MENU

Blog

Les effets de l’alcool sur la santé

Un verre d’alcool à la main, on trinque en disant « À votre santé ! ». On entend souvent qu’un verre de vin par jour serait bon pour la santé. Pourtant, en parallèle, on est régulièrement informés sur les conséquences dramatiques de la consommation d’alcool. Alors, quels sont les réels effets de l’alcool ? L’alcool est-il bon ou mauvais pour la santé ? Voici notre synthèse, rédigée avec l’aide du nutritionniste Anthony Berthou.

Les effets de l’alcool sur le corps

Lorsqu’il est ingéré, l’alcool arrive dans l’estomac. Une partie de l’alcool passe ensuite immédiatement dans le sang : celui-ci va alors être dirigé via les vaisseaux sanguins vers le foie, le cerveau et le pancréas. Il va ensuite commencer à se décomposer et à se transformer en acétaldéhyde, une molécule cancérigène et toxique pour le foie. L’acétaldéhyde va continuer à se décomposer en acétate et va finalement être éliminé par l’organisme sous forme de dioxyde de carbone et d’eau.

Le foie a besoin d’environ une heure pour éliminer une unité d’alcool (soit 10g). Mais, lorsque la quantité d’alcool est trop importante (ou selon les individus), notre foie a besoin de plus de temps pour éliminer tout l’alcool. Une partie de l’acétaldéhyde reste dans notre sang et dans nos tissus (dont le cerveau) avant de pouvoir être éliminée. Elle va alors contribuer au développement des radicaux libres, des molécules qui sont impliquées dans de nombreuses maladies : cancers, maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer, maladies cardio-vasculaires…

L’alcool en excès est notamment associé à une hausse du risque de cancer de l’oesophage, du foie, du sein, du larynx, ou encore de cancers colorectaux. La consommation d’alcool augmente aussi le risque de maladies cardio-vasculaires, de cirrhose et de troubles cognitifs à long terme (perte de mémoire, difficultés d’attention, etc.).

Le risque lié à la consommation d’alcool est cependant variable d’un individu à l’autre car il dépend aussi de différents facteurs, notamment :

  • La prédisposition génétique
  • L’hygiène de vie générale, et en particulier l’alimentation

Un verre d’alcool, c’est quoi ?

Quelle que soit la boisson alcoolisée, un verre standard représente à peu près la même quantité d’alcool soit 10g à 13g.

Le vin rouge est-il meilleur ?

Le vin rouge contient du resvératrol, un puissant antioxydant de la famille des polyphénols présent dans la peau et les pépins de raisin et qu’on retrouve ensuite dans les tanins. Or, les antioxydants vont permettre de protéger nos cellules de l’effet des radicaux libres. Les vins rouges jeunes et tanniques, ainsi que le cépage pinot noir, sont les plus intéressants car ce sont ceux qui contiennent le plus de resvératrol. Ainsi, consommer 1 à 2 verres de vin rouge pourrait présenter des bénéfices. Mais ces bénéfices dépendent là encore de la prédisposition génétique et de l’hygiène de vie générale. Il est par ailleurs possible – et recommandé – de combler nos apports en antioxydants via l’alimentation dans laquelle les antioxydants sont nombreux.

Le vin blanc ne présente quant à lui aucun bénéfice puisque la peau et les pépins sont enlevés au début du processus de fabrication : le vin blanc ne contient ainsi pas de tanins. Quant à la bière, elle contient également des antioxydants mais elle est aussi plus riche en sucre.

Privilégiez les repas pour consommer de l’alcool !

Il est conseillé de consommer l’alcool pendant les repas plutôt qu’en dehors. En effet, l’alcool est ainsi dilué avec l’alimentation que nous ingérons. Cela permet une diffusion plus lente de l’acétaldéhyde, ce qui favorise alors sa tolérance.

Attention aux sulfites

Le vin contient naturellement des sulfites, produits lors du processus de fabrication. Mais, d’autres sulfites sont généralement ajoutés afin de servir de conservateurs. Ces composés à base de soufre peuvent provoquer des réactions d’intolérance voire des réactions allergiques (plaques cutanées, dermatites, urticaires, asthme, conjonctivites, migraines, etc.). Une part importante de la population y serait sensible.

Les teneurs résiduelles de sulfites dans le vin sont très variables en fonction de la nature et de la qualité des vins, les vins liquoreux en étant les plus riches. Malheureusement, aucune réglementation n’impose d’afficher la teneur en sulfites et il n’est donc pas possible de connaître la quantité exacte des vins. Un verre de 20cl de vin rouge conventionnel peut ainsi contenir jusqu’à 32 mg de sulfites, soit 70% de la dose journalière admissible pour une personne de 65 kgs. On peut donc très rapidement se retrouver exposé à des quantités très importantes de sulfites, dépassant largement les doses recommandées.

Les sulfites sont également autorisés dans le vin biologique, mais la réglementation est un peu plus stricte. Par exemple, elle impose un dosage maximal de 110mg/L pour un vin rouge biologique au lieu de 160mg/L pour un vin rouge conventionnel. La réglementation du vin issu de biodynamie va encore plus loin en limitant l’apport à moins de 50% des teneurs conventionnelles (70mg/L pour le vin rouge par exemple). De même, le label Nature & Progrès va plus loin que le label bio conventionnel en limitant davantage la quantité de sulfites autorisés.

C’est quoi la biodynamie ?

La biodynamie pousse la démarche du bio encore plus loin. Cette démarche porte une attention particulière à la qualité du sol, et à l’échange entre la terre et la plante. Ainsi, la biodynamie utilise des préparations à base de plantes et de bouses de vaches qui sont ensuite enfouies dans la terre pour l’enrichir et aider ainsi la vigne à mieux se développer. La biodynamie prend aussi en compte le mouvement des astres pour établir les calendriers de plantation.

Le principal label biodynamique est le label Demeter. Son cahier des charges est plus strict que le label bio européen : les intrants y sont encore plus limités. Il existe également le label Biodyvin, moins courant et un peu moins exigeant que le label Demeter concernant la quantité de sulfites.

Le vin naturel va quant à lui encore plus loin que le vin biodynamique, puisqu’il combine les deux méthodes de l’agriculture biologique et de la biodynamie.

Enfin, de plus en plus de vignerons proposent des vins dits naturels, ne rajoutant pas ou très peu de sulfites (maximum 30 mg/L pour le vin rouge par exemple). Malheureusement, cela nuit parfois au goût du vin et à sa stabilité. Pour les identifier, il est généralement indiqué “vin nature” ou “sans soufre ajouté”.

En pratique

  • Évitez au maximum la consommation d’alcool
  • Si vous choisissez de consommer de l’alcool, optez plutôt pour du vin rouge et limitez votre consommation de vin à 5 verres par semaine (et à un verre maximum par jour, voire 2 en cas de gabarit important)
  • Optez pour du vin bio issu de la biodynamie : moins contaminé en pesticides, il est aussi moins riche en sulfites.
  • Choisissez du vin rouge jeune et tannique ou du pinot noir
Sources

  • LoConte NK, Brewster AM, Kaur JS, Merrill JK, Alberg AJ. Alcohol and Cancer: A Statement of the American Society of Clinical Oncology. J Clin Oncol. 2018 Jan 1;36(1):83-93. doi: 10.1200/JCO.2017.76.1155. Epub 2017 Nov 7. PubMed PMID:29112463.
  • Alcohol Consumption and the Risks of Adenocarcinoma and Squamous Cell Carcinoma of the Esophagus. Pandeya N, Williams G, Green AC, Webb PM, Whiteman DC; Australian Cancer Study. Gastroenterology. 2008 Dec 27.
  • Ballard C, Lang I. Alcohol and dementia: a complex relationship with potential for dementia prevention. Lancet Public Health. 2018 Mar;3(3):e103-e104. doi:10.1016/S2468-2667(18)30031-8. Epub 2018 Feb 21. PubMed PMID: 29475811. Liu Y, Nguyen N, Colditz GA. Links between alcohol consumption and breast cancer: a look at the evidence. Womens Health (Lond). 2015 Jan;11(1):65-77. doi: 10.2217/whe.14.62. Review. PubMed PMID: 25581056; PubMed Central PMCID: PMC4299758.
  • INSERM Expertise collective. Ed 2001. Synthèse : 277-325. Effets de l’alcool sur le système cardio-vasculaire : 175-203. Effets de l’alcool sur les performances cognitives du sujet âgé ; 165-73
  • Chu, Q., O’Dwye, M., & Zeece, M. G. (1998). Direct analysis of resveratrol in wine by micellar electrokinetic capillary electrophoresis. Journal of agricultural and food chemistry, 46(2), 509-513.
  • Scientific Opinion on the re-evaluation of sulfur dioxide (E 220), sodium sulfite (E 221), sodium bisulfite (E 222), sodium metabisulfite (E 223), potassium metabisulfite (E 224), calcium sulfite (E 226), calcium bisulfite (E 227) and potassium bisulfite (E 228) as food additives. EFSA Journal 2016; 14(4): 4438.
  • Vally, Hassan and Neil LA Misso. “Adverse reactions to the sulphite additives” Gastroenterology and hepatology from bed to bench vol. 5,1 (2012): 16-23.
  • Lester MR. Sulfite sensitivity: significance in human health. J Am Coll Nutr. 1995 Jun;14(3):229-32. Review. PubMed PMID: 8586770.

Pour aller plus loin

Découvrez le Programme Nutrition Yuka : 10 semaines pour acquérir les bases d’une alimentation saine avec 40 recettes et 1 nutritionniste qui répond à vos questions.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

899 commentaires

  1. Dujardin

    Merci beaucoup très intéressant
    J’en profite à quand votre analyse des produits ménagers ? Merci

  2. Gilles

    Au delà du classique rappel des risques de l’alcool, bon article qui fait le point sur les variantes du bio ou l’on se perd un peu et sur la définition des quantités standardisées.
    Difficile ensuite d’apprécier la réalité de l’éventuel bénéfice du vin rouge. d’autant plus dans un pays comme la France ou le vin fait partie intégrante de la culture ou chacun connaît quelqu’un en pleine forme à 90 ans buvant régulièrement de l’alcool.

    Conclusion classique de Yuka et comme disait ma grand mère « l’excés en tout est un défaut « 

    1. Marc

      En effet, cette conclusion s’applique vraiment pour tout et à tout, dans la vie (même en politique aussi par exemple 🙂 )

  3. Marie-Ange SALVATORE

    Toujours aussi intéressant!!!
    On ne perd jamais de temps en vous lisant. Merci.

  4. Sarali

    L’alcool tue tout comme le tabac. Communication paradoxale : éviter de boire au maximum mais buvez quand même. Article certes intéressant mais pas objectif du tout.

  5. 🧂

    Le vin naturel est excellent, les meilleures bouteilles que j’ai bu dans ma vie en était.
    Et surprise, pas mal au crâne le lendemain.
    Dire que le vin nature n’a pas bon goût est une vraie erreur!!

  6. Cathy

    La partie de l’article concernant les sulfites est très intéressante. Personnellement, je préfère ne plus boire de vin rouge, car, même un petit verre me provoque une sorte de rhume carabiné pendant 2 heures, avec éternuements intempestifs, et mal au crâne! Malheureusement, je n’ai jamais vu dans les rayons, les vins qui ont le moins de sulfites…. même le bio engendre les mêmes effets. Je me demande ce que ce produit peut faire a long terme, pour des personnes qui boivent, même modérément, du vin! Merci pour vos articles!

    1. G.A.S.

      Buvez du vin SANS = Sans Ajout Ni Sulfites ; sur un site comme https://www.la-bouteille.com vous trouverez toutes les explications de l’intérêt de ce type de vin qui vous évitera les résultats désagréables de votre intolérance aux sulfites entre autres …

  7. Kremer

    Merci encore pour ces précisions
    Grâce à vous et votre investigation nous enrichissons notre connaissance sur la nutrition

  8. Martineau Cécile

    Article très intéressant. Merci yuka. Comme quoi votre activité n’est pas terminée.

  9. Barnaby

    Il y a des études sérieuses qui remettent en cause le principe comme quoi un verre par jour est bon pour la santé voire meilleur que 0 verres — il semblerait que ce soit la méthode de l’enquete d’origine qui ait amené à cette mauvaise conclusion. L’acool est agréeable (;-)) mais mauvais pour la santé dès le premier verre, il semble. Donc moderation et ne pas se dire qu’un verre ne fait pas de mal

  10. Anonyme

    Bonjour
    Le verre d’alcool. De votre tableau ne donne pas la quantité d’alcool dans le sang(en cas de contrôle)
    Cordialement

  11. Liliane

    Toujours très intéressant

  12. Durand michel

    Merci de vos conseils qui nous aide a faire le bon choix

  13. Franc

    Trés bien commenté et trés bonnes explications sur les points positifs et négatifs .
    Un grand merci

  14. Anonyme

    As t on fait des analyses clinique ?pour dire que deux verres de vin ne nuit pas a la santé?
    Comme on fait pour les médicaments?
    Tout ces anciens qui buvaient et qui on vécu très vieux?
    Pourquoi?

  15. Vervelle

    En dehors des sulfites et de l acide tartrique,il y a des molecules chimiques integrées et probablement du glyphosate: a quand les 1eres analyses reelles sur l utilisation et peut etre le surdosage de ces produits phytosanitaires?il est plus que temps au vu de l augmentation de beaucoup de pathologies modernes de reveler ces informations et si elles sont negatives, d obtenir un passage du monde viticole a la biodynamie
    Certains l ont deja compris et leur demarche a suivi ce raisonnement pour le bien de tous.

  16. dominique

    très intéressant

  17. Gapaillard

    Comme toujours un article très clair et très documenté .
    Une communication qui devrait franchir les portes de l’éducation nationale.

    1. Béatrice

      Effectivement un très bel article, cependant, pour votre information, tous les collèges et lycées mettent en place des séances de sensibilisation aux méfaits de l’alcool, et à toutes les addictions en général. Nous faisons donc notre travail depuis des années, par contre il n’en est pas de même de certains parents ! Tournez-vous plutôt vers eux avant de nous dire ce que nous avons à faire. A moins que vous ne vouliez dire que les enseignants boivent !!

    2. Anonyme

      N’est Pas plutôt aux parents d’apporter ces informations ? Pourquoi tout attendre de l’edu Nationale ? Il existe déjà des informations dispensées aux jeunes sur les sujets de lutte contre les conduites addictives mais également dans le cadre de l’etude de la vigne ….

      1. Monique

        c’est aux parents de donner l’exemple à leurs enfants. Pour résumer le vin est excellent pour les viticulteurs !! On n’a pas besoin de vin pour vivre

  18. Dondiego

    Article très intéressant dont j’apprécie en particulier l’éclairage fourni sur la technique de la bio dynamique et me conforte dans le recours aux produits de l’agriculture bio: préservation de notre santé et de notre planète, c’est plutôt mieux pour nous tous.

  19. Phil

    Merci pour ces explications.

    BRAVO

  20. CHAGNEUX

    Toujours instructif et clair. Merci.

  21. Eric

    Mon Dieu!!! Je sens que je ne vais pas faire de vieux os…

  22. Houlbert Christian

    Merci, exposé synthétique et très clair !

  23. Jacline et Georges BARBAUT

    Trés intéressant.
    Bonne synthèse bien claire

  24. Patricia Collet

    Quel est la signification du label. « Agri-confiance’??

  25. Eric

    Personnellement je connais pas mal de personnes consommant au moins deux verres d’alcool par jour et en bonne santé, beaucoup de nos anciens consommaient du vin rouge au quotidien, et dépassaient les 80 ans. Boire est certainement mauvais pour la santé, c’est sur, et effectivement je pense que pour de nombreux cas la prédisposition génétique y est pour beaucoup, certains sont malades avec deux verres et d’autres n’y seront jamais. Tout est relatif, pour certain vaudrait mieux boire un ou deux verres de vin que de prendre un antidépresseur par exemple, car il faut aussi parler de l’effet détente que le vin peut apporter pris à faible dose évidemment cela va sans dire et ainsi permettant d’éviter d’autres dépendances.

  26. Véronique

    merci pour votre article intéressant.

  27. Lanza

    Merci pour cet article très intéressant et riche d’enseignement

  28. Isabelle

    Article très intéressant qui ne diabolise pas la consommation d’alcool qui est comme pour tout le reste de notre alimentation à consommer avec intelligence. Rien n’est vraiment mauvais pour notre santé s’il est acheté ou cultivé raisonnablement et consommé sans excès

  29. Nicole

    encore merci pour toutes ces informations intéressantes et exposées de manière simple et toujours à la portée de tous…

  30. Bulle de champagne

    En résumé ce qui est dangereux: le vin, le sucre, le sel, les graisses, les viandes, le poisson (+de 2 fois par semaine), la charcuterie, le tabac, la vitesse, le soleil, (et aussi le manque de soleil), etc… mais je vais vous aider, c’est surtout la VIE qui est dangereuse… et la connerie de tout ces charlatans qui s’improvisent nutritionnistes, Addictologues, etc…(ET QUI NE VIVENT PAS PLUS VIEUX QUE NOUS…) Marre de ces donneurs de leçons qui se croient investis d’une sorte de vérité universelle… Qui portent la tristesse sur leur visage.
    Alors merci pour votre application qui nous permet d’acheter (plus) intelligemment, mais surtout n’en faites pas trop en vous entourant d’individus plus attirés par le chèque que vous leurs faite que par notre santé…. mais, vous ont ils parlé du bonheur (le véritable sens de notre vie…) cette chose impalpable qu’ils n’ont certainement jamais rencontré.
    Je me tient à leur disposition et gratuitement pour leur faire vivre de grands frissons…

    1. Norbert

      Bonjour mon epouse est plutôt extrême ( c est une scorpion aie) je dois souvent lui dire que ce que nous mangeons doit allier 2 choses: la sante ET le plaisir c est vrai que ce n est pas toujours facile de trouver cet équilibre

    2. Zzr

      Hello, tout à fait de cet avis aussi. Les plaisirs de la vie en mode raisonnable sont bien plus efficace que les cachets pharmaceutiques…..
      Je vois des joggeurs courrirent le long des routes à respirer les gaz d’échappement…..

    3. Bouboulino

      Merci à « Bulle de champagne » de votre contribution mais vous êtes qui pour donner des leçons ? Parce que c’est effectivement ce que vous faites.

    4. David Diebold

      Le bonheur se trouve dans « les grands frissons »?!

    5. Eirrep bourgogne

      Si vous connaissiez Julie et son équipe ! vous seriez loin d’évoquer la « tristesse »..
      Ne prenez rien, ignorer tout avec un oreiller sur la tête mais laissez « Yuka » tranquille il font le boulot que personne ne veux faire, Merci àeux

    6. Charlotte

      Oh la la je suis entièrement d’accord avec vous, mon père n’a jamais bu une seule goutte d’alcool, il est parti là haut à 76ans, ma mère non plus ne buvait pas d’alcool : pourtant maladie cognitive et placée, alors « Oui » profitons de la vie et un apéro de temps en temps c’est vivre! Ainsi que tout le reste:plaisir plaisir et plaisir, elle je l’invite mais modération non je ne la connais pas..pas d’excès tout simplement et vive la vie!

    7. KIRAVI

      Bravo Bulle de champagne, et merci d’avoir dit tout haut ce que beaucoup d’entre nous
      pensent tout bas.
      Bien à vous

  31. Marie Paule

    Bonjour

    Mettre de l’eau dans son vin , est-ce que cela permet de baisser le taux d’alcool ?

    1. Pourquoi

      Non il ne le fait pas, il exprime un avis, mais faut il encore savoir lire.

  32. Templer

    Très intéressant, merci
    A consommé avec modération

  33. Thonniet

    Le plus raisonnable c’est de ne pas en boire !

    1. Paula

      Vous avez tellement raison ! Car ce que l’on ne sait pas, c’est que dès que la première goutte d’alcool se dépose sur notre langue, la dopamine est stimulée, et obligatoirement le besoin de continuer à boire se met en route. Voilà pourquoi tellement de gens sont dépendants de cette drogue et moi la première… mais il ne faut pas culpabiliser puisque depuis la nuit des temps boire du vin fait partie de notre civilisation car c’est festif et convivial ! À tel point que celui qui ne boit pas lors d’une soirée se fait pointer du doigt ! Ce que l’on nous dit c’est qu’il faut pas abuser, très drôle lorsqu’on a compris le mécanisme de la dépendance…
      Alors voilà, c’est bien ça, le mieux c’est de NE PAS boire, vous avez tout compris ! 🙂
      Pour les personnes en difficulté, je conseille le livre d’Allen Carr « La méthode simple pour maîtriser sa consommation d’alcool ». Je viens de le terminer et de vivre mon premier soir d’abstinence, ce livre a été pour moi une véritable révélation !
      Beaucoup de bonheur à tous et portez vous bien !
      Paula.

      PS : Juste pour vous expliquer mon cas, je ne bois que le soir, mais tout les soirs (3 verres de vin blanc environ) pour accompagner l’homme que j’aime dépendant de l’alcool lui aussi depuis plus longtemps que moi. Et je me bats pour qu’un jour, nous ne touchions plus jamais à cette m…. jusqu’à la fin de notre vie !! Je trouve notamment de l’aide dans les livres d’éveil spirituel et autres.
      Et je n’oublie pas : un grand MERCI à Yuka pour nous aider à manger plus sainement ;), vous êtes super ! Et cet article est très instructif.

      1. Laetitia

        Paula,
        Je vous souhaite de tout cœur d’y parvenir… Courage à vous et votre amoureux, soutenez vous et ne perdez pas votre objectif… redevenir libre de vos choix et maîtres de vos vies 🙂
        Toutes mes pensées vont vers vous

      2. JPR.Reiki

        Voici un produit naturel qui va vous aider tous les deux Paula
        https://jpr-reiki.jimdo.com/2014/03/20/le-kudzu-et-les-addictions/
        Amicalement

  34. Daniel Clerc

    MERCI pour votre information essentielle
    Personnellement, je n’avais jamais bu d’alcool !
    A 68 ans, j’ai l’impression d’avoir 20 ans – Histoire vie sur mon site :
    https://danielclerc.fr/index.htm

    1. Norbert

      Je n ai pas trouvé votre histoire….

  35. Alain

    Le mystère de notre vieillissement et de la mort s’éclaircit chaque jour davantage. Nous ne pouvons pas encore éviter cette fatale issue mais peut-être la retarder en arbitrant au mieux les ‘avantages/inconvénients’ de nos choix de consommation. Merci Yuka pour cette bonne synthèse.

  36. Arsène

    C’est un article scientifique, bien documenté et ça permet à chacun de choisir en toute connaissance de cause. Après il y a la tolérance individuelle. Mon père, né en 1905 ne connaissait pas tout ça. Il est en mort en 1996 à 91 ans, affaibli certes mais en état cognitif parfait. Pourtant je l’ai rarement vu boire de l’eau. Il buvait du cidre dans sa jeunesse, puis plus tard du vin. Il buvait au moins 4 unités d’alcool / jour. 1 ou 2 « cuites » par an. Bon ! Agriculteur, il était actif jusqu’à 65 ans mais n’a jamais fait de sport. Donc à chacun de choisir en fonction de ce que lui dit son corps.

    1. Yop

      Oui la vie d’agriculteur entre 1920 et 1970 a certainement dû lui apporter vigueur, exercice quotidien et donc une santé de fer (la vie qu grand air) donc pas besoin de faire de sport.
      De plus, il consommait tres probablement des produits locaux poussant sans pesticide (le modele d’agriculture intensive est arrivé dans le années 60-70), équivalent au BIO de maintenant.
      Alors les 4 verres de vin par jour étaient totalement métabolisés dans les meilleures conditions (sauf pour les deux cuites par an = réveilllon oblige )

  37. Dautry

    L’article est très intéressant ! Merci

  38. Tellier

    Comme toujours, un excellent article, très clair, très pédagogique.
    Bravo

  39. Annie

    Article intéressant. Néanmoins vous ne parlez pas de l’apport calorique de l’alcool.

  40. perrin

    tres bon article. bravo !
    meme si tout le.monde le.sait ne pas oublier le risque alcoolo dépendance et bien encourager l abstinence au moins.1.jour sur 4 (recommandations agence sante publique france)

  41. Louche

    Très instructif, au top. MERCI

  42. Christiane Lorfeuvre

    Merci de toutes ces informations

  43. Popy

    Merci pour ces infos

  44. LOPEZ

    Article très intéressant, bien expliqué
    Comme pour tout , il faut prendre du bon mais ne pas en abuser
    Merci

  45. caro

    merci pour toutes ces informations

  46. Daniel 38

    Excellent article, très clair, didactique, ni moralisateur ni saoûlant si je peux me permettre… Pour ma part, j’aurais plus insisté sur les résidus de pesticides…

  47. BOUCHAIN

    Intéressant.

  48. bourgei

    Très bon article ,je me demande pourquoi il n’y a pas une loi obligeant les châteaux à indiquer le taux de sulfite sur l’étiquette .

  49. Brunet

    Bonjour !

    Article très intéressant !

    J’y vois cependant un oubli. En effet, vous marquez : « Ainsi, consommer 1 à 2 verres de vin rouge pourrait présenter des bénéfices ».
    Il serait pertinent de mettre la fréquence en jours car il me semble que 1 à 2 verres par jour ne serait pas très bon alors que par semaine c’est en effet bénéfique sur certains points.

    Merci à vous !

  50. Andrew

    Bon quand je lis cette analyse je me dis que le mieux est de ne pas boire de vin du tout, ou le plus rarement possible, car quelque soit son origine il est finalement assez nocif… En effet si on combine les sulfites + les résidus de pesticides on a tout de même un breuvage de piètre qualité sur le plan de la santé, quelque soit le cru d’ailleurs..

  51. Guillemette

    Article intéressant qui me conforte dans ma nouvelle façon de boire, c’est-à-dire uniquement quand je suis invitée ou que je reçois moi-même.

  52. Moineau

    Pourquoi incriminé toujours les sulfites ?
    Ne l utilisons nous pas dans la vie de tout les jours?
    Dans les fer? Le jardinage la bouillie bordelaise ?
    Dans le plastique ? Dans l’argenterie?
    Dans notre essence?
    Et dans notre sol notre chère planète ?
    Alors arrêtons d incriminé tout et tous
    Soyons responsable chacun de soit même !!!
    Ce prendre en charge sans attendre que l autre nous le dise
    Et boire n est pas plus dangereux que fumé se drogué mangé rouler et tout ce que nous respirons

    1. Bibiss

      L’article n’incrimine personne il propose des donnés scientifiques.
      Il concerne l’alcool et donc pourquoi parlerait il du tabac ou des drogues.
      Boire est d’une Certaine manière plus dangereux que tous les poisons que vous évoquez puisque l’alcool provoque effectivement plus de mort.
      Pour être responsable de soi même et se prendre en charge encore faut il être informé ( autrement que par le lobby des vignerons). En quoi un article qui explique empêche t il de se prendre en charge.
      Quel rapport entre les sulfites de l’argenterie et ceux introduits dans le vin : avec des arguments comme celui là on pourrait même introduire de l’eau de javel dans le vin ! c’est vrai quoi on l’utilise bien pour nettoyer les wc et ça désinfecte !!

    2. Christian

      Et la roulette russe!

  53. Annick de Bretagne

    Informations très intéressantes et détaillées. Piqûre de rappel nécessair pour se garder en bonne santé, donc merci.

  54. Barlet

    J’aime bien cet article, merci pour ces informations et ces conseils.

  55. Viciana Henry

    Intéressant. La tradition peut être trompeuse. Merci de nous rendre d’avantage responsable.

  56. Antoine

    Très instructif et qui va contre les idées préconçus ou ancestrales – merci pour cet éclairage important

  57. NADINE ROESCH

    Bonjour,
    merci , pour votre article, très intéressant.Je m ‘interroge pourquoi LES TAUX sulfites AVEC DEMETER sont les plus bas.
    merci, cordialement

  58. Patrick

    Article très intéressant .Des informations toujours bon a prendre.
    Merci

  59. Nara

    Nous consommons de plus en plus d’alcool surtout les jeunes. Évidemment votre article est intéressant mais est ce que les gens ont pris conscience.
    Merci

  60. LOUIS

    Très éclairant, merci

  61. Deramecourt Laurence

    Toujours intéressant de se rafraîchir la mémoire ! Donc utile … bravo

  62. Pie.....

    Les gens sous-estiment la toxicité de l.alcool . On peut devenir très vite dépendant de l.alcool car celui ci est au début anti dépresseur deshynibiteur et anxiolityque.je peux en parler en connaissance de cause car j.ai travaillé dans un service d’acticologie.donc prudence avec l’alcool.

    1. Anonyme

      On dit addictologie !!

  63. JP

    Je me doutais que certains vins me provoquaient une réaction allergique, et cet article a fini par me le confirmer… mais à part faire la liste des vins que je ne tolère pas impossible de déterminer le taux de tanin à ne pas consommer !

  64. FREDERIC JANICKA

    Les ingrédients et substances diverses utilisées pour la fabrication ne sont jamais indiquées précisément sur les bouteilles de vin. Car il (le vin) n’est pas considéré comme un aliment. Merci l’Europe.
    Article intéressant comme toujours 🙂

  65. DUPONT

    vous nous aidez à mieux prendre soin de notre santé en nous informant sur l’utilisation de boissons alcolisées. merci beaucoup

  66. juju

    Le pinot noir n’est pas un cépage tannique du tout. Le cavernes sauvignon et le malbec oui!

    1. Alain NICOLAS

      Le cépage Pinot noir est peu tannique mais c’est celui qui contient le plus de resvératrol http://www.societechimiquedefrance.fr/resveratrol.html?lang=fr

  67. LECLERCQ

    Vos articles sont toujours intéressants et accessibles mercis

  68. Layec

    Interdire : tabac,alcool, cinq légumes, faire du sport ect..
    Ne prenons pas la vie au sérieux, on a déjà perdu d’avance.
    Libertad

  69. Valem

    Hyper intéressant, merci pour ces infos !!!

  70. AZROU

    Grand merci pour cette information extrêmement intéressante 👍

  71. VAN DE MOORTELE

    Merci pour cet article sans compromis qui nous sensibilise sur les dangers liés à la consommation d’alcool aussi minime soit elle

  72. Pellecuer

    Article nul qui ne parle a aucun môment de l’addictIon ou alcoolodependence Ou maladie alcoolique qui est le principal danger de l alcool

    1. Papyluc

      Il ne parle pas d’alcoolo-dépendance mis il parle d’un consommation limitée à un verre par de vin par jour et des dangers encourus.

  73. Jézéquel Paul

    J’apprécie la référence Yuka dansle choix mes achats alimentaires, et les articles d’information qu’il nous propose.
    Bravo pour son impartialité et son objectivité

  74. Serge

    Comme toujours, il faut « savoir raison garder », et apprécier ce qui est beau et bon dans la vie.

  75. Casteiain

    2 verres de vie par jour bien mais ne risque t’on pas d’en augmenter les doses un peu à la fois et de provoquer une accoutumance ? Bravo à vous pour votre approche d’une alimentation saine

    1. Guillemette

      Quel joli lapsus !!!

  76. Raboutot

    Très bon article, merci pour ces info.

  77. solotte

    Merci pour ce rappel , car ce n est pas une nouveauté , cette pratique de rajout de sulfites est utilisée depuis très longtemps .cependant sans excès , un bon verre de vin rouge ( pour ceux qui aiment ) est agréable . Il ne faut pas tout diaboliser sinon on ne mange , ou boit plus rien du tout .
    Tout excès est mauvais , néanmoins faire le bon choix sur les aliments reste essentiel .

  78. Valérie REISLER

    Comme d habitude très intéressant et instructif
    Bravo pour votre efficacité

  79. Garrabos Emmanuel

    Accident routiers 2018 :3.259.
    Alcool : 41.000.
    😔. Dans un futur plus ou moins proche,
    l’alcool sera interdit. Le coût et le risque sanitaire sont trop importants.

    1. solotte

      Il me semblerait préférable d interdire les cochonneries rajoutées dans les produits alimentaires .
      Le contrôle de l alcoolisation des plus jeunes est un vrai problème et peu de contrôles sont faits notamment à la sortie des boîtes de nuit , ou beaucoup prennent leur voiture dans un état d alcoolémie avancée , mais c est un autre sujet …

  80. Malain

    Est il préférable de consommer le vin le midi plutôt que le soir? L’activité physique améliore t’elle l’élimination des sulfites?
    Article intéressant et prise de conscience.
    Merci

    1. Theron

      Merci pour ces informations. Vivre est dangereux pour la santé. Tous les additifs nocifs autorisés dans l’alimentation et dans les produits cosmétiques. La pollution, le stress. Nous avons ttes les chances de mourir de plus en plus jeunes de toutes sortes de cancers.
      On va bientôt légaliser le cannabis.

  81. Anonyme

    Intéressant mais rien sur la présence de traces de pesticides dans le vin. Comme on voit combien le lobby des viticulteurs et des alcooliers est puissant dans notre pays.

    1. Anonyme

      Encore un qui n’a pas lu l’article jusqu’au bout.

    2. Christian

      Merci pour ce rappel , il serait indispensable que les taux soient précisés sur les bouteilles (Idem tabac…)

  82. Jean-Gabriel jammes

    Bravo à tous ‘! Super super application !

  83. Faouzi

    Bonjour
    Très intéressant cet article
    Moi je consomme pas, mais ça va freiner la vente pour les….

  84. BARRET

    Étant soucieuse de manière générale de la dégradation de la qualité de notre alimentation, j’ai lu avec intérêt cet article. Je pense que si le « bon » vin, de par certains eléments qu’il contient, peut avoir des effets positifs
    sur les radicaux libres, le raccourci « commercial » a été vite trouvé pour généraliser cette idée et déculpabiliser les consommateurs. La majorité retient que c’est un aliment santé et à bas les rabat-joie !!!!! Merci

  85. Barret

    Merci pour cet article sur le vin! Je consomme trop et mal. Merci pour cette prise de conscience.

  86. BODART Catherine

    Très intéressant, je prends du vin rouge naturel étant très migraineuse !!
    Votre article me conforte sur mon choix !!

  87. Isabelle

    Petite fille de marchand de vins et de spiritueux, j’aime le vin, mais le bon ! donc un peu plus cher que le moins bon (logique) ; pour déguster un bon vin point besoin d’en boire souvent, bien au contraire. J’ai eu la chance, oui la chance, d’avoir eu un bon œnologue dans ma famille et l’histoire du vin est passionnante. Je défends ce savoir-faire mais apprécie également votre analyse. En fait comme beaucoup l’ont déjà dit, c’est une question de dosage. Sans s’enivrer, quel plaisir de boire de temps en temps un bon verre de vin ! Bien à vous.

  88. Jullian Jacqueline

    Instructif très intéressant. Merci.

  89. Dumas

    Article édifiant, merci

  90. Linglet

    Quelle tristesse vos chiffres sur le vin. Au goût je préfère le vin blanc, si je vous écoute je dois boire du rouge même si je ne l’apprécie pas. Le sucré est mauvais aussi, le soleil également et pourtant ils procurent du plaisir. Tout est question de modération, vous n’êtes pas d’accord ?

  91. Jean-Marc

    Sauf que… en terme cardiaque, le vin rouge n’apporte aucun composé intéressant. Une méta-analyse sur les soi-disant bienfaits des polyphénols paru il y a déjà plusieurs années a démontré l’absence d’effet positif ! De toute façon, le rapport bénéfice-risque au vu de la quantité d’alcool dans le vin est négatif. et les vins biologiques et naturels, pour rester stable avec moins de sulfites ajoutés, sont plus chargés en alcool, pouvant atteindre 14,5° au lieu du traditionnel 12,5° !
    On trouve par ailleurs beaucoup de sulfites dans les crevettes et autres poissons fumés.

  92. Gilles robin

    Article intéressant mais ne pas tomber dans le piège où il faut se méfier de tout ce que l’on mange et ce que l’on voit. Conclusion ,manger de tout et boire comme on le dit avec modération et surtout faire beaucoup de sport.

  93. Roberte

    Merci. Pour cet article très intéressant.
    J’utilise quotidiennement l’application Yuka a laquelle je fais extrêmement confiance.
    Encore merci et à bientôt.

  94. Acim

    Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant et assez précis. J’ai particulièrement apprécié la remarque notée pour chaque argument : tout dépend de l’hygiène de vie.
    Faire du sport quotidiennement, faire en sorte de manger un maximum de produits bio (c’est un budget mais c’est aussi un choix).
    Effectivement, comme dans toutes choses, l’excès n’est jamais bon. Ceci est souligné à plusieurs reprises dans votre article.
    Je suis amateur de vin, votre article a répondu à quelques questions que je me posais. Bravo !

  95. Marie

    Ai lu avec intérêt l’article.merci.

  96. JBR

    Il est important que chacun comprenne les risques liés à leur mode de vie, merci pour ces articles. Il faut aussi protéger des vendeurs de drogue de tout genre. Après, à chacun de décider pour lui/elle même son équilibre risque/plaisir.

  97. ravasio claudette

    Tout en petite quantité même la nourriture voilà le secret ….

  98. Cirkor

    Et QUID du vin rosé ?

  99. jean

    Je trouve bête de dire qu’un verre de vin est bon pour la santé…. il y a peut-être du resvératrol mais n’oublions pas toute les autres mauvaise chose qu’il y a dedans comme par exemple l’alcool. Buvez un verre de jus de raisin ça saurait mieux !

    1. Anonyme

      Et le plaisir bord…,

  100. Polo

    Article très intéressant et utile
    Merci beaucoup

  101. Benoit

    Bravo pour cette synthèse…très intéressante…

  102. Anonyme

    je n’aime pas la bière le vin rouge pas trop je préfère un peut de bon champagne dans quelque occasion deux ou trois fois par an

    1. LECOMTE Philippe

      On s’en fout un peu non ? Ce n’est pas le sujet .

      1. Azerty

        Il a quand même le droit de s’exprimer ! Et que vous vous foutiez de son avis, ce n’est pas le sujet non plus, non ?

  103. Dominique Bricaud

    Le vin contient du resvératrol, mais d’autre aliments contiennent cet antioxydant. Et dans des proportions plus importantes que le vin sans les inconvénients de l’alcool.

  104. Kayem

    Tres intéressant comme dhabitude,,
    Et comme l on dit
    1verre ça va, 3verres bonjour les dégâts et tout est question de bon sens, mais laissons nous aller quelquefois,,!!!
    Toujours ravie de lire toutes ces etudes,, meme si il est quelquefois difficile de les suivre à la lettre,
    merci à tte l équipe,

  105. Sylvain 25

    Boire ou conduire , de toute façon, il faut repartir !

  106. CharlZim

    Votre analyse et conclusion sont inspirant pour notre consommation. Il serait toute fois que les point positif et négatif ne sont des vérité que dans le contexte des étude que vous avez pris en compte. Heureusement pour nos chercheurs, ils ont encore des trouvaille à publier … Ce ne sont peut être des point aussi positif, mais la détente (etc…)procurée à court terme est toute autant bénéfique au développement personnel!
    Merci pour cette introduction sur la consommation des sulfite 😉 Continuer

  107. Topto

    j’AIMERAIS SAVOIR POURQUOI ON A ENVIE DE BOIRE DE L’ALCOOL. Sans envie plus de problème….

  108. Kylara

    Pour une fois un peu déçue.m par cet article YUKA…
    1/ si les vins bios sont effectivement moins contaminés en pesticides qu’en est il de l’impact sur notre planète? Car en bio on utilise plus de cuivre, métal lourd qui s’entasse dans les sols…
    2/ Il n’y a aucune législation sur les vins « natures » et par conséquent aucun contrôle. Les raisins utilisés pour ces vins proviennent souvent de vignobles qui ont été sur-traités au soufre et ce soufre se retrouve sous forme de SO2 total dans les vins… et oui il arrive souvent que la teneur en sulfites soit plus importante dans un vin « nature » ou bio que dans un vin en agriculture raisonnée (ceux ci atteignent rarement la teneur maximale autorisée par la législation)…Sans soufre ajouté lors de la vinification ne veut donc pas dire qu’on ne retrouve pas dans le vin le soufre pulvérisé à la vigne!!!

  109. Anonyme

    Très interessant, car les dictons ne reflètent pas la réalité !!!

    1. Anonyme

      Très intéressant les dictons ne reflètent pas la réalité !!!!

  110. CHRIS

    et le PLAISIR …

  111. Pailler

    Comme toujours, merci de nous avoir informés et ensuite, laissons parler notre bon sens.

  112. HEITZ Roland

    D’ accord sur votre commentaire de ne pas profiter de bonnes choses qui nous sont offert, mais voilà arrêter de vendre toutes ces mauvaises choses alcool, cigarettes, drogue et autres

    1. Anonyme

      Bien … ne mangeons plus, ne buvons plus, ne fumons plus, ne vivons plus….. ha mince on meurt quand même …..

  113. K-reen

    Article instructif, merci pour ces informations.

  114. Michelle

    Drôles toutes ces réactions.. on va tous mourrir de de toute façon!!! Inutiles les statistiques et les preuves scientifiques… Utilisons tous notre bon sens. Vive la vie.!!!!

    1. joseph

      oui Michelle c’est vrai ; mais que signifie le bons sens ? il est basé sur quoi ? eh ben sur toutes ces informations et désinformations que nous aurons accumulées au cours de notre vie, et sur notre propre point de vue, donc le bon sens est strictement personnel ; en résumé chacun fait ce qu’il veut hahaha ! je ne dirais pas vive la vie, car pour certains elle ne mérite pas ces mots, je dirais plutôt profitons de ce que nous avons, arrêtons de nous plaindre, et regardons autour de nous !

    2. Georges

      👍🏻👍🏻👍🏻

      1. Georges

        Adressé à Michelle

  115. joseph

    les excès en tout sont mauvais ; de là à ce que chacun y va de sa théorie, pour dire que c’est bien ou pas…ça ne repose pas sur grand chose………..par contre le vécu donne du sens, je prend en exemple mon père, mineur de fond durant 35 ans avec le marteau piqueur 10h par jour, il buvait une bouteille d’un litre de Kiravi par jour (vin rouge piquette des années 60), il n’a jamais été malade à part la silicose et a vécu jusqu’à 80 ans….et j’ai d’autres exemples de la sorte pour la charcuterie, le sucre…..alors ce que je lis à droite et à gauche….d’ailleurs à ce sujet lisez ce qu’en pense un scientifique spécialiste de l’alcoologie…où est la vérité …..certains diront qu’il est fou, d’autre qu’il a raison ! http://www.deblog-notes.com/2014/04/a-la-notre-le-vin-c-est-bon-pour-la-sante.html

  116. TITI

    Pas besoin d’avoir fait de grandes études pour comprendre que l’alcool est un poison pour l’organisme. Difficile à admettre dans notre pays gros producteur…..

  117. Marc COLLAS

    Bonjour,
    Désolé, mais article encore une fois avec un discernement limité. Les esprits éclairés auront bien compris que Bercy tourne autour du pot depuis quelques années pour générer des lignes de taxes supplémentaires sur les alcools.
    Encore une fois ce sont les gens intelligents et ayant de bonnes notions de savoir-vivre qui vont passer à la caisse.
    – 1 D’une part tous ces articles ne relativisent pas le propos. Les personnes ayant une belle hygiène de vie et qui sont les vrais amateurs éclairés de vins ne sont quasiment jamais des surconsommateurs, et encore moins des alcooliques. Cette catégorie d’amateurs que je connais très bien ont presque toujours des exigences extrêmes dans leur consommation alimentaire, mangent très souvent bio, voire premium. Ils sont très attentifs à leur hygiène de vie, font du sport plusieurs fois par semaine, et boivent leurs 2 litres d’eau par jour… etc… Cette evolution dans la démarche de consommation est visible dans les chiffres puisque les volumes de production/consommation dans les années 70/80 ont été divisé par 2,5, alors que le CA des ventes a été x presque 10…! Le qualitatif est de plus en plus l’aspect qui intéresse le consommateur « équilibré ».
    2 – Les surconsommateurs aux comportements pathologiques ne diminueront pas leur consommation quel que soit le prix.
    Et si leur budget est insuffisant
    – De toutes façons ils reporteront leurs attitudes sur des alcools bas de gamme encore plus toxiques , voire des drogues.
    – Cela favorisera la contrebande, les traffics souterrains, et fera le bonheur des maffieux (cf la prohibition aux EU dans les années 20 qui a généré les bases de la mafia américaine)

    Traiter les problèmes comportementaux des sociétés est un problème bien plus ardu, et les soit disant remèdes prohibitifs ou de surfiscalisation aboutissent à des résultats totalement contreproductifs.
    La seule attitude correcte c’est l’éducation au bien-être, au plaisir partagé, au discernement pour construire autour de soi un univers qualitatif des critères de vie, apprendre les bienfaits sur tous les plans de la recherche de l’excellence, ce qui n’implique absolument pas une consommation de luxe.

    1. Garnier Guy

      Je suis d’accord
      Laissez nous vivre
      Attaquons nous à la pollution en interdisant les filtres plutôt que la cigarette
      les sacs et bouteilles plastiques
      Les bouteilles de vin ne sont pas polluantes

    2. Afaif

      Ton roman la j’ai pas compris pourquoi…lol
      Yuka a juste très bien expliqué que l’alcool est dangereux pour la santé que ce soit de l’alcool bad gamme ou de l’alcool de qualité l’alcool en soit et dangereux et que ce soit un alcoolo qui le boit ou un intello bourgeois en parfaite santé! Bref ta raconté ta vie pour rien…

  118. R Schreiber

    Tres instructif, mci bcp

  119. Myriam Bonnot

    Bravo ! Clair et précis ! J’en ai beaucoup plus appris en 5 5mn que pendant les 6 mois où l’alcool m’attirait un peu trop à cause d’une dépression.

  120. Vitrant Fernand-Paul

    Merci pour ces informations judicieuses, claires, courtes et très précises… continuez dans cette voie …. bravo pour votre travail

  121. Férid Belhadjallah

    Article très intéressant. Merci.

  122. Anthony

    Article très bien construit et fort enrichissant, merci beaucoup.

  123. Robert Blasco

    C’est absolument faux de dire que l’on peut boire du vin qui contient du resvératrol. C’est vrai , mais il faudrait en boire plus de 100 litres par jour pour que la quantité de resvératrol puisse agir. Lorsque l’on dit pourrait présenter des bénéfices, c’est donc absolument FAUX.
    C’est INDIGNE de tromper les gens.
    Prouvez moi le contraire dans une réponse certifiée, à ce commentaire .

    1. Alco

      Certainement, mais un peu de calme, non?

    2. Bob V

      Quelles sont vos sources pour annoncer qu’il faut 100 litres par jour pour que le resvératrol agisse ?
      L’article d’Anthony Berthou, documenté et raisonné, cite des sources sérieuses, votre commentaire, non.
      Votre indignation est surjouée et non argumentée.

      1. Jean-Marc

        Dans du vin il y a beaucoup plus d’alcool que de resvératrol. Le rapport bénéfice/risque est largement négatif, c’est très simple à comprendre !

  124. Fièvre marcel

    Bien je vais suivre vos conseils

  125. Isabelle SIWEK

    Article très intéressant et didactique bravo!

  126. Julien

    Un bel éclairage, très intéressant !

  127. Garachon

    Bonjour.
    Alors là chapeau !
    Que vous évoquiez le concept de bio est compréhensible et ( a mon avis sain) mais « biodynamie »! Et pourquoi pas les spirites non plus ?
    Bon a part ça je vous aime, vous ai donné de l’argent et vous utilise, mais bon dieu, faites gaffes au mythes !
    Cordialement

    Patrice

  128. Bruno Guinet

    Très bon article il faut boire du vin rouge bio avec modération et n’acheter que du vin bio pour favoriser les vignerons qui travaillent bien et qui n’empoisonnent ni les consommateurs ni la terre. Merci pour vos articles

  129. Rabel Gérard

    Entre vivre comme un moine et se défoncer la santé, on peut quand même se piquer la truffe une fois tous les rarement ; histoire de vivre un peu moins chafoin ?

    1. Erick

      Belle reponse

  130. Poyet mariane

    Très interessant. Je note les marques des vins bio

  131. Oustriere

    Intéressant toutefois les repères d une consommation d OH ne sont pas justes : 10 unites d alcool ( 10 g d éthanol) sur 7 jours, au moins 2 jours sans alcool par semaine, sur une consommation quotidienne ne pas dépasser 2 unites d alcool pur. Après en effet il vaut mieux privilégier le vin rouge avec le moins de sulfates possible. Je travaille à l ANPAA Csapa ( on prend en charge toutes les addictions )

  132. Loiseau

    L’hygienisme moralisateur à encore frappé ! Ne buvons plus, mangeons très peu, aucun sport dangereux, et attendons nous à perir d’ennui !

    1. Erick Hemard

      Et attention à ne pas respirer !!

  133. Anonyme

    En effet très intéressant cet article.
    Malgré quelques connaissances !! Il y a toujours à apprendre !!

  134. Fred

    Bonjour , faire peur au gens est aussi devenu un buisness , face à la mort personne est égal, mon grand père qui ėtait boulanger buvait 2 bouteilles de rouges par jours et il est mort à 84 ans de mort naturel. Par contre vous ne parler pas aussi des merdes qu’on respire qui sont tout aussi cancérigène. En gros vivre vieux si on vous écoute devient un exploit. J’ai aussi l’exemple d’un collègue de travail qui est mort d’un cancer généralisé , à 6 mois de la retraite , et qui n’a jamais bu et fumer de sa vie. Je crois que de faire peur aux gens est aussi dangereux.

    1. Phill35

      Comme il est dit dans l’article, cela dépend de sa génétique !!! Mon beau frère qui vient de décéder d’un cancer m’a dit la même chose que vous toute sa vie !!!

    2. Anonyme

      je connais aussi un mec qui roule à 150km/h en centre ville et qui n’a jamais eu d’accident
      et aussi la journée du 1ier juin où il neige à Marseille

    3. Grison

      Ce qui compte ce ne sont pas les cas personnels ! Les études et statistiques portent sur un grand nombre de personnes et on peut alors affirmer que l’abus d’alcool provoque des décès prématurés.

    4. N’importe

      C’est vrai ça, il a fait froid aujourd’hui, alors le réchauffement climatique c’est aussi fait pour faire peur.

    5. Erick Hemard

      En effet . On fait peur aux gens.
      Sur la route, en traversant la rue, en trottinette, supprimons l’alcool et la voiture et je ne donne pas cher de l’economie.

    6. jean-louis

      Bonjour
      Je suis tout à fait d’accord avec vous j’ai un beau-frere qui avait une bonne hygiène de vie et qui est décédé à 56 ans d’une tumeur du cerveau
      Profité de la vie sans exagération faite un peut d’activer et prenait un verre une fois de temps en temps et surtout personne n’a la solution pour vivre plus longtemps

  135. Pégaud

    Merci, super intéressant.

  136. Jean-Pierre Haudeville

    Je ne sais pas où vous avez été chercher vos ‘verres d’alcool standard’. Au restaurant, un verre de vin est plutôt 15 cl et un verre de whisky 4cl (mais les barmen savent que la plupart des clients trouvent 4 cl trop petit et mettent plutôt aux alentours de 6cl). Ceci dit, avant même de lire l’article je me doutais de la conclusion. Alors je vais parler d’un bienfait du verre de whisky. Souffrant d’acouphènes permanents, le verre de whisky (vasodilatateur) est le seul moyen que j’ai trouvé pour les arrêter un moment. Et croyez moi, un peu de silence ça fait du bien.

  137. Vincent Raymond

    Dommage que Yuka ne permette pas de scanner les vins. J’utilise une autre app TWIL pour ca mais il n’y a pas d’info sur les ingrédients… ça indique juste si c bio. Je leur ai demandé mais aujourdhui le contenu des vins n’est pas public obligatoirement. On espère que ça bougera un de ces jours avec Bruxelles qui se penche sue le sujet pour plus de transparence !

  138. Maxou12314

    Enfin des explications succinctes et claires

  139. Rezé

    Qu’appelez-vous « alcool »?
    Vous écrivez plus haut q’un verre de vin rouge (d’après sa couleur) de 10cl représente 10g d’alcool. 10 cl de vin pesant à peu près 10g je n’ai pas l’impression en buvant un verre de vin de 10cl de boire 10 g d’alcool pur, ce dont je serai bien incapable!

    1. Jean

      10 cl = environ 100 g, Selon les études pour une dose bar normalisée, c’est à dire 12,5 cl de vin à 12°, vous ingérer 10g d’alcool pur…..

    2. Dom

      10 cL représentent 100 mL soit environ 100g d’eau.

    3. Jean

      il suffit de se rappeler qu’1 litre (1000 millilitres) d’eau pèse 1 kg (1000 grammes).
      200 ml (soit 20 cl) d’eau pèsent 200 g.
      300 ml (soit 30 cl) d’eau pèsent 300 g.

    4. Bouchareine

      Ne confondez pas les cl et les ml !

  140. Alain

    Merci pour ce grand commentaire ça m’a permis de mieux connaitre les additifs des vins ( je suis rouge)

  141. Guy Garnier

    Depuis ma plus jeune enfance, mon père, bourguignon, me servait 1 cm de vin dans mon verre en fin de repas
    Depuis 1970 je bois un whisky tous les jours
    Aux repas 25cl de vin
    et je me porte très bien!!!
    Par contre je ne consomme que très rarement des mets préparés du commerce et ai limité ma consommation de viande, charcuterie, beurre et de sucre

  142. Mike

    Hello,
    – Si je comprends bien, l’accole à des biens faits; mais les effets négatifs sont bien plus important que ces bien faits !! sans parler des accidents de la route !!
    – J’ai appris cette conclusion d’un saint texte qui date depuis plus de 1400ans !!
    – Pour m’a part j’ai fait le choix de ne pas boire de l’alcool et de boire bcp d’eau, j’ai plus de 45ans, j’ai une peau de BéBé.. 🙂
    Bien à vous,

    1. Quintric

      Mais qu.est ce que vous devez être chiant !!!!

    2. Anon

      Le « saint » texte dont je pense que vous évoquez a de loin causé plus de morts et des drames que l’alcool.

    3. GUY

      Je ne sais pas si, il y a 1400 ans, il y avait beaucoup d’accidents de la route dus à l’alcool ?
      Mais je sais qu’entre boire ou conduire; il faut choisir!!!

  143. MICHELE FAURE LEVY

    J’utilise très souvent votre application Yuka pour connaitre les dosage de sucre de sucre, de gras et d’additifs dangereux. En consommant mieux on influe forcément sur les industriels de l’alimentation. C’est bien . Mais de grâce, un peu de modération dans les recommandation, de l’équilibre avant toute chose. Et le plaisir de déguster un bon camembert avec un crouton de baguette et un verre de vin rouge…bio, je vous l’accorde fait partie du plaisir et de notre culture française, autant que Notre Dame !
    Tous ces conseils pour bien vivre, mieux vivre , vivre plus longtemps en bonne santé, débouchent obligatoirement sur des départs à la retraite plus tardifs ! Sinon pour le coup, nous aurons tous du mal à nous nourrir car trop nombreux sur la planète. Provocation , pensez vous. Pas tant que celà .

  144. Gresse N.

    Yuka vendu au lobby du vin ?
    Est-ce-que nous devons nous méfier des avis que vous donnez sur les aliments aussi ? Je vais voir comment ne plus recevoir vos mails

    1. Laurent B

      Ah, encore un petit lieutenant de l’ANPPA. (Association qui coute des millions aux contribuables français !!!!)
      Je pense au contraire que YUKA a été très censé.
      Vos propos sont dignes d’un petit INTEGRISTE; C’est triste. Pour avoir de tels propos vous ne devez pas être un marrant (ou une marrante)
      Pauvre Monsieur (ou Madame)
      Vous me faites vomir !!!!
      J’espère que vous trouverez le moyen de ne plus recevoir les mails de YUKA: Vous ne les méritez pas.

  145. Anonyme

    10g d’alcool dans un verre de vin
    Ça fait beaucoup ???
    Puisque le coma éthylique est environ à 3 ou 4 g suivant les personnes
    A revoir

    1. Michel

      Un verre de vin à 10° environ 10%, soit 10g pour 100 ml ( 10cl). Ne pas confondre quantité ingerée et quantité dans le sang!

    2. Stef

      Vous confondez quantité d’alcool ingéré, quantité d’alcool dans le sang , ainsi que quantité par litre de sang (qui est la norme en général). On parle de 3g/litre de sang pour un coma oui. Pas 3g ingérés.

  146. maclera

    Il ne faut pas oublier de se faire plaisir et un verre de vin par repas n’est pas un excès. A vouloir tout contrôler on fini par ne plus savoir ce qu’il faut faire et ne pas faire et chaque individu en connaissance de cause doit pouvoir gérer sa santé.

    1. MICHELE FAURE LEVY

      Entièrement ok avec vous

  147. yvesB

    Entre mourir d un burn out, d un exces d’alcool, de nourriture, les 2 suivants aidant à supporter le 1er, puisqu on retourne vers Zola et le monde du travail

  148. Tinchant

    Un grand merci pour votre article sur l’alcool.
    C’est la première fois que je comprend ce qui se passe dans mon corps lorsque je bois de l’alcool.
    J’ai toujours préférer le vin rouge au vin blanc et ce que je ressentais dans mon corps vient, par votre article, être confirmé.
    Merci

  149. Anonyme

    C est très simple et très clair ! Pas d abus. Merci

  150. Pierrick

    Le plaisir de boire un verre contribue à la bonne santé. Arrêtons de se faire peur. Quand les choses se font avec plaisir, elles ne sont pas si mauvaises que ça.
    Portez vous bien et à la vôtre!!!!

  151. Joëlle

    Le vin rouge est la seule boisson alcoolisée que je m’autorise par goût, par plaisir, pour faire une pause. Cela fait partie de mes habitudes, mieux vaut le consommer en mangeant comme vous l’expliquez dans votre article. Je pense qu’il est préférable de boire un peu de vin rouge que de s’abstenir d’en boire sauf si bien sur on n’aime pas le goût du vin.

  152. cetipar

    Cela fait un moment que j’utilise l’application Yuka pour améliorer la qualité de mon alimentation.
    Cet article sur le vin est vraiment très intéressant. Je m’aperçois que j’étais déjà pas mal informé car j’essaie de ne boire que du vin rouge bio. Cela confirme pas mal de rumeurs. Merci YUKA !

  153. Anonyme

    Des très bons conseils. Pour moi le meilleur alcool est celui qui sert à désinfecter la peau. L’autre celui qui se boit il faut l’éviter. C’est ma conclusion à votre article et c’est aussi la votre, sachant que parfois nous ne pouvons pas nous échapper et dans ce cas il faut relire vos conseils.
    Adeline

    1. Lol

      Pour désinfecter la peau, rien de tel que de l’eau et du savon. L’alcool tue le microbes mais aussi les défenses de l’organisme qui arrivent pour soigner la blessure donc mauvais désinfectant

  154. Valet

    J’ai supprimé à 100% l’alcool et je m’en porte bien et mieux.
    Le corps n’a pas besoin d’alcool pour vivre mais les producteurs eux en ont besoin pour vivre alors notre santé n’est pas leurs problèmes.
    Ni tous les malades et morts dû à l’alcool …. il faut éduquer les enfants
    Alcool et tabac

    1. Anonyme

      Bien résumé. Difficile de « casser » les vielles habitudes dans un pays dont le vin fait parti de son patrimoine. En tout cas, il est vrai que l’alcool n’apporte rien au corps humain hormis une euphorie à court terme…mais surtout des dégâts

  155. Lanier

    Yuka deviendrait il un nouvel ayatollah
    les interdits copulatifs sont pour quand?

  156. Isabelle

    Bonjour, des études prouvent que dans les cas de récidive du cancer du sein, 30% de cas supplémentaires sont observés chez les femmes n’ayant pas observé 0 alcool (aucune consommation, même occasionnelle). L’équipe qui me suit ne peut l’expliquer, mais il semble qu’ici tout soit question de « chimie ». Cordialement

  157. corne

    Et le rosé vous n’en parlez pas ?

  158. ANDRE

    Bonjour, j’ai appris pleins de choses dont je ferai part à mon entourage, merci beaucoup………

  159. Catherine ROY

    Et les produits phytosanitaires ?14 pour le Champagne, vignoble le plus trafiqué !

  160. Yoann

    « La biodynamie pousse la démarche du bio encore plus loin. »
    Non, la biodynamie est juste une arnaque, une pseudoscience. Ce n’est pas un super bio.

    Les resvératrol n’ont aucun bénéfice pour la santé, jamais.

    1. Moussa

      La biodynami, une arnaque, Une pseudo science !!! et toi tu ne le sors d’où ta science, argumente

      1. Pierre

        Biodynamie, inventée par Rudolf Steiner le gourou de l’Anthroposophie classifiée secte.
        Il y a de tout là dedans, du bon et du moins bon, avec quelques pratiques qui paraissent vraiment occultes. Perso, j’évite … mais chacun fait ce qu’il veut, d’ailleurs il y a beaucoup de producteurs en biodynamie qui ne vont pas au bout de la démarche. Je précise que j’ai lu le bouquin sur le compost de R. Steiner, et que je comprends donc les commentaires péjoratifs précédents.
        Je regrette que Yuka et tant d’autres ne se renseignent pas plus avant de propager des idées très incomplètes.
        Si on parle d’un point de vue holistique (c’est la mode), on doit prendre en compte la partie spirituelle de notre être… et là, on a au moins 3 religions (chrétienne, juive, et islam) qui mettent en garde contre la magie.

  161. Philippe Michalezyczyn

    Merci dommage d’ajouter des sulfites

  162. Patrick LEMAIRE

    Le futur de YUKA est prometteur ! Merci !

  163. Adeline

    Pouvez-vous préciser vos propos ? De quelle étude parlez-vous ?
    D’autres parts, si l’article est sponsorisé, où cela est-il indiqué ?
    Merci d’avance.

  164. Odette LICENZIATO

    Très intéressant

  165. Gilbert

    Bonjour,
    Vous dites: » Choisissez du vin rouge jeune et tannique ou du pinot noir »
    Je pense que vous faites erreur, vous associez un vin rouge jeune et tanin avec du pinot noir,
    or, un cépage pinot noir est très peu tanin

    1. Rica

      Ou

    2. cetipar

      il y a le mot « ou » !!
      Ils sous-entendent donc que le pinot noir n’est pas jeune et tannique.

  166. Gina Maso

    Merci beaucoup, l’article est vraiment intéressant.

  167. Suzanne.pecou@laposte.net

    Intéressant. Si chacun pouvait s’y tenir. 😃merci Yuka de poursuivre vos informations. 💖

  168. josée

    super bien

  169. Denis LECHIEN

    Julie, désormais on mange avec la peur au ventre et en plus on ne peut plus boire pour oublier.. En fait, tout est mauvais pour la santé.. Vivement la fin..

  170. Anonyme

    merci très bon article qui va me permettre de changer mes habitudes

  171. Odile

    Merci pour cet article très intéressant..en vous lisant je pense être intolérante aux sulfites.. ce dont je me doutais déjà…
    Vos articles sont clairs et compréhensibles. Merci et a bientôt !

  172. DAVOUST Florence

    C’est désormais une certitude et les études les plus sérieuses en attestent : l’alcool est très mauvais pour la santé. Même les vins rouges jeunes et taniques. Aller sur le site de l’Inca c’est très clair. Maintenant c’est difficile de s’en priver avec un bon plat et à titre exceptionnel. J’espère que Yuka n’a pas vendu son âme aux lobbys. Il y a plein d’autres aliments antioxydants qui peuvent remplacer le vin rouge et qui sont bénéfiques pour la santé.

  173. Christophe Duhamel

    Pour avoir vraiment les bénéfices des polyphénols, il faudrait boire énormément de vin rouge, ce qui aurait des effets bien plus mauvais que les bénéfices associés…

  174. Pierre Eisenmann

    Très bien fait et interessant. Bravo.

  175. Christian

    Merci pour ces informations inintéressantes !!!

    1. Anonyme

      rec: informations intéressantes…

      1. Anonyme

        Vivre, c’est dangereux

  176. Anonyme

    Merci

  177. Yoram

    C’est rassurant de sourcer avec des articles serieux

  178. Philippe

    Si l’on consomme deux verres de vin par jour en ne buvant pas d’alcool pendant deux jours consécutifs par semaine on est considéré épargné par l’alcoolisme en tant que pathologie par le monde médical.
    Les effets bénéfiques des composants du vin en particulier les polyphenols pour notamment le système vasculaire sont hélas contrebalancés par l’augmentation du risque général de cancer.
    Comme d’habitude tout est question de dose et de fréquence, et , comme vous l’avez dit d’hygiene de vie globale.

  179. Anita

    Excellent dosage d’informations!!!👏
    Merci beaucoup 😊

  180. Jean-Luc

    Très bien détaillé et complet, j’apprécie beaucoup vos articles.

  181. Emmanuel

    Bonjour,
    Qu’en est-il du vin rosé? meilleur que le blanc?

  182. Nicolas

    Top merci

  183. Lamotte

    Cet article est très intéressant et permet de choisir un bon vin, merci pour ces infos

  184. lainé

    Pourquoi a-t-on mal à la tête lorsque l’on boit trop d’alcool ? C’est ce que Matthéo, Rayane et Pascal vont vous expliquer (étudiants en L2 à l’Institut Villebon-Georges Charpak promo 2019) avec une SUPER VIDEO à voir 😉 https://www.youtube.com/watch?v=cNppv7eriHI

    1. Lol

      L’alcool déshydrate. Il suffit de boire plus d’eau que d’alcool pour supprimer ce mal au crâne

    2. Philippe NEWLAND

      Super la vidéo !

  185. AL

    Bonjour,
    Merci pour votre article.
    Yuka vous êtes une application santé. Vous ne pouvez poster des « pourrait » ou des « ça dépend » sur des sujets aussi polémiques.
    Pouvez-vous svp sourcer ces phrases ou au moins les expliquer ?
    « Ainsi, consommer 1 à 2 verres de vin rouge pourrait présenter des bénéfices. » pourrait ?
    Et aussi :
    « Mais ces bénéfices dépendent là encore de la prédisposition génétique et de l’hygiène de vie générale. » cela sous-entend que c’est nuisible pour une partie de population. C’est comme dire une partie de la population est diabétique mais mangez du sucre.
    Je ne pas un anti-alcool mais j’ai du mal avec la logique présentée notamment en conclusion : « Évitez l’alcool / consommez du vin rouge ». Merci.

    1. YG

      Je suis tout à fait d’accord avec « AL ».
      C’est irresponsable comme conclusion, chacun peut interpréter cela comme bon lui semble. Tout est question de modération, je ne suis pas non plus anti-alcool, mais l’alcool reste tout de même un neurotoxique.

    2. Tom

      Je suis absolument d’accord avec votre commentaire mais je ne comprends pas votre dernière phrase. Yuka a conseillé d’éviter au maximum la consommation d’alcool mais privilégier le vin rouge si on n’y résiste pas.

  186. Jean

    « Le vin naturel va quant à lui encore plus loin que le vin biodynamique, puisqu’il combine les deux méthodes de l’agriculture biologique et de la biodynamie. » cette affirmation est totalement erronée, en fait, il y a il y a deux étapes pour faire le vin:
    – la première, est de cultiver la vigne et on peut le faire en agriculture conventionnelle ( utilisant des engrais chimiques, des herbicides, pesticides, et autres produits polluants de synthèse) ou en
    agriculture biologique ou en bio dynamique.
    – la deuxième étape est la vinification qui elle n’est pas validée par un label spécifique, ainsi un raisin bio peut être vinifié avec des levures exogènes, alors que le vin nature est un vin qui ne comporte pas de levure exogène, de collage, de chaptalisation, d’arrêt de fermentation par refroidissement de la cuve ! Donc le vin nature est, si celui-ci est bio d’origIne est, un vin non trafiqué lors de la vinification et, cerise sur le gâteau sans souffre ajoute avant la mise en bouteille Attention, certains petits malins, ayant compris que les vins sans sulfites ajoutés ont la cote décident de faire une pasteurisation flash de leurs bouteilles avant commercialisation ce qui fait que le vin ne bougera jamais puisque au lieu d’être breuvage vivant il est une boisson morte !

    1. Maz

      Tout à fait d’accord, assez surprise de cet article !

      1. Notre

        Bonsoir à tous .je suis contre tout genre d alcool .

  187. Moulin Christiane

    Bonjour
    Quels sont les effets sur les organes ( estomac ,foie ..) des médicaments à long terme ?
    😊 cordialement

  188. ROUSSEAU MARIE CHRISTINE

    Merci pour toutes ces infos sur le vin que je bois en petite quantité exceptionnellement

  189. Gildas

    Article intéressant mais qui va un peu dans le sens du lobby du vin. C’est un peu dommage de traquer les toxines dans l’alimentation et de faire l’impasse sur l’alcool même si c’est du vin. Un point très important que vous avez mentionné est qu’on est pas tous égaux face à l’alcool donc partant de là aucune quantité ne peut être raisonnablement préconisée sans risque. J’ai personnellement à l’âge de 39 ans arrêté toute consommation d’alcool à cause de problème de foie et je n’en tire que des bénéfices au point de vue de la santé physique et mentale. Et surtout vivre sans alcool est tout à fait normal!

    1. Phil

      C’est un article factuel qui ne recommande en aucune façon la consommation d’alcool donc rien à voir avec les lobbies. Faites comme bon vous semble monsieur l’ayatollah et gardez vos conseils

  190. Van Wayenberge

    Merci de cet éclairage. Très explicite. BRAVO!

  191. MIGUEL

    Biodynamie, je suis choqué par votre présentation sans aucun esprit critique de cette croyancequi ne repose aucune base scientifique. Il faut rectifier avantquevous ne fassiez aussi la promotion de la bénédiction des aliments par une autorité religieuse.

  192. Françoise VM

    J’ai beaucoup ris à la faute de frappe pépins de « raison » dans le premier paragraphe… il faut en effet boire avec raison… mais aussi avec plaisir

    1. JMA

      « Les raisons de la colère » de John Steinbeck livre culte ?

  193. Guillaume

    Bonjour,
    Article encore une fois très instructif, merci à votre équipe.
    Je suis néanmoins concerné par un point qui , je trouve, a une importance particulière en ces temps d’abondance d’information. La marque et la certification Déméter est issu de l’école de l’occultiste Rudolf Steiner. Les principes utilisés sont encore aujourd’hui considéré comme de la pseudo science (biodynamie ici). Je regrette que vous n’ayez pas souligné ce point car à l’heure de la ruée vers les pseudo sciences et du rejet grandissant des sciences modernes, vous vous placiez comme vecteur d’informations « vraies ».
    Cela m’encourage à être plus critique de vos futurs articles et à remettre en question vos précédents vu comment vous traitez ce sujet.

    Un lecteur impliqué dans la divulgation du savoir commun.

    Cordialement

    1. Mig

      Si l’article commence à présenter chaque menu détail qui, in fine, n’apporte pas grand chose au sujet même de l’article, on n’a pas fini dans les hors sujets. L’objectif ici est d’être informatif et synthétique. Point. Et dans ce cadre, les différentes certifications existantes et appliquées sont présentées, ni plus ni moins. Que Déméter s’appuie sur de la pseudo-science n’a en soit aucun intérêt si ce n’est que dans cette croyance, les pratiquants utilisent beaucoup moins d’intrants chimiques synthétiques et que, par conséquent, les consommateurs intéressés y trouvent leur compte.

      Pour information, je ne crois pas qu’il y ait rejet des sciences dites modernes. En tout cas pas plus qu’avant. C’est juste occulté que l’humain est une simple espèce animale sociable (et xénophobe, comme ses cousins, les paninés) et que les croyances dites collectives sont les fondement de tout rapport social et d’autant plus dans une société comportant un très grand nombre d’individus. Ça a toujours existé et ce sera toujours le cas … seulement ce comportement est juste plus diffusé qu’auparavant avec les moyens de communications actuels et … les réseaux sociaux.

      1. Guillaume

        Je suis tout à fait d’accord avec vous dans votre second paragraphe. Ayant un « background » scientifique, je pense qu’il m’arrive justement d’oublier que les informations qui circulent le plus vites sont justement souvent les plus fausses.
        Néanmoins, je ne peux être d’accord avec vous quand vous dîtes :
        « Que Déméter s’appuie sur de la pseudo-science n’a en soit aucun intérêt si ce n’est que dans cette croyance, les pratiquants utilisent beaucoup moins d’intrants chimiques synthétiques et que, par conséquent, les consommateurs intéressés y trouvent leur compte »
        En effet, la certification Bio existe et d’autres certifications similaires apparaissent. La biodynamie, de part ses fondements, est un mensonge. Point. On peut apprécier la lithothérapie également je n’ai rien contre cela mais je serai également offusqué de voir Yuka faire un article en laissant croire implicitement que cette technique fonctionne mieux qu’une similaire, à la différence des notions issus des pseudo-sciences de chacune. Ce qui me « met en colère » est le mensonge, après, une fois éclairés, les gens peuvent prendre les décisions qu’ils souhaitent.

  194. J&J

    On en revient toujours à la fameuse phrase « C’est la dose qui fait le poison ».

  195. Gounot

    Entièrement d’accord, je ne bois jamais ni vin ni alcool.

    1. MANOU

      Moi non plus ! Et c’est tant mieux ! Quand on voit tous les ravages que ça peut faire et ce que cela coûte à la communauté !!! Beurkk

    2. Anonyme

      Dieu que vous devez être triste !

      1. Jean-Paul

        Ce n’est pas parce que vous avez besoin d’alcool pour ne pas être triste que c’est une généralité Madame ou Monsieur l’Anonyme ! Beaucoup de gens s’amuse et sont très joyeux sans cela !
        Regardez déjà les enfants….

    3. Boris

      Pas boire d alcool evité le sucre ne pas mangé de gras priviligié le bio ok c est du bon sens
      Mais on va finir par mangé et boire juste pour vivre sans aucun plaisir alors qu en france on a du tres bon vin et surement la meilleure gastronomie du monde

  196. Willem Welling

    Merci pour vos conseils et utiles information.
    Je suis personnellement très concerné.
    Bien à vous, Willem WELLING w

  197. Lilou

    Merci pour cet article, très instructif . Il faut dire prendre un bon verre de vin de temps en temps est un ravissement pour la convivialité et les papilles

  198. phfreys

    purée c’est ch***, déjà que j’ai arrêté tous les sucres ajoutés et que ça me barbe… :)))

  199. JEAN

    Très bien expliqué !
    Juste une petite erreur concernant la contenance d’une coupe de champagne…ce n’est pas 3 cl mais plutôt 12,5 cl dans votre tableau

    1. JEAN

      Après vérification c’est plutôt entre 15 et 20 cl pour une coupe de champagne

  200. Mulot

    Merci pour cet article. C est très clair.

    1. Fcbong77

      L’alcool non!
      L’eau ferrugineuse oui !

      1. Lucienne

        Merci pour ces informations j’apprécie vos conseils bravo à vous