Le soja, ami ou ennemi ?

À l’heure où la réduction de notre consommation de viande est un enjeu à la fois de santé et environnemental, la consommation de soja est en plein essor.

Le soja est une légumineuse, c’est-à-dire qu’il appartient à la même famille que les lentilles, les fèves ou les pois. Il est aujourd’hui consommé sous diverses formes : fèves, germes, huile, tofu, yaourt, lait, farine, fermenté.

Mais quels sont ses bienfaits et y a-t-il des risques à en consommer trop ? Voici notre éclairage sur le sujet, rédigé avec le nutritionniste Anthony Berthou.

Une bonne source de protéines végétales

Le soja est très riche en protéines végétales de bonne qualité, ce qui en fait un aliment privilégié pour les végétariens et végétaliens. Les protéines du soja contiennent les acides aminés essentiels dans une proportion plutôt correcte et elles bénéficient d’une bonne digestibilité.

Il faut cependant savoir que le soja ne possède pas la même teneur en protéines selon sa forme. Voici la teneur en protéines pour 100g de produit :

  • Farine de soja : 45g
  • Tempeh : 19g
  • Tofu : 12g
  • Miso : 12g
  • Fèves de soja cuites : 12g
  • Yaourt au soja : 5g
  • Boisson au soja : 4g

Le soja et les hormones

Le soja contient des substances de la famille des phyto-oestrogènes, qui peuvent interagir avec les hormones féminines (oestrogènes). Ces hormones sont bien sûr essentiellement présentes chez les femmes, mais on les retrouve également chez les hommes en plus faible quantité. Les phyto-oestrogènes peuvent ainsi entrer en concurrence avec nos oestrogènes en se fixant à certains de leurs récepteurs. C’est pourquoi il existe de nombreux débats sur les effets du soja.

Il faut tout d’abord savoir que la qualité du microbiote intestinal (voir notre article sur les aliments lacto-fermentés) va jouer un rôle important sur l’effet des phyto-oestrogènes. Lorsqu’elle est en bonne santé, notre flore intestinale transforme les phyto-oestrogènes en équol, une molécule plus active. Les effets du soja sont ainsi dépendants de la capacité du microbiote à transformer les phyto-oestrogènes en équol, ce qui peut expliquer la disparité des effets constatés en fonction des personnes. Seulement 25 à 60% de la population abriterait les bactéries nécessaires à la synthèse d’équol.

Les phyto-oestrogènes montreraient ainsi différents bénéfices pour notre santé. Ils auraient notamment des effets préventifs contre les cancers hormono-dépendants, en particulier contre le cancer du sein. En revanche, chez les femmes déjà atteintes de cancer du sein, certaines études avancent que les phyto-oestrogènes pourraient contribuer à la prolifération des cellules cancéreuses.

Les phyto-oestrogènes permettraient également de réduire le risque de maladies cardio-vasculaires. Elles auraient aussi un effet bénéfique sur l’ostéoporose et contribueraient à la bonne expression de nos gènes.

Le débat sur le sujet n’est pas tranché. Les études restent à ce jour controversées, et des études complémentaires sont nécessaires.

Quel impact environnemental pour le soja ?

Aujourd’hui, la culture de soja est responsable d’une grande partie de la déforestation de la forêt amazonienne au Brésil. Ainsi, la surface dédiée à la culture du soja est passée de moins de 30 millions d’hectares en 1970 à plus de 100 millions aujourd’hui (Agralytica, 2012).

Par ailleurs, les cultures de soja ont massivement recours à l’usage de pesticides, notamment au glyphosate, dont la toxicité est largement décriée. Ces pesticides contaminent sols et rivières et provoquent des problèmes sanitaires pour les populations locales. Enfin, la majorité de la production mondiale de soja – et notamment de soja brésilien – est issue d’OGM, dont on ne connaît pas encore bien les effets sur l’écosystème à long terme.

Face à cette situation, il faut tout d’abord savoir qu’une partie importante du soja cultivé dans le monde sert à l’alimentation des animaux, via la production de tourteaux de soja. Ainsi, nous consommons du soja indirectement en consommant de la viande.

L’industrie agroalimentaire est également responsable de l’impact écologique du soja. En effet, l’huile de soja est utilisée dans de nombreux produits transformés en raison de son faible coût (plats préparés, sauces, biscuits, etc.). Ainsi, n’hésitez pas à regarder en détail la liste d’ingrédients des produits afin d’éviter ceux qui contiennent de l’huile de soja.

Ce n’est donc pas la consommation de soja en tant que telle qui pose problème, mais son utilisation massive à la fois pour l’alimentation des animaux mais aussi par l’industrie agro-alimentaire dans de nombreux produits transformés.

Finalement, que faire ?

Aujourd’hui, plusieurs études montrent les bénéfices de la consommation de soja en quantité modérée pour la santé. Ceci est valable lorsque le soja est consommé sous forme d’aliments – surtout fermentés (tempeh, miso) – et pas sous forme de compléments alimentaires.

Même si les éléments à charge ne sont pas encore suffisamment clairs, il est toutefois conseillé d’appliquer le principe de précaution en attendant des études complémentaires.

1) Limitez votre consommation de soja entre 3 à 7 produits par semaine.


Il est notamment recommandé de limiter leur consommation pour les jeunes enfants et en particulier les garçons, et chez les femmes enceintes et allaitantes.

2) Consommez le soja sous sa forme naturelle.


Evitez notamment la consommation de soja sous forme de compléments alimentaires à base de phyto-oestrogènes.

3) Privilégiez les formes de soja fermentées (miso, tempeh).


La fermentation permet d’optimiser les effets du soja en diminuant la présence de composés qui réduisent l’absorption des nutriments dans le système digestif. La fermentation contribue également à une meilleure métabolisation des formes actives du soja (equol) par le microbiote.

4) Préférez le soja bio et produit en France.


En effet, les conséquences environnementales de la culture de soja au Brésil sont désastreuses et il est important de privilégier une consommation locale. Il faut savoir que le bio tolère cependant un seuil de 0,9% d’OGM

5) Optez pour du soja non OGM.


Cela est généralement indiqué sur l’emballage. À noter : le soja produit en France est forcément sans OGM.

Sources

  • Ingram D, Sanders K, Kolybaba M, Lopez D. Case-control study of phyto-oestrogens and breast cancer. Lancet. 1997;350(9083):990-994.
  • Taku K, Umegaki K, Sato Y, Taki Y, Endoh K, Watanabe S. Soy isoflavones lower serum total and LDL cholesterol in humans: a meta-analysis of 11 randomized controlled trials [published correction appears in Am J Clin Nutr. 2007 Sep;86(3):809]. Am J Clin Nutr. 2007;85(4):1148-1156.
  • Wei P, Liu M, Chen Y, Chen DC. Systematic review of soy isoflavone supplements on osteoporosis in women. Asian Pac J Trop Med. 2012;5(3):243-248.
  • Gil-Izquierdo A, Penalvo JL, Gil JI, et al. Soy isoflavones and cardiovascular disease epidemiological, clinical and -omics perspectives. Curr Pharm Biotechnol. 2012;13(5):624-631.
  • Frankenfeld, C. L., C. Atkinson, K. Wähälä, et J. W. Lampe. « Obesity Prevalence in Relation to Gut Microbial Environments Capable of Producing Equol or O-Desmethylangolensin from the Isoflavone Daidzein ». European Journal of Clinical Nutrition 68, no 4 (avril 2014): 526‑30.
  • Anses - Sécurité et bénéfices des phyto-estrogènes apportés par l'alimentation - Recommendations : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT-Ra-Phytoestrogenes.pdf
  • The Nature Conservancy - An overview of the Brazil-China soybean trade and its strategic implications for conservations : https://www.fcrn.org.uk/sites/default/files/brazil-china-soybean-trade.pdf
  • WWF - https://wwf.be/fr/actualites/deforestation-importee-le-role-du-soja-dans-lalimentation-animale-et-les-effets-sur-la-biodiversite-en-amerique-latine/
  • Soy Barometer 2014, A Research report for the Dutch Soy Coalition, Profundo Research and Advice, September 2014
  • https://www.bothends.org/uploaded_files/document/Soy_Barometer2014_ENG.pdf)
  • https://eatforum.org/content/uploads/2019/01/EAT-Lancet_Commission_Summary_Report.pdf

Découvrez notre livre :
« Le guide de l'alimentation saine »

Ce livre concentre de façon pédagogique et accessible tous les fondamentaux pour se tourner vers une alimentation saine.

  • L'assiette idéale des 4 repas quotidiens
  • De nombreux conseils pour bien choisir ses aliments
  • 36 recettes saines et gourmandes

Commander • 22.90€

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

461 commentaires

  1. guy

    Bonjour
    Tout les mois vous nous envoyez les légumes du mois. Est-ce que votre livre en fait un récapitulatif avec les bien faits.
    Cordialement

    2
    Répondre
  2. Patrice

    Bj,Dame Julie….
    Mais en étant homme le Soja freinent il l Érections..
    Cordialement

    11
    Répondre
  3. Josy

    Félicitations à toute l’équipe pour votre livre très intéressant très bien illustré où l’on trouve des tas d’informations pour nous faire progresser ds le choix de.notre alimentations avec mes amicales penseees

    1
    Répondre
  4. Corinne

    Merci pour votre livre, vos conseils réguliers…. dont un sur le soja. J’ai lu dans les commentaires qu’il ne fallait pas confondre le soja et le haricot mungo (pousse de soja…) Pouvez-vous m’indiquer la différence ?

    7
    Répondre
  5. Véronique

    Merci pour toutes c’est informations

    1
    Répondre
  6. Brigitte

    J’ai eu ce livre en cadeau à Noël, je le recommande il est super. Pleins de bons conseils très bien expliqués et des recettes simples et très bonnes. Merci YUKA

    1
    Répondre
  7. Dani

    Bonjour,
    Comment connaître l’état de notre microbiote ?
    Question suite à la lecture de votre article sur le soja.
    Merci pour votre réponse.

    2
    Répondre
  8. Vero

    Bonne et heureuse année merci pour tous ces conseils

    1
    Répondre
  9. Josy

    Bonjour,
    Je ne peux pas manger de Soja qui m’est interdit suite à un cancer du sein voire deux maintenant , cela est fortement interdit … Vous devriez toutes les femmes qui ont ou ont eu un cancer du sein , merci
    Bien à vous et bonne journée .

    4
    Répondre
  10. Sonia

    Bonjour, pourriez-vous m’indiquer si les recettes de votre livre sont uniquement végétariennes ou non? Merci Bonne continuation

    1
    Répondre
  11. muriel

    merci pour cette information claire et interessante ! il est vrai que l’on attend d’autres études pour être sure de la non dangerosité sur le long terme…

    1
    Répondre
  12. Binou

    Bonjour, qu’en est-il du lait de soja? j’en consomme tous les matins au petit déjeûner .
    Merci pour vos articles

    2
    Répondre
    1. Marcel

      Vous voulez dire eau de soja. Le soja ne produit pas un lait, comme l’amande ans son on. Il serait plus correcte de bien employer les bonnes appellations et ne pas utiliser des appellations qui n’ont rien avoir. Continué a boire votre eau de soja mais soyez attentif a sa provenance…

      1
      Répondre
  13. Christine

    Bjr à tte la famille Yuka 🙂
    Depuis qques semaines je suis littéralement plongée dans la lecture approfondie de votre livre. Il est devenu ma bible 😉
    J ai revu complètement ma façon de m alimenter et utilise à chaque achat l appli yuka.
    J ai donc réussi au fil de ce temps à obtenir des produits « excellents » à cuisiner et à manger.
    Je continue à m intéresser vivement aux mails que je reçois et dévore avec grand intérêt.
    Merci à vous ! Merci 🙂
    À bientôt via le net.
    Christine 62 ans qui a été atteinte d un cancer hormonodépendant il y a 7 ans et qui depuis se méfie énormément des additifs et sucres cachés 😉 🙂

    1
    Répondre
  14. Rémi

    Bonsoir,
    Dans la réalité, ni les humains ni les animaux d’élevage ne consomment de soja. En tout cas, pas du soja brut (des graines), ou très peu. Dans le cas des humains, on consomme surtout des produits transformés à base de soja : de l’huile de soja (en majorité), mais aussi (dans une moindre mesure) du tofu, des protéines de soja, du lait de soja. Parfois des pousses de soja ou des haricots de soja (edamame) mais rarement des graines de soja. Dans le cas des animaux d’élevage, ce n’est pas non plus le soja qui est consommé, c’est un sous produit issu du soja qu’on appelle le tourteau.
    On produit dans le monde environ 290 millions de tonnes de soja par an. Dans le même temps, il est estimé que l’on produit en moyenne 190 à 200 millions de tonnes de tourteaux de soja (qui sont utilisés à 98% pour l’alimentation animale).
    85% du soja mondial est utilisé pour fabriquer de l’huile de soja (à destination humaine) puis des tourteaux (à destination animale).

    On produit chaque année 50 millions de tonnes d’huile de soja dans le monde. Sachant que le soja contient environ 17-20% d’huile, cela correspond donc bien, à peu près, à 250 millions de tonnes de soja brut. Soit presque la totalité (85%, comme l’indiquaient les données de Nature Conservacy) de la production de soja mondiale.

    Dans le monde, l’huile de soja est la seconde huile la plus utilisée dans l’alimentation humaine, juste derrière l’huile de palme.
    Elle est largement utilisée dans la fabrication d’aliments industriels, la préparation de sauces pour les salades, la production de margarines.

    Concernant l’inepte huile de palme, c’est bien là, encore, un autre problème, désastre environnemental et alimentaire. Ferrero avec son nutella et autres kinder est devenu l’homme le plus riche d’Italie et une des premières fortunes mondiales !

    Quant aux pousses de soja, le nom est ici usurpé, car il s’agir en fait de haricot mungo, appelé à tort soja vert.

    Merci à Yuka et toute l’équipe.

    1
    Répondre
  15. Isabelle

    Votre rubrique soja met bien en avant tous les avantages et in inconvénients par rapport aussi bien à la consommation et au problème environnement. J’ai beaucoup apprécié cette documentation sur le soja qui m’a appris qu’on était pas égaux face à sa consommation et cela peut nous faire réfléchir. Très intéressant. Merci!!!

    1
    Répondre
  16. Jean-Claude

    Merci pour votre article sur le soja. il est clair et instructif

    1
    Répondre
  17. Isabelle

    Merci pour toutes ces infos importantes. Vraiment bien vos articles

    1
    Répondre
  18. Jo

    Des réponses aux questions que je me posais quant à la consommation de soja et « dérivés »…. (suite cancer du sein)Merci pour ces infos

    1
    Répondre
  19. Lydie

    Lydie,
    Merci pour votre aide, article très intéressant. Pour ma part, j y suis intolérante, le lait de soja, me provoque de douloureux maux de ventre ainsi que les comprimés vendus en pharmacie préconisés pour la menaupose. Donc je n’en consomme plus du tout.

    1
    Répondre
  20. Maïté

    Bonjour à tout l’équipe
    Mon fils m’a offert le livre que j’ai commencé à dévorer, superbe travail et encore merci d’exister, grâce à vous je fais les courses avec plus de sérénité.
    Maïté

    2
    Répondre
  21. Severine

    Vous n avez pas mentionné que l huile de soja est riche en omega 3 ?

    1
    Répondre
  22. François

    Bonjour,
    Aujourd’hui la culture du soja bio est en plein essor en Suisse. La raison est qu’agronomiquement la plante est très intéressante car elle fixe l’azote au sol, c’est un légumineuse. C’est donc très intéressant comme précédent cultural (avant une autre culture). D’autre part, le soja bio fourrager local (pour les animaux) devient obligatoire pour les animaux dans les fermes à viande bio suisse dès le 1er janvier 2022. Le soja local bio local n’a dès lors que des avantages. Pensez global, consommer local.

    1
    Répondre
  23. Viva

    Personnellement je lis toutes les étiquettes et je repose tous les produits contenant du soja , pas à cause de la culture, mais à cause des phytos oestrogènes . Soja égal mastose depuis toujours me concernant et depuis peu j’ai pu constater , qu’en étant ménopausée depuis 3 ans et bien cela m’a produit les mêmes effets ! Mon organisme n’aime pas le soja , je resterais carnivor parce ce que je m’en porte bien mieux . Merci pour votre article , il m’a semblé que je devais opporter un petit complément, car oui le soja ne convient pas à toutes les personnes .

    1
    Répondre
  24. Sylvie

    Bravo à vous pour tous les renseignements utiles et intéressants !!!! Je vais commander le livre.

    1
    Répondre
  25. Daniela

    Merci j’ai reçu mon livre de cuisine commandé par mon mari. Super! Continuez ainsi que du plaisir à vous lire.
    Pour l’instant je suis en France mais comme je vous l’avais déjà dit l’année dernière j’ai hâte que les produits pourront être scanné au Portugal. Continuez à m’envoyer vos mails.

    1
    Répondre
  26. Omar

    Merci pour vos précieux conseils.

    1
    Répondre
  27. Diane L.

    Un grand merci à vous, toujours intéressant vos infos, vos explications claires et surtout très intéressante…
    Bravo, et dès que je peut je parle de votre apli !!!. Merci.

    1
    Répondre
  28. colette gravil

    Merci pour tout !
    je suis entrain de lire le guide de l’alimentation , très interressant !

    1
    Répondre
  29. Laurence

    Merci pour vos informations,précieuses.

    1
    Répondre
  30. Adrienne

    Merci beaucoup pour le sérieux de vos informations.

    2
    Répondre
  31. P. GATEL

    Bonjour,
    Depuis un certain temps, je constate que le SOJA est de plus en plus suggéré ou recommandé pour notre alimentation et que cette légumineuse, quelque soit sa forme est incorporée dans de nombreux produits transformés industriels.
    Je n’ose pas parler de l’utilisation de produits chimiques, engrais et insecticides divers utilisés pour la culture du soja sur d’autres continents (et notamment le Brésil ou les US) . Sa culture en France a pris d’importantes proportions et ne saurait être vierge de toute chimie.
    Il faut savoir également que « culture raisonnée » ne veut pas dire exempte de chimie pouvant être dangereuse pour la santé .
    Il est grand temps que les consommateurs soient conscients des réalités économiques … en dépit de leur santé !
    Personnellement, sauf à l’insu de mon plein gré, pas de SOJA chez nous .

    1
    Répondre
    1. Nicole Boncourt

      Je ne connais pas le Misa,Temph etl’equol

      1
      Répondre
      1. Mad

        Le miso est une pâte de soja fermentée. Très présente dans la gastronomie asiatique.
        C’est même la base d’une recette que l’on appelle « la soupe miso » très consommé par les habitants d’Okinawa.
        C’est très spécial mais vachement bon. Il existe trois types de miso : rouge, blanc et noir.
        La noir est celle qui a le goût le plus prononcé. La rouge est surtout consommé en hiver et la blanche en été car c’est celle qui est la moins forte en bouche.
        C’est vraiment un plat intéressant, très facile.
        Pour en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=54QDjgJT8-Q

    2. Anonyme

      Si vous mangez de la viande ou buvez du lait, mangez des oeufs, alors le SOJA fait déjà partie de votre alimentation, le SOJA OGM est cultivé à 70% pour l’alimentation animale, les autres 30% servent à faire notamment l’huile de SOJA (pas cher et entrant dans de plus en plus d’aliments depuis que l’huile de palme n’a plus le vent en poupe) mais a également des utilisations industrielles très nombreuses et loin d’être anecdotiques (peinture notamment, vernis, etc).

      Le SOJA utilisé pour la réalisation du TOFU, et autres steaks végétariens pour les bobos est très souvent cultivé en France, avec pesticides si non bio, ce qui ne me choque pas tant que c’est dans les limites de la réglementation (les autres inquiétudes relèvent de la théorie du complot mais c’est mon opinion personnelle).

      En bref, si d’un seul coup le brésil et les usa décidaient de stopper toute exportation de SOJA, cela aurait un impact sur notre production de lait et de viande (très liés, notamment pour les hâchis), d’oeufs, de porc, de peintures et vernis, mais quasiment aucun sur la production de TOFU et steaks de végétariens.

      Répondre
    3. mezig

      bonjour,
      je partage votre point de vue

      Répondre
  32. Édith DEGEAIVE

    Je tiens à vous remercier pour toutes les informations contenues dans votre livre. Je l’avais acheté pour ma fille.
    Mais avant de lui envoyer, je l’ai parcouru rapidement. Et compte tenu de la richesse d’informations, je viens d’en commander un pour moi. C’est clair, très bien illustré…
    J’adore.
    Merci et félicitations pour le travail que vous accomplissez.
    Très cordialement
    Edith DEGEAIVE

    Répondre
  33. Ouaret

    Merci ça m’a éclaircis sur les doute que j’avais sur le soja

    Répondre
  34. Julie

    J’avais lu que pour éviter ce problème d’interaction hormonale, il fallait faire tremper les graines dans l’eau plusieurs heures. Comme vous n’en parlez pas dans votre article, je m’interroge ! Merci pour votre réponse 🙂

    Répondre
  35. Anonyme

    Vos recettes ne mentionne jamais la température du four

    Répondre
  36. Anonyme

    MERCI beaucoup pour ces bonnes instructions cordialement Lylou

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci pour cet éclairage.

      Répondre
  37. Christophe Milan

    Bonjour, y a t il un chapitre sur l’alimentation à destination des enfants ? Merci

    Répondre
  38. Chantal

    Bonjour,
    Je viens de recevoir votre magnifique livre sur l’alimentation saine. Très intéressant et très agréable à lire merci pour vos recherches et vos précieux conseils pour manger mieux.Lorsque je fais mes courses, j’ai toujours l’application Yuka sur mon gsm, ce qui m’aide beaucoup pour acheter mieux et manger plus sainement. Continuez aussi vos recherches au niveau des cosmétiques, ce sera parfait .Félicitations pour votre travail, MERCI.

    Répondre
  39. Richardot

    Hélas pas eu le temps de vous dire combien le livre sur l’alimentation est intéréssant et joli
    mon courriel est parti sans me laisser finir !

    Répondre
  40. Herinckxc Chantal

    Bonjour,
    Je viens de recevoir votre magnifique livre sur l’alimentation saine. Très intéressant et très agréable à lire merci pour vos recherches et vos précieux conseils pour manger mieux.Lorsque je fais mes courses, j’ai toujours l’application Yuka sur mon gsm, ce qui m’aide beaucoup pour acheter mieux et manger plus sainement. Continuez aussi vos recherches au niveau des cosmétiques, ce sera parfait .Félicitations pour votre travail, MERCI.

    Répondre
  41. Lilie

    Bonjour, qu’en est-il de la lécithine de soja présente dans le chocolat, les pâtes à tartiner, les biscuits…
    Merci pour votre retour.
    Bien cordialement,

    Répondre
  42. Cavallotti

    Bonjour pourquoi dites vous « le soja français est forcément sans OGM » ?
    Bien cordialement
    Célia

    Répondre
    1. Anonyme

      Bonjour,
      La culture d’OGM à des fins commerciales est interdite en France depuis 2008. Le soja cultivé en France n’est donc pas génétiquement modifié .
      Cordialement

      Répondre
  43. Anonyme

    Très intéressant et instructif. Merci. Niky

    Répondre
    1. CROIX

      Merci pour cet article. J’ai une hypothyroïdie d’ashimoto et je m’interdis d’acheter du soja quelques soit sa forme car je sais que c’est un perturbateur andocrynien. Comme votre article le dit il y en a déjà dans la viande ou d’autres aliments de manière insoupçonnées. Mais y en a t-il aussi dans la nourriture du Poisson ?
      Certainement, non ?
      Portez vous bien.
      Karine

      Répondre
  44. Albertina Nunes

    Merci pour cet article.

    Répondre
  45. Anonyme

    Merci pour ces informations. Dorénavant je ferai encore plus attention par rapport à sa provenance.

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci pour ces informations.

      Répondre
    2. Cadinot josette

      Merci de vos articles toujours très intéressants.
      Vous êtes une application super.

      Répondre
  46. Denise Courteille

    Merci pour l’information,personnellement je consomme le soja en yaourt,ou steak de soja.

    Répondre
  47. Anonyme

    80% dans le monde est du Soja cultivé en OGM !!!

    Répondre
  48. Guegan

    Merci pour la clarté de cet article.

    Répondre
  49. Denis

    Merci pour cette mise au point claire et concise, vous nous êtes devenus indispensables…

    Répondre
    1. Cat

      Merci pour toutes ces informations.
      Je n’ai pas reçu les recettes d’octobre.
      Continuez vous à les envoyer ?

      Répondre
  50. Rose

    Merci pour vos informations.

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci c’est tres intéressant

      Répondre
  51. Anonyme

    Merci pour toutes ces informations qui nous sont si précieuses.

    Répondre
  52. Helene

    Très pratique et utile merci mais malheureusement sa ne vas pas être possible a la prochaine 😋🤣👍

    Répondre
    1. Denis Duss

      Merci pour l’info

      Répondre
    2. Anonyme

      Tupuje

      Répondre
  53. Marie Nosenko

    Toujours le fameux principe de précaution ! Et dieu sait que le soja a été très en mode il y a quelques années…

    Répondre
  54. Lopez

    Article très bien rédigé et très clair sur l’attitude que l’on doit avoir par rapport à cet aliment.

    Répondre
  55. Brigitte

    J’ai acheté le livre sur l’alimentation saine,et je suis très satisfaite. Il est très bien fait, très accessible pour le profane, et de plus j’ai commencé à tester les recettes, très bonnes. Merci Yuka !🥕🥕

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci pour vos conseils

      Répondre
  56. SAUREL

    C’est instructif

    Répondre
  57. Mounier

    Je sui d’accord avec vous

    Répondre
  58. Bernadette

    Je viens de recevoir le livre et je l’ai survolé en attendant de le lire attentivement. Il est attrayant du point de vue des articles mais aussi les dessins ainsi que les photos des plats cuisinés. Je suis très contente de mon achat… c’est vraiment un guide sur l’alimentation avec les suggestions et conseils facile à adopter si on est préoccupé par sa santé à améliorer ou à conserver le plus longtemps possible. Mille mercis pour vos conseils et bravo pour votre travail et tout ce que vous faites … pour nous !

    Répondre
  59. Mado

    j’achète souvent la marque DJORD soja

    Répondre
  60. Harang

    Pourquoi avez vous omis les pousses de soja dans cet article bien fait sur le soja ??

    Répondre
    1. Anonyme

      Parce que les « pousses de soja »sont des pousses de haricot mungo, ce n’est pas la même plante.

      Répondre
  61. COSNER Jean claude

    C’est la première fois que je lis vos commentaires sur un aliment. Vos analyses sont pertinentes. Vous osez
    Donner ouvertement votre avis sur les pesticides avec moultes détails. Ce qui est tout à votre honneur car
    On nous cache bien des choses sur ce sujet. Souvent des spécialistes évitent le sujet en nous conseillant d’acheter « bio ». J’apprecie votre courage et je vais bientôt acheter votre livre et je vous tiendrez au courant.
    Si je le trouve en librairie.
    Bon vent dans vos projets.
    Cordialement.

    Répondre
  62. Annie Heller

    Merci pour ces info sur le soja… Dans ma sauce de salade, a la place du vinaigre je mets la sauce soja fermentation naturelle..

    Répondre
  63. Daniel Wezemael

    Merci Julie pour ces informations très utile.

    Répondre
  64. houdion carla

    BONJOUR
    faut’il vraiment faire confiance au sojo bio français sans ogm ??? et pourtant le bio français accepte 0,9 % mais pour quelle raison ?? j’ai consommé beaucoup de produits à base de soja il y a quelques années mais maintenant mes intestins ne l’apprécient guère.
    Carla

    Répondre
  65. Marie Hammerschmidt

    Merci pour toutes ces précisions concernant le soja. Je me posais beaucoup de questions à ce sujet, vos réponses sont claires.

    Répondre
    1. Anonyme
  66. Trogoff jocelyne

    Peut ont consommé du soja quand ont a une hyperthyroine avec le traitement déconseillé le soja

    Répondre
  67. Jalin Ines

    Chere Christelle, oui peut-être que l’épidémie va vous importer vous et tous ceux qui souhaitent des guerres pour que la population diminue, qul preuve d’altruisme et de compassion pour toutes les victimes d’injustice dans le monde, vous faites vraiment preuve d’amour, quelque part c’est marqué, celui qui n’aime oas n’a pas appris à connaitre Dueu car Dieu est amour. Il a tellement aimé le monde qu’il a donne en sacrifice son fils unique pour que nous ayons la vie sauve, j’aime l’umanité dans toute sa diversité de race et d’âge. Bientôt personne ne dira plus je suis malade, car Dieu va guérir la terre et l’humanite et nous vivrons dans un monde ou il y aura la vrai justice celle de Dueu. Que Dieu vous protege Christelle.

    Répondre
    1. Ryser

      dieu n a rien à voir la dedans , il n y a pas besoin d être croyant pour faire le bien autour de soi , j ai personne au dessus de moi , et j en suis très heureux .

      Répondre
      1. Patrizia Missaglia

        Je suis totalement de votre avis!

      2. Mado

        Ryser je suis tout a fait d’accord avec vous encore des gens qui non aucune limite

      3. Dalonjls

        Dieu est en tout le monde quel que soit le nom qu’on lui donne, pour les croyants et les non croyants. Il a forcément à voir avec tout, bien et mal. Cela dit, réciter des propos religieux sans (du moins je l’espère) en percevoir la porté, c’est plus du conditionnement qu’une parole inspirée. C’est dommage et ça gâche l’image qu’on peut avoir d’une religion. Ca ne m’empêche pas de faire partie de l’une d’elles, mais il faut savoir garder les yeux ouverts.

  68. Jalin Ines

    J’aimerai commander le livre, et le calandrier, mais j’ai commende par internet le calandrier et je ne l’ais jamais reçu, si je peux commender et payer par cheque, je les comende, mais le calandrier je ne l’ai jamais reçu,par contre j’ai été débité de 6euros avec le libellé Bible Tours. Merci de me repondre, je préfère les cheques, moins de problemes de vol. Sinon je ne commande pas

    Répondre
  69. J Luc

    Nulle part vous ne citez vos sources donc c’est du pipo!

    Répondre
    1. Anonyme

      Au dessus du nouveau livre de Yuka, il y a le mot « source ”, il faut cliquer dessus.

      Répondre
  70. Carriez Nicole

    Jai découvert le soja grillé pour l’apéritif comme les cacahuètes, Les amandes, noix de cajou, est ce que c’est une bonne idée ?

    Répondre
  71. M c.charlopin@gmail.com

    M.claude ni

    Répondre
  72. Marbach k

    Bonjour
    Le soja est très allergisant, mon estomac ne le tolère pas trop

    Répondre
  73. ANDRE CLAPPIER

    concernant le sucre stevia 0% calorie pourquoi la notation : « yuka ne sait pas noter ce type de produit » ?
    pour le livre ; bien

    Répondre
    1. Gloria Cathala

      Merci pour votre information
      Tres intéressante a savoir.
      J’achète quelques unes.

      Répondre
    2. Jérôme

      Bonjour
      J’ai la même notation pour ma boite de sucre. Les médecins nous conseillent de réduire le sucre et le sel. Ce qui explique que Yuka ne peut pas noter, ni en bien, ni en mal. Chaque personne doit se prendre en main et faire attention à sa santé.

      Répondre
  74. Christelle

    Si l’épidémie continue, nous serons de moins en moins, et nous ne manquerons pas de nourriture.

    Répondre
    1. Anonyme

      triste commentaire de votre part. c bien de réfléchir avant de dire des sottise parreille

      Répondre
      1. Boris GRISEL

        Je n’en ai jamais vraiment consommé volontairement, mais depuis que l’info ns précisant que la majeure partie de la production provenait de l’agriculture (non protégée) du Brésil, je n’en consomme plus du tt. Et en faisant aussi très attention aux ingrédients mentionnés ds les étiquettes des produits de consommation.
        Je suis plutôt « fléxivore-végétarien » et donc ANTI élevage animal (intensif).
        Plutôt basé sur les (sous-) produits laitiers.
        Grand merci de vos informations et de vos précisions, je valide.

      2. Anonyme

        Bonjour le niveau…?
        Apprenez ds 1er tps à orthographier correctement vos propos.

  75. Nomade

    Merci pour votre éclairage sur le soja qui vient compléter les informations que j’avais déjà

    Répondre
    1. Tu
  76. Cécile GUIONNET Nutritionniste

    Dommage que vous ne soyez pas plus nuancés sur les techniques agricoles, même si dans l’ensemble je partage vos conclusions : la fin ne justifie pas les moyens. Il va falloir faire un choix : OGM ou pesticides raisonnablement utilisés, sinon nous ne nourrirons pas tous les hommes de cette planète d’ici peu de temps !

    Répondre
  77. Anonyme

    merci

    Répondre
  78. Marianne Rosseau

    Il me semble que la sauce soja fait partie des formes de soja fermentées ? Vous ne la citez pas.

    Répondre
  79. Andrio

    Je croyais que la vie du plant de soja etait infeodé a une bacterie non presente dans les sols de notre pays. Qu’en est il?
    En tous cas merci pour cet article interessantcet enrichissant

    Répondre
  80. Gerber

    Je refuse absolument de « bouffer » (sic) du soja qui n’est déjà pas un produit local, donc acheminé par avion, bourré de pesticides qui seraient interdits dans nos contrées. Quant à ces choses immondes qui se prétendent des steaks (resic ) à base de ce légumineuse tout aussi immonde, je préfère un bon vrai steak de viande (tautologique!?!) de temps à autre

    Répondre
  81. Feru

    Merci beaucoup pour toutes les informations que vous nous donnez. Très bonne continuation à votre équipe.

    Répondre
    1. ANNE

      Vous mangez déjas du sojas dans la plupart des viandes , les animaux sont nourris aux tourteaux de sojas transgéniques importés.

      Répondre
  82. Maroquivoi Joël

    Merci beaucoup pour les conseils sur le soja
    Bon courage a vous pour la suite
    cordialement

    Répondre
  83. Mickael MARNIER

    Merci pour cet article éloquent !
    Bonne continuation !

    Répondre
  84. Lèvy

    Merci pour ces précieux conseils!!!

    Répondre
  85. Anonyme

    Je vous félicite !!!!
    Ce livre est très bien fait,bravos
    Françoise

    Répondre
    1. Fabienne

      Livre complet, intéressant et bien illustré.
      Très agréable à consulté, on y pioche de nombreuses idées et conseils.
      A mettre dans toutes les mains, même pour les enfants et ados.
      Bravo

      Répondre
    2. Anonyme

      Merci pour ces informations très intéressantes

      Répondre
  86. Martins

    Merci beaucoup pour se livre que j’adore 👍

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci beaucoup pour vos infos très enrichissantes, étant moi-même consommateur de soja sous forme de yaourt.

      Répondre
  87. Marie M❤️

    Merci de ces précieuses indications. Néanmoins, que penser du soja lorsque l’on est sous Levothyrox ? Quelle consommation ?

    Répondre
  88. Gouret

    Merci pour cet article

    Répondre
  89. Rose

    Un grand merci pour toutes ces informations.

    Répondre
  90. Siatte

    Merci pour ces renseignements très importants!

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci beaucoup

      Répondre
    2. Mondani J

      Merci pour ces précieuses informations et conseils à suivre…

      Répondre
  91. Baptos

    Est que les steak végétaux de la bioccoop réunissent-ils tous les bon critères (soja sans OGM et bio)?

    Répondre
  92. Hadjira

    Je vous félicite.
    Conrinuez a nous renseigner
    sur l alimentation.
    Essentiel pour nos SANTÉ a tous.

    Répondre
  93. Aimée

    Merci pour cet article très intéressant.
    Cordialement

    Répondre
    1. Michel chantal

      Merci pour toutes ces precisions.

      Répondre
  94. Bueno Garcia

    Je n’aime pas le soja🥴

    Répondre
  95. Aline

    J’ai bien reçu votre livre sans anomalie. Je l ai lu avec beaucoup d attention et me suis instruite! Très clair et simple à lire.
    Il ne me reste que les recettes à essayer!! Merci

    Répondre
  96. Marie Cécile Lachmann

    Bravo pour vos articles et vos précieux conseils. Continuez, surtout…

    Répondre
    1. Aicha

      Merci pour ces informations et vos conseils, bon contuniation

      Répondre
  97. HELENE TCHOREK

    Merci de ces informations. je recommande Yuka à mes copines et m’en sers abondamment. Bonne continuation

    Répondre
    1. Marie Cécile Lachmann

      Bravo pour vos articles et vos précieux conseils. Continuez, surtout…

      Répondre
  98. Yvrenogeau

    J’ai acheté le livre.
    Un très bon livre. Un guide indispensable et très pratique sur notre alimentation.
    J’ai appris plein de choses et plein d’astuces et de belles recettes.
    Merci à vous.
    Anna

    Répondre
  99. Marite

    Bonsoir merci pour toutes ces informations ,utiles et nécessaires . A nous de les mettre en pratique bonne continuation .

    Répondre
  100. Stéphane

    Le fait que le soja soit mal connu par chez nous et sujet à suspicions de cancer ou de perturbation hormonales, ne doit pas nous faire oublier qu’il est consommé en grande quantité, depuis des lustres et à toutes les sauces par les populations asiatiques, qui le vivent très bien.

    Vous avez plus de risque de cancer en habitant en ville qu’à vous gaver de soja.

    Répondre
    1. Nicolas

      Bonjour Stéphane,
      Quand tu dis qu’il y a plus de risques d’avoir un cancer en habitant en ville qu’en mangeant du soja, est-ce un avis personnel que tu donnes? ou est-ce motivé par une étude scientifique? Dans les 2 cas merci de le préciser et éventuellement ajouter tes sources.

      Répondre
      1. Annie

        Bonjour, je partage l’opinion de Stéphane et me base sur les nombreux faits scientifiques présentés sur le site du Dr Michael Greger nutritionfacts.org.
        Site intéressant pour obtenir des renseignements objectifs.

    2. Anonyme

      Pas du tout d’accord pour la ville et le gavage

      Répondre
    3. Annie

      Bonjour Stéphane,
      Je partage ton opinion sur la méconnaissance de soja. Connais-tu le site du Dr Michael Greger nutritionfacts.org ? « An eye opener » comme on dit en anglais.

      Répondre
  101. Camille

    Il me semble que l’agriculture BIO et les OGM vont de paire et ne sont pas opposés l’un à l’autre. l’Agriculture BIO a justement tendance à appauvrir la terre plus rapidement il est préférable d’utiliser des plantes issue d’OGM qui ont besoin de moins de ressources pour avoir un meilleur équilibre.

    Répondre
    1. seb

      excusez moi je n’ai pas bien compris votre commentaire, vous dîtes que la bio et les ogm vont de paire puis vous les opposez. Ensuite vous dîtes n’importe quoi : l’agriculture biologique n’appauvrit pas les sols, elle fait partie des agriculture extensive qui préserve le vivant du sol donc la fertilité, cela est possible grâce à une rotation de cultures, une utilisation de couvert végétaux en interculture et bien d’autres méthodes (qui ne sont pas utilisées qu’en bio). Dans le cas des ogm notamment le soja cutilvé au brésil mais aussi en argentine, usa et surement d’autres, le glyphosate est utilisé à des dose qui ferait faire une syncope au plus acharné des agriculteurs conventionnel en France. L’utilisation du glypho à des doses pareilles et répétée année sur année détruit tout être vivant du sol (champignons, bactéries, micro-plantes, macro-organismes…).
      Je n’ai pas la science infuse comme certain qui laisse des commentaires sur d’autre site mais je suis du métier et je bondi quand je vois des propos aussi incohérents.

      bonne soirée

      Répondre
      1. Arthur

        Merci Seb pour ces précisions et cet ajustement. Je partage votre avis.
        Beaucoup de commentaires à l’emporte pièce, sans références qui font appel à l’imaginaire.
        J’apprécie l’application Yuka que j’espère ne jamais voir être digérée par des intérêts économiques privés…

  102. Bloch Élisabeth

    Je confirme que je ne consomme plus de soja depuis mes 2 cancers du sein(D 2002 et G 2005).

    Répondre
  103. Anonyme

    Mais le lait de vache c’est littéralement fait pour un bébé vache et ça sort des mamelles d’une mère… j’aurais plus peur de ça pour les hormones moi

    Répondre
    1. Desgranges

      Bonjour
      Si le lait de vache n etait pas trafiqué peut-être moins de problèmes.
      I y a 50ans nous buvions que cela et il n y avait pas autant de personnes allergiques.

      Répondre
      1. Anonyme

        Le seul lait destiné aux humains est celui de notre maman. Adulte, on n’a pas besoin de lait et encore moins d’une autre mère

      2. Florence

        Le lait cru est toujours à la vente.
        On en trouve dans les magasins fermiers et en ville.

    2. Anonyme

      Cancer du sein 2004, conseil de la cancérologue éviter les phytostrogènes dont SOJA.

      Répondre
  104. Thu-Huong

    Bonjour
    Est ce que le tofu est une forme de soja fermenté ? Combien de tofu peut on manger par semaine ?
    J’en consomme en moyenne 500gr (1 bloc) par semaine.
    Merci beaucoup

    Répondre
    1. Anonyme

      Toujours de très bon conseils merci yuka.

      Répondre
  105. Anonyme

    Bonjour,
    J’ai bien pris en note, tout ce qui concerne le soja. J’aime beaucoup ce que vous faites 👍Continuez c’est bien.
    Martine.

    Répondre
  106. Anonyme

    J’avais déjà lu il y a une dizaine d’années que le soja a des conséquences quant à la féminisation de certain sujet mal , à bannir de notre alimentation !!!!

    Répondre
  107. Vergeaud Francoise

    Bonjour, pas concerné, car je n’aime pas les produits à base de soja. Pour mon goût personnel je trouve ça infâme, en tout cas merci pour la prévention.

    Répondre
    1. Anonyme

      Dur de faire une généralité vu toutes les formes et préparation possibles du soja, c’est comme du poulet cru c’est dégueu, faut le cuisiner

      Répondre
  108. Jocelyne FADAT

    Merci pour cet article sur le soja qui m’a apporté des elements sur la composition des différents aliments qui en contiennent. L’analyse des cultures au niveau mondial me paraît tout à fait juste, hélas ! Pour ma part, ayant pratiquement arrêté le lait, je consomme yaourts et crème de soja en faisant attention que celui-ci provienne de France. Tous mes encouragements pour votre site, très utile!

    Répondre
    1. Hayet Mahdjoub

      Bonjour jenai jamais pris du soja si c’est bon pour la santé je vais essayer merciiiii

      Répondre
  109. Charlène

    Hi Hi trop marrant, si vous avez des revues dans votre salon, sur la table, et
    qu’elles ont des codes barres, certaines ont des notes.
    Bon Aprem

    Répondre
    1. Anonyme

      Est ce ironique ??? Je pense que oui !!! Dans ce cas plus de réflexions de ce genre !!! Car OUI le soja peut être .et .est nocif pour l’humain à mauvais escient et surtout OGM salut ! Charlène! regardes bien tes revues à code barret!! Et rigoles bien cela montre bien ton niveau !!!!

      Répondre
  110. Ginette Casassus

    J’ai acheté le livre ,car grâce à yuka ,j’ai bouleversé mon alimentation qui déjà était sélectionnée
    Bravo pour votre action….tout mon entourage à adhéré à votre combat
    Merci ,pour votre combat
    Merci merci

    Répondre
    1. Berger

      Atteinte d’un cancer du sein il y a 15 ans j’ai banni le soja de mon alimentation. Il se cache partout notamment dans les produits transformés et… le chocolat ! Je le choisi bio. En dehors de ça je suis horrifiée que le soja OGM soit importé en France, ne peut-on rien contre cette aberration? Que font les politiques soit disant Verts😱 merci pour vos articles.

      Répondre
      1. Anonyme

        U.

  111. Tom

    Merci pour cet article utile et bienveillant.

    Répondre
  112. Emmanuelle

    Merci pour cet article instructif 🙏

    Répondre
    1. Françoise

      Article très intéressant, j’utilise beaucoup yuka et je vous remercie pour cette application très utile

      Répondre
  113. Vanessa

    Bravo à toute l’équipe de votre arrivée en
    ITALIE 🇮🇹

    Répondre
  114. nanou

    tres interressant et beaucoup de cachotterie

    Répondre
  115. Le mat

    Merci pour cette information très importante

    Répondre
    1. Pons Bernard

      Merci pour ces infos que je prends toujours très au sérieux.

      Répondre
  116. Dominique

    Merci pour vos renseignements très intéressants et qui nous sont bien utiles

    Répondre
1 2