Comment bien choisir son saumon ?

Riche en Oméga-3 et donc en bonnes graisses (voir notre article sur le gras), le saumon est l’invité de choix sur les tables des fêtes de fin d’année. Toutefois, l’Anses recommande de ne pas en manger plus de deux fois par semaine en raison du risque de contamination aux métaux lourds. Le nutritionniste Anthony Berthou nous a aidés à déterminer les critères pour bien le choisir.

L’espèce : privilégiez le saumon d’Alaska

Le saumon atlantique est aujourd’hui constitué de saumon d’élevage à 90%. Il est plus facile de trouver du saumon pacifique sauvage. Quant au saumon d’Alaska, il est systématiquement sauvage.

L’avantage du saumon sauvage est qu’il est riche en astaxanthine, un colorant naturel présent dans les crevettes qui lui donne sa couleur rouge, qui est également un excellent antioxydant !

À l’inverse, le saumon d’élevage est naturellement gris en raison de son alimentation. C’est pourquoi les éleveurs ajoutent une version synthétique de l’astaxanthine, et disposent ainsi d’un éventail de couleurs en fonction de la teinte qu’ils souhaitent donner au saumon, à l’image du DSM SalmoFan™ développé par le laboratoire Hoffman-LaRoche.

Par ailleurs, les saumons d’élevage font souvent l’objet d’une administration importante d’antibiotiques (principalement pour le non bio). Les conditions d’élevage, conduisant à une surpopulation de poissons, sont également souvent pointées du doigt.

L’inconvénient du saumon sauvage est qu’il est paradoxalement plus contaminé que le saumon d’élevage, notamment en métaux comme le mercure. Cela s’explique par la pollution des océans, et donc par la contamination de l’alimentation des saumons.

Le saumon d’Alaska est celui qui s’en sort le mieux car la mer est moins polluée. C’est donc celui qui permet de bénéficier des bienfaits du saumon sauvage en limitant les méfaits liés à la contamination des océans.

Le fumage : gare aux arômes cancérigènes !

Si vous optez pour un saumon fumé, prêtez attention à la façon dont a été réalisé le fumage.
La mention « fumée au bois de … » garantit un fumage par combustion lente provenant d’une seule essence, généralement de chêne et de hêtre qui sont réputées comme les meilleures. Attention à la mention « arôme fumée » : ces arômes contiendraient des substances cancérigènes selon un rapport de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments).

La mention « jamais congelé » : un poisson qui n’a rien perdu de sa qualité

Cette mention signifie que le poisson n’a pas été congelé ni avant, ni après qu’il soit fumé. En effet, un début de congélation est souvent réalisé sur le saumon fumé pour faciliter son tranchage sans que la mention “ne pas recongeler” ne soit indiquée. Or, les Oméga-3 se dégradent à basse température, une congélation de votre saumon diminue donc sa qualité nutritionnelle. Toutefois, cette oxydation est très lente, si vous le congelez seulement quelques jours avant les fêtes, il ne devrait pas avoir perdu ses bons acides gras.

Pour aller plus loin sur le sujet des Oméga-3, vous pouvez consulter l’article d’Anthony Berthou : http://www.sante-et-nutrition.com/danger-omega3/

Le label bio : une contamination importante

Le saumon bio est nécessairement du poisson d’élevage. L’an dernier, une enquête de 60 millions de consommateurs a révélé que le saumon bio était davantage contaminé en métaux lourds et pesticides que le saumon conventionnel. Cela est lié au fait que l’alimentation des saumons bio se rapproche de celle de leur état naturel et est donc constituée de farines et huiles de poisson, quand les saumons d’élevage conventionnel sont nourris avec des huiles et farines végétales. Or, cette alimentation plus naturelle est paradoxalement plus contaminée à cause de l’état de pollution de nos océans.

Seul léger avantage, le saumon bio contient moins d’acides gras trans (qui sont des mauvaises graisses) que le saumon conventionnel.

Pêche et élevage responsables : à quels labels se fier ?

La consommation mondiale de saumon a triplé depuis les années 1980, entraînant une surpêche importante. WWF a ainsi alerté sur la disparition progressive des populations de saumon sauvages. En 20 ans, la population de saumon atlantique a été divisée par deux selon les estimations.

Plusieurs labels existent :

MSC (Marine Shepward Council)


Ce label co-créé par Unilever et WWF a pour objectif de maintenir les stocks de poisson et les écosystèmes marins en bonne santé. Les pêcheries certifiées doivent aussi minimiser leur impact sur l’écosystème marin. Ce label est cependant très controversé et accusé de certifier des pêcheries contribuant à la surexploitation des espèces.

ASC (Aquaculture Stewardship Council)


Ce label est également à l’initiative du WWF : c'est l'équivalent du MSC pour les poissons d’élevage. Ces derniers doivent provenir d’élevages qui limitent leur impact sur l’eau, la nature et l’environnement. Les élevages doivent également s'engager en faveur du bien-être des animaux.

Artysanal


Peu répandu, ce label présente un cahier des charges plus strict. Il concerne la pêche artisanale (bateaux de moins de 14 mètres) et cherche à valoriser la pêche responsable de manière globale, en intégrant des critères environnementaux mais aussi sociaux et économiques.

Pêche Durable


Ce label français a été lancé par le ministère de la Transition écologique en 2017. Les pêcheries labellisées doivent minimiser leur impact sur le stock de poissons et limiter leur usage d’énergies fossiles. Il sera affiché dans les poissonneries à partir de l’été 2019.

Pour plus d’informations sur les différents labels, vous pouvez consulter notre article sur le sujet.

Et si on passait à la truite ?

La truite saumonée est une bonne alternative au saumon. Moins grasse, elle est naturellement moins polluée, les polluants se stockant essentiellement dans les parties grasses. Seul petit bémol, elle est légèrement moins riche en Oméga-3.

De la même manière, la truite fumée est une alternative plus intéressante que le saumon fumé. Si la problématique du sel et du fumage reste la même que pour le saumon, elle est moins grasses et donc moins polluée en métaux lourds.

L’idéal reste de varier les sources de saumon afin d’éviter l’accumulation des mêmes contaminants à long terme, et de consommer le saumon occasionnellement (1 fois par semaine maximum).

Découvrez notre livre :
« Le guide de l'alimentation saine »

Ce livre concentre de façon pédagogique et accessible tous les fondamentaux pour se tourner vers une alimentation saine.

  • L'assiette idéale des 4 repas quotidiens
  • De nombreux conseils pour bien choisir ses aliments
  • 36 recettes saines et gourmandes

Commander • 22.90€

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

336 commentaires

  1. JEAN-PIERRE

    Merci. On appelle ça du beau travail d’information, même si ce n’est pas rassurant pour l’avenir.
    Alors ? Adieu saumon !
    Après avoir participé modestement à votre appel de fonds, serait-il possible d’ajouter une alerte vers les producteurs d’aliments.
    Imaginons en effet qu’ à chaque caractéristique type Médiocre ou Mauvais…..on puisse appuyer sur un bouton ou icône qui enverrait l’appréciation vers le fabricant ou la marque : ce sont alors des centaines d’utlisateurs , voire des milliers qui s’accumuleraient vers les services consommation des fabricants, les incitant sans doute à modifier les compositions de produits
    Une idée à creuser, non ?
    Vous semblez avoir une équipe sympa et efficace avec pleins d’inventions et idées
    Continuez

    Répondre
  2. Colette

    Yuka est toujours une aide précieuse pour tenter de s’y retrouver dans un nombre considérable de produits. Excellent article très utile

    Répondre
  3. Jullien

    Merci Julie pour tous ces conseils … pour le saumon ça devient réellement compliqué de ce faire plaisir et ne pas pensé qu’on déguste quelques choses de nocif….

    Répondre
  4. Anonyme

    Et la pollution radioactive des eaux pacifique nord suite à fukushima ???

    Répondre
  5. JMC

    Merci pour ces infos de premiere main ! Dans ma jeunesse, il y a fort longtemps, quasi après guerre, un Ministre de l’Agriculture avait dit :  » LA VIANDE SE CULTIVE … » ce qui avait fait « rigoler » tout le monde ! Et bien maintenant le poisson aussi …. Sans doute fallait- il en arriver là pour nourrir tout le monde… Soyons donc prudents autant que possible et avertis grâce à vous, en attendant les PGM poissons génétiquement modifiés ! Merci .

    Répondre
  6. Mireille Cozzi

    Merci Julie pour ces infos, c’est bien pratique d’avoir un super guide pour s’y retrouver, je penserai à vous et à vos bons conseils lors de mon prochain achat de saumon !

    Répondre
  7. Anonyme

    De bonnes informations qui font réfléchir ..

    Répondre
  8. Bob

    Que de la truite fumée depuis une quinzaine d’années! produit moins gras , plus fin et subtil: élevage régional (Franche-Comté)
    Joyeux Noël!

    Répondre
    1. Jlmac

      Merci de cette info … moi qui pensait que la truite fumée était un sous produit … je vais remplacer le saumon par nos chères truites de France. Bonnes fêtes à tous

      Répondre
  9. DESFORGES

    Bonsoir
    Peut être pas le meilleurs endroit, mais une petite question, lorsque je fais mes courses, mon partenaire Yuka est maintenant en étroite collaboration, mais lorsque j effectue un drive, il est compliqué, de retrouver tous mes produits. Est il possible par ordre alphabétique (peut être) d avoir la liste des produits les mieux notés, pour passer commande en drive. Si cela se révèle possible et légal… J espère avoir été assez compréhensible…sourire.

    Répondre
  10. Géraldine

    Du saumon d’Alaska…? C’est peut-être le meilleur mais quel est le sens de consommer un produit qui vient d’aussi loin? Vous devriez intégrer la dimension écologique dans vos conseils. Combien d’énergie consommée pour amener ce produit sur nos tables?

    Répondre
    1. Anonyme

      Bravo Géraldine c’est effectivement toute la limite des informations de Yuka

      Répondre
  11. cathy

    merci de nous maintenir au courant de l’évolution de la pollution dans nos assiettes !
    si l’on pouvait revenir aux choses simples !….
    Passez de bonnes fêtes de fin d’année et que la sagesse divine puisse être dans chacun de nous !

    Répondre
  12. Marie jeanne Gilson

    Depuis de nombreuses années nous ne consommons plus de saumon !trop toxique dommage!

    Répondre
  13. amand coquet

    bonsoir, vous ne parlez pas des poux? de la Norvège? ni de saumons plus locaux par exemple des saumons de la rade de Cherbourg où de la baie d’Ysigny? merci pour vos infos

    Répondre
  14. Anonyme

    Merci pour vos conseils et vos actions pour une meilleure alimentation et plus raisonnée

    Répondre
  15. Sophie

    Je fais beaucoup de poisson et surtout du saumon. Merci pour cet article justement je ne savais pas lequel choisir.

    Répondre
    1. Anonyme

      C’est de la « chiotte » direct !

      Répondre
  16. Sylvie

    Merci Julie pour ces précieuses informations

    Répondre
  17. Marie christine C

    Je ne passe plus de l’application pour mes courses … super !
    Merci pour l’article sur les saumons fumés bien vu au moment des fêtes !

    Répondre
  18. Bernard Martinez

    Ré-bonsoir Julie,ce qui intéressant c’est qu’il existe des compléments alimentaires comme la spirulîne bio entr’autre,qui participe à l’elimi nation des métaux lourds

    Répondre
  19. Martinez Bernard

    Merci Julie,mais les poissons que nous trouvons dans les poissonneries ne sont ils pas eux aussi chargés de métaux lourds,ne fait il aussi n’en manger qu’une fois par semaine,à moins que la cuisson élimine une partie de ces métaux ?merci Julie

    Répondre
  20. Monique C

    Merci je n’achete Que du sauvage d’Alaska

    Répondre
    1. Anonyme

      Demandé à YUKA de faire une analyse sérieuse entre le saumon d’Alaska et le « Werster Ross  » d’Écosse. Pour voir où sont les limites informatives

      Répondre
  21. pat

    C’est toujours un plaisir de recevoir la newsletter de Julie (pardon de Yuka).
    C’est bien la seule que je lis avec plaisir. Courte, pertinente, sans chercher a nous inciter sur un produit en particulier. Ne changé rien, c’est parfait. J’apprends plein de chose…

    Répondre
  22. Veronique

    Article très intéressant, personnellement je mange très rarement du saumon je privilégie la truite fumée

    Répondre
  23. Aude Ferrand

    Très intéressant
    Merci!

    Répondre
  24. Galinier

    Que manger décidément

    Répondre
  25. Anonyme

    Merci très intéressant moi depuis quelques années c’est truite fumée !!

    Répondre
  26. Dominique Agogue

    Très très interressant vos infos sur le saumon.
    Merci

    Répondre
  27. Anonyme

    Merci pour cet article qui tombe à pic en cette période de l’année où beaucoup d’entre nous consomment du saumon.
    Bon Noël à toute l’équipe

    Répondre
  28. RAVARD

    Article très interressant, merci pour votre travail et vos conseils !

    Répondre
  29. Peroux

    Merci beaucoup de tout ce que vs faites. Personnellement. Je regarde surtout les additifs. Que de surprises !!! Vous avez du mérite car c’est un sacré travail !
    En ce qui concerne le saumon, je vais bien lire votre long message et en tenir compte.
    Tout ce que vs faites feront des cancers en moins ! C’est ėnorme ! Bon Noël à tte l’équipe.

    Répondre
  30. sandra

    Article très intéressant. Noud ne savons plus que acheter …. bio ou non . Finalement il est préférable d’acheter moins de poisson et surtout du sauvage en préservant ainsi notre éco-système et notre santé . Merci encore .

    Répondre
  31. Marie

    Merci pour l article très intéressant 👍

    Répondre
  32. jenny

    très intéressant : toutefois j’aurai aimé que les marques soient citées pour savoir quel produit acheter 🙂

    Répondre
  33. Anonyme

    Avant seconde la guerre mondiale , on mangeait beaucoup du saumon dans la Loire .
    Maintenant c’ est très difficile à pécher à cause la pollution du fleuve .

    Répondre
    1. Anonyme

      Faux le saumon est de retour, mais sa pêche est interdite pour l’instant

      Répondre
  34. Nicole

    Il devient de plus en plus difficile d’acheter de bons produits , merci pour votre aide qui évite souvent de faire des erreurs lors de nos courses

    Répondre
  35. Nathalie

    Heureusement que vous êtes là pour nous éclairer sur le sujet merci

    Répondre
  36. gerard Ferrer

    Ou trouver du saumon d »Alaska, quel marque !!!!

    Répondre
  37. Lederlé

    Merci beaucoup pour ces informations,je n’achète plus que de la truite fumée depuis déjà un bon moment et c’est vraiment meilleur à mon goût (moins salé et plus goûteux) ,passez de bonnes fêtes

    Répondre
  38. Etienne

    Il me semble exclu et impossible que l’on trouve du saumon qui n’ai jamais été congelé depuis a pêche

    Répondre
  39. Astrid

    Merci beaucoup, nous allons sûrement arrêter le saumon et passer à la truite
    Mon mari est un ancien marin pêcheur et nous efforçons de manger du poisson sauvage un peu moins nocif malgré la pollution
    Merci yuka pour tout

    Répondre
  40. Macareux

    Merci pour le document.
    A force de polluer toujours plus, de vouloir sempiternellement produire plus pour plus de profits (allant toujours dans les poches des mêmes), de tout niveler dangereusement par le bas, nous ne saurons bientôt plus que manger ! Aïe Aïe Aïe  »pauvres » générations futures !

    Répondre
    1. Peroux

      Vs avez raison ! Les super riches ns font du mal !!!!

      Répondre
  41. Kady

    Merci 😊 pour l’article sur le saumon. Très intéressant 👍

    Répondre
  42. Heim

    Super on apprend vraiment plein de choses que nous ne pouvons avoir dans certains reportages ou journaux spécialisés
    Bravo yuka pour vos recherches et surtout votre service gratuit
    Felicitations

    Répondre
  43. dom

    nous avons dans notre région (Franche Comté ) des truites saumonées excellentes qui rivalisent avec les pauvres saumons contaminés!
    merci à vous pour ttes ces infos
    bon noël

    Répondre
  44. Garrdo

    Toujours de bons articles clairs et intéressants joyeux Noël à toute l équipe

    Répondre
  45. Bruno

    Super article 👍 merci

    Répondre
  46. Anonyme

    Merci pour cet article sur le saumon.

    Répondre
  47. vacher

    merci pour ces informations sur le saumon fumé.
    c’est surtout pendant les fêtes que j’en consomme.
    trésor de nos océans qu’il faut préserver!!!

    Répondre
  48. Patrice

    Je vais me rabattre sur mes poissons rouges (même couleur ou presque) et je sais de quoi ils sont nourris : de poudre probablement un peu chimique … mais bof vu la taille les risques sont minimes

    Beau Noël à vous tous

    Répondre
  49. Imbert

    Un grand merci yuka pour cette info
    Vous êtes formidables
    Bonnes fêtes de fin d’à a toute l’équipe

    Répondre
  50. Jcl

    Merci je vais réduire ma consommation de saumon en 50 ans nous avons tout abîmé hélas ! 🤭

    Répondre
  51. Marpeau Jocelyne

    Merci pour cet article très intéressant.

    Répondre
  52. Musitelli

    Le mieux étant de ne pas en acheter ! Laissez ces animaux en vie et évitez d’encourager des conditions d’elevages Dramatiques!

    Répondre
    1. Do Bauduin

      Bien d’accord avec vous! Il faut cesser de tuer les animaux et de se nourrir de leurs cadavres ! Légumes et fruits sont si bons ajoutés aux fromages et aux oeufs c’est assez équilibrés pour être en forme

      Répondre
  53. JEAN

    ARTICLE TRES INTERESSANT BONNES FETES

    Répondre
  54. jMB

    Mille merci ! Svp étoffer votre travail en ajoutant les boissons et vin …👏👍

    Répondre
  55. Albert S

    Merci pour ces informations sur le saumon. Faut il avoir les mêmes préventions pour les autres poissons (élevage on de ligne) comme daurades bars etc
    Même question sur les poissons sauvages (mérous cabillaud merlu)
    Cordialement

    Répondre
  56. Vboise

    Et le label rouge ?

    Répondre
  57. Lemoine

    Très intéressant et détaillé ; utile pour moi dans mes futurs achats ; merci!

    Répondre
  58. Raymonde

    Super conseils ! Merci surtout quand on est indécise.

    Répondre
  59. Donzel

    Merci de nous aider à choisir un saumon de qualité ,et de nous aider à être responsable des produits que l’on a y,il y va de notre santé,et de l’imoact Sur la planète.

    Répondre
  60. Korbas

    Article très intéressant surtout en cette période et mettant à mal des certitudes, il permet de bien gérer sa consommation de saumon

    Répondre
  61. Anonyme

    Merci !

    Répondre
  62. lamarche

    Merci pour l’article, génial pur le fêtes et après .
    Cela va m’aiser Dans mes choix.
    Application géniale

    Répondre
  63. Boillod

    Super article qui complète en tout point 60 millions de consommateurs

    Répondre
  64. July

    Mille merci pour ces bons conseils instructifs. Passez de très bonnes fêtes de fin d’années !

    Répondre
  65. Richard

    Merci pour toutes ces informations interessantes mais elles nous arrivent trop tard 😌

    Répondre
  66. Bruno

    Belle synthèse qui va nous aider à faire le bon choix. Bonnes fêtes à tous.

    Répondre
  67. SUERES

    Merci pour cet article. Passez de bonnes fêtes.

    Répondre
  68. Medda

    J’afore L’app YOUKA

    Répondre
  69. Centanni

    Bravo pour ces informations introuvables par ailleurs !
    Une question : c’est quoi le saumon à la ficelle ?
    Merci pour tout

    Répondre
  70. Naud

    Article très intéressant.

    1
    Répondre
  71. Graciela Crespin

    Mille fois merci ! Je découvre régulièrement vos bons conseils, et souvent je constate que ma « culture » s’améliore : je consomme depuis longtemps la truite saumonée !!

    Répondre
  72. betty

    merci, pour tous vos articles toujours très intéressants, clairs et concis.
    joyeux noël 🎄 à tous

    Répondre
  73. LA SPINA

    Un grand merci pour vos éclaircissements dans ce monde de faux qualitatifs.
    On ne peut que vous encourager dans votre démarche.
    Bonne continuation.

    Répondre
  74. ROHO

    Super très complet merci!

    Répondre
  75. Carole Dubois-Valmier

    Passionnant et documenté. Merci beaucoup? Bonnes fêtes !

    Répondre
  76. Michelle LANGLOIS

    Merci pour tout ! Bonnes fêtes de fin d’année.

    Répondre
  77. Laura grimal

    Très bon article ! Super intéressant

    Répondre
  78. Anonyme

    Que penser des mentions «  garanti sans OGM »?

    Répondre
  79. Hélène Polle

    Bravo. Super article très clair et bien rédigé qui pointe aussi du doigt notre soif de consommation jamais rassasiée … hélas.

    Répondre
  80. Valette

    Merci beaucoup pour toutes ces informations
    J’ai Beaucoup aussi la truite saumonée

    Répondre
  81. Norette

    Merci pour cette article très utile ! J’aime le saumon que ça soit frais le plus souvent que fumé.
    Je prends note de vos bons conseils en matière de label.

    Répondre
  82. LATREILLE André

    Nous privilégions la truite fumée au saumon. Sous la marque « Reflets de France », elle est délicieuse mais sa qualité sanitaire est-elle au même degré ?

    Répondre
  83. FRANCOIS HARDI

    Bravo pour cet article complet et très bien fait

    Répondre
  84. LEMETAYER Dominique

    Bonjour, savez vous que lorsque l’on voyage en Norvège ( notre cas en 2017), on apprend que le saumon d’élevage y est « interdit » aux femmes enceintes et jeunes enfants !!! Forte contradiction avec leur pratiques commerciales !! Avis interressant?

    Répondre
  85. Baudouin & Nadia

    Nous apprécions toujours vos articles riches en enseignements. Merci à toute l’équipe. Continuez !

    Répondre
  86. yves le pecq

    excellent article clair et pratique. Personnellement, Je ne mange du saumon que quand j’y suis obligé (ex. invitation). j’achète quelquefois de la truite élevée en France.
    Bonnes fêtes à toute l’équipe

    Répondre
  87. Lh_K

    Merci pour ces informations très utiles.

    Répondre
  88. Ernoult

    Encore une fois…merci pour ces infos très utiles…bonnes fêtes de fin d’année à toute l’equi Yuka….

    Répondre
  89. Romain

    Comment choisir alors…. Si l’on prend du saumon d’Alaska on épuise la réserve naturelle et le saumon d’élevage est toujours plus ou moins pollué…
    La truite d’elevage semble la seule alternative durable. Protégeons les derniers stocks de saumons sauvages tant qu’il en reste! Merci pour cet article

    Répondre
  90. Merillacq

    Merci pour vos informations pertinentes malheureusement la planète est contaminée

    Répondre
  91. Etienne

    Super article, merci de nous faire la même chose sur les crevettes et les huîtres triploïdes…

    Répondre
  92. Patrice de La Rochefordiere

    Bravo Julie,grâce à vous le citoyen consommateur peut enfin s’exprimer face aux lobbies des multinationales de l’agroalimentaire .Gardez le cap en préservant votre indépendance .Tres Cordialement

    Répondre
  93. LAURE VIRET

    MERCI BEAUCOUP

    Répondre
  94. Muguet

    J’aimerais avoir un avis sur le saumon  » label rouge  » vendu par les magasins Leclerc. Merci

    Répondre
  95. Jean

    Merci Yuka!
    Pas très joyeux ce descriptif des polluants en quantité qui touchent les saumons…😔
    Tous les poissons de mer semblent hélas touchés par cette contamination aux métaux lourds..😔

    Répondre
  96. Loreille isabelle

    Merci pour toutes ces info alors vive la truite bon noël à tous 🎄

    Répondre
  97. Annette

    Merci pour toutes informations

    Répondre
  98. RENAUD

    Et le Label Rouge ?

    Répondre
  99. Michel

    Merci pour ces bons conseils

    Répondre
  100. Catherine

    J’ai la chance d’habiter Grenoble ce qui me permet d’acheter de la truite élevée dans le Vercors. Elle est bio, c’est un circuit court et la truite fumée est à 54 euros le KG ce qui me parait raisonnable. Merci pour l’article qui est très bien fait et donne de bons conseils.

    Répondre
  101. Galupz

    Bravo la truite fumée :élevée en France ,moins cher, mieux surveillée, et au gout identique

    Répondre
  102. Josiane

    Excellent article qui fait parfaitement le point sur la question. Un grand merci 😊

    Répondre
  103. Anonyme

    Très bon article
    Merci d avoir eu une pensée pour la truite largement sous-estimé en ces périodes de fête
    Amicalement

    Répondre
  104. Marconnet

    Merci pour ces indications precieuses

    Répondre
  105. Francis

    Merci pour vos précieux conseils
    Bon noël

    Répondre
  106. Gerlone

    Merci et pour le thon en boîte dite moi si c’est bon merci pour vos conseil cordialement

    Répondre
  107. Le Carré

    Merci ; un article très riche il est précieux
    Bonnes fêtes à toute l’équipe

    Répondre
  108. Marsan

    Labeyrie halal?
    Canards compris?

    Répondre
  109. Schmitt Rolande.

    Merci pour vos conseils. Bonnes fêtes.

    Répondre
  110. Spinola

    Bravo article très intéressant il y aurait tant d’autres sujets à aborder !
    Merci Yuka vous êtes devenu la référence 👍

    Répondre
  111. CASA

    Merci pour cet article,bonnes fêtes de fin d’année à l’équipe de YUKA

    Répondre
  112. gelis

    Super pour votre article !! Bien appréciable au moment des fêtes quant au choix des produits. Merci continuez

    Répondre
    1. avril

      l’envers du décors au début du siècle en Cornouailles bretonne les ouvriers-tâcherons se sont révoltés ( une de plus) l’évêqtu est intervenu désormais les propriétaires fermiers ne doivent plus donner à manger tous les jours ou presque du son qui foisonnait dans l’ ode
      Chez labeyrie le salon est devenu parait il Hallal ,j’ai cru à une blague mais non Y A un marché à prendre AH bon depuis je boycotte les produits de cette marque
      Est il vrai que les élevages en aquaculture sont devenus des anti chambres des labos Med contres puces d mer , produits dopants s et rougissant la couleur de la chair CASH Investigations c’est pour quand

      Répondre
  113. Fortuny

    J’ avais lu que le saumon de Norvège était le moins contaminé .
    Mais je tiens compte de votre article . Ok pour. Le saumon d’ Alaska . Je vais essayer .

    Répondre
  114. Olliver

    Merci pour ces infos très precieuses

    Répondre
  115. Hamze

    Excellent information.
    Merci et bonnes fêtes !

    Répondre
  116. Anonyme

    Bravo pour toutes indications très intéressantes.

    Répondre
  117. Nathalie

    Merci pour cette synthèse ! Joyeuses fêtes !

    Répondre
  118. Orange

    Bravo !
    Merci beaucoup pour toutes ces informations.
    Bonnes fêtes de fin d’année à tous

    Répondre
  119. Corinne

    Article « comment bien choisir son saumon » : très intéressant merci et bonnes fêtes de Noël

    Répondre
  120. Flatfeet

    Une bonne soupe et au lit 🙁

    Répondre
  121. Serra

    Merci Yuka ! 😃🎄😉

    Répondre
  122. Anonyme

    Il y a une émission qui a été diffusée sur thalass ou envoyé spécial à propos du saumon à voir absolument et qui coïncide à 100% avec vous, notamment sur le bio😱merci pour votre appli… géniale

    Répondre
  123. Anonyme

    Merci!!!!
    Joyeux Noel à toute l’équipe 🙏🙏🍾🍾🎅🏻🎅🏻

    Répondre
  124. Dalya

    Ah ben si le bio est plus contaminé que le non bio, on sait plus à quel saint se vouer ! Moi je rends mon tablier, je vais manger ce qui me fait plaisir et basta !

    Répondre
  125. Fan

    Très intéressant merci, ça yé je peux bien choisir mon saumon !

    Répondre
  126. Broutin

    Et le flétan pas très à la mode certainement meilleur

    Répondre
  127. Philippe

    Constat affolant: l’alimentation provenant des océans à l’état naturel est plus dangereuse que l’alimentation que nous préparons et donnons aux saumons d’élevage !!!! A méditer …. pour l’alimentation humaine en générale …… A quand des aliments synthétiques plus sains que les aliments provenant de la nature !!!!! Je crains que cela ne soit pas si loin …… Bon repas de fin d’année …

    Répondre
  128. Vahit

    Merci pour toutes ces infos. Bonnes fêtes de fin d’année à toute l’équipe

    Répondre
  129. Annivk

    Je vais acheter du saumon d’Alaska dorénavant car je ne mange plus de saumon depuis certaines émissions ! Merci

    Répondre
    1. JEAN-MARC GILLET

      Tout à fait d’accord avec Annick.

      Répondre
  130. Marsan

    Cela me donne envie d’acheter des harengs qui eux sont encore sauvages.
    Harengs pommes de terre…
    Reste à baptiser le plat de façon plus glamour.

    Répondre
  131. EMMANUEL LEFEBVRE

    Il est rigolo de constater que l’on nomme jamais l’étiquette  » mister good fish  » !
    Cdlt

    Répondre
  132. Gouveia

    Merci pour toutes ces infos très utiles. Continuez à nous éclairer sur la qualité des produits qu’on achète. Je ne peux plus me passer de l’application 🤪
    Très joyeuses fêtes à toutes et à tous.

    Répondre
  133. Dondiego

    Information très riche d’enseignements. Merci beaucoup et joyeux Noël autour d’une table garnie d’une nourriture bien saine.

    Répondre
  134. Anonyme

    Faut plus manger de saumon…

    Répondre
  135. phil

    En clair, fuir de manière générale le saumon- frais ou fumé.

    Répondre
  136. Gille Rose Anne

    Merci pour tous ces bons conseils

    Répondre
  137. Nathchoupette

    Merci pour vos conseils . Joyeuses fêtes

    Répondre
  138. boubagra

    Merci je suis de votre avis

    Répondre
  139. Eliane terraillon

    Merci pour toute ces infos
    En résumé du saumon d alaska est l’idéal ?
    Merci

    Répondre
    1. Tony

      Pour les fêtes, nous avons le choix entre les métaux lourds ou les antibiotiques !
      Sympathique.,

      Répondre
  140. LEGROS

    Bonjour et merci
    Ce qui serait bien c est de conclure et ne pas nous laisser sur un éventail d informations toutes aussi intéressantes. Dans nos courses, faut bien choisir à un moment.

    Répondre
    1. Cédric H

      Le but de Yuka (je pense), c’est de nous donner des éléments d’informations pour mieux choisir nos aliments à consommer. Mais en aucun cas c’est de choisir à notre place !

      Répondre
    2. Chaja

      Avec tous les éléments en main, à nous d’adapter notre choix en fonction de nos goûts et de notre budget.
      P.S.: le saumon sauvage d’Alaska aurait, paraît-il, un goût plus prononcé en raison de la quantité de petits harengs qu’il dévore.

      Répondre
  141. Hirsch

    Facile ,instructive et décidément addictive votre application.. je m’y réfère. Restez vigilante merci !

    Répondre
  142. Teissonniere

    intéressant
    le saumon d’alaska se trouve facilement en France?

    Répondre
    1. Nickyp

      J’en ai trouvé chez Leclerc

      Répondre
  143. Marie

    Super article!
    Court mais clair et precis !
    Encore une fois que des bonnes informations

    Répondre
  144. Chantal F.

    Il y a tellement de pièges (ex. bio plus pollué que non bio !) que la seule façon de s’en sortir est de varier sans cesse son alimentation. Encore merci Julie pour vos conseils avertis et Joyeuses Fêtes
    Chantal

    Répondre
  145. Jourdan

    Merci de toutes ces précisions ! J’adore le saumon mais je n’en achetais plus après avoir vu un reportage à la télé sur l’élevage des saumons…. c’était horriblement dégoutant !

    Répondre
  146. Eliane Rederon

    Qu’en est-il du Label Rouge ??

    Répondre
  147. Le Goupil

    Article particulièrement intéressant.Je suis d’ordinaire très sceptique pour ce genre d’info mais là pas du tout ,je recommande la lecture de tout l’article.

    Répondre
  148. Thevenet

    Très très intéressant .

    Répondre
  149. Cécile

    Merci pour cet article très intéressant qui tombe à pic !

    Répondre
  150. Daniel

    Merci pour toutes ces informations que j ignorais .cela va me permettre de choisir en connaissance de cause.
    Bonnes fêtes de fin d année

    Répondre
  151. Vachon

    Et l’impact de la radio activité de Fukyushima au japon ?????on n’en parle pas ? C’est curieux que cela n’entre pas encore ds les critères de qualité alimentaires ???

    Répondre
  152. Peyron

    Merci et bravo ! Vous êtes utiles tout le temps et de partout, mon bol d’air frais, bien que souvent contraignant ( incroyable le nombre de produits bio que j’ai reposé, et je ne parle pas du reste ). Continuez !!!!

    Répondre
  153. Elisa

    Merci Julie. Vos conseils sont précieux.

    Répondre
  154. Fabre Martine

    Bravo et merci pour vos articles. Ils sont une réfère pour moi.

    Répondre
  155. Anonyme

    Très bien comme toujours

    Répondre
  156. Civello Lea

    Merci pour ces précieux conseils on est perdu on ne sait plus quoi consommer même le bio est pas forcément meilleur. Encore merci !

    Répondre
  157. Magnin yves

    Merci continuez comme ça une super application Je m’en sers souvent quand je suis au magasin Pour voir les cochonneries qu’on mange Merci continuez comme ça

    Répondre
  158. Pellen Eric

    Merci Julie et l’équipe de Yuka, appli top niveau que je continue de recommander;) mes filles grandes ado adorent Yuka pour évaluer les cosmétiques aussi !
    Merci de nous aider à consommer avec discernement et nous éviter de tomber trop souvent dans les pièges trop nombreux de l’industrie agro-alimentaire;
    A nouveau un article extrêmement intéressant… je vais mieux choisir mon saumon et m’intéresser beaucoup plus à la truite !
    Merci et bonne continuation 😉

    Répondre
  159. Breccia

    L’alaska Ce n’est pas bon non plus à cause de la radioactivité de Fukyshima.

    Répondre
  160. Pat83

    Merci Julie ! Pour les conseils Toujours aussi pertinents… Intéressants … Et enrichissants

    Répondre
  161. geraldine

    Oh c’est drôle, cette année je suis allé acheter de la truite saumonée et cet article me confirme que j’ai eu raison. Il serait bien temps d’arrêter complètement le saumon….

    Répondre
  162. Serra Frédéric

    Regardez le reportage d’Envoyé Spécial sur le poisson d’élevage…édifiant.
    Ce n’est pas une fois par semaine maximum que l’on peut manger du saumon, regardez ce qu’en dit le scientifique…

    Répondre
  163. SCHREIBER

    MERCI BCP TRES INSTRUCTIVE

    Répondre
  164. pegoraro

    Merci pour ces infos fort interessantes mais où peut on acheter le saumon Werster ross SVP ?

    Répondre
  165. Narran

    Metci pour ces précisions importantes, quoi qu’il en soit je suis persuadé que le saumon quel qu’il soit est à consommer avec modération et C’est bien dommage !

    Répondre
  166. Jean-Pierre

    Très intéressant, instructif mais bientôt on ne pourra plus rien manger et si on ne mange plus on mourra… de faim. ;-)))
    Je suis un utilisateur convaincu de Yuka,

    Répondre
  167. Bénédicte

    Merci pour cet article au top! On y apprend bcp de choses très instructives. Ça tombe bien, je n’avais pas encore acheté mon saumon pour le réveillon! Maintenant, je sais quoi choisir, merci encore! Continuez comme ça, l’application et les articles sont super! Bonnes fêtes à tous

    Répondre
  168. Arnaud

    On trouve du saumon sauvage d’alaska Chez Leclerc et pourtant je suis contre la grande distribution, comme quoi, il faut parfois faire des exceptions !!!

    Répondre
  169. Sablujos

    Merci à Yuka pour nous informer sur les dangers que nous font courir certains aliments ou autres produits ; ainsi avec les conseils et l’application, nous essayons de faire au mieux pour trouver les bons produits. Merci encore, c’est toujours très instructif…

    Répondre
  170. Lisa

    Quoi penser du saumon frais label rouge ?? À t il été traité aux antibiotiques comme celui d élevage ou comporte t il un risque de contamination aux métaux lourds comme pour le bio ou le sauvage ? Vous n’en parlez pas dans votre , excellent au passage, article !

    Répondre
  171. Yann

    Difficile en cette période de fêtes de manger du saumon de surcroît d’Alaska de part son prix execif voire inabordable. Mieux vaut attendre que les fêtes soient passées. Article très intéressant, mais après sa lecture, va t-on faire plus attention à sa santé ? Bonnes fêtes à tous.

    Répondre
  172. Erwan

    Bonsoir, en ce moment chez Leclerc, saumon sauvage Alaska, MSC, 8 tranches, 240 grammes, 8,95 euros avec une réduction de 30% sur la carte. J’achète toujours ce produit qui correspond à cet article très intéressant.

    Répondre
    1. Laurence

      Merci pour l’indo, je vais courir chez Leclerc 👍

      Répondre
  173. Yolanda

    Merci! Tres interessant 😃
    Et ou trouver les saumon d’alsaka ou bien ceux produit artysanal?
    Bien sincerement. Yolanda

    Répondre
  174. Geneviève

    Bonsoir
    Merci pour cet article très intéressant comme tous les autres articles que vous publiez.toujours instructifs
    Ma consommation de saumon reste occasionnelle donc avec moins de risque.
    Mais je serai plus vigilante sur le choix.
    Mais pas toujours facile !

    Répondre
  175. Jean-Pierre

    Merci pour vos articles toujours complets et clairs.

    Répondre
  176. 4a

    Merci à vous , encore et encore !!
    Vos articles et enquêtes sont très intéressants
    On en apprend chaque jour !!!
    Continuez comme ça
    J’aimerais tellement vous aider !!!
    Bravo bravo et merci

    Répondre
    1. Della

      Super article merci!!

      Répondre
  177. Martine Balayn

    Merci pour cet article et tous vos conseils.
    Joyeuses fêtes.

    Répondre
  178. Olivier

    Merci Julie pour toutes ces analyses et conseils avisés!
    Toujours intéressant

    Répondre
  179. Anonyme

    Merci pour votre précieuse analyse

    Répondre
  180. Paolo

    Encore , un article remarquable Julie, décidément…Merci

    Répondre
  181. Sadaoui

    Merci 😊 très très bien comme tout ce que vous publiez

    Répondre
  182. Laudon Anne-Cécile

    Super article, merci!

    Répondre
  183. Sarah

    Merci beaucoup Yuka pour cet article très intéressant et qui répond à de nombreuses interrogations sur notre alimentation encore une fois.

    Répondre
  184. Benattar

    Très bonne enquête sur le saumon, malheureusement on ne sait plus quoi donner de bon et de naturel à nos enfants. Merci tout de même pour ces enquêtes.

    Répondre
  185. Janicka

    Bonjour
    Article très instructif. Merci pour vos éclairages.

    Répondre
  186. Anonyme

    Article remarquable !

    Répondre
  187. G PARISSE

    Bonjour Julie,
    pour les truites dites saumonées, celles avalent des colorants;
    Certains pisciculteurs , pour garantir de la qualité ne donnent plus d’aliments avec OGM, ni de farines animales, ni de colorants ; la chair de ces truites fario est nettement plus fine que le saumon;
    coordonnées de ce pisciculteur: Mr DALLEU, 88460 FAUCOMPIERRE

    Répondre
    1. Anonyme

      Article pertinent. utile pour ceux qui s’interroge encore sur la nécessité de manger du saumon fumé ! Tout comme le foi gras, à quand un article à ce sujet ?
      Bonnes fêtes à tous et félicitations pour cette application très précieuse.

      Répondre
  188. RAFIQ Samia

    Je voudrais avoir plus de renseignements pour les trucs bio et manger léger est-ce qu’il faut utiliser correctement pour être en pleine forme merci beaucoup j’attends votre réponse

    Répondre
  189. DAVAL

    Toujours passionnants et de qualité , les écrits de Julie. Très bonne prestation également, sur les ondes, récemment. MERCI ! Continuez ainsi !

    Répondre
  190. Raulot Maria

    Je vous remercie beaucoup pour vos précieuses informations.

    Répondre
  191. ben abdallah marguerite

    es ce que le saumon sauvage est le seul poisson de l océan a être contaminé par le mercure?

    Répondre
  192. Brotin Christian

    Merci pour tous les conseils et bonnes fêtes de fin d’année

    Répondre
  193. Potel

    Moins bête ce soir!!!Merci! Bonnes Fêtes de fin d’année !

    Répondre
  194. annie marin

    Merci pour vos bons conseils, quelle marque de saumon fumé d’Alaska je dois choisir.
    Merci encore et bonnes fêtes !

    Répondre
  195. Borlat

    Merci pour cet article, continuez
    Bonnes Fêtes de fin d année

    Répondre
  196. Lattitud

    Bonjour

    Pouvez-vous me confirmer la qualité du saumon frais d Écosse label rouge

    Répondre
    1. LEGRAND

      Une émission récente a prouvé que les saumons bio et label rouge d’ėcosse ėtaient bourrés d’antibiotiques à cause des poux. Leur peau en est dépigmentée. Le saumon d’écosse sur lequel on n’utilise pas d’antibiotiques provient de la marque Werster Ross. Ils utilisent des petits poisson qui viennent dėbarrasser les saumons de leurs poux. Etant friande de saumon le sujet m’interresse vivement et me laisse pantoise. Joyeuses Fêtes

      Répondre
  197. Hebrard

    Excellent article enrichissant. Merci beaucoup

    Répondre
  198. Anonyme

    merci

    Répondre
  199. Dubois

    Et les saumonos type salma ou bomlo ?

    Répondre
  200. Estampapier

    Merci pour ce bon article.
    On avait pas forcément prévu de mager du saumon fumé, mais si l’envie nous prenait, on y regarderait à deux fois.

    Répondre
    1. Kalene24

      Merci encore Julie pour cet article. Bien longtemps que je n’achète plus de saumon mais plutôt de la truite saumonnee c’est aussi bon et les convives ne sont pratiquement jamais la différence. De plus elle est beaucoup moins cher que le saumon
      bonne fête à tous 😂😘

      Répondre
1 2