    Mais manger sain, bio, penser au bien être des animaux et de la planète sont de bonnes bases.
    Après, il faut surtout être bien dans sa peau, savoir gérer le stress et le mal être pour que le corps puisse faire son boulot d’auto-guérison, ce qu’il sait bien faire si on lui en donne les moyens;

  40. FRANCOIS BONGARS

    les eaux du Pacifique Nord ont été contaminées par les substances radioactives émanant de Fukushima, emportées dans les courants et réparties dans toute la partie nord et donc le long des côtes de l’Alaska . A t’on effectué des dosages de la radioactivité de ces poissons?

  41. Perot Sylvie

    Depuis le reportage sur la pollution des eaux inhérentes aux détritus d’usine chimique en Atlantique, avec des effets de toxicité grave sur le cerveau, je n’arrive plus à acheter du saumon avec confiance pour mes enfants et moi. Grâce à vos conseils et à votre appli, Je vais tenter l’achat pour Noêl avec un peu plus de confiance. Merci pour ce que vous faites pour nos enfants.
    Sylvie

  42. Cha

    Attention, le saumon fumé sauvage a forcément été congelé. Ne récongelez jamais un saumon sauvage !

  43. ouda lartigue

    Merci pour toutes ces indications précieuses ! Bravo pour cette application bien utile à mon quotidien .

    1. Julie de Yuka

      Merci Ouda, ravie que l’appli et les articles te soient utiles !

  44. Lagathu

    Très intéressant ! Il y a aussi les coquillages contaminés, comme en rade de Brest ( praires huîtres coquilles saint Jacques)

  45. Anonyme

    J’en prends note. Merci pour ses informations

  46. Claude

    Cette application est super et très enrichissante merci

  47. Gilles GARRE

    Excellent article qui m’Oriente dans mon choix et ceci sans pub forcée
    Bravo continuez

    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup Gilles 🙂

  48. Gerard

    Merci de ces explications qui vont m’aider dans mes choix juste avant les fêtes…..bravo à vous…..

  49. GANG

    Merci . Très interressant et votre application super

  50. Martine

    Merci pour ces infos bien utiles pour tenter de faire les bons choix

  51. Christine

    Merci pour tout ces bons conseils
    À bientôt de vous lire 🌷🌻😊

  52. Sissi

    Votre appli est vraiment très utile, si les pesticides et autres produits dangereux pour la santé, étaient indiqués lors des scans, on ne saurait vraiment plus quoi manger…

  53. Renė

    Beaucoup de merci et c’est logique
    Ce qui serait très bien c’est de promouvoir cette application en en parlant autour de nous
    Les diététiciens devraient en parler. La profession médicale se doit d’informer les patients

  54. Jpn

    Merci Julie pour les infos sur les saumons et autres produits.helas le constat est sans appel avec votre appli et juste de surcroît : on mange rarement des produits non toxique ou non poluer .ceci grâce aux lobbies.. suis désolé du système.lol

  55. Pegoraro

    Merci Yuka pour l article qui est très instructif et va mieux m aider à choisir le bon saumon pour les fêtes et pour moi-même Bonnes fêtes 🎅🏻🎄

  56. radiguet

    Merci Yuka pour toutes ces infos pertinentes !!!!
    BONNE FÊTES 🎅🎄

  57. Nathalie

    Merci pour ces informations. Tellement difficile de s’y retrouver. Très surprise sur le bio

    1. LOPEZ

      j’ai pas confiance au saumon et meme les autres poisons merci YUKA de nous informer

  58. Pierjean

    Cela serait bien de compléter l’article par les pollutions liées à l’élevage des saumons. Une démarche pour une alimentation saine doit également prendre en compte les effets secondaires s’il y en a sur la nature et je crois savoir que ceux-ci sont très important dans le cadre du saumon d’élevage.

  59. Tené

    Bonjour à tous, comme d’habitude des conseils très utiles, oui le BIO n’est pas obligatoirement bon pour nous. Personnellement, j’ai constater qu’une très grande marque BIO vendait des produits passables. De quoi se poser des questions que beaucoup de gens devraient faire.

  60. Le chatelier

    Est ce que les produits qu’on scan mais que yuka ne connaît pas vont finir par être référencé et analysé? Merci a vous, salutation chez casaco et continuez ainsi!

  61. D. JANVIER

    Bonsoir,
    encore merci pour pour toute ces informations. continuez.

  62. Jose

    Merci de ces précisions très utiles

  63. Capelle Claudie

    merci pour cet article très interessant surle saumon .

  64. Toff

    En plus d’être utile pour notre santé votre application est également un moyen ludique de faire réfléchir nos enfants sur les choix de leur alimentation et par extension sur beaucoup d’autres choses.
    Bravo !

  65. Anonyme

    Merci pour toutes ces précisions

  66. De Colle m

    Excellent commentaire, très clair. Merci beaucoup.

  67. tkaczynski

    très bonnes explications c’est parfait ,bravo

  68. anonyme

    merci pour ces info
    dommage j’ai déjà commende mon saumon ,il vient d’Écosse et n ‘est pas bio ,j’avais des soupçon sur les poissons bio
    merci de votre aide qui nous pousse à encore plus reflechir à notre bien mangé
    et puis je n’offre du saumon qu’une fois par an à Noel !!

  69. Pons Sonia

    Merci pour tout vos conseils précieux même si ils n’y en a pas beaucoup. Cette application est géniale, elle m’a permit de comprendre les étiquettes nutritives, de cerner la qualité des aliments et également de repérer les meilleurs composants et ceux qui sont à bannir. Tout en ayant un budget moyen cela est tout à fait possible!

  70. danièle GILLET

    Merci bcp pour vos analyses éclairées. Depuis que j’ai téléchargé votre application je trouver les courses bcp bcp plus fun à faire.
    Bien cordialement.

  71. Anonyme

    Merci Julie pour tous ces articles.

    1. AGLAE

      Merci Julie pour ces précisions. Je mange du saumon sauvage d’Ecosse ou d’Alaska.A Seattle où ma fille réside, le saumon est fumé différemment,le goût est tout autre et les tranches sont plus épaisses et il est excellent…… un peu loin ….Le nombre de saumons là-bas est folie !
      Merci encore.
      Bonnes Fêtes et à bientôt.

  72. Anonyme

    J’ai appris quelque-chose, merci

  73. Anonyme

    Alaska, océan moins métaux lourds, bio plus contaminé, fumage cancérigène. Je vaid me rabattre sur les sardines.
    Bien vos infos. Merci

  74. Delf

    Article très intéressant et très compréhensible
    Merci Julie

  75. Pierre 14.12.2017

    Merci pour ces informations .

  76. Thierry

    Merci Julie pour toutes tes infos.
    Il en ressortque la saumon, même le moins pollué, celui d’Alaska, n’est plus très szin pour la santé. La truite saumonée est une très bonne alternative. J’en achète régulièrement, et le gout est très fin… et le caractère festif est toujours là !
    A bientôt.
    Thierry

  77. Thomas

    A choisir de l’élevage, il me semblait que le saumon écossais ou irlandais était à privilégier par rapport au norvégien. En effet la Norvège n’étant pas dans l’UE elle n’est pas soumise aux mêmes contraintes et utilise des produits interdits, notamment des pesticides pour tuer les tiques des saumons… Est-ce vrai ?

  78. Farys

    Merci Julie pour toutes ces bonnes infos que tu distilles sans compter !!! Passe de bonnes fêtes 🎉 de fin d’année 🎄🎉🍾🎁Odile

  79. Ernst

    J’ai testé avec Yuka la truite fumée française d’elevage provenant De Bretagne vendue chez Carrefour..vraiment pas top d’apres Yuka ! Pas de variante proposée . J’ai arrêté le saumon depuis des années et le thon rouge depuis près de 40 ans !!! Il reste les petits poissons aux mêmes vertus , de début de chaîne : sardines, maquereaux, harengs…

  80. Medmed

    Merci 🙏 !! Mais alors lequel saumon choisir en hypermarché ???

  81. Calvo-yon

    Merci Julie pour toutes ces précisions ! Cela nous permet d’y voir plus clair 🤔, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année à toute l’équipe 🥂🎊🎉 katia

    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup, joyeuses fêtes à vous aussi 🎄🎅

  82. mamie caillou

    merci pour cet article qui nous éclaire face à tous les produits proposés sur le marché, je souhaite de joyeuses fêtes à toute l’équipe et beaucoup de succès à la petite carotte magique !

  83. Gaby

    Nous prenons très au serieux, vos remarques et conseils, parfait votre service.

  84. MERRIEN Michel

    Bonjour à notre maison nous sommes végétariens rien pa de saumon ni Foix gras que (fruits et légumes 🌽 et mercis pour votre petit message cordialement Michel

  85. Pierric

    Merci Julie
    Je sais que mon saumon sera meilleur Grace a vous cette année au réveillon
    Joyeux Noël…

  86. MME ROSEMONDE DOIGNIES

    Super intéressant et efficace dans le propos

  87. Clo

    Pour toutes les raisons que vous indiquez j’ai fait le choix depuis quelques années d’acheter de la truite bio et de ne consommer qu’occasionnellement du saumon fumé. La précision sur le saumon d’alaska sauvage est un plus, reste plus qu’à ouvrir l’oeil, et le bon 😉

  88. Brondel

    Merci

  89. Thuy houng

    Merci pour les bons conseils….

  90. Marine

    J’adore vos articles, ils sont toujours instructifs

  91. Patricia

    Très bon article et super instructif

  92. Eva

    Je n’avais jamais prêté attention aux articles que vous pouviez envoyer, mais je dois vous avouer que ce dernier est super intéressant, on apprend beaucoup de choses et le fait que vous proposiez des alternatives ou bien ne serait ce que pour la dernière phrase préconisant de varier les sources : je vous dirais que je repasserai lire vos articles avec grand plaisir !

    1. Julie de Yuka

      Merci Eva, j’en suis ravie !

  93. Stephanie

    Merci pour cet article qui conforte mon choix de truite fumée.😊

  94. Philippe

    Merci pour cet article très clair

  95. Youn

    Hyper intéressant ! Merci pour ce tri dans toutes les infos et contre infos qu’on nous assène.

  96. Stéphanie

    Merci pour ces merveilleux renseignements.

  97. Anais

    merci pour les infos 🙂 Love Yuka!

    1. Julie de Yuka

      😍

  98. BRUNTZ

    que penser du label rouge????

    1. Isabelle H.

      Oui je rebondis sur la question du Label Rouge… c’était aussi un de mes critères de choix pour le saumon fumé mais également pour la volaille. Avez-vous un commentaire à nous partager ?

      1. Marie G

        Le label rouge est un instrument marketing créé de toutes pièces dans les années 80 (Mon ancien JOB, le marketing (si vous saviez les couleuvres qu’on vous fait avaler!). Il n’a aucune valeur… Malheureusement!
        Personnellement, travaillant dans une poissonnerie familiale dans le Finistère (la criée tous les matins) je ne mange JAMAIS aucun saumon. Sardines et lisette (petits maquereaux) ou anchois sont des sources moins polluées d’Omégas 3. (Je travaille aussi sur la nutrition… mais pas sur la diététique, discipline tranfigurée par Big Pharma)

    2. Julie de Yuka

      Concernant le Label Rouge, c’est avant tout un critère gustatif et non nutritionnel. S’il est généralement meilleur au goût, rien ne montre aujourd’hui qu’il est meilleur pour la santé.

  99. Gilles

    Merci pour ces infos, précieuses en ce moment en particulier…

  100. Alexandre

    Encore un article excellent, merci pour toutes ces infos !
    Bonnes fêtes 😉