L’équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique consiste à équilibrer le pH de notre corps. Cet équilibre est indispensable pour optimiser sa santé. Voici notre décryptage fait avec l’aide du nutritionniste Anthony Berthou pour mieux comprendre ce concept.

Les principes de l’équilibre acido-basique

Pour que notre organisme puisse bien fonctionner, il doit bénéficier d’un pH équilibré, à savoir un pH neutre. Le pH ne doit donc être ni trop acide, ni trop basique (ou alcalin).

Le pH se calcule sur une échelle allant de 0 (acide) à 14 (basique). Le pH sanguin du corps se situe entre 7,35 et 7,45.

Pour maintenir un pH équilibré, il faut donc consommer en bonnes proportions des aliments acides et des aliments alcalins. Ils se répartissent de la manière suivante :

  • Aliments acidifiants : sel, viande, charcuterie, fromage, poisson, céréales raffinées (pâtes, riz blanc, pain blanc), produits laitiers (yaourts, fromage), sodas, alcool, poissons, crustacés, café
  • Aliments basiques (ou alcalinisants) : fruits, légumes, oléagineux (noix, amandes, etc.), thé vert, épices et fines herbes, ail, oignon

Attention, il ne faut pas confondre le goût “acide” d’un aliment et son pouvoir “acidifiant”. Ainsi, le citron a un goût très acide mais est un aliment au pouvoir alcalinisant.

Lorsque les apports entre éléments acidifiants et alcalinisants sont déséquilibrés, notre organisme dispose de mécanismes de régulation assez performants. Cependant, un trop grand déséquilibre peut à terme poser des problèmes de santé importants.

Le sel : le principal responsable du déséquilibre acido-basique

Le problème de notre alimentation occidentale actuelle, c’est qu’elle est souvent trop acidifiante. Ce déséquilibre est notamment lié à notre consommation excessive de sel qui contribue à acidifier l’organisme. Lorsque vous consommez du sel de table (la grande majorité par les charcuteries, le pain, le fromage et les plats industriels), il s’agit de chlorure de sodium. Or, le chlorure est acidifiant pour l’organisme et contribue ainsi à rompre l’équilibre acido-basique. D’autres facteurs alimentaires peuvent favoriser l’acidité : les sodas, le café en grande quantité et les excès de protéines animales.

Pour contrebalancer cette acidité, le corps va solliciter différents mécanismes. Une partie des acides (dits volatils) sont éliminés par les poumons, une autre (les acides non volatils) par les reins et les systèmes tampon présents dans l’organisme. Si l’acidité est trop importante, l’organisme va alors puiser dans la seule réserve alcaline disponible, à savoir le tissu osseux, qui sera utilisé pour neutraliser les charges acides.

Malheureusement, cela engendre alors une perte urinaire de certains minéraux, dont le calcium et le magnésium. Cette perte de minéraux peut alors être à l’origine d’une déminéralisation à long terme qui peut se traduire par de l’ostéoporose, une fatigue chronique ou encore des calculs rénaux.

A l’inverse, la consommation de fruits et légumes apporte de nombreuses charges alcalinisantes, dont les citrates et les malates associés au potassium. Il s’agit donc d’aliments à favoriser.

Comment rétablir notre équilibre acido-basique ?

Afin de retrouver un équilibre acido-basique optimal, voici quelques points à retenir :

  • Réduisez votre consommation de sel en limitant votre consommation de sel de table et en évitant les aliments très riches en sel (charcuterie, fromage, plats préparés, chips, pain, pizzas, etc.)
  • Supprimez les sodas
  • Consommez au moins 7 à 8 fruits et légumes par jour
  • Privilégiez la cuisson des légumes à la vapeur douce (plutôt que par ébullition)
  • Limitez le café
  • Limitez votre exposition aux pesticides, au tabac et à l’alcool
  • Buvez au moins 1,5 litres d’eau / jour
  • Pratiquez une activité physique et des exercices de respiration : ils favorisent la ventilation pulmonaire et donc l’élimination des charges acides volatiles

Pour aller plus loin sur l’équilibre acido-basique, vous pouvez consulter l’article d’Anthony Berthou : http://www.sante-et-nutrition.com/equilibre-acido-basique-sante/

Sources

  • Houston MC, Harper KJ. Potassium, Magnesium, and Calcium: Their Role in Both the Cause and Treatment of Hypertension. The Journal of Clinical Hypertension. 2008;10(7):3-11.
  • Appel LJ, Moore TJ, Obarzanek E, et al. A clinical trial of the effects of dietary patterns on blood pressure. N Engl J Med. 1997; 336:1117-1124.
  • Bushinsky DA. Acid-base imbalance and the skeleton. Eur J Nutr. 2001 Oct;40(5):238-44
  • Cordain L, Eaton SB, Sebastian A, Mann N, Lindeberg S, Watkins BA, O’Keefe JH & Brand-Miller J. Origins and evolution of the Western diet: health implications for the 21st century. Am J Clin Nutr . 2005; 81: 341-354.
  • Lin P. The DASH Diet and Sodium Reduction Improve Markers of Bone Turnover and Calcium Metabolism in Adults. J Nutr .2003 ; 133:3130-3136.
  • New SA, Robins SP, Campbell MK, Martin JC, Garton MJ, Bolton-Smith C, Grubb DA, Sue JL & Reid DM. Dietary influences on bone mass and bone metabolism : further evidence of a positive link between fruit and vegetable consumption and bone health ? Am J Clin Nutr. 2000; 71: 142-151.
  • New SA, Mc Donald HM, Grubb DA & Reid DM . Positive asso- ciation between net endogenous noncarbonic acid production (NEAP) and bone health: further support for the importance of the skeleton to acid-base balance. Bone. 2001; 28: S94.
  • Tucker KL, Hannan MT, Kiel DP. The acid-base hypothesis: diet and bone in the Framingham Osteoporosis Study. Eur J Nutr. 2001 Oct;40(5):231-7.

Découvrez notre livre :
« Le guide de l'alimentation saine »

Ce livre concentre de façon pédagogique et accessible tous les fondamentaux pour se tourner vers une alimentation saine.

  • L'assiette idéale des 4 repas quotidiens
  • De nombreux conseils pour bien choisir ses aliments
  • 36 recettes saines et gourmandes

Commander • 22.90€

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

39 commentaires

  1. brigitte

    Super article, très clairement expliqué. Merci beaucoup

    Répondre
  2. Thierry

    J’ai déjà lu que les oranges ont un effet acide. Cela semble contraire à vos données.

    Répondre
  3. Thierry

    Merci de transmettre votre savoir !

    1
    Répondre
  4. Chantal T.

    Merci beaucoup instructif pour une femme qui ne savait pas du tout ce que c’était ça quand ma Chiro m’a conseillé de regarder mon alimentation basique. C’est un beau résumé de ce sujet.

    Répondre
  5. bourdoncle

    Bonjour, consommer 7 à 8 fruits et légumes par jour!!! si on considère bio ou pas bio que notre alimentation vivante a perdu entre 60 a 90% de ces vitamines et minéraux de base, cela me parait bien utopique et malheureusement votre article n’est pas documenté

    Répondre
  6. Philippe

    Je suis toujours intéressée par vos articles, nous en apprenons beaucoup et ceux-ci nous permettent de rebondir, de changer, d’améliorer certaines habitudes,

    1
    Répondre
  7. enzo

    tres bien merci

    Répondre
    1. Idarousse

      Le sel influence le ph soit il le rend basique ou acide car c’est un produit qui vient de la mère il ne peut-être autant dilué.

      Répondre
      1. Idarousse

        Je voulais dire c’est un produit basique.

  8. Marc

    Je ne comprends pas comment le sel peut influencer le pH ? C’est une substance inerte sur le plan acido-basique. Y a-t-il des déséquilibres sur des plans spécifiquement biologiques ?

    9
    Répondre
  9. mariep

    merci pour cet article simple et instructif. je surveille mon equilibre acido basique avec les bandelettes urinaires lereca
    http://www.lereca.com
    et gère mon alimentation en consommant beaucoup plus de légumes qu’avant !

    1
    Répondre
  10. Fred

    Inintéressant. Existe t’il une classification du pouvoir alcalinisant des aliments quelque part ?
    J’ai un peu de mal à avaler des citrons… est-ce que les autres agrumes sont proches par exemple ?

    Répondre
  11. Electricien Paris

    Service de dépannage Technique d’Urgence à Domicile, qui couvre les réparations effectuées en urgence par des prestataires désignés par Electricien 360, en cas d’accidents survenus accidentellement au domicile , s’ils provoquent un état. inconfort et / ou nécessitent une intervention urgente pour éviter d’autres dommages matériels.
    https://www.electricien360.fr/

    Répondre
  12. Chantal

    Excellent merci beaucoup

    Répondre
  13. nicole

    bonjour et merci mille fois pour cet article tellement clair et rassurant

    Répondre
  14. Veronique

    Bonjour,
    merci pour ces article très intéressant j’ai fait il y a 2 ans environ une formation en naturopathie et en phytothérapie qui me passionne depuis très longtemps et je me retrouve tout à fait dans ce qui est dit dans vos articles
    merci à vous

    Répondre
  15. Sylvie

    Articles toujours aussi passionnants. Merci

    Répondre
  16. Francoise

    Merci à Julie (que je suis depuis le début de son aventure) merci à toute l’équipe. L application YUKA est utilisée à chaque course par toute la famille , jeunes et moins jeunes..les amis, les voisins, à qui nous conseillons l’appli. Elle est devenue indispensable au quotidien.
    Je viens de recevoir le livre. Je vais le savourer…il donne tellement envie🤩 la couverture toute colorée est super jolie 👍.
    Bravo pour tout ce travail d’équipe et félicitations pour cette belle réussite.

    2
    Répondre
  17. theo

    Bonjour, j’ai une question dont je n’ai pas trouvé la réponse sur internet. Etant en prise de masse en musculation, je consomme environ 140 g de proteine par jour (2g par kilogramme du corps). Pour éviter un dérèglement de l’équilibre acido-basique lié à l’augmentation des protéine (source d’acidité il me semble),je voulais savoir quelle est le macro/micronutriment qui permet l’alcalinisation du corps? et quelle grammage de ce macro/micro-nutriments ingurgité par rapport à 1 g de proteine, pour avoir un ph neutre. merci d’avance

    7
    Répondre
  18. Filipe

    Merci article très intéressant mais les réactions sont décevantes ! La valeur scientifique n’a pas d’équivalent en valeur.
    https://auxilium-medicale.com/

    Répondre
  19. INES

    bonjour, ne serait il pas préférable de faire une analyse de sang afin de connaitre notre taux acido basique , et avant de commencer un quelconque rééquilibrage qui pourrait s’averer inutile ,
    merci pour tout ce que vous faites , c’est vraiment génial , et QUEL TRAVAIL !!!!!!!!!!!!!

    2
    Répondre
  20. Régine MANET

    Merci pour cet article super intéressant, je le relirai lorsque j’en aurai besoin.

    Répondre
  21. Benini ida

    Bonjour
    Yuka un outil devenu incontournable mais impossible de m’inscrire
    Pouvez vous m’aider
    Merci

    Répondre
  22. Hervé

    Bonjour,
    Merci pour cet article qui donne les bases des principes et des enjeux de notre équilibre acido-basique pour notre santé et notre bien-être.
    Je partage depuis 3 années sur mon blog Bouchées Doubles, mon expérience en alimentation alcaline et ses bienfaits sur ma santé.

    1
    Répondre
  23. Anonyme

    les explications de cet article sont intéressantes . cependant pour alcaliniser l’organisme, vous recommandez de nombreux fruits et légumes. or même bio , rien ne garantit leur absence en pesticide , acidifiant .

    Répondre
  24. Anonyme

    J’apprécie votre travail d’information . Il va dans le sens de l’histoire et donc aussi de la protection des êtres et de l’environnement.

    1
    Répondre
  25. Bossuat

    Merci pour ces informations interessantes.

    Répondre
  26. Jean Michel

    Merci beaucoup pour ces infos, j’ai enfin lu que malgré son goût acide, le citron a un pouvoir alcalinisant. Raison probable pour laquelle il apaise les brûlures gastriques.

    1
    Répondre
  27. Anonyme

    SUPER, CONTINUER.

    Répondre
  28. Cathie

    Bonjour, et merci pour vos articles toujours intéressants.
    J’ai deux questions:
    1- Pourquoi privilégier la cuisson des légumes à la vapeur douce? J’ai l’habitude de les cuire par ébullition ce qui me permet de toujours récupérer l’eau de cuisson et donc les vitamines hydrosolubles de mes légumes. Lors d’une cuisson à la vapeur l’eau sous les légumes se colore, j’en avais déduit que dans ces particules colorées il devait y avoir aussi des vitamines. Doit-on faire un choix entre le taux alcalin et le taux de vitamines de notre assiette, tantôt l’un tantôt l’autre?
    2- Pourquoi, si l’acidité est trop importante et que l’organisme va puiser dans le tissu osseux, cela engendrerait une perte « urinaire » de certains minéraux, dont le calcium et le magnésium, ce qui pourrait aboutir à de l’ostéoporose? Ce ne serait pas plutôt une perte »osseuse »?

    Répondre
  29. BRETHENOUX

    Bonsoir et un grand merci pour votre article sur notre équilibre acidobasique !
    En fait, MERCI pour tout ce que vous nous apporter afin d’améliorer notre santé et notre comportement alimentaire face au lobbying des industries alimentaires.

    Répondre
  30. Dominique DALIER

    Article très intéressant avec des conseils pratiques pour éviter les erreurs. Merci

    Répondre
  31. rey-robert

    Bonjour
    Impossible d’accéder a votre questionnaire (suivant votre mail)
    L’application est TRES utile.
    Elle devrait pouvoir se développer vers des choix personnels

    Répondre
  32. Yapi Bile Casimir
  33. Fab

    Bon très bien on connaît maintenant les risques d’etre trop acide, mais que se passe-t-il si le corps est trop basique ?

    Répondre
  34. Dominique Freyer

    J’ai beaucoups apprécié votre article est les articles en lien. Néanmoins, ces information sont peu compréhensibles pour les novices ( et paresseux ) que nous sommes. Les conseils seraient peut-être plus faciles à appliquer si simplement on nos disait que dans tel ou tel aliment pesant tel ou tel poids il y a tel et tel quantités de……….X ou Y éléments. Moi j’dis ça, j’dis rien 😉

    Répondre
    1. espoir

      Blog exceptionnel !

      Répondre