Comment cuire sans détruire ?

Cuire les aliments présente des avantages. Cela permet notamment de faciliter la digestion des fibres et de favoriser l’assimilation de certains nutriments.

Mais la cuisson a aussi des inconvénients : elle dégrade la qualité nutritionnelle des aliments. Ainsi, elle contribue à la destruction de certaines vitamines et minéraux. En effet, de nombreuses vitamines, notamment les vitamines C, B1 et B9 sont par exemple sensibles à la chaleur et peuvent perdre aisément 50% de leur teneur initiale avec la cuisson.

Mais toutes les cuissons ne se valent pas : certaines préservent davantage la qualité nutritionnelle. Plus la cuisson est longue et la température élevée, plus la teneur nutritive de l’aliment s’appauvrit. Avec le nutritionniste Anthony Berthou, nous avons fait un tour d’horizon des différents modes de cuisson.

La cuisson à la vapeur douce

Il s’agit d’une cuisson réalisée dans un cuit-vapeur à basse température (c’est-à-dire inférieure à 100°C). C’est la solution la plus intéressante pour optimiser la qualité nutritionnelle et conserver un maximum de vitamines et de minéraux.

Elle permet aussi de préserver la saveur et la texture des aliments. Cet ustensile permet de cuire les légumes, mais également de nombreux autres aliments : légumineuses, fruits, volaille, poisson, etc.

La cuisson au wok

La cuisson au wok est très utilisée dans la cuisine asiatique : elle consiste à faire sauter les aliments dans un wok ou une sauteuse.

Cette cuisson est très rapide : les aliments sont saisis à feu vif quelques secondes. Cela permet ainsi de limiter l’altération de leur qualité nutritionnelle.

Ce mode de cuisson est également intéressant car il permet d’utiliser peu de matières grasses.

La cuisson en papillote

Ce mode de cuisson consiste à placer les aliments dans une enveloppe, comme du papier aluminium ou sulfurisé, puis à les faire cuire généralement au four ou au micro-ondes. L’aliment est protégé par une enveloppe, ce qui permet une meilleure préservation des nutriments.

Cependant, la cuisson en papillote se fait à haute température (180°C et plus), ce qui dégrade la qualité nutritionnelle des aliments.

Si vous optez pour cette cuisson, il est préférable de réaliser la papillote avec du papier sulfurisé afin d’éviter le passage de microparticules d’aluminium dans les aliments. De plus, l’aluminium ne se met pas au micro-ondes : seul le papier sulfurisé peut être utilisé pour cuire une papillote au micro-ondes. 

Par ailleurs, il ne faut jamais mettre un acide (citron, vin blanc, vinaigre) en contact avec l’aluminium car l’acidité favorise l’absorption de l’aluminium.

La cuisson à l'eau

Lors d’une cuisson à l’eau, les aliments sont maintenus à haute température pendant une durée importante, ce qui dégrade leur qualité nutritionnelle. Il est donc recommandé de cuire plutôt à feu doux et de ne pas porter les aliments à ébullition.

Par ailleurs, une partie des minéraux (et des vitamines dans une moindre mesure) migrent dans l’eau de cuisson. Consommez donc dans la mesure du possible cette eau de cuisson. Choisissez par ailleurs des légumes bio pour éviter de consommer les pesticides qui auront également migré dans l’eau de cuisson.

La cuisson au four

La cuisson au four est longue et se fait souvent à des températures très élevées. Elle altère donc fortement la qualité nutritionnelle.

Par ailleurs, elle favorise la réaction de Maillard. Il s’agit de la réaction chimique qui intervient lors d’une cuisson à haute température et qui produit des corps de Maillard. Cette réaction donne une coloration brune aux aliments et développe leurs arômes. C’est elle qui est par exemple à l’origine de la saveur caractéristique de la peau grillée du poulet cuit au four. Mais, les corps de Maillard favorisent le stress oxydatif à l’origine d’un vieillissement cellulaire accéléré et d’un risque accru de cancer (voir notre article sur les antioxydants).

La cuisson à la poêle

La cuisson à la poêle se fait également à haute température et sur un temps assez long. C’est donc une cuisson à limiter.

Il est par ailleurs important de choisir une huile adaptée à la cuisson : huile d’olive pour une cuisson douce, huile de coco pour des températures élevées. Il faut toujours veiller à ne jamais faire fumer une huile : elle devient alors toxique.

De la même manière, il faut absolument éviter de faire noircir le beurre. Si vous cuisinez au beurre, privilégiez le ghee (ou beurre clarifié) qui supporte des températures plus élevées que le beurre.

La cuisson au barbecue

Lors de la cuisson au barbecue, la graisse de la viande tombe sur les braises et provoque de petites flammes : une substance toxique cancérigène (le benzopyrène) et de nombreux autres composés toxiques sont alors dégagés via la fumée et imprègnent ensuite la viande.

Selon une étude, un steak de 100g cuit au barbecue contiendrait jusqu’à l’équivalent de 120 cigarettes en termes de concentration en benzopyrène (Kaisennan, 1996). Il est donc recommandé de cuire la viande à au moins 10 cm des braises

L’idéal si vous ne pouvez pas vous passer de grillades en été est d’opter plutôt pour une plancha ou pour un barbecue vertical : la fumée s’échappe alors vers le ciel sans imprégner les viandes. Faites également mariner vos aliments avant cuisson : cela permet réduire l’imprégnation des composés toxiques.

La cuisson au micro-ondes

Les avis des experts sont très divergents sur la dangerosité de la cuisson au micro-ondes. Pour certains, à moins que le micro-ondes ne soit endommagé, il ne peut pas émettre des quantités dangereuses d’ondes.

En revanche, pour d’autres, les ondes provoquent des changements non naturels dans la structure des aliments par agitation des molécules d’eau, avec des conséquences dont nous ne connaissons pas encore tous les effets potentiels.

La question n’étant donc pas totalement tranchée, il est recommandé de modérer son utilisation.

La cuisson en friture

Cette cuisson à très haute température favorise elle aussi l’apparition de composés problématiques à travers la réaction de Maillard.

Par ailleurs, le brunissement des aliments en friture s’accompagne d’une production d’acrylamide, une molécule qui favorise le développement de cancers et qui se révèle neurotoxique à haute dose. Cette molécule se forme principalement en présence de sucres. Par exemple, le sucre contenu dans la pomme de terre va favoriser la production d’acrylamide lorsqu’elle est cuite dans une friteuse. 

Enfin, frire les aliments augmente leur quantité de graisses. Les huiles de friture sont généralement riches en Oméga-6 et en acides gras saturés, des graisses que l’on consomme aujourd’hui en excès.

Sources

  • Lee S, Choi Y, Jeong HS, Lee J, Sung J. Effect of different cooking methods on the content of vitamins and true retention in selected vegetables. Food Sci Biotechnol. 2017;27(2):333-342. Published 2017 Dec 12.
  • Jiménez-Monreal AM, García-Diz L, Martínez-Tomé M, Mariscal M, Murcia MA. Influence of cooking methods on antioxidant activity of vegetables. J Food Sci. 2009;74(3):H97-H103.
  • Yuan GF, Sun B, Yuan J, Wang QM. Effects of different cooking methods on health-promoting compounds of broccoli. J Zhejiang Univ Sci B. 2009;10(8):580-588.
  • Bastías JM, Balladares P, Acuña S, Quevedo R, Muñoz O. Determining the effect of different cooking methods on the nutritional composition of salmon (Salmo salar) and chilean jack mackerel (Trachurus murphyi) fillets. PLoS One. 2017;12(7):e0180993. Published 2017 Jul 7.
  • Andlauer W, Stumpf C, Hubert M, Rings A, Fürst P. Influence of cooking process on phenolic marker compounds of vegetables. Int J Vitam Nutr Res. 2003;73(2):152-159.
  • Ferracane R, Pellegrini N, Visconti A, et al. Effects of different cooking methods on antioxidant profile, antioxidant capacity, and physical characteristics of artichoke. J Agric Food Chem. 2008;56(18):8601-8608.
  • Carcinogens in Tobacco Smoke: Benzo[a] pyrene from Canadian Cigarettes and Cigarette Tobacco, M.J.Kaisennan, W. S.Rickert, American Journal of Public Health, 1992
  • Analysis of 200 food items for benzo[a] pyrene and estimation of its intake in an epidemiologic study, N.Kazerounia et al, Food and Chemical Toxicology 39, 2000
  • EFSA – https://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/4104
  • INFOSAN – https://www.who.int/foodsafety/fs_management/No_02_Acrylamide_Mar05_fr_rev1.pdf
  • Anses – L’acrylamide dans les aliments : https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99acrylamide-dans-les-aliments
  • Parada H Jr, Steck SE, Bradshaw PT, et al. Grilled, Barbecued, and Smoked Meat Intake and Survival Following Breast Cancer. J Natl Cancer Inst. 2017;109(6):djw299. Published 2017 Jan 5.
  • Uribarri J, Woodruff S, Goodman S, et al. Advanced glycation end products in foods and a practical guide to their reduction in the diet. J Am Diet Assoc. 2010;110(6):911-16.e12.
  • Tamanna N, Mahmood N. Food Processing and Maillard Reaction Products: Effect on Human Health and Nutrition. Int J Food Sci. 2015;2015:526762.
  • Trevisan AJ, de Almeida Lima D, Sampaio GR, Soares RA, Markowicz Bastos DH. Influence of home cooking conditions on Maillard reaction products in beef. Food Chem.
  • Virk-Baker MK, Nagy TR, Barnes S, Groopman J. Dietary acrylamide and human cancer: a systematic review of literature. Nutr Cancer. 2014;66(5):774-790.
  • Brownlee M. Advanced protein glycosylation in diabetes and aging. Annu Rev Med. 1995;46:223-234.
  • Zhi WJ, Wang LF, Hu XJ. Recent advances in the effects of microwave radiation on brains. Mil Med Res. 2017;4(1):29. Published 2017 Sep 21.
  • Jiang H, Liu Z, Wang S. Microwave processing: Effects and impacts on food components. Crit Rev Food Sci Nutr. 2018;58(14):2476-2489.
  • Anses – Four à micro-ondes et substances chimiques des emballages alimentaires : https://www.anses.fr/fr/content/four-%C3%A0-micro-ondes-et-substances-chimiques-des-emballages-alimentaires
  • Caponio, F., Pasqualone, A. & Gomes, T. Effects of conventional and microwave heating on the degradation of olive oil. Eur Food Res Technol 215, 114–117 (2002).

Découvrez notre livre :
« Le guide de l'alimentation saine »

Ce livre concentre de façon pédagogique et accessible tous les fondamentaux pour se tourner vers une alimentation saine.

  • L'assiette idéale des 4 repas quotidiens
  • De nombreux conseils pour bien choisir ses aliments
  • 36 recettes saines et gourmandes

Commander • 22.90€

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

451 commentaires

  1. Thierry

    Bonjour
    J’ai acheté un produit bjorg soja douceur et calcium par trois verdict 100pour100 excellent
    Quel a été ma surprise lorsque j’ai scanné le produit seul médiocre 40 pour cent

    1
    Répondre
  2. Gérard

    Globalement très en accord avec la majorité des cuissons proposées, à l’exception que je demeure très septique à la comparaison entre la cuisson d’un steak de 100g cuit au barbecue qui contiendrait jusqu’à l’équivalent de 120 cigarettes…… (je ne vois pas trop le rapport entre la fumée de la cuisson d’un steak et 120 cigarettes), toutefois je suis ok pour une cuisson à 10 cm au dessus des braises.
    Par contre, je ne comprends absolument pas pourquoi on nous parle encore d’une cuisson au four micro-onde, qui à mon sens, est un élément à bannir définitivement.

    Répondre
  3. Francoise

    j’utilise beaucoup la cuisson basse température: exemple je mets mon poulet dans un four froid et il cuit environ 3 heures à 3H30 à 90°. J’ai un poulet très moëlleux

    Répondre
  4. michel

    Entre 1966 et 1970, des chercheurs polonais et russes ont constaté sur les techniciens exposés aux micro-ondes :
    • des altérations fonctionnelles du système nerveux,
    • des troubles cardio-vasculaires, troubles du rythme, modification de la tension artérielle,
    Le LANCET de mars 1990, un prestigieux journal scientifique et médical, a publié les travaux des professeurs LUBEC, WOLF et BARTOSCH en Autriche, à l’université de Vienne, sur le chauffage du lait. Une dénaturation des protéines avec passage de la forme TRANS à la forme CIS a été constatée. De même, certaines formes lévogyres passent à l’état dextrogyre (organisation spatiale des molécules). Le LANCET informe :  » la conversion de la forme Trans à la forme cis présente certains dangers : elle peut conduire à des altérations structurelles, fonctionnelles et immunologiques des peptides ou protéines. Il faut également retenir qu’il y a eu transformation de la L-Proline en D-Proline. Cette dernière est neurotoxique, et nous avons rapporté les effets néphrotoxiques et hépatotoxiques de cette molécule. Nous recommandons donc une étude plus approfondie des altérations moléculaires qui affectent les acides aminés et d’autres composés, car il a été publié très peu de choses sur cet aspect du traitement par les micro-ondes « .
    • des troubles du comportement : fatigabilité, céphalées, vertiges, somnolence, irritabilité, anorexie, troubles de la mémoire, hypochondrie, insomnie. Cf EDELWEJN et BARANSKY /1966-1968, puis PETROU 1970 qui constate l’altération de l’électro-encéphalogramme, prouvant ainsi le caractère concret et objectif des lésions. Lésions qui peuvent se manifester par des convulsions chez des ouvriers exposés aux micro-ondes depuis plus de 3 ans dans le cadre de
    leur travail,
    • des perturbations du transit intestinal,
    • des perturbations glandulaires, en particulier au niveau de l’hormone de croissance.

    Répondre
  5. Rose

    Une baisse de moral et tout semble mauvais ?

    1
    Répondre
    1. Louis

      Il est vrai que nous pouvons résumer cet article de cette manière… Cependant rien ne nous empêche d’y faire ressortir les point positif par nous même, s’il ne sont pas révélé directement.

      Du coup, les points POSITIFS:
      – Si la cuisson à haute température dégrade l’aliment alors trouvons un équilibre entre manger cuit, manger mi-cuit (wok) et manger crue.
      – Si les ondes du micro ondes sont dites mauvaises alors c’est une bonne nouvelle! Nous savons maintenant que nous devons limiter son utilisations.
      – Si certaines huiles ne sont pas adapté à certaines cuissons alors c’est une bonne nouvelle! Nous savons maintenant qu’il faut utiliser celle ci et pas celle la.
      – Si la cuisson à la vapeur est très bonne alors nous savons que nous devons valoriser cette technique, c’est une très très bonne nouvelle!
      ETC etc etc… Nous pourrions y trouver à chaque fois les points positifs en fin de compte haha

      Toutes ces nouvelles informations restent lourdes et déprimantes seulement si nous n’avons pas le temps, l’énergie et/ou l’argent de changer notre façon de consommer. Mais nous ne sommes pas ici à lire cette article sans une once d’esprit de changement!

      ATTENTION ceci n’est pas une critique qui vous est destinée Madame Rose… J’essaie simplement de démontrer que d’autres points de vue sont possibles. Tous est une question de perception 😉

      Mon message reste critiquable car n’est qu’une simple vulgarisation sur le sujet de la perception des informations.
      Mon message est très simple: à nous de choisir entre une perception positive et/ou négative!
      Bien à vous chers lecteurs éclairés.

      2
      Répondre
    2. Patricia

      Tout comme Louis, une vision positive reste indispensable à la lecture de tout article, aussi sérieux soit-il, qui laisse au lecteur une mauvaise sensation. Il est vrai que des éléments factuels sont dénués de toute empathie.
      En consultant les articles de Julie, je trouve des explications, pas d’injonctions et encore moins de moralisation. Elle vient éclairer mes connaissances. A moi de suivre ou non les conseils proposés qui ne restent toujours que des conseils. J’ai alors le choix de modifier, abolir ou adopter de nouvelles habitudes. Je ne me suis jamais sentie coupable de cuire de telle ou telle manière, de manger tel ou tel aliment….. Je pense que la connaissance de tout un chacun se nourrit des études spécifiques faites par d’autres sur divers sujets (comme Michel).
      Certes, le micro-onde a ses travers, comme tous les autres modes de cuisson, mais les nouvelles technologies s’enrichissent d’études et de critiques ou contreverses nécessaires. A nous de lire et de faire nos choix.

      Répondre
  6. Hamster

    … Pourquoi ai-je l’impression que tout peut être mauvais pour moi?

    Répondre
  7. Jean-Marie

    Pour la cuisson à la poêle, vous recommandez « huile d’olive pour une cuisson douce, huile de coco pour des températures élevées » je suis surpris puisque que le point de fumée de l’olive (190°C) et supérieur à celle du Coco (177°C).

    4
    Répondre
  8. Anonyme

    Beaucoup de personnes ont « agressé »Julie de Yuka, au sujet de la cocotte minute. Si vous cliquez sur le chiffre 12, vous tomberez sur l’article de 2017, et vous aurez tous les renseignements voulus. En 2017, Julie n’hésitait pas à répondre à chacun, mais 4 ans ont passé et Yuka a pris de l’ampleur.

    2
    Répondre
  9. Jafa

    Simple, claire et compréhensif. Super Article une fois de plus. Merci !!!

    Répondre
  10. Jade

    Très enrichissant cette article merci!

    Répondre
  11. chantal Delattre

    Rita a posé une question concernant les casseroles ( celle ci est restée sans réponse)
    Je me pose également cette question. Je veux investir dans des casseroles de qualité que me
    conseillez vous? Merci bien.

    Répondre
  12. Girard catherine

    Super ! Merci

    Répondre
  13. Monique

    La cuisson à la vapeur douce m’intéresse beaucoup mais je suis perdue dans tous les cuits-vapeur qui existent sur le marché. Comment s’assurer que la température ne dépasse pas les 100 °C ?
    Merci pour tout : le livre, l’application, les conseils…

    1
    Répondre
    1. Mireille

      J’ai un vitaliseur (Marion Kaplan) depuis plusieurs années. J’en suis très contente .
      Aucun risque de surchauffe. Les légumes gardent leurs belles couleurs , une texture agréable (ils ne se « ratatinent » pas).Facile à contrôler: dès que la température dépasse les 95 ° , le couvercle vibre …. signe de baisser le feu.

      Répondre
  14. Rita

    Bonjour, ma nutritionniste me conseille de ne plus utiliser à longue durée mes casseroles en intox…( allergies au nickel). J’ai une cuisinière induction. J’ai bien lu vos techniques de cuisson mais je voudrais quand même utilisé parfois des casseroles. Que conseillez-vous ? Merci pour votre réponse

    Répondre
  15. Pierre

    Dans le livre, il y a plusieurs pages de douceurs, à manger après un repas (si l’on veut). Dans le livre, tous les fruits et yaourts et chocolat sont présents.
    Yuka est une entreprise, avec des salariés, donner des ordres……..BOF !

    Répondre
  16. Jacqueline

    merci pour les informations, je ne savait pas que la cuisson en papillote avec du jus de citron et vin blanc pouvait provoquer une réaction avec alluminium. Merci pour le conseil

    Répondre
  17. Catherine

    Pourriez-vous répondre aux questions qui vous sont posées ? Merci.
    D’autre part, j’étais tentée par votre livre mais en regardant le sommaire, je m’aperçois qu’il n’y a pas de dessert. Pourriez-vous y penser. Un bon repas ne l’est que s’il se finit par un dessert. Merci de nous proposer des desserts savoureux, appétissants et sains.

    Répondre
  18. Gaby

    Bonjour, je viens de lire votre livre, excellent merci!
    Concernant le mode se cuisson est ce que la cocotte minute fait parti des cuissons à vapeur douce ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
  19. GISELE

    bjr j avais lu il y a quelques temps que la cuisson au wok était nocive dans le sens que la température est trop importante et serait cancérigène. merci pour vos bons conseils. cdl. gis.

    Répondre
  20. Marie Jose

    Merci 🙏 yuka

    Répondre
    1. Helene

      Merci
      « Avant ». On louait la cuisson vapeur en cocotte-minute.
      Qu’en est-il aujourd’hui svp?
      Salutations

      Répondre
  21. Annie

    Bonjour
    La cuisson au mijoteur électrique qu’en est il : bon ou mauvais

    Répondre
  22. jacques

    Merci pour ces informations.
    Mais vous n’abordez pas la cuisson en cocotte minute. Qu’en est-il exactement ? Merci

    Répondre
  23. Stephane

    Merci de vos bon conseil 🤗🤗

    Répondre
  24. Cécile

    Merci beaucoup pour vos conseils toujours judicieux et condensés pour communiquer juste l’essentiel.

    Répondre
  25. anne

    Merci julie.article pédagogique qui m a permis de réviser ce sujet.

    Répondre
  26. Sylvie

    Merci pour votre article très intéressant.

    Répondre
  27. Claudie

    Merci pour ces précisions importantes sur les modes de cuisson.
    J’en prends bonne note.

    Répondre
  28. Annie

    Bonjour.
    Votre article est super, merci.
    Toutefois, pourriez-vous, nous informer quant au choix favorable du revêtement d’une poêle. Vous avez mentionné le terme maillard, effectivement je n’utilise plus, à regret, de mes poêles en fer.
    Merci

    Répondre
  29. Murielle

    Bonjour
    Vous parlez de cuisson en papillote d’aluminium il me semble avoir entendu dire que le contact de l’aluminium avec les aliments est déconseillé ?!

    Répondre
  30. NICOLE

    MERCI BEAUCOUP POUR LE RAPPEL DES DIFFERENTS MODES DE CUISSON LEURS AVANTAGES ET INCONVENIENTS

    Répondre
    1. Juliette

      J’ai acheté le livre j’ai conseillé à tout mes entourage il est vraiment parfait mille merci à toutes l’équipes

      Répondre
  31. Annie

    J’ai le livre… Très utile je le consulte presque tous les jours.. Un livre que je recommande

    Répondre
  32. Nathan

    déjà lu l’année dernière ici : https://www.docteur-fitness.com/meilleure-facon-de-cuire-les-aliments

    mais merci pour les infos

    Répondre
    1. Franck

      les propose ne sont pas vraiment les mêmes. Des remarques plus constructives seraient plus interessantes 👌

      Répondre
  33. Annie Jeanne

    Au top l appli yuka👍

    Répondre
    1. Corinne

      Très instructif, merci.
      Mais je n’aime pas la cuisson vapeur.

      Répondre
  34. Théodorine

    J’apprécie beaucoup, votre aide et éclaircissement sur une bonne alimentation. Bravoooo à vous, et merci beaucoup

    Répondre
  35. Sherinne

    Vraiment très cool Yuka

    Répondre
  36. Christiane

    QUID, pour le potage aux légumes au blender ou au faitout, il faut les faire cuire à haute température longtemps, quelle autre solution auriez vous?

    Répondre
    1. dom

      bonjour d’après ce que j’ai lu. si on consomme l’eau de cuisson ce qui est le cas pour la soupe, on ne perd pas minéraux et vitamines.

      Répondre
      1. Claire

        Merci pour vos articles toujours très intéressants

  37. Marie Caroline

    Vraiment un grand merci pour vos éclairages extrêmement instructifs!!
    Vous êtes formidables
    Encore merci

    Répondre
  38. Fabien

    Merci à Yuka pour ces très bons conseils
    Et comment se situe la cuisson à froid avec du citron ou vinaigre au frigo (4 à 16 heures) pour les poissons et/ou quelques légumes et fruits?
    Fabien

    Répondre
  39. Patrick

    vous ne parlez pas de la cuisson à l’autocuiseur qu’en pensez-vous pouvez-vous faire un article là-dessus ce serait intéressant

    Répondre
  40. Claudie

    Que pensez-vous des faitouts Durotherm, cuisson douce avec très peu d’eau (1 cs) les aliments cuisant dans leur propre vapeur ? Merci

    Répondre
  41. Marie

    Et la mijoteuse ?
    Pourriez-vous nous dire ce que vous en pensez ?

    Répondre
  42. Geneviève

    Vous ne parlez pas de la cuisson en auto cuiseur pourquoi ?
    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Geneviève

      C’est vrai que Yüna ne parle pas de l’auto cuiseur , en effet celui-ci est économe en énergie, mais les températures sont de l’ordre de 105 à 120°, ce qui enlève une grande partie des vitamines des légumes et les nutriments des viandes .
      Pour les papillotes , laissons le papier aluminium de côté , le papier sulfurisé est plus sécurisé.

      Répondre
      1. Nicole

        Merci à toute l’équipe Yuka.

  43. Janet

    Votre livre, serait-il disponible au Canada bientôt ou en version électronique pour le télécharger.

    Répondre
  44. Canisius

    Je cuit les frites à l’air chaud 200 degré environ 15 minutes arrosé avec une cuillère à soupe d’huile d’olive ( 250 gr de frites fraîches)

    Répondre
  45. Mary

    Bonjour,
    Je viens de lire le commentaire de Ygma qui a ajouté l’avocat à son alimentation. La culture de l’avocat demande énormément d’eau. Bien sûr l’avocat contient des acides gras essentiels. En ces temps où nous devons faire attention à notre environnement, l’eau est un bien, bien trop précieux. Alors, trouvons une alternative à l’avocat et bien d’autres aliments qui font des milliers de kilomètres pour arriver dans notre assiette pour notre plaisir. Nous avons chez nous tout ce qu’il faut pour avoir une alimentation saine et équilibrée.
    En attendant, merci à toute l’équipe pour vos bons conseils.

    Répondre
    1. Roberto

      Il faut nuancer car cela dépend de la zone de culture. Par exemple, en Andalousie les cultivateurs profitent des rivières naturelles proches de la Sierra Nevada. Donc cette eau est gratuite et il n’est pas indiqué de la pomper grâce à des systèmes d’irrigation bien pensés.
      Les avocats d’Andalousie sont donc une très bonne option pour une alimentation saine et respectueuse de l’environnement

      Répondre
  46. Mireille

    Comme d habitude , d excellents conseils que l on peut mettre en pratique de suite . Bravo et merci à toute l equipe !

    Répondre
    1. Chantal

      Vous n’avez pas évoqué l’omnicuiseur qui offre une cuisson à basse température, préservant ainsi les précieuses vitamines tout en évitant un ajout de sel.Le goût en est d’autant plus sublimé!

      Répondre
  47. Hélène

    Très bon récapitulatif, merci !

    Répondre
  48. Jacques

    Merci p toutes ces précisions
    Vraiment intéressant, et clair
    Continuez C ça

    Répondre
  49. liliane

    reçu votre livre très instructifs félicitations

    Répondre
  50. Francine

    Bonjour
    J’ai réussi 1 fois, à acheter de la volaille «bleu blanc cœur ». Excellente.
    Impossible d’en trouver, ni même des œufs. Je me demande pourquoi…….?

    Répondre
  51. Evelyne

    Bonjour
    Le vitaliseur de Marion et le Vapok ne sont pas pour toutes les bourses.
    Yuka parle et reste simple. C’est ce que j’apprécie beaucoup. Pour moi , c’est un sans faute.
    Nous sommes assez grand pour choisir l’appareil, qui cuira au mieux notre alimentation.

    Répondre
    1. Geneviève

      C’est vrai que j’étais sceptique pour acheter le Vitaliseur de Marion car c’est un vrai investissement et j’ai économisé pour me l’offrir.
      Mais il permet de cuire, réchauffer et cela en conservant le goût, la couleur des légumes et surtout les vitamines qui ne sont plus diluées dans l’eau de cuisson .
      L’essayer , c’est l’adopter pour manger plus sainement et je m’en sers pratiquement tous les jours.

      Répondre
  52. Ygma

    J’ai commandé 5 livres « le guide de l’alimentation saine ». 4 de ceux-ci ont été envoyés par vos soins à mes enfants et à des amies et un à mon domicile. Nous l’avons tous lu avec un grand intérêt. Je vais , comme une amie, mettre en pratique vos recettes et suivre vos bons conseils, notamment en ce qui concerne les œufs « Bleu, Blanc, Cœur » de poules nourries avec des graines de lin. J’ai aussi introduit l’avocat dans mon petit-déjeuner. . Félicitations à vous tous !

    Répondre
  53. JP

    Vous avez oublié la cuisson en cocotte minute vapeur et celle en cocotte de fonte au four…. dommage, j’aurais aimé savoir !

    Répondre
    1. Annick

      Je suis d’accord ces modes de cuisson sont aussi très intéressant , ils peuvent être d’une grande souplesse pour un excellent résultat

      Répondre
  54. Micky

    J’ai bien reçu votre livre. Il est tres bien. Je vais l’acheter à mes enfants et petits enfants. Il convient exactement à tout, a aprendre ce qu’il faut. Diététicienne en retraite, il est bien fait, il permet de faire ses repas en connaissance de cause. Que pensez vous de l’omnicuiseur vitalité 6000 et des unités A M C. Merci

    Répondre
  55. Catherine

    Comment doit être revêtement du Work? L’es cocotte en fonte avec revêtement émaillé avec l email qui saute est ce toxique ? Cocotte minute bien?

    Répondre
    1. Laurent

      Vous oubliez la cuisson lente à basse température.
      Amicalement,
      Laurent

      Répondre
    2. Lionel

      Pourquoi ne pas avoir parlé de la cuisson à la « cocotte minute ».
      On entend un peu tout et son contraire sur ce mode de cuisson….

      Répondre
  56. Florence

    Le vitaliseur de Marion et le vapok semblent plus que parfaits pour les cuissons à basses températures pour conserver tous les nutriments . Vivement conseillés par le médecin/professeur Henri Joyeux et son épouse , nutritionniste .Rien à voir avec un cuit vapeur classique .

    Répondre
  57. Honorine

    Article très intéressant selon moi je recommande la cuisson à l’eau et au wok comme c’est très léger et très sain plutôt qu’avec de la graisse après concernant la friture il existe des huiles végétales mais de toute façon c’est a faire avec modération .

    Répondre
    1. Ygma

      J’ai commandé 5 livres « le guide de l’alimentation saine ». 4 de ceux-ci ont été envoyés par vos soins à mes enfants et à des amies et un à mon domicile. Nous l’avons tous lu avec grand intérêt. Il nous est très utile. Félicitations !

      Répondre
  58. Tipie

    C’est un super livre ! Tout est très bien expliqué et la mise en page est superbe !
    De plus, vos articles sont précis et son très bien fait !
    Merci beaucoup !

    Répondre
    1. Annie

      Très intéressant, en fait j’utilise ces différents modes de cuisson. Je vais être plus attentive à privilégier la meilleure cuisson pour la santé.

      Répondre
  59. Dominique

    Article très intéressant sur les differents modes de cuisson des aliments. Merci

    Répondre
  60. ELISE

    Votre livre a été un joli cadeau de Noël pour des membres de ma famille.
    Il est bien apprécié

    Répondre
  61. Marie

    Ce livre est très bien fait à tel point que je vous ai commandé deux.
    Je l’ai offert et la personne est ravie.
    Merci Yuka et bonne année à vous.

    Répondre
  62. Lucienne

    On me la offert .Trés agréable à lire.

    Répondre
  63. Alexandre

    ARTICLE INTERESSANT

    Répondre
    1. Martine

      Très beaux livre avec plein de conseils et de recettes.
      Jadore

      Répondre
  64. Sylvie

    Merci pour votre analyse sur le mode de cuisson.
    J’ai reçu pour Noël votre livre. J’aime beaucoup. Il est très agréable à lire. Il est bien fait. Très jolies couleurs!!!

    Répondre
  65. Marie

    Merci très intéressant !

    Répondre
  66. mamie-jo

    J,ai acheté votre livre….Le top du top!!! tout comme vos conseilles ..Bravo ,grasse a vous je m’alimente mieux ,et cela se ressent sur le poids !!!donc Merciiiiiiiiii
    Et je fais profiter mon entourage….
    Continuer de nous informer.

    Répondre
  67. Peter67

    Il faut aussi citer la cuisson basse température au four ou, mieux encore, sous vide qui préserve au mieux les aliments.

    Répondre
  68. Jean-Pierre

    Que pensez-vous de la cuisson vapeur………. au micro-ondes? Je cuis légumes, poisson, viande blanche.

    Répondre
    1. Laurent

      Oui, la cuisson sous vide est délicieuse.
      Merci.

      Répondre
  69. Pour Micheline

    Bonjour
    Sur Facebook, Yuka a répondu à la question : et la cocotte minute ?
    TRÈS INTÉRESSANT POUR LES CUISSONS À LA VAPEUR, a répondu Yuka
    Merci 🙏

    Répondre
  70. norbert dit Nono

    Bonjour Julie, j’ai déjà acheté le livre et je suis très satisfait et intéressé de son contenu. Je l’ai installé sur la table du salon en évidence et j’espère que mon épouse va finir par l’ouvrir. Bravo à toute l’équipe pour votre travail et bonne année. Si vous passez dans la région, venez manger, nous connaissons de bonne recette .

    Répondre
    1. Nicole

      Toujours très intéressants vos articles on vous sent passionnée pour tout ce qui concerne l’alimentation et je partage cette passion du manger sain. Pour Noël je me suis » offert » le guide de l’alimentation saine. Un livre joyeux coloré et de belles recettes faciles. Je le consulte très souvent.
      En ce qui concerne le cuit vapeur je ne l’utilise plus car en plastique. Je vais faire l’acquisition d’un cuit vapeur en inox 18/10

      Répondre
  71. Rita

    Je viens de survoler votre article et j’ai deux questions : au sujet des omega3 : les poissons fumés ? Dans quel mesure les omega 3 sont-ils préservés ? Peuvent-ils être origine d’un taux de cuivre élevé ?

    Répondre
  72. Gérard

    Meilleurs vœux à toute l’équipe pour 2021, santé bonheur prospérité .Félicitations pour votre travail et tous vos bons conseils.
    Il n’y a pas de bonne cuisine, si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée ( De Monsieur PAUL , qui nous a quitté le 20/01/2018)

    Répondre
  73. Micheline

    J’utilise souvent la cocotte minute (soupe légumes vapeurs…)
    S’en pensez-vous?
    Merci

    Répondre
  74. Brigitte

    J ai réceptionné votre livre pour mon Noël, et j’en suis très contente. Il est très intéressant et surtout agréable à lire. Bien illustré et très explicite..C’est toujours un plaisir de vous lire et de recevoir vos recommandations, plein de conseils que l’on connait mais que nous ne mettons pas toujours en œuvre.
    Continuez, c’est très enrichissant….

    Répondre
  75. Patrick

    merci pour tous ces conseils, pour votre travail, pour notre santé.
    Patrick

    Répondre
  76. Martin U.

    J’ai reçu votre livre en cadeau pour Noël de la part de ma fille Ursula et je l’adore: Bravo!
    Martin uccia

    Répondre
  77. nadine

    MOI JE CUIT BEAUCOUP AU MICRO ONDE..CAR TRES RAPIDE je n’ai plus de cuit vapeur, trop long…exemple du poisson ds un plat spéciual micro-onde c’est super bon et vite fait
    Dans mon COOKEO aussi c’est super bon et cuisson rapide….
    merci pour vos infos

    Répondre
  78. Pierre-André

    Bonjour, vous ne parlez pas de la cuisson à la marmite à vapeur, elle a l’avantage d’être rapide et économique et aussi de garder les vitamines. Qu’en pensez-vous? Meilleures salutations.

    Répondre
  79. Emmanuel

    Très bien résumé merci pour les informations.

    Répondre
    1. Cécile

      Merci pour ces conseils de cuisson mais qu’en t il pour cuisson avec cocotte minute et le cuisson dans les friteuses sans huile où l’on peut cuire viandes par exemple merci

      Répondre
  80. Jean Claude

    Merci pour cet éclairage.
    Ceci dit, un barbecue entre amis en été, ça a aussi du bon !
    Tout consiste à ne pas en abuser !

    Répondre
    1. Yamina

      Bonjour,
      Je cuis mes légumes à la cocotte minute pour faire mes soupes est-ce que les légumes perdent en totalité les vitamines ?? Merci pour vos conseils

      Répondre
  81. Catherine

    Votre article m’a beaucoup intéressé
    Merci à vous.

    Répondre
  82. Vanessa

    Toujours très intéressant.
    Merci.

    Répondre
  83. Sébastien

    Bonjour,
    comment un cuit-vapeur peut-il fonctionner à moins de 100 degrés ? La vapeur d’eau n’apparaît qu’à 100 degrés…

    Répondre
    1. Samuel

      La vapeur d’eau est présente bien avant 100 degrés, je dirai vers 45 comme ca

      Répondre
  84. Catherine

    J’attends également votre réponse quant à la cuisson en auto cuiseur

    Répondre
  85. Jean-Sébastien

    Bonjour Julie.
    Merci pour cet article.
    J’ai une question : la cuisson sous pression (à haute température du coup je crois), c’est pas tip top non plus je présume ? (je parle des cookéo, M. cuisine, thermomix et autres)

    Répondre
    1. Christian

      Nous avons votre livre. Les informations sont nettes, consises. Les recettes innovantes et faciles à réaliser.
      Merci
      On aime également lire vos articles !

      Répondre
    2. Isabelle

      Bonnour Jean-Sébastien, le Thermomix ne cuit pas sous pression (j’en ai un). On peut choisir la température, entre 15 ou 30 degrés et 100 degrés (de mémoire). On peut ajouter un panier vapeur, mais ce n’est pas de la vapeur sous pression.

      Répondre
  86. Philippe

    vous ne parlez pas de la cuisson à la cocotte minute !

    Répondre
  87. Sylvine

    Intéressant mais on ne peut pas tjrs cuisiner au wok ou cuit vapeur !
    A quel degré considérez vous qu’on est à hte température notamment au four ?

    Répondre
  88. Ghislaine

    Merci Yuka, j’apprécie vos conseils et vos suggestions pour améliorer notre santé. J’ai acheté le livre  » le guide de l’alimentation saine « , je partagerai

    Répondre
  89. Chrystèle

    Bonjour et merci pour votre livre. Je suis traiteur et cuisine en cuisson sous vide basse température. Certes, une dégradation est inévitable mais l’ensemble des nutriments restent dans les aliments. Le goût et la texture de ces derniers sont nettement moins dénaturés. Bravo en tout cas pour ce travail instructif.

    Répondre
  90. Philippe

    Article très intéressant comme toutes vos interventions. Nous avons acheté votre livre « Le guide de l’alimentation saine » et nous le recommandons à tous nos proches.
    Bravo.

    Répondre
  91. marie genevieve

    comme toujours des contents 😀 et des mauvais….. c’est toujours simple de dire ( bon ou pas bon ) faites ce qu’il vous plaît le mieux a votre façon !!!! pour moi la meilleure cuisson est a la vapeur et en douceur…bonne journée a tous

    Répondre
  92. Anouck

    Excellents conseils, peu de moyens donc pas évident de bien s alimenter, et se serait bien s il y avait une application similaire pour les soins du corps et du visage, je parle pas de maquillage mais on peut aussi s empoisonner au travers de crème, gel douche et autres donc c’est déjà très bien ce que vous faites et si vous avez des idées, je suis à l écoute

    Répondre
  93. Janine

    Finalement il est préférable de manger les aliments crus si j’ai bien compris !

    Répondre
  94. Denise

    Bonjour merci pour les bons conseils yuka ☺️

    Répondre
  95. Claude

    J’utilise la cuisson vapeur de Marie depuis 20ans voir +
    Je suis en bonne santé

    Répondre
  96. Ouiza

    Très bon conseil yuka très bonne équilibre pour la santé j adore

    Répondre
    1. Tonino

      Bonjour, vous nauriez pas oubliée les cuisson basse température, à l’ancienne sur le »coin du feu  » ou sous vide qui respectent les aliments .
      Quand à la cuisson au wok je ne suis pas aussi sûr qu elle soit à recommander : cuisson à température très vive qui implique une réaction de Maillard

      Répondre
  97. Aby

    La cuisson à la poêle à feu doux de la majorité des légumes coupés est possible aussi. Il faut couvrir la poêle pour une cuisson mi-cuit, ardente. Un ajout d’épices et d’un peu d’huile d’olive par exemple avant de les manger, une alternative parmi les bons modes de cuisson conseillé par Yuka. Merci à tous

    Répondre
  98. Madeleine

    et la cuisson à la vapeur en cocotte minute de tous les légumes?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Angelique

      Bonjour je voudrai savoir ce qu’il en est de l’appareil omnicuiseur? Et la cocotte minute monte à trop haute température?
      Merci pour votre réponse.

      Répondre
  99. Corinne

    J’apprécie beaucoup vos commentaires sur les aliments de saison etc…
    C’est précis et pas trop long à lire et utile aussi bien sûr !
    Merci

    Répondre
  100. Paul Roger

    la cuisson lente a basse température, (ex : le gigot de 7 heures à 120°) dont vous ne parlez pas, est tout à fait saine, mais augmente sensiblement le taux de sucres.

    Répondre
  101. Michel

    Merci pour vos précieux conseils que nous lisons avec beaucoup d’intérêt. Bonne continuation
    Michel Blanquet

    Répondre
  102. Marie-Anne

    Bon article à propos des modes de cuisson. Bravo!

    Répondre
  103. Jacques

    Je suis toujours avide de découvrir vos conseils éclairés. je vous remercie.
    Et, je vous souhaite une excellente année .
    Bien cordialement, jacques.

    Répondre
  104. Isabelle

    Cath et Cathy
    Si vous conseillez de manger de la viande à peine cuite, cela ne sera pas possible pour moi.
    Pour moi , se sera tendre et bien cuit, donc cuisson douce.

    Répondre
  105. Cath

    Meilleurs voeux a toutes et tous
    Le mieux est d’avoir une alimentation le plus cru possible, non transformée. La cuisson, même douce, au delà de 50-60° détruit la majeure partie des micros nutriments.
    Bien à vous

    Répondre
  106. Nadine

    Merci pour vos précieux conseils et toujours aussi contente de votre application si utile.
    Meilleurs voeux à vous Julie et votre équipe, avec mes encouragements pour la survie de votre travail et respect pour votre indépendance.

    Répondre
  107. Bty

    Vous ne parlez pas de la cuisson à l’étouffée. Elle se fait dans une cocotte, à température moyenne, avec peu de matière grasse et avec un couvercle qui récupère la vapeur d’eau qui retombe sur les aliments pour éviter d’ajouter eau ou matière grasse.
    J’utilise le niveau 5 sur 9 pour le feux de la plaque de cuisson au départ, puis je baisse à 4 ou 3.
    Qu’en pensez-vous ???
    Merci

    Répondre
  108. Phil

    Et la cuisson basse température ?
    Vous connaissez pas ?
    Alors arrêtez de donner des conseils de santé !

    Répondre
  109. Michèle

    Vous ne parlez pas de la cuisson à la cocotte minute ? Quel est votre avis?

    Répondre
    1. Sylvie

      Ce livre est vraiment génial de superbes photos bien illustrer c’est très beau livre que je recommande vivement

      Répondre
      1. Johnny

        Oui j’avoue 👌 je l’ai commandé en décembre et il est vraiment très constructive 👍👋

  110. Alain P

    Intéressant tout cela mais j’ai une petite question :
    Au four faut il préférer la chaleur tournante ou le classique (chaleur en haut et en bas)
    Cordialement

    Répondre
  111. André

    Très intéressant mais comme le dit Michel, il manque la cuisson à l’autocuiseur qui a été fortement conseillée auparavant.
    Qu’en est-il exactement ?

    Répondre
  112. ROLANDE

    Je suis surprise par la cuisson en papillote d’aluminium !!
    Cela est fortement déconseillé !!

    Répondre
    1. Henri

      Je cuis quotidiennement des légumes avec la marmite à pression Duromatic !
      Pourquoi ne parlez-vous pas de ce mode de cuisiner de la majorité des ménages ?

      Répondre
    2. Danielle

      Bonjour, connaissez vous Vitality 6000, la cuisson douce. Très satisfaisant les l. Il faut apprendre avec les recettes proposées.

      Répondre
  113. Dany

    Très déçue par le livre. Il aurait été préférable de donner des menus type sur plusieurs jours et des recettes plus simples (sans ajout d’ingrédients que l’on a pas spécialement dans son placard tel que « graines de tournesol ») pour des repas au quotidien.
    Moins d’emballages, plus de vrac! p.70 à 73 – le vrac n’est pas si bien que cela – pas de date limite de consommation des produits, prix plus élevé, pas tous le renseignements que l’on peut avoir sur les emballages.
    Trop de pages, impossible de se rappeler tout ce que l’on a lu,

    Répondre
  114. FRANCOISE

    Merci yuka .
    Je confirme, le maxi cuit vapeur aide à rester en forme. 😊

    Répondre
  115. Michel

    et la cuisson en autocuiseur?

    Répondre
    1. Cathy

      Ça détruit les micros nutriments, à venir….

      Répondre
  116. Sylvie

    Aucun regret d’avoir acheté votre livre. Il est plein de conseils très intéressants et de bonnes recettes.
    Cordialement.

    Répondre
  117. Dany

    Bravo pour votre livre, très intéressant, je ne regrette pas de l’avoir acheté.
    Merci pour les excellents conseils et les recettes.
    Bien cordialement

    Répondre
  118. Catherine

    Merci pour ces conseils détaillés et précieux, même si on en connaissait les grandes lignes. Cordialement

    Répondre
  119. Bernard

    Bonjour,j’ai acheté le guide au début de la parution. J’en suis très satisfait. Merci.

    Répondre
  120. Denis

    Superbe Article la Base 👍👍🙏🏻🙏🏻⭐️⭐️
    Je pourrais avoir plus d info sur votre Livre 🤔 la Taille par exemple du 36 🤣du 44 🤣🤣👍

    Répondre
  121. gerard

    Vous ne parlez pas d ‘autocuiseur

    Répondre
  122. mimi

    hello je suis totalement contre le micro onde , il n y a plus aucune vitamine n y rien une fois que c est passez au micro onde !

    Répondre
  123. Francoise

    Merci pour tous vos bons conseils !!😊

    Répondre
  124. Daniel

    Bonjour, que pensez-vous de la cuisson sous vide avec un thermo plongeur ?

    Répondre
  125. Andre

    Rien sur les cocottes minutes et les marmites qui montent encore plus en pression et donc en temperature …

    Répondre
  126. jean-pierre

    Je vais répondre à Annick,
    Le principe de la cocotte minute est simple, le pression dans la cocotte augmente la température de l’eau à 120 degré environ, plus la pression est élevé plus la température augmente. A l’inverse faite bouillir de l’eau à l’air libre en haute montagne, la température se stabilise à environ 80°.
    Tout aliment cuit à + de 90 ° perd ses vitamines.
    Bonne soirée

    Répondre
  127. Roland

    Bonjour,

    très intéressant mais vous avez oublié la cuisson à l’étouffée qui est de loin la plus intéressante.
    Basse température, pas d’eau, pas de matière grasse.
    Cet oubli de la part de votre nutritionniste est proprement abérant !!!
    Mais malheureusement fort courant.
    Si vous voulez en savoir plus et ainsi mieux nous conseiller n’hésitez pas à revenir vers moi, c’est avec plaisir que je partagerai avec vous ces informations.

    Merci.

    Cordialement,

    Roland POIROT
    06 60 52 20 74
    1roland.poirot@free.fr

    Répondre
  128. Annick

    Bonjour, vous ne dites rien sur la cuisson en cocotte -minutes, est elle si nocive comme on nous dit si La cuisson dire 10minutes par exemple ? (Légumes soupe )

    Répondre
    1. Anne-Marie

      J’ai acheté votre livre chez mon libraire. FORMIDABLE !
      Un grand merci pour vos conseils.
      Je n’achète pas de nouveau produit sans le photographier avec yuka. J’ai u.e entière confiance et je fais des économies.
      Bravo continuez

      Répondre
  129. Lilou

    Merci pour ces très bon conseil! Mon fils m’a offert votre fabuleux livre que J’adore!
    Continuez bravo!!!

    Répondre
  130. martine

    Très intéressant les modes de cuisson…. clair, explications et conseils pratiques, cela confirme ce que je pensais déjà. Merci.

    Répondre
    1. Audrée

      Bonjour , existe t’il un livre de recettes pour les personnes qui ont du cholestérol et ont eu un infarctus sans pour autant être en surpoids ce qui est mon cas . Je fais attention à ce que je mange , j’aurai besoin de connaître par quoi je remplace le sucre et la crème , quelle farine utilisée cet ? J’ai très envi d’un dessert crémeux Merci pour vos infos. J’utilise l’huile d’olive et de coco. Les huiles désodorisées sont t’elle bonnes ? J’achète du pain à la farine d’épeautre est ce bien ? Peut-on faire la béchamel dans mon cas , même avec une farine autre que le blé et remplacer le beurre par quoi ? En voilà des questions que me me pose en permanence en essayant de mieux manger Merci à vous pour toutes les infos que vous donnez . J’utilise le cuit vapeur en plastic ? Bonne Année Bonne Santé et je vous souhaite en vous remerciant de continuer de nous informer, vous faites vraiment bouger les gens et les magasins dans le choix au quotidien Merci beaucoup Bravo.

      Répondre
      1. Mariefrance

        Je suis dans le même cas que vous.
        Un vrai casse tête de préparer mes repas.

  131. Pierrette

    Tres bon article
    On apprend beaucoup
    Merci à vous

    Répondre
  132. Michelle

    La cocotte minute, à feu très doux après sifflement de la soupape ?

    Répondre
  133. Florence

    Je crois que je vais manger cru…

    Répondre
  134. Gilbert

    Bonjour et meilleurs vœux
    Vous ne parlez pas de deux cuissons :
    1 – Römertopf
    2 – Basse température
    ?
    cordialement

    Répondre
  135. Dominique

    Bonsoir. JE NE SOUHAITE PAS CONTINUER MON ABONNEMENT à L’EXPIRATION DE MON PREMIER ET UNIQUE PAIEMENT. CORDIALEMENT

    Répondre
  136. Amina

    Merci, beaucoup pour vos précieux conseil

    Répondre
  137. Marie-Christine

    Vous avez omis la cuisson à basse température sans matière grasse, sans eau, sans sel et sans vapeur avec l’ustensile Durofrance (certes achat onéreux mais largement remboursé par les économies d’énergie réalisées et les bienfaits sur la santé : qualité de la cuisson qui conserve les qualités nutritionnelles.

    Répondre
  138. Gilles

    Vous ne parlez pas de la cuisson à basse température dite aujourd’hui à juste température par exemple 3 heures à 120 degrés pour un rôti de veau en cocotte. Qu’en pensez vous ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre
  139. Jc, Gabriel.

    Meilleure cuisson est à la vapeur.

    Répondre
  140. MAT

    Bonjour Julie
    Mes meilleurs voeux et merci pour vos précieux conseils…

    Répondre
  141. Evelyne

    Merci Yuka pour tous ces commentaires sur les cuissons. Cela fait longtemps que j utilise une cuisson douce vapeur et je cuis ainsi bcp de légumes qui conservent leur goût et rejettent les pesticides dans l eau que je n utilise pas

    Répondre
  142. Maryline

    Merci pour tous vos conseils. Vos articles sont toujours très intéressants.
    Par ailleurs j’ai bien reçu le guide et je vous en remercie. C’est un vrai… régal !
    Félicitations pour son contenu.
    Merci d’exister…

    Répondre
  143. Carmen

    Merci pour ces bons conseils. Si je puis ajouter mon grain de sel, je dirai que je cuis mes légumes à la vapeur, que j’agremente dans mon assiette de pesto maison, et l’eau de cuisson sert pour faire une soupe. Merci à yuka

    Répondre
  144. Anne-Sophie

    Et que pensez-vous de la cuisson vapeur en cocotte minute ? et en robot type Companion ou Thermomix ? Merci !

    Répondre
  145. Anonyme

    Bonjour
    Il y a quelques jours, un médecin en cancérologie, expliquait au info 12/45 (6),
    que l’on doit profiter de tout, dans la vie.
    II a cité le sucre, le soleil et bien d’autres.
    IL FAUT PROFITER DE TOUT, MAIS À JUSTE DOSE.

    Répondre
  146. Régine

    J’aimerais avoir votre avis sur la cuisson au four à basse température (moins de 100°C). C’est comme ça que je cuis toujours mes magrets de canard après les avoir saisis à la poêle, mes petits enfants adorent, nous aussi.
    Je cuis aussi, avec un tupperware prévu pour cela, certains de mes légumes à la vapeur au micro-onde.
    Merci de votre réponse et merci aussi pour vos articles toujours très intéressants.

    Répondre
  147. Mireille

    Merci pour ces bonnes informations.

    Répondre
  148. rené

    et la cuisson en miloteuse ?

    Répondre
  149. Corinne

    Merci beaucoup pour toutes ces infos !! Moi qui utilise l’alu pour mes papillotes et avec du citron en plus !!😱. Je vais donc pouvoir y remédier !! Belle journée 😄

    Répondre
  150. Kathy

    Bonjour et merci pour tous ces conseils que je lis toujours avec grand plaisir! Qu’en est il de la » cocotte minute » que j’utilise très souvent? J’ai offert à ma fille  » le guide de l’alimentation saine  » acheté à la librairie  » au pain de 4 livres  » à Yerres. Elle est ravie! Très belle journée.

    Répondre
  151. Feby

    Et la cuisson à la cocotte minute ? 🤔 Pas trouvé 🙄😳😱

    Répondre
  152. Michel

    Tres intéressant pour les modes de cuisson .j.en savais qq unes mais j.ai appris des choses super cordialement

    Répondre
  153. Sandra

    Bonjour Yuka,
    Merci pour ces informations très intéressantes.
    Par contre, il me semble que vous ayez oublié de mentionner la cuisson sous pression, duromatic!?

    Répondre
  154. Marianne

    Qu’en est-il de la marmite à vapeur?

    Répondre
  155. Élodie

    Mercie pour cette explication, et je demande
    La cuisson avec l’auto cuiseur . Mercie à vous i le

    Répondre
  156. Dominique

    Pourriez-vous préparer un article spécial pour pré-diabétiques ou diabétiques qui donnerait des équivalences pour comparer les aliments en terme de glucides ? Quels sont les inconvénients des édulcorants et à quelle dose ?

    Répondre
  157. Annick

    Je me suis offert le livre pour Noël acheté à Mots en marge, librairie de La Garenne Colombes. Natalie Iris l’avait mis en vitrine
    Merci beaucoup il est très agréable à consulter : il me reste à l’explorer avant d’en offrir un à ma fille qui est à Washington DC. Faites vous ce type d’expédition ? A bientôt

    Répondre
  158. Annie

    Merci, vraiment utile

    Répondre
  159. Bartleby

    le problème de « l’agitation moléculaire » reprochée au micro ondes est-elle sérieuse ? Ceci est souvent repris sur des sites plus ou moins discutables jusqu’à devenir une « réalité médiatique »… Il faut tout de même préciser que toute chaleur est une agitation moléculaire !

    Répondre
  160. Alain

    Merci encore une fois pour ces informations intéressantes !

    Répondre
  161. Françoise

    Bonjour, Merci Yuka pour avoir fait trembler les industriels mais je déplore juste le fait que vs puissiez noter des produits archi sucrés avec mention bonne ou excellente. Le sucre le pire ennemi pour la santé même bio… . Cordialement. Françoise Dulin

    Répondre
  162. Francois

    Il existe des barbecues à gaz dont les brûleurs sont verticaux et les aliments cuits entre deux brûleurs verticaux sans flamme directe mais diffusée. Cela évite que la graisse soit trop chauffée ou cuite ou brûlée.

    Répondre
  163. Francois

    Bien vu pour les cuissons. Vous avez oubié lacuisson sous vide qui permet des températures basses et des cuissons préservant les molécules bienfaisantes

    Répondre
  164. eliane

    Et la cuisson en autocuiseur ?

    Répondre
  165. Marc

    Vous mentionnez la question de la dangerosité du micro-onde, mais qu’en est-il de la conservation des qualités nutritionnelles de ce mode de cuisson ?

    Répondre
  166. Dani

    Bonjour
    Vous ne parlez pas de la cuisson en cocotte minute : qu’en est-il ?
    D’autre part le cuit vapeur en matière plastique n’a t il pas des inconvénients ?
    J’ai un barbecue électrique : est-ce une bonne cuisson ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre
  167. christine

    bonjour
    merci pour l’article c’est bon à savoir les erreurs que nous faisons pendant la cuisson
    très bien expliqué
    bonne journée

    Répondre
  168. elisabeth

    cet article très bien fait et étudié n’en demeure pas moins frustrant pour notre cuisine traditionnelle
    juste ,rigoureux, ,remarquable pour la santé bien-être ,c’est parfait mais triste
    cuisson cocotte minute?
    la diversité visuelle est souvent chaleureuse ?
    à conserver

    Répondre
  169. Katia

    Article très intéressant. Cause à effet bien expliqué. Merci beaucoup

    Répondre
  170. Viviane

    Enfin un langage clair sur des sujets importants .Merci

    Répondre
1 2