Perturbateurs endocriniens : quels sont leurs effets et comment les éviter ?

Omniprésents dans les médias, les perturbateurs endocriniens le sont aussi dans notre quotidien : on les trouve dans notre cuisine, notre salle de bains, notre environnement pour finalement les retrouver dans notre corps. Mais pourquoi sont-ils tant incriminés et existe-t-il des solutions pour y échapper ?

Comment les perturbateurs endocriniens agissent-ils sur notre corps ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques étrangères à l’organisme. Pour comprendre leur fonctionnement, il faut d’abord comprendre celui des hormones.

Dans une situation normale sans perturbateurs, notre corps sécrète des hormones qui envoient des messages aux organes concernés afin de provoquer une réaction : augmenter la température, produire des spermatozoïdes, réguler la faim, la satiété, l’insuline, ou encore le sommeil.

Au contact de perturbateurs endocriniens, les choses se compliquent. En effet, la composition des perturbateurs endocriniens est très proche de celle de nos hormones naturelles, et ils interfèrent donc avec leur fonctionnement. Ils peuvent alors bloquer l’envoi de certains messages par les hormones, ou conduire à l’envoi de messages erronés.

 

 

Quels sont leurs effets ?

Les perturbateurs endocriniens sont accusés d’être responsables de différents problèmes de santé :

  • Stérilité : leur action interfère avec le message destiné à la production de spermatozoïdes, et favorise alors l’infertilité.
  • Cancers : l’action des perturbateurs endocriniens favorise une surproduction de tissus et donc la croissance de tumeurs. Ils sont mis en cause dans les cas de cancers de la thyroïde, du sein et de la prostate.
  • Obésité : Le bisphénol A a été reconnu comme un facteur d’obésité. Il serait responsable du dysfonctionnement des hormones destinées à réguler l’appétit.
  • Diabète : Certains perturbateurs ciblent les cellules du pancréas et entraînent une résistance à l’insuline, ce qui représente un facteur de risque de diabète de type 2.

Une étude récente a montré que les effets de ces perturbateurs endocriniens peuvent être multipliés par 10 voire 10 000 lorsqu’ils sont mélangés. Cet “effet cocktail” accentue leur toxicité dans notre corps.

Nous sommes par ailleurs plus réceptifs aux perturbateurs endocriniens et à leurs effets au cours de quatre périodes de notre vie : lors de la formation du foetus, l’enfance, l’adolescence ainsi que pendant la grossesse ,qui sont des périodes où notre système hormonal est très actif et donc très réceptif.

Où les trouve-t-on ?

Les perturbateurs endocriniens sont présents partout :

  • Alimentation : ils sont présents dans de nombreux pesticides utilisés dans les cultures , mais aussi dans certains additifs alimentaires (E214, E215, E218 ou encore E219)
  • Cosmétiques et produits d’hygiène : ils sont présents la plupart des gels douche, shampooings, crèmes, protections féminines ou encore dentifrices. Ils sont indiqués dans la composition sous le nom de BHA, BHT, Paraben, Ethylhexyl methoxycinnamate, Triclosan, Benzophenone, ou encore Cyclomethicone.
  • Produits d’entretien : ces produits contiennent souvent du triclosan ou des phtalates, en particulier lorsqu’ils ont une action anti-bactérienne
  • Emballages : ils sont présents dans de nombreux plastiques ainsi que dans certaines conserves, le plus répandu étant le Bisphénol A
  • Médicaments : de nombreux médicaments contiennent des parabènes et sont suspectés de perturber le système hormonal (Humex, Drill, Biafine, de nombreux sirops contre la toux, les formes génériques d’ibuprofène et de paracétamol…). Retrouvez la liste des 400 médicaments concernés établie par Le Monde
  • Produits divers : on les retrouve dans les parfums d’intérieur, peintures fraîches, textiles de maison qui résistent à l’inflammation, vernis pour bois
  • Dans l’environnement : d’anciens perturbateurs endocriniens subsistent dans les sols, dans l’eau et dans l’air.

Comment les éviter ?

Si nous ne pouvons pas contrôler l’origine de tous ces perturbateurs, nous pouvons toutefois diminuer notre exposition par des gestes simples.

 

  • Scannez vos produits avec Yuka pour détecter les additifs nocifs 🙂
  • Privilégiez les aliments d’origine biologique dont la culture est garantie sans utilisation de pesticides chimiques
  • Lavez bien vos fruits et légumes avant de les consommer
  • Privilégiez les viandes maigres ou retirez le gras car, les perturbateurs endocriniens aiment se loger dans les parties grasses

 

  • Remplacez votre gel douche par des produits plus simples, comme du savon de Marseille
  • Privilégiez les produits garantis sans parabens et sans phtalates
  • Privilégiez les cosmétiques solides qui ne contiennent pas d’agent conservateur (certaines marques comme Lamazuna et Pachamamaï se sont lancées dans ce type de produits)
  • Privilégiez la cosmétique bio, y compris pour les cotons démaquillants qui sont souvent blanchis à l’aide de dioxine et qui contiennent des pesticides
  • Evitez de mettre du parfum ou du vernis à ongles, car ceux-ci restent en contact prolongé avec notre peau. Si vous ne pouvez pas vous passer de parfum, privilégiez un parfum naturel, ou bien pulvérisez-le sur vos vêtements plutôt que sur votre peau
  • Pour les protections féminines, adoptez la coupe menstruelle : de nombreuses marques en proposent aujourd’hui, comme Dans ma culotte et Meluna
  • Pour les bébés, utilisez des couches en coton bio ou des couches lavables

 

  • Evitez les emballages toxiques (retrouvez notre article sur le sujet)
  • Favorisez l’achat de produits stockés dans des emballages garantis sans contaminant (verre, plastique de type 2, 4 et 5, acier inoxydable)
  • Pour limiter le transfert des polluants, débarrassez-vous des emballages une fois à la maison
  • Privilégiez le vrac, en apportant vos propres emballages en tissu
  • Privilégiez la conservation des produits dans des bocaux en verre

 

  • Aérez régulièrement votre appartement ou maison et nettoyez au moins une fois par semaine
  • Utilisez des produits naturels pour nettoyer la maison. Remplacez votre lave-vitre, votre détartrant ou encore votre adoucissant par du vinaigre blanc. Utilisez du bicarbonate de soude pour nettoyer les surfaces ou désodoriser.
  • Si vous repeignez une chambre (et notamment pour l’arrivée d’un nouveau-né) : faites-le bien en amont et aérez suffisamment jusqu’à ce que l’odeur de peinture disparaisse totalement
  • Privilégiez la literie estampillée “non-traitée”, la plupart des traitements anti (anti-acarien, anti-bactérien) contenant des perturbateurs endocriniens
  • Évitez les prises anti-moustiques et privilégiez les alternatives naturelles à base de citronnelle
  • Concernant les jouets pour enfants, privilégiez les jouets en bois ou en plastique dur, et qui ne contiennent pas de bisphénol

Pour aller plus loin

Découvrez le Programme Nutrition Yuka : 10 semaines pour acquérir les bases d’une alimentation saine avec 40 recettes et 1 nutritionniste qui répond à vos questions.

En savoir plus

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

86 commentaires

  1. Ellen

    Super interface cet article!😃

    Répondre
  2. DANIELLE

    Bonjour j ai acheté un champoing pour enfant qui contient du phenoxythanol et un autre de l alcool d isopropyle dangereux ou pas

    Répondre
  3. Serge

    Bonjour je souhaite porter des gouttières dentaire type invisalign. Pensez-vous qu’il y a des perturbateurs endocriniens ?

    Répondre
  4. Hummel

    J’ai acheté sans faire attention un abattant wc en plastique avec un additif antibactérien dans le plastique; Est ce nocif ?

    Répondre
  5. Mm HAMEL

    Merci, pour les conseils, pourriez vous me conseiller un dentifrice ?
    Merci

    Répondre
    1. Ruben pitruzzella

      bicarbonate charbon actif huile de coco feront très bien l’affaire

      Répondre
  6. Sonya

    Merci pour cet article très clair et compréhensible, comme d’habitude.
    Juste une précision, concernant le conseil « Évitez les prises anti-moustiques et privilégiez les alternatives naturelles à base de citronnelle » :
    La Citronelle est d’une efficacité limitée, et les huiles essentielles ne sont pas neutres. Privilégier plutôt les MOUSTIQUAIRES sur les fenêtres et / ou sur les lits, surtout les lits des touts-petits. Les moustiques présents en milieu urbain, et surtout à l’intérieur de nos maisons, sont surtout ceux que NOUS ELEVONS NOUS-MEMES, en laissant un peu partout autour de nos habitations des petits points d’eau stagnantes (et sans poissons ou autres prédateurs). Vérifier ou faire vérifier soucoupes, seaux, abreuvoirs, gouttières, regards, vides sanitaires, et tout point d’eau et les vider. Les récupérateurs d’eaux pluviales doivent être équipés de moustiquaires à toutes les entrées et sorties.

    Répondre
  7. REYMANN

    Formidable tous vos articles. Par contre un vrai problème, où trouver du vrai savon de Marseille sans que le produit soit trop cher ?

    Répondre
  8. REYMANN

    Formidable tous vos articles. Par contre un vrai problème, où trouver du vrai savon de Marseille sans que le produit soit trop cher ?

    Répondre
  9. Valérie

    Bonjour,
    Je vous remercie pour vos articles très intéressants. Si je comprends bien, les cosmétiques avec les perturbateurs endocriniens sont dangereux pour les plus jeunes et cela se comprend. Pour ma part, c’est trop tard, il aurait fallu savoir cela bien plus tôt car, du coup, mes enfants n’ont pas été protégés. Ce qui me rassure maintenant, c’est que je n’ai guère besoin de faire attention à mes cosmétiques, vu mon âge maintenant. D’ailleurs, j’utilise l’application de que choisir. Très peu sont très nocifs pour les adultes.

    Répondre
    1. mylene.desmolles@gmail.com

      Excellente appli bien documentée, je l’utilise au quotidien. Dommage qu’il n’existe pas la même chose pour les peintures.

      Répondre
  10. Cantrelle Sylvie

    Bonjour Julie. Merci pour votre appli dont je ne peux plus me passer. Ma priorité est de chasser les additifs or j’ai remarqué que lorsque vous notez un produit excellent ou bon parce qu’il présente des qualités nutritionnelles vous ne mettez pas en évidence d’emblée la présence d’additifs parfois nocifs. Serait-ce possible de le signaler d’emblée avec un astérisque à côté de votre note ce qui ferait gagner du temps lorsqu’on fait ses courses ? Merci aussi pour vos super articles et votre investissement

    Répondre
  11. Stève de Nouméa

    Bonjour, je suis sous Android et il m’est impossible de partager l’article via le bouton « partager » de FB qui se trouve plus haut.

    Répondre
  12. Pat

    L’article rédigé par Le Monde concernant les médicaments, date du 23 Mai 2011. Peut-être qu’à ce jour, certains médicaments présents sur la liste (en lien) ont été supprimés du commerce ou remplacés par d’autres ne contenant pas de perturbateurs endocriniens ?? … Souhaitons-le !!

    Répondre
  13. sandra

    Il y a un risque environnemental diffus pour toute la population, mais les caractéristiques de l’exposition professionnelle (dose, fréquence et durée) induisent des risques largement majorés pour certains métiers en contact avec des médicaments, solvants, pesticides, métaux dans les industries chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques, plasturgiques, … et dans le secteur agricole :  » La prévention des risques professionnels des perturbateurs endocriniens  » : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=507

    Répondre
  14. Solène

    De nombreux additifs nocifs ou douteux dans l’alimentation quotidienne, bio également pour certains produits. Yuka devrait être plus attentive à cela, il me semble que c’est plus dangereux que « trop de sel ».

    Répondre
  15. Sylvia

    Bonsoir,
    Je viens de découvrir Yuka , et en faisant mes courses je découvre avec stupéfaction que les produits que j’avais l’habitude d’acheter étaient mauvais pour ma santé.
    Étant végétarienne depuis bientôt trois ans, je privilégie un mode de vie plus saine et votre application va me rendre un grand service ..
    Encore merci pour tout vos conseils.

    Répondre
  16. Olivier

    Tres utile et synthétique, merci

    Répondre
  17. Anonyme

    Bonsoir, utilisez l’application: clean beauty…. cela rend bien service!

    Répondre
  18. Anonyme

    Merci beaucoup pour tous ces conseils

    Répondre
  19. Rémy

    Votre article sur les perturbateurs endocriniens m’a interpellé, j’ai donc scanné avec votre appli mes gels douche et là rien …, peut être que votre appli ne concerne que les produits alimentaires, dans ce cas à quand les produits cosmétiques et ménagers ?
    Merci

    Répondre
    1. Isabelle

      Pour les produits de beauté, vous pouvez utiliser l’application CosmEthics

      Répondre
    2. Anonyme

      Bonsoir, l’Appli clean beauty pour les cosmétiques…..génial…, nath

      Répondre
    3. Julie de Yuka

      Bonjour Rémy,
      Effectivement nous ne scannons que les produits alimentaires pour le moment. Mais nous sommes justement en train de travailler sur l’analyse des cosmétiques et produits d’hygiène 🙂

      Répondre
      1. Sabrya Sliman

        cela serait super.
        Car votre appli est géniale et très simple à utiliser.
        Encore merci

    4. Denise Thihy

      Je fais mon nettoyant ménagé vinaigre blanc produit vaisselle savon noir épluchures citron oranges bicarbonate de soude je ne sais pas comment le diluer le bicarbonate ?

      Répondre
  20. Eric

    Merci pour cet article trés intéressant.

    Vous parlez des moustiques et vous proposez la citronnelle naturelle.
    Malheureusement, la citronnelle, l’Eucalyptus et autres dérivés naturels ont perdus de leur efficacité.
    Les moustiques évoluant pour survivre face aux pesticides et autres cochonneries chimiques ont développé une résistance naturelle….. aux anti-moustiques naturels.

    je peux vous dire que chez moi, les moustiques prennent la citronnelle pour une aire de repos, sans exagérer.

    Il existe une solution pour celles et ceux qui, comme moi n’ont pas de clim par fortes chaleur.
    Il suffit de positionner un ventilateur de façon à ce qu’il souffle à l’horizontale, juste au dessus du lit quand on est couché, un peu au dessus de nous pour ne pas nous toucher si on ne supporte pas.
    Même la plus petite vitesse suffit pour tenir les moustiques éloignés, le flux étant trop fort pour qu’il puissent voler.
    Ca consomme un peu d’électricité, mais c’est moins cher qu’un anti moustique chimique, sans parler des bienfaits pour la santé au final.

    Si d’autres ont des solutions, je suis preneur.

    Répondre
    1. Annie

      BIO KILL original insecticide autorisé dans les hôpitaux cuisines hôtels etc… que j’utilise depuis bientôt 30 ans. Facile à compter avec l’âge de nos enfants.
      Beaucoup moins toxique que tous les autres et surtout très efficace. Le matin vous retrouvez les insectes au sol ou sur vos meubles morts. Je le recommande très souvent.
      Merci Julie pour tous vos articles.

      Répondre
  21. Thomas dominique

    Annoncez que le programme nutrition est à 39€ ça évitera d’y aller et de renoncer

    Répondre
    1. Denis

      C’est faux ..il n’est pas à 39 mais à 59 euros. ..

      Répondre
  22. René

    Bonjour, oui mais nous sommes attirés par la publicité, enfermés dans nos habitudes, et lors de nos achats nous sommes souvent incapables de lire les compositions en caractères très petits.
    Vous avez raison sur tout, mais les responsables ne sont pas uniquement les fabricants, nous avons notre part de responsabilité.
    Heureusement que YUKA est là pour nous reveiller.
    Merci.

    Répondre
    1. Eric

      Voilà un commentaire plus qu’intéressant.
      Vous dites, avec une grande justesse, que nous sommes responsables.
      Et c’est tellement vrai!
      Si les consommateurs prenaient leurs responsabilités au lieu de dire: » lorsque je serais malade, je ferai attention », ou de courir vers les pharmacies dés qu’ils ont peur de, les choses changeraient.
      Si une minorité de gens décidaient de ne plus acheter tel ou tel produit, les choses changeraient.

      Car je défie quiconque de me dire qu’il a été menacé physiquement par un industriel pour acheter ses produits néfastes pour la santé.
      Non, personne n’a jamais été menacé.
      Alors pourquoi ça fonctionne tellement bien?
      Parce que les gens achètent, attirés par la facilité.

      Répondre
    2. Marie-Reine

      Contre les moustiques la nuit, la moustiquaire est aussi très bien. Pas besoin qu’elle soit imprégnée de produit

      Répondre
  23. Martine Fournier Montgieux

    Bonjour Julie,
    60 millions de consommateurs a sorti un « hors série » en juillet août dernier, sur les « cosmétiques non toxiques » que j’ai acheté, très intéressant, abordant évidemment les perturbateurs endocriniens.
    Et vos conseils/articles se rajoutent, et sont encore plus complets. Quel casse tête pour vous et la jeune génération, pour choisir les bons produits etc……pas évident quand on court après le temps !
    Gare aux enfants notamment, plus sensibles et déjà exposés ! Dixit mon médecin.
    J’adore votre votre application que j’utilise le plus souvent possible, ainsi que tous vos articles.
    Merci !

    Répondre
  24. Denis

    Bonjour les yukistes,
    J’apprécie Yuka et ses critères de sélection.Cela étant ,dans la jungle des produits, certains sont mauvais ou médiocres chez Yuka et bons chez d’autres comme le célèbre Jean Michel Cohen….dans le doute je m’abstiens. ..

    Répondre
  25. Guy.robert56@sfr.fr

    Merci pour toutes ces investigations, avec Moncento&bayer des soucis à ce faire. Bon courage mais peut-être je dis bien peut-être avec le BIO nous allons à une meilleure santé pour notre planète tout êtres vivants inclus merci

    Répondre
  26. Anonyme

    Je me sers tous les jours de votre appli!!! Allez vous lancer la meme appli pour les produits cosmeto?? Ça m’arrangerait bien 😊

    Répondre
  27. NEMERY christian

    Bonjour bonne initiative article à conserver. Concernant le coup de pouce ma fille et des amis sont chez vous actuellement

    Répondre
  28. Laurence Bonnet

    MERCI ! Votre aide est tellement précieuse… Depuis qu’un ami m’a fait découvrir votre site en août, j’ai non seulement fait le tri dans mes placards (de cuisine pour l’instant), mais aussi je fais mes courses en photographiant via Yuka tous les produits qui m’intéressent (et ça modifie mes habitudes !). Et je transmets la découverte de votre site autour de moi (ma belle-fille l’utilise maintenant pour ses courses qu’elle vient faire en France – et elle a deux enfants de 10 e 4 ans – en regrettant qu’il ne fonctionne pas en Suisse où elle habite… MERCI !

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci Laurence, ça nous fait vraiment chaud au coeur ! Effectivement, l’appli n’est disponible que pour la France pour le moment mais on espère bien s’internationaliser d’ici peu 🙂

      Répondre
  29. chantale

    Merci beaucoup pour toutes vos infos et votre bon travail , très bon article comme d’habitude. Cordialement

    Répondre
  30. Florence

    Très bon article et complet. Cette société de consommation nous tue un peu plus tous les jours, mais grâce aux informations et à la prise de conscience on peut lutter contre ça

    Répondre
  31. corinne

    Merci pour cet article très intéressant et très clair ! C’est avec des initiatives comme les votres que nous pouvons prendre pleinement conscience des dangers pour notre santé et changer nos habitudes. Si nous sommes nombreux à changer nos mode de consommation, nous aurons alors le « pouvoir » de changer les choses !!
    Je partage déjà ces informations YUKA avec mon entourage et je vais continuer à parler de vous autour de moi !! Bravo à toute l’équipe YUKA !!! Et surtout MERCI

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup Corinne ! Nous sommes également convaincus que si chacun change ses habitudes à son échelle, ça pourra faire changer les choses à une plus grande échelle 🙂

      Répondre
  32. Odile

    Incroyable…on nous empoisonne à petit feu… c’est comme une guerre silencieuse. … ça fait peur.

    Répondre
  33. Nathalie

    Bonsoir, j’ai le nom d’une application qui analyse les pdts cosmétiques et pdts d’hygiène … à la recherche des perturbateurs endocriniens…. puis je vous donner son nom? Merci pour votre appli géniale … que je diffuse largement autour de moi.. cordialement.

    Répondre
    1. Geraldine

      Bonjour je suis intéressée par ton application pour les produits cosmétiques car les étiquettes sont illisibles.
      Merci

      Répondre
      1. Anonyme

        Bonsoir Géraldine, voici l’application: clean beauty à télécharger…. c’est hallucinant tous ces pdts cosmétiques associés ds nos crèmes et soins pour le corps… amicalement

    2. Frade

      bonsoir moi aussi cette application m’intéresse

      Répondre
  34. Olivier

    C’est dingue que le gouvernement ne fasse rien et permettre cet empoissonnement. Les lobbies y seraient pour quelque chose ?
    Merci à l’équipe de Yuka d’exister🐸

    Répondre
  35. Laure

    Merci beaucoup pour cet article, intéressant et synthétique. Merci également pour votre appli dont je ne peux plus me passer et dont je fais la promotion autour de moi, permettant à la famille et aux amis qui l’ont également installée, d’être plus attentifs à leurs achats alimentaires et par conséquent à leur santé! Je me joins à toutes celles et ceux qui « réclament » une version pour les produits d’hygiene et ménagers! 🙂 Très bonne continuation!

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup Laure pour les encouragements, et merci d’en parler autour de toi 🙂 Pour les cosmétiques et produits d’hygiène on est justement en train de travailler sur le sujet 😉

      Répondre
  36. Michèle

    Merci à toute votre équipe pour cette application tellement utile. J’en ai parlé à ma famille qui la aussitôt installée.

    Répondre
  37. xxxo

    Il y a une erreur dans l’article, vous dites que le bio est garanti sans pesticide, ce qui est faux.

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Bonjour, le bio garantit l’absence d’utilisation de pesticides chimiques, mais il ne garantit en effet pas son absence totale puisque les cultures peuvent être contaminées par des cultures voisines. Cependant, ils en contiennent quand même très très peu dans les faits.

      Répondre
      1. Laura

        Alors oui et non pour le bio… Il faut quand même scanner les produits avec Clean Beauty et bientôt celle de Yuka 😉

  38. Pioli

    Bon résumé

    Répondre
  39. Dominique

    Bonsoir, vous parlez de paraben, est ce que l ethylparaben et methylparaben est équivalent au paraben ? Merci pour vos explications très utiles. Mais je m aperçoit que tout est nuisible, ça fait peur. Bien à vous

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Bonjour Dominique,
      Selon l’UFC Que Choisir, l’ethtylparaben et le methylparaben sont une famille de parabènes qui ne présenteraient pas de danger, et qui ont été blanchis par les experts français et européens.

      Répondre
  40. Jean-Luc

    J’ai par pure chance été prévenu de la sortie de Yuka un peu avant qu’elle ne se fasse. Je l’ai installée et utilisée dès le premier jour.
    Aujourd’hui, 100% de mes courses en alimentation son sans AUCUN additif (nocif ou pas) et je suis en train de travailler à en faire de même pour les additifs nocifs des produits d’hygiène corporelle et de l’habitat.
    Quand je vois ce qu’on donné les scans de mon ancien régime, je pense pouvoir dire que vous avez rallongé ma vie, au moins ma vie en forme! En bonus, par mon passage à des achats « humains » je contribue à les promouvoir.
    Je ne pense pas que je pourrais jamais vous remercier assez…
    Sur le plan de l’app android : à quand les mêmes fonctionnalités que celle pour iOs?
    Je viens de participer à votre campagne de dons, ça me semble le minimum.
    Et surtout, continuez et restez indépendants : c’est LA condition!

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Un immense merci à toi Jean-Luc de la part de toute l’équipe pour ton soutien et ton don ! On est vraiment super contents que l’appli puisse aider à se tourner vers des produits plus sains ! Pour Android, les nouvelles fonctionnalités vont arriver au fur et à mesure : d’ici 3 semaines il y aura notamment la possibilité de rajouter un produit inconnu 🙂 Concernant l’indépendance, tu peux compter sur nous : on a à coeur de faire un projet porteur de sens, et l’indépendance est une condition sine qua non pour y parvenir !

      Répondre
  41. France et Philippe

    Nous sommes devenus adeptes de Yuka et nos achats sont conditionnés par votre application utilisée systématiquement en magasin. QUESTION: peut- on connaître votre méthode de travail pour renseigner chaque article ? Analyse indépendante (?!) ou étiquetage du fournisseur ? Merci et bien cordialement

    Répondre
    1. Pierre

      Bonjour, chaque article est renseigné par les utilisateurs eux-mêmes, en transmettant les informations nutritionnelles, la liste des ingrédients, ainsi qu’une photographie du produit.
      Cordialement

      Répondre
      1. France et Philippe

        Ce n’est pas la réponse que j’attendais. Ma question était : comment sont connues les informations concernant la constitution de chaque produit ? Est-ce une complilation et un traitement des infos déclarées par le fabriquant sur les étiquettes ou bien le résultat d’une analyse indépendante pour chaque produit ?

    2. Julie de Yuka

      Bonjour France et Philippe ! Notre notation est faite de manière totalement indépendante de la façon suivante :
      – La qualité nutritionnelle représente 60% de la note. La méthode de calcul repose sur les préconisations du Professeur Serge Hercberg dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé proposée par l’Etat et validées dans le cadre de la mise en place du Nutriscore. Cette méthode prend en compte les éléments suivants : calories, sucre, sel, graisses saturées, protéines, fibres, fruits et légumes
      – Les additifs représentent 30% de la note du produit. Nous nous basons pour cela sur « Le nouveau guide des additifs » paru le 9 mars 2017 aux éditions Thierry Souccar et réalisé par les journalistes scientifiques de LaNutrition.fr sous la direction d’Anne-Laure Denans, docteur en pharmacie et diplômée en nutrition.
      – La dimension biologique représente 10% de la note. Les produits considérés comme biologiques sont ceux disposant du label bio français (AB) et/ou du label bio européen (Eurofeuille)

      Toutes ces informations sont des informations présentes sur l’emballage, nous ne procédons pas à des analyses directement sur les produits.
      J’espère que cela répond à votre question 🙂 Sinon, n’hésitez pas à me contacter à julie@yuka.io !

      Répondre
      1. Eric

        Votre appli est géniale, mais effectivement elle repose sur l’analyse des données du fabricant. Ce serait encore plus génial si elle prenait en compte les résultats de tests indépendants. Je prends l’exemple d’une étude récente sur le thé qui montre que les feuilles de certaines marques (lipton en particulier) sont bourrées de pesticides, ce qui n’est évidemment pas indiqué par le fabricant.

  42. Gicquel

    Bonjour,
    L’article du monde daté de 2011 et parle des études faites en 2004 , qui laisserais planer un doute.
    Existe t il des résultats d’études plus récentes

    Répondre
  43. Sabine

    Et oui…yapuka yuka!!

    Répondre
  44. Anaïs

    Merci pour cet article.
    J’adore votre application que j’utilise très régulièrement et que j’exporte autour de moi…à quand le scan possible pour les produits d’entretien, d’hygiène et autre afin de lister justement ces perturbateurs endocriniens?? Peut-être déjà en prévision??

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci Anaïs 🙂 Oui pour les cosmétiques et produits d’hygiène ça fait bien partie de nos projets 😉

      Répondre
      1. Nomy

        Oui c’est vraiment une bonne idée ! Je voulais aussi vous le proposer. Un partenariat avec Que choisir serait super. Leur travail est énorme, mais c’est tellement pas pratique de chercher dans leur base de données.. alors qu’avec votre technique de scan, ce serait bien utile !

      2. Anonyme

        J’ai hâte!!!

  45. christianne lamon-mulligan

    Toujours super intéressant

    Répondre
  46. Anonyme

    Fatima . Merci Julie
    Pour les articles sa me permet de connaître plus de choses et comme je scanne au supermarché c’est super.

    Bravo à vous tous🤗

    Répondre
  47. Alexandra

    Merci pour cet article qui donne envie d’en savoir plus ! Je recommande régulièrement YUKA autour de moi et scanne mes articles, y compris au supermarché, et j’ai cru remarquer que je ne suis pas la seule 🙂
    Bravo à vous !

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci Alexandra, c’est super sympa d’en parler autour de toi 🙂 Et ça nous fait trop plaisir de voir que ça commence à pas mal scanner en supermarché 😀

      Répondre
  48. Sylvie

    J’ai longtemps rêvé d’une application telle que la votre; depuis que je l’ai découverte, je ne peux plus m’en passer, et j’ai convaincu mes enfants et ma maman de 70 ans de l’utiliser !
    Bravo pour votre excellent travail et votre mission d’information indispensable! ,J’espère que de plus en plus de gens utiliseront Yuka et que, petit à petit, grâce à vous, les mentalités changeront, pour une alimentation plus saine…Il y a vraiment des gros progrès à faire!
    Bonne continuation à toute l’équipe!

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Wahou un immense merci Sylvie ! ça nous fait chaud au coeur !

      Répondre
  49. Nyvon

    Bonjour et merci pour toutes vos informations particulièrement intéressantes. Grâce à vous et vos enquêtes, nous apprenons à faire le point sur tout notre quotidien et surtout à mieux gérer nos achats !!
    Bravo et surtout … continuez

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup pour les encouragements 🙂

      Répondre
  50. Lili

    Bonjour à tous !
    Merci bcp pour le super article ! …ainsi que les autres aussi…!

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci, on est super contents que les articles te plaisent !

      Répondre
  51. Alex Vlmbs

    Merci pour cet article, on y sent un réel investissement de votre part et une vraie recherche en amont. (Et on apprend plein de trucs supers utiles ! :D)
    Bonne continuation à vous

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup Alex 🙂

      Répondre
      1. Eric

        Merci à toute l équipe de Yuka qui a donné le jour à une application utile et intelligente.