Quelle eau boire ?

L’eau constitue environ 60% du corps humain. On comprend alors aisément pourquoi il est recommandé de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour, soit environ 600 litres par an. Entre l’eau minérale, l’eau gazeuse, l’eau de source et l’eau du robinet, on a l’embarras du choix pour s’hydrater ! Mais toutes les eaux ne se valent pas. Voici donc un éclairage sur le sujet, rédigé avec l’aide du nutritionniste Anthony Berthou.

Peut-on avoir confiance en l’eau du robinet ?

En France, l’eau du robinet est de bonne qualité. Bien qu’elle soit très contrôlée, elle suscite pourtant la méfiance. Sa potabilité est évaluée par plus de 60 critères, établis par l’OMS et calculés par rapport aux populations les plus vulnérables (nourrissons, femmes enceintes). Ces critères régulent notamment la teneur en minéraux, qui ne doit pas être trop élevée. L’eau est d’abord captée dans la nature, puis traitée, stockée, consommée, nettoyée et enfin renvoyée dans la nature.

Aujourd’hui, les stations de traitement de l’eau se sont multipliées et la pollution par les nitrates et les pesticides devient très rare. Concernant le plomb, l’eau distribuée en contient très peu. Seules les canalisations des bâtiments anciens et non rénovés peuvent encore être en plomb. Dans ce cas, après une période sans utilisation, l’eau stagnante peut se charger en plomb. Il est donc recommandé de laisser couler un instant l’eau du robinet avant de la consommer.

En fonction des régions, l’eau du robinet est plus ou moins chlorée afin de détruire les bactéries qui peuvent s’y trouver. Consommé en excès, le chlore favorise l’acidité du corps. Mais, sa quantité dans l’eau est très faible et ne représente pas une raison fondée d’éviter l’eau du robinet. De la même manière, si le calcaire donne un goût désagréable à l’eau, il est en revanche sans danger sur la santé.

Certains mettent en cause la présence de résidus de médicaments dans l’eau. À ce jour, aucune étude scientifique n’a prouvé leur présence significative, ce qui ne signifie toutefois pas qu’ils soient totalement absents.

Les carafes filtrantes sont-elles vraiment utiles ?

En France, la confiance en l’eau du robinet reste très relative. Des systèmes de filtrages sont alors adoptés dans le but d’obtenir une eau d’encore meilleure qualité malgré les nombreux contrôles déjà effectués. Mais selon l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES), l’efficacité de ces carafes est contestable. Les cartouches de filtration se révèlent ainsi être des nids à microbes et les carafes filtrantes contribuent alors à la propagation de microbes dans l’eau.

 

L’eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé en France, sa consommation est donc sans danger pour 95,6% des consommateurs. Cependant, encore 4% de la population française reçoit une eau non conforme, essentiellement dans les régions d’agriculture intensive, et dans les petites communes rurales. Les régions les plus concernées sont le Loiret, la Seine-et-Marne, l’Yonne, l’Aube, la Marne, le Pas-de-Calais et la Somme. Pour connaître la qualité de l’eau de son lieu d’habitation, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée du gouvernement pour vérifier.

Comment choisir son eau en bouteille ?

Les eaux en bouteille sont naturellement potables, et ne subissent aucun traitement. Il existe deux types d’eau en bouteille :

  • Les eaux de source : Elles proviennent de nappes d’eau souterraines situées dans toutes les régions de France, et sont soumises à la même réglementation que l’eau du robinet. Elles doivent remplir tous les critères de potabilité et contiennent donc à peu près autant de minéraux que l’eau du robinet. Elles ne subissent aucun traitement, ces eaux sont ainsi plus pures que celle du robinet, même si la différence reste très faible.
  • Les eaux minérales : Leur origine est souterraine, tout comme l’eau de source. Par contre, elles sont soumises à des normes spécifiques et peuvent atteindre des fortes teneurs en minéraux qui ne sont pas tolérées pour l’eau du robinet.

Le premier élément à prendre en compte dans le choix d’une bouteille d’eau est la quantité de résidus à sec qu’elle contient. Il s’agit de la quantité de minéraux (sodium, magnésium, sulfate, calcium,…) restants une fois que l’eau est évaporée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une bonne eau est une eau peu minéralisée. Une consommation excessive de minéraux peut être néfaste pour l’organisme. La présence de minéraux en grande quantité dans l’eau peut interagir avec ceux apportés par l’alimentation, réduisant l’assimilation de ceux-ci. Le résidu à sec doit ainsi être idéalement inférieur à 100mg/l. Il est identifiable après les valeurs nutritionnelles de la bouteille par les mentions : “résidus à sec à 180°”, “extrait sec à 180°”, “teneur total en sels minéraux à 180°.

De manière générale, les eaux minérales doivent donc être consommées de façon limitée. Elles sont souvent trop riches en sodium et autres minéraux. Certaines seraient refusées en réseau public de distribution à cause de leur trop fort taux en minéraux. L’argument souvent mis en avant par ces eaux est que la présence de minéraux permet de réduire certaines carences, notamment en calcium et en magnésium. Or, l’assimilation du calcium et du magnésium de ces eaux est faible. Ainsi, ces eaux ne présentent que peu d’intérêt particulier et ne doivent pas faire l’objet d’une consommation quotidienne. Lorsque l’on est carencé, l’eau minérale n’est pas une solution : les déficits en magnésium ou en calcium ne peuvent pas être restaurés avec de l’eau, ils doivent être restaurés à travers une meilleure alimentation.

En revanche, les eaux de source contiennent nettement moins de minéraux et peuvent convenir pour une utilisation au quotidien. Elles sont intéressantes en remplacement de l’eau du robinet, quand celle-ci possède un goût de chlore trop prononcé par exemple ou dans les régions rurales polluées.

Le deuxième élément à considérer est le pH de l’eau. L’estomac est un milieu très acide, et la consommation d’une eau trop basique (à l’opposé de l’acidité) peut perturber la digestion gastrique. Le pH de l’eau doit donc être neutre à légèrement acide (compris entre 6,5 et 7). Sur l’étiquette, l’indication du pH se trouve après celle des résidus à sec.

Des particules de plastiques dans l’eau en bouteille ?

L’eau en bouteille de nombreuses marques est contaminée par de minuscules particules de plastique qui se détachent et migrent dans l’eau. Le risque de transfert des particules vers les aliments est d’autant plus élevé avec la chaleur et la lumière, qui contribuent à la dégradation du plastique (voir notre article sur les emballages).

Pour le moment, les dangers sur notre santé sont encore méconnus et des études approfondies sont nécessaires pour savoir si l’on doit réellement s’inquiéter de leur présence.

L’eau gazeuse est-elle intéressante ?

L’eau gazeuse peut être consommée en petite quantité lors de gros repas où l’acidité de notre estomac devient très élevée, ou pour les personnes qui souffrent d’acidité gastrique. En effet, elle favorise la digestion car le bicarbonate contenu dans l’eau contribue à la neutralisation de l’acidité produite lors de la digestion et régule le pH d’un estomac trop acide. Néanmoins, elle est à éviter en cas de ballonnement car elle libère du gaz dans le tube digestif.

Par ailleurs, le bicarbonate est utile aux sportifs pour diminuer l’acidité qui a été produite en quantité par les muscles pendant un effort. Cette acidité, appelé acide lactique, est à l’origine de courbatures et de douleurs musculaires. Suite à un effort, la consommation d’eau gazeuse va alors permettre de réduire plus rapidement la fatigue musculaire, en régulant l’acidité tissulaire, et ainsi accélérer la récupération.

Les eaux gazeuses peuvent être consommées de temps temps mais ne doivent pas composer l’apport majeur d’eau pour le corps car elles sont chargées en minéraux. Dans les deux cas précédent, il vaut mieux privilégier une consommation occasionnelle d’eau gazeuse la moins minéralisée possible et riche en bicarbonates de sodium (>600mg/l).

Et l’environnement dans tout ça ?

La production d’eau en bouteille est un processus extrêmement énergivore. Entre le transport des matières premières, le processus de fabrication, et l’acheminement vers les grandes surfaces, c’est un bilan de 8kg de CO2 rejetés par litre d’eau. C’est à dire autant qu’une voiture qui roule 80 km, pour une seule bouteille d’1,5L.

Par ailleurs, une fois bues, les bouteilles finissent soit en décharge, en incinérateurs, en centre de recyclage, ou dans la nature. La décharge et l’incinération sont des options posant problème car elles libèrent des toxines dans le sol que nous cultivons et dans l’air que nous respirons.

L’eau du robinet bénéficie la plupart du temps d’un système de distribution beaucoup plus rentable et moins énergivore que pour l’eau en bouteille.

Finalement, que faire ?

  • Pour votre consommation quotidienne, privilégiez l’eau du robinet, peu chère, de qualité et respectueuse de l’environnement.
  • Si son goût ne vous plait pas ou si vous êtes dans une région à risque, préférez une eau de source très faiblement minéralisée avec un taux de résidus à sec inférieur à 100mg/l et un pH situé entre 6,5 et 7 (Mont-Roucous, Montcalm, Rosée de la Reine).
  • Evitez les eaux minérales. Si vous êtes carencés, ne voyez pas l’eau minérale comme la solution et essayez de combler vos carences à travers une alimentation plus adaptée.
  • Suite à un effort ou un repas copieux, vous pouvez boire un verre d’eau gazeuse riche en bicarbonate pour diminuer l’acidité du corps (Vichy Célestins, Vichy ST Yorre, Rozana, Quézac, Badoit).

Pour approfondir le sujet, vous pouvez consulter l’article d’Anthony Berthou sur l’eau et la récupération du sportif : http://www.sante-et-nutrition.com/hydratation-effort/

Pour aller plus loin

Découvrez le Programme Nutrition Yuka : 10 semaines pour acquérir les bases d’une alimentation saine avec 40 recettes et 1 nutritionniste qui répond à vos questions.

En savoir plus

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 468 commentaires

  1. Rindoni

    Merci de toute ses informations très intéressant

    Répondre
  2. gilberte marcot

    Merci beaucoup pour cet article sur l’eau Déjà utilisatrice de yuka je sais plus a quoi m’en tenir maintenant Merci pour votre appli c’est formidable

    Répondre
  3. Koko

    Aucune mention du fluor dans l’eau de robinet ???

    Répondre
  4. Anonyme

    Très intéressant, déjà fervente utilisatrice de Yuka…
    Encore !
    Cordialement.

    Répondre
  5. Laure

    Merci pour toutes ces infos qui me confortent dans ma consommation d’eau du robinet. Article très intéressant.

    Répondre
  6. Felicie

    Merci très bon conseils et c’est bien à connaître 🙏

    Répondre
  7. de guigné

    bonjour sujet très intéressant et un article bien écrit

    Répondre
  8. Monique Paulen

    Merci pour cet article.
    Nous buvons que l’eau du robinet.
    Vous ne m’entionnez pas , pour ceux qui ont un adoucisseur d’eau , comme nous .
    Cordialement

    Répondre
  9. Cathy

    Merci pour cet article très intéressant. J habite en Seine et Marne, un village entouré par des champs cultivés intensément. Je bois de l eau en bouteille car je trouve que l eau du robinet a un goût désagréable. Je vais m intéresser de plus près à sa qualité sur le site que vous citez. 🤔

    Répondre
  10. Angela

    Tres bon résumé. Merci beaucoup

    Répondre
  11. Munoz

    Merci pour ces informations, habituellement je consomme de l’eau en bouteille, et vous m’avez permis de reflechir, je vais commencer pat réduire ma consommation d’eau en bouteille de moitié

    Répondre
  12. Lionel

    Très bon résumé !

    Répondre
  13. Blaise

    Très instructif. Merci beaucoup.

    Répondre
  14. Lotfi

    L’acide lactique n’est pas à l’origine des courbatures. Hormis cela, je trouve cette article fort instructif.

    Répondre
  15. Gilles

    Il vaut mieux boire du vin que de l’eau !
    Plus sérieusement, merci pour cet article intéressant, mais vous n’abordez pas le cas des adoucisseurs d’eau

    Répondre
  16. Levi

    Inetressant meme si la plupart des infos sont connues.
    Mais bravo pour ce rappel.
    Personnellement a la maison ns buvons bcp d’eau d’Evian et sinon du robinet egalement qui est effectivement tres potable

    Répondre
  17. Polizzi

    Merci pour cet article très intéressant et très bien documenté

    Répondre
  18. Muriel

    Merci pour cet article clairement détaillé. Pour ma part je ne bois que de l eau du robinet qui du reste à Marseille est très bonne.

    Répondre
  19. JC

    Article très intéressant, riche d’enseIgnements et bien argumenté.
    Merci

    Répondre
  20. jey

    oui oui l eau du robinet est tres bonne en france, bien transparente
    https://youtu.be/3ko3dqQEj3g

    Répondre
  21. Sylvie CANTA

    Un grand MERCI pour vôtre article,
    Qui nous éclaire sur toutes ces eaux
    Cordialement

    Répondre
  22. Jean claude

    Moi je bois Orezza et st Georges en corse

    Répondre
  23. Anonyme

    Super article, clair et comprehensible ! Merci, continué a nous aider comme vous le faite.

    Répondre
  24. HÉRY Christine

    Merci Julie pour cet article très clair et complet. Vous êtes top, comme d’habitude ! 😉

    Répondre
  25. Dachet

    Très intéressant et clair

    Répondre
  26. Béatrice BOUDET

    l’eau du robinet a le goût de javel quand j’utilise et je trouve cela désagréable, je prends donc des bouteilles d’eau plate (Auvergne) et gazeuse.Je sais que certaines molécules de médicament ne se désintègre pas et aussi je pense au produits ménagers corrosifs qui vont dans les fleuves,

    Répondre
  27. Friot Béatrice

    Merci pour toutes ces informations. J’aimerais savoir si je peux boire à volonté l’eau du robinet gazéifiée avec l’appareil « Soda stream ». Merci

    Répondre
  28. Aso

    Bonjour
    Que pensez vous des charbons de bois pour filtrer l’eau du robinet?
    Merci de votre réponse

    Répondre
  29. LEVILLY Annick

    Merci pour votre analyse. C’edt Rassurant pour nous car depuis toujours nous buvons de l’eau du robinet. Un peu d’eau gazeuse lors d’un Repas plus copieux. Nous sommes donc dans un bon choix et j’en suis ravie.
    Merci , votre site est aussi très pratique pour le choix des aliments.

    Répondre
  30. Sandra

    Pourriez-vous justifier pourquoi l’assimilation du calcium et magnésium des eaux minérales est faible ? Merci.

    Répondre
  31. guylaine

    Tres bien Clair fluide en attente des conséquences interface plastique/ eau il existe les fontaines d’eau volvic 8l qui diminuent la surface plastique au contact de l’eau. Les tuyaux d’acheminement eau du robinet sont aussi en pvc ou cuivre?
    Perso eau minérale en bouteilles plastiques avec consigne je signe !
    À bientôt

    Répondre
  32. Gilbert Gilletta

    Bravo! C’est « Limpide et clair » comme de l’eau de source!

    Répondre
  33. Fabrice

    Vous êtes super !
    Merci Julie and Co

    Répondre
  34. Guillaume

    La défiance des français à l’égard de leur eau du robinet reste pour moi un grand mystère…et une grande incompréhension au regard de notre très mauvais taux de recyclage des plastiques!

    Répondre
  35. Zouzou

    Merci pour tous ces commentaires moi qui boit de l’eau gazeuse énormément je vais modifier tout cela

    Répondre
  36. Maurice

    Merci, très intéressant,

    Répondre
  37. Hélène Demay Viala

    Merci tout simplement

    Répondre
  38. Luc

    Mille mercis Yuka

    Répondre
  39. fredhimself

    Je pense que la nature nous a doté de quelque chose de formidable qui s’appelle le palais ! Et moi ma femme et mes deux enfants sommes d’accord pour dire que quelque soit la ville où le département où nous avons habité, l’eau du robinet est a chaque fois dégueulasse et nous donnes parfois la diarrhée ! Alors continuez votre propagande de m… Moi je désinstalle votre appli ! PS: Veolia n’a pas obligation de distribuer une eau salubre/potable les 12 mois de l’année….
    Bonne continuation !

    Répondre
    1. Ts
  40. Charlylille

    Le mieux serait de boire la rosée du matin, magnétisée et bio-dynamisée .
    Car là , c’est de l’eau vivante.

    Répondre
    1. Anonyme

      Faut arrêter le rosé dès le matin c’est pas bon sur le long terme !

      Répondre
  41. Sauzay Arlette

    Très intéressant votre article sur l’eau. Il va me permettre de la consommer de façon différente
    Un grand merci à toute l’équipe en qui j’ai entièrement confiance.
    Je vais réfléchir à adopter le programme de nutrition Yuka de 10 semaines qui est quand même un investissement financier pour des retraités
    Bien sincèrement et bravo

    Répondre
  42. Anonyme

    Article très intéressant, merci !

    Répondre
  43. Simone THIERRY-BERLIOZ

    Super sujet sur l’eau ; très intéressant ! Un grand merci.

    Répondre
  44. Patricia

    Encore merci pour votre sujet sur l’eau, très bien traité, clair et complet
    Cordialement

    Répondre
  45. Valmont

    Voilà un article très intéressant pour un élément vital pour la vie (homme,animaux, végétaux ) suis de l’eau sur notre planète,,
    Bravo Yuka

    Répondre
  46. DUROCHER

    bonjour,
    bel article et assez complet . je m’étonne pourtant que vous n’ayez pas fait mention de l’eau osmosée qui se vend dans certains coopératives bio, on remplit les bouteilles plastiques dans le magasin et c’est comme une consigne. on a un temps maximum pour la boire et ensuite on rince la bouteille dans le magasin. il existe aussi des osmoseurs inverse pour les maisons mais c’est assez couteux. je bois de l’eau osmosée depuis quelque temps et j’avoue que j’aime beaucoup son gout !
    cordialement,
    Bruno de Nantes

    Répondre
  47. Philippe SAVINEAU

    EXCELLENT article…que je conserve.
    Continuez, je trouve votre application comme étant l’une des toutes meilleures de mon important panel d’applis installées sur mon smartphone.
    Merci et amitiés !

    Répondre
  48. christine

    Nous ne buvons plus que de l’eau du robinet pour toutes les raisons que vous avez évoquées; se pose effectivement la question des carafes à filtres. Que faire lorsqu’on a une eau très calcaire? le calcaire est il mauvais pour la vésicule et les reins?

    Répondre
    1. gauduin

      Pour solutionner le problème du calcaire, c’est la Mont Roucous qui est la plus adaptée car très faible en calcium et préconisée pour les chats dont les reins sont fragiles.

      Répondre
  49. Cattan

    Article trés intéressant

    Répondre
  50. Simonet Daniel

    Très bonne analyse et beaucoup de conseils utiles
    Je voulais ajouter concernant les eaux de source
    Ayant une eau du robinet trop javellisée je bois de l’eau en bouteille : VOLCANIA de chez Leader Price et cette eau des volcans d’Auvergne n’a que 43.58 mg/l de résidus à sec et un PH de 6.7 et en plus elle est moins chère que la Montroucous et que la Montcalm

    Répondre
  51. Murielle Livrieri

    Merci pour ces explications sur l’eau, sujet très intéressant qui conforte mes habitudes de consommation.
    Cordialement

    Répondre
  52. Fraudeau

    Votre information sur l’eau me semble complète et très bien expliquée. Elle répond tout à fait aux critères de prévention pour notre santé. Merci pour votre article !

    Répondre
  53. eve

    pas très convaincant tout cela.

    Répondre
  54. Gennie

    « Et la pollution par les nitrates et les pesticides devient très rare »??? Il y a réellement un problème dans votre analyse sachant (1) que les stations de traitement ne traite pas cette pollution et (2) que l’utilisation des pesticides et la pollution par les nitrates est en croissance continue…
    Pas bravo yuka…
    (De même un article de ce genre quand il fait de telles assertions se devrait de citer ses sources)
    Ce n’est pas grave nous ne retiendrons pas vos articles mais bien que l’application…

    Répondre
    1. Fraudeau

      Il serait intéressant de nous donner vos sources, car personnellement, je reçois à mon domicile une note d’information sur la qualité de l’eau avec taux de nitrates etc… et donc il y aune entière transparence sur la qualité de l’eau et qui mesurée en fonction de chaque secteur d’agglomération…

      Répondre
  55. dupin

    Bonjour, je vois que l’ impact environnemental est ici pris en compte, cela n’était pas le cas concernant les Haricots bio hors Ue venant sans tout du Kenya alors que les conserveries ferment en Bretagne et ailleurs.

    Répondre
  56. Yves

    Il est évident que je ne bois que de l’eau du robinet, très rarement l’eau de source. Le BIO, au Salon de L’Agriculture, j’avais posé devant un collègue, il y a des années une question concernant le traitement OBLIGATOIRE contre la Flavescence Dorée à un viticulteur qui faisait du bio…, depuis, même chose, je refuse le bio..

    Répondre
  57. Michel

    Excellent article riche d’enseignement.
    Félicitations à l’équipe de redaction

    Répondre
  58. Jeannin Catherine

    Très intéressant. Nous on a Volvic au robinet 👍👍on aime beaucoup Vichy célestins . Article super !

    Répondre
  59. jean-Claude Taillepied

    Il faut retenir que le glyphosate qui fait polémique en ce moment plus l’atrasine interdit depuis plus de 10 ans mais toujours présent dans l’eau du robinet par effet de rémanence, pour ne parler que de ces deux poisons, ne permet pas de faire un tel plébiscite en vers l’eau qui coule dans nos foyers.
    Ne nous comportons pas comme des moutons, ça suffit !

    Répondre
  60. Joël

    Et l’eau du robinet avec adoucisseur? Potable aussi?

    Répondre
  61. Ravaux

    Grand merci pour toutes ces informations très bien documentées; Après avoir consommé de l’eau de source « Cristaline » durant quelques années nous sommes revenu à l’eau du robinet par méfiance des BOUTEILLES en PLASTIQUE.

    Répondre
  62. Reynes dominique

    Une étude très intéressante qui permet de se faire une idée plus précise la qualité de l’eau que nous consommons

    Répondre
  63. HURAUX

    Merci bcp pour vos explications très utiles et intéressantes. Nous faisons très attention aux eaux que l’on boit et dès que je fais les courses vous êtes avec moi.on fait encore plus attention qu’avant grâce à vous.merci et continuez.😜😜

    Répondre
  64. Chantal

    Explications très clair, je pensais la même chose sur l’eau.
    Je suis infirmière et je l’explique à mes patients qui veulent cette bouteille…

    Répondre
  65. Brinsdekozette

    Merci pour votre article car je m’interrogeais justement sur l’eau mais je vois que mes préférences allant naturellement vers la Monroucous sontet à priori ,un bon choix

    Répondre
  66. Danflous

    Merci pour toutes ces infos utiles vos articles contiennent le nécessaire et sont agréables à lire. Julie, je recommande Yuka très souvent et je ne sais plus m’en passer

    Répondre
  67. Madec

    Un gros Bémol, pour avoir travaillé, en temps qu’élu municipal, au raccordement de mon village au réseau Véo…. et selon les confidences obtenues en « Off », il faut savoir que sur les réseaux des zones très urbanisées, l’eau est totalement « recyclée », on y trouve donc le contenu de nos armoires à pharmacie (anxiolitiques, oestrogènes etc…) ainsi que toutes les substances illicites vendues au coin de la rue.
    Les mesures de la composition de l’eau qui nous est délivrée correspondent à ce qu’impose la réglementation, rien de plus, et surtout rien sur ces fameuses substances.
    Les personnes travaillant chez ces « fabricants » d’eau ne boivent JAMAIS un verre d’eau du robinet !!! Etrange non…
    Une enquête plus approfondie sur le sujet serait intéressante, n’est ce pas ?

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci pour cette confirmation mais dommage qu’elle soit très, très loin dans la liste des commentaires !

      Répondre
  68. FFLO34

    Merci pour vos lumières 🙂

    Répondre
  69. Portanier Claude

    Très intéressant très instructif je vais changer complètement mes habitudes Merci

    Répondre
  70. Stef

    Votre article sur l’eau est très intéressant. Par ailleurs vous nous faîtes faire des économies. Merci

    Répondre
  71. Bruno

    Cet article contient 2 contre-vérités :
    1/ »la pollution par les nitrates et les pesticides devient très rare », c’est tout l’inverse. J’habite en Bretagne et j’y suis particulièrement exposé. Voir https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/boissons/eau/les-nitrates-dans-leau-du-robinet
    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/degradation/07_pollution.htm
    2/ »l’assimilation du calcium et du magnésium de ces eaux (minérales) est faible ». Elle est (pour ce qui concerne le calcium) de 30 à 45% lorsqu’elle est de 30 à 32% pour le lait (et plus de 60% pour les choux). Aussi, dans le cadre d’un régime végétalien les eaux minérales sont d’un bon apport pour ces minéraux, même si il est préférable des les compléter avec des choux, et autres fruits secs (amandes, graines de sésames etc.
    http://www.dur-a-avaler.com/la-verite-sur-la-biodisponibilite-du-calcium-alimentaire/
    https://www.thierrysouccar.com/sante/info/ou-trouver-du-calcium-en-dehors-des-laitages-730

    Répondre
  72. Anonyme

    Merci pour vos informations interessantes.

    Répondre
  73. Lesourd

    J’ai apprécié ce sujet sensible et tellement important pour notre santé

    Répondre
  74. hélène

    bravo Yuka ! je deviens une inconditionnelle de la carotte ! c’est génial ! je regrette que cela ne soit pas en circuit pour les produits ménagers ! à bientôt et encore merci !

    Répondre
  75. jean-louis schwalm

    clair , compréhensible et utile !
    merci

    Répondre
  76. Loupiote66

    Génial moi qui suis jeune de tout juste 12 ans, je comprends beaucoup mieux maintenant……. Alors….. MERCI !

    Répondre
  77. Alberto Dominelli

    Merci pour cet article très détaillé et objectif.

    Répondre
  78. Garcia

    Merci très intéressant

    Répondre
  79. nicole

    article tres interessant clair facilement comprehensible

    Répondre
  80. Anonyme

    Nous buvons l’eau du robinet depuis des décennies, mais celle-ci est adoucie par un appareil qui permet d’ avoir très peu de calcaire. À ce sujet avez-vous des remarques à faire. Salutations. GW .

    Répondre
  81. Catherine Groffe

    Merci c’est toujours très intéressant

    Répondre
  82. Corinne

    Merci pour cet article complet et bien écrit.
    Je vais consommer différemment ! !!!!

    Répondre
  83. Jean-Loup

    Excellent article ; très clair, très complet, plein de bon sens.
    Bravo, continuez !

    Répondre
  84. Boulay

    Merci pour ces explications ça nous conforte. Car on ne boit que de l eau du robinet

    Répondre
  85. Fragert Brigitte

    Merci pour cet article très intetessant.
    Pourriez vous svp m’envoyer votre adresse afin de vous faire
    Parvenir un chèque de soutien .

    Répondre
  86. Nefa

    Très precieuses infos merci pour cette synthèse pratique. Existe t il une encyclopédie sur les produits de consommation en général ? Consommer juste est un vrai casse-tête… Bravo pour votre travail

    Répondre
  87. Walter

    Merci pour l’info mais quand les nitrates et pesticides dépassent les seuils de tolérance (variables) il vaut mieux consommer l’eau en bouteille.

    Répondre
    1. Anonyme

      C’est ce qui est écrit dans l’article, non ?

      Répondre
  88. Anonyme

    Article très intéressant et qui apporte un avis aux questions que l’on se pose. Merci

    Répondre
  89. Venegas

    Sujet très intéressant et bien complet, merci infiniment.

    Répondre
  90. Kalous

    Merci pour toutes ces informations très utiles. En effet, on a tendance à faire confiance aveuglément.

    Répondre
  91. Anne

    Qu.en est-il des eaux du robinet chargées en perchlorates?
    Précautions de consommation à prendre?
    Merci pour votre souci d.information objective et facile à comprendre

    Répondre
  92. Bachir

    Que se passe-t-il lorsque l’on fait bouillir l’eau de robinet ou l’eau en bouteille? Quelles sont les réactions chimiques ou autres produites par la chaleur et quelles sont leurs conséquences sur la santé ? Par exemple, les micro-particules de plastique des bouteilles deviennent-elles plus nocives lorsqu’elles fondent dans l’eau sous l’effet de la chaleur que sous la forme solide? Merci

    Répondre
  93. Jc delaet

    Completer votre information avec lr rh2 la resistivité les bouteilles sans parabene la dinamisation de l’eauetc…

    Répondre
  94. Georges PORCHIS

    Bravo pour votre analyse judicieuse et bien documentée
    Bravo…continuez

    Répondre
  95. Martin Chantal

    Merci pour cet article très intéressant. J’ai appris beaucoup de chose. Nous buvons de l’eau du robinet et du Perrier peut être un peu trop concernant ce dernier… j’ai moi aussi des ballonnements et de l’acidité gastrique… que faire? Continuez comme ça vous êtes top!!!

    Répondre
  96. Sulvie

    C est rassurant,moi qui ne boit que l eau du robinet

    Répondre
  97. Fabien

    Merci pour l info!!!

    Répondre
  98. Xav

    Merci pour votre article de qualité.
    Pour moi eau du robinet depuis toujours….mais uniquement en France….

    Répondre
  99. James

    Bravo et merci pour cet article formidable, bien écris, complet et plus-que utile.

    Répondre
  100. Gruyer

    Bravo et merci pour toutes ces précieuses informations !
    Et bravo Yuka

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Avec plaisir !

      Répondre
  101. Anonyme

    Merci beaucoup je suis rassuré

    Répondre
  102. Laure

    Merci Julie pour cet article très instructif.

    Répondre
  103. Christine

    Article très intéressant
    J ai des fois certaines craintes avec l eau du robinet du coup me voilà rassuree
    Suis du reste une fin absolue de l application Yuka 👍👍

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup Christine !

      Répondre
  104. Louisette 95

    Merci pour moi c’est eaudu robinet 😁

    Répondre
  105. Assens

    Article très intéressant
    J ai des fois certaines craintes avec l eau du robinet du coup me voilà rassuree

    Répondre
  106. Moll

    Bonjour
    Intéressant
    Quid de l eau gazeuse que l’on fait soit même avec sodastream?

    Répondre
  107. Patrick FERRABUE

    Article intéressant, il me manque un avis sur les eaux « préfabriquées » type Sodastream, et tout aurait été parfait mais déjà vous existez alors continuez ..
    Bonne journée
    Patrick

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Bonjour Patrick, les machines Sodastream ne changent pas la composition de l’eau d’origine si ce n’est du rajout de CO2, donc tout dépend de l’eau utilisée.

      Répondre
  108. Valérie

    Merci pour cette article bien documenté. Pourquoi faite compliqué quand il suffit d’ouvrir le robinet. On évite ainsi la consommation d’énergie liée à la fabrication des eaux embouteillées et aussi la corvée d’achat de pack d’eau. 😓

    Répondre
  109. Leptithommevert

    Merci Julie et Floriane.
    Encore un sujet agréable à lire et toujours bien documenté.
    A la votre !
    Bruno

    Répondre
  110. lucien

    Je ne suis pas tout à fait d’accord pour votre article concernant l’eau du robinet.
    Dans la région de Villefranche sur Saône, l’eau distribué par Véolia, provient en partie de la Saône, (dont les poissons sont interdits à la consommation) d’une nappe phréatique située directement au dessous d’immenses cultures( intensives ) qui normalement est interdit et d’un ruisseau (le Nizerand) qui arrive des collines du Beaujolais et qui draine les produits phytosanitaires que les vignerons utilisent. Il y a quelques temps, les doses de pesticides, et toutes les saloperies que l’on peut retrouver dans l’eau avant traitement ainsi que les antibiotiques etc..malgré les traitements ont dépassés les doses maxi. Les seuils limites dépassés; pour ne pas interrompre la consommation d’eau , tout simplement des dérogations ont été accordées par la municipalité à la compagnie des eaux. Je crois que les seuils limites en France sont dix fois supérieurs aux seuils limites aux états unis. On doit être plus « rustiques » que les américains. Ou on se fout de nous.
    Dans notre eau du robinet on retrouve des phtalates, du mercure etc. D’après l’ARBUE qui est un organisme indépendant, l’eau de Villefranche, alimente non seulement 60 000 usagers, mais aussi l’usine « BLEDINA », qui vend en France, Afrique et Europe, ses produits alimentaires pour bébés . Depuis que l’eau servant à la fabrication de la Blédine est polluée (1970), d’après leurs calculs, environ 20 milliards de biberons ont été contaminés par les polluants de l’eau du robinet. je vous invite à vous rendre sur leur site; eaubeaulolais.
    Bon Yuka je ne vous en veux pas, mais modérez vos affirmations quand vous n’êtes pas sûrs vous risquez de donner de fausses informations à vos lecteurs…..Malgré cette fausse note, je continue à vous faire confiance.

    Répondre
  111. Dominique Payré

    Globalement je suis en phase avec cet article, sauf cela ncernant les résidus de médicaments. Les médicaments restent des produits très actifs à faible dose et c’est relativement inquiétant. Quant aux résidus plastiques, l’eau du robinet n’en n’est pas dénuée particulièrement à cause des vêtements synthétiques et polaires lavés en machine à laver. Il y a déjà eu des publications sur ce point.

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Bonjour Dominique,
      Concernant ce sujet, aucune étude scientifique n’a à ce jour prouvé leur présence significative, ce qui ne signifie toutefois pas qu’ils soient totalement absents.

      Répondre
  112. Isabelle ANTONY

    Effectivement l’eau du robinet est très bonne, moins chère, pas besoin de la porter, et surtout pas de plastique donc beaucoup plus écologique. Je la recommande vivement.

    Répondre
  113. Frédéric

    Donc,Une eau en bouteille en plastique ne peux donc pas être stoké trop longtemps à cause des résidus de plastiques??

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Effectivement il faut éviter de la stocker trop longtemps, et la garder à l’abri de la lumière et de la chaleur.

      Répondre
  114. PICHOT Catherine

    Merci beaucoup à toi Julie et à toute l’équipe !!! Toujours des articles intéressants ! Sacré boulot et merci encore pour toutes ces infos ! Je ne peux plus me passer de l’appli et je continue à en parler autour de moi ! Bonne soirée ! 😊

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Merci beaucoup Catherine 🙂

      Répondre
  115. Fred

    Article très intéressant mais pour ma part je bois de l’eau en bouteille, non pas pour une hypothétique mauvaise qualité de l’eau du robinet mais juste à cause de son goût infect. Chez nous l’eau est très très calcaire et sent le chlore à certaines heures. A moins de la boire avec du sirop ou autre, ça ne passe pas.

    Répondre
  116. Suzanne Ragot

    merci !! très interessant

    Répondre
  117. Marie de Montpellier

    bonjour,
    merci pour toutes ces infos… je préfère en effet l’eau du robinet à celle des bouteilles en plastiques . Cependant j’aime bien boire de l’eau gazeuse . Je gazéfie donc la mienne avec un appareil soda stream… qu’en pensez vous ?
    merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Bonjour Marie, les machines Sodastream ne changent pas la composition de l’eau d’origine si ce n’est du rajout de CO2, donc tout dépend de l’eau utilisée.

      Répondre
  118. Lixat

    « L’eau gazeuse est composée de bicarbonates de sodium sous forme de gaz.  » Attention je pense que c’est une belle bêtise… Le gaz est du dioxyde de carbone…

    Répondre
  119. frebault

    Article très intéressant qui m a appris beaucoup !!
    Je vais aband Mon eau en bouteille qui a trop de résidus à sec ( 230 ) et boire l eau du robinet ou Mont-Roucous

    Répondre
  120. Monique

    Votre article est très intéressant pour moi étant donné que je bois essentiellement de l’eau Hépar pour ma constipation chronique.
    Aussi ayant un estomac très acide et beaucoup de ballonnements, puis-je faire fondre du bicarbonate de soude dans l’eau du robinet pour la boire? Si oui en quelle quantité?
    Un grand merci pour l’article et votre réponse

    Répondre
    1. Jc delaet

      Il faut boire de l’eau de Lourde dont le ph est voisin de 9

      Répondre
  121. BARDOUX Dominique

    Bonjour, pensez vous que je puisse télécharger l’application YUKA pour les cosmétiques s’il vous plait sur mon téléphone mobile SAMSUNG ?
    Cordialement.

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Malheureusement, l’analyse des cosmétiques et produits d’hygiène corporelle est uniquement disponible sur iPhone pour le moment : toutes nos excuses pour la déception.Ces produits apparaissent donc inconnus dans l’application Android. Mais, nous sommes en train d’y travailler et la sortie sur Android est prévue pour novembre 2018.

      Répondre
      1. Mylène

        Oui en effet, depuis que j’ai découvert l’application, je ne cesse de vous faire de la pub!!!!!
        Nous avons tellement hâte !!!!MERCI POUR CE QUE VOUS FAITES !!! Nous espérons que l’industrie alimentaire arrêtera de nous faire manger n’importe quoi en devant s’adapter aux consommateurs soucieux de leur santé… JE VOTE POUR UN BOYCOTT DE CES PRODUITS DE M…… 😉 HEUREUSE D’avoir un iPhone

    2. Carole

      Bonjour Dominique, en attendant la version Android de Yuka cosmétiques, vous pouvez télécharger « Quel cosmétic » créée par UFC que choisir qui est super pour commencer à faire le tri dans les placards de salle de bain !

      Répondre
  122. Arnaud

    Article intéressant 🙂
    Même si ce n’est pas le sujet, un détail m’a un peu piqué, il s’agit de l’acide lactique … Elle n’est pas responsable des courbatures, je me permets de vous renseigner à ce sujet :
    https://www.allodocteurs.fr/blogs/idees-recues-sur-le-sport/le-plus-important-des-mythes-en-sport-l-acide-lactique_501.html

    Cordialement.

    Répondre
  123. Catherine

    Très intéressant, c’est un sujet qui me tient à cœur .
    Vous répondez à toutes les questions que je me pose.Merci

    Répondre
  124. Gérard

    Merci pour l info ! !

    Répondre
  125. guigues

    Bonjour l’équipe yuka j’aurais une question l’eau de perrier en bouteille et t’elle bonne pour le corps
    Merci bonne soirée bien cordialement André

    Répondre
  126. lili

    très bon article a part que  » frigidaire « est une marque préférez réfrigérateur 😉

    Répondre
    1. Lovi

      Frigidaire est un marque qui (comme Mobylette et une multitude d’autres marques ou modèles d’une marque ) était tellement célèbre que son nom est devenu commun depuis des lustres. Pour en savoir plus : http://www.lefigaro.fr/economie/2007/03/15/04001-20070315ARTFIG90103-klaxon_kleenex_rimmel_mobylette_frigidaire_ces_noms_propres_devenus_communs.php

      Répondre
    2. Pelletier. Jacques

      Merci pour toutes ces bonnes infos que je lis avec beaucoup interres.
      Continuer comme ça .
      Merci pour tout .
      Jacques

      Répondre
    3. Julie de Yuka

      Merci pour la remarque Lili, c’est corrigé 🙂

      Répondre
  127. Anonyme

    Merci pour vos dossiers toujours très intéressant et l’étude d’aujourdhui

    Répondre
  128. Rigoreau Colette

    Très intéressant je vais modifier mes habitudes
    Merci
    Cordialement
    C R

    Répondre
  129. Anonyme

    Merci pour les informations sur l’eau et autres de l’application yucca

    Répondre
  130. LEDROIT

    Copie du courrier transmis à mon distributeur (accompagné de photos)
    Depuis plusieurs années je souffre des conséquences de la pollution des eaux de distribution.
    La gène est d’autant plus critique que l’intensité et la fréquence ne sont pas constantes, il en résulte que nous risquons d’absorber par inadvertance de l’eau polluée.
    Il s’agit de particules fines et grasses de couleur noire collant sur les parois.
    J’ai signalé plusieurs fois ce désordre à vos services, qui imputèrent la défaillance à mon installation notamment la dégradation des joints de ma robinetterie.
    J’ai donc procédé au changement des joints de la robinetterie et de TOUTE la conduite à partir du compteur.
    Tandis que mes observations me portent à croire que le trouble est concomitant aux travaux effectués sur le réseau.
    Constatations faites :
    Cette pollution intermittente n’est le fait, ni du compteur ni de la robinetterie.
    Elle est bel et bien directement liée aux interventions faites sur le réseau.

    Répondre
    1. James

      Bonjour,
      Cela me fait penser aux canalisations d’eau en polyéthylène qui ce désagrègent au contact de certains additifs utilisés dans la distribution publique d’eau potable. Ce phénomène à déjà été plusieurs fois constaté … mais non avoué.

      Répondre
  131. JL

    Très complet , synthétique, bravo

    Répondre
  132. Isabelle barret

    bel article intelligent et instructif! j’aime votre démarche

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Avec plaisir Isabelle !

      Répondre
  133. Gayon

    Sujet intéressant bien réalisé

    Répondre
  134. Sujet intéressant bien

    Sujet intéressant bien réalisé

    Répondre
  135. Marguier

    Merci pour vos conseils avisés et bien documentés.Nous disposons non loin de nous d’une source d’eau autre fois gratuite, mise en bouteilles maintenant , c’est la source de Velleminfroy dans le département 70. Cette eau avait la réputation d’être très (trop) riche en minéraux , çà n’a pas dû changer.Nous rendant sur site ces jours ci , je me renseignerai suivant vos données.

    Répondre
  136. JONCOUR

    Merci pour cet article très intéressant !

    Répondre
  137. VOIGNIER Madeleine

    Merci pour cet article complet et fort intéressant ! Que penser des appareils à gazéifier l’eau ?
    Beaucoup de pub en ce moment…

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Bonjour Madeleine, les machines Sodastream ne changent pas la composition de l’eau d’origine si ce n’est du rajout de CO2, donc tout dépend de l’eau utilisée.

      Répondre
  138. Thivi

    Quid des perturbateurs endocriniens dans l’eau du robinet ? Cordialement

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Concernant ce sujet, aucune étude scientifique n’a à ce jour prouvé leur présence significative, ce qui ne signifie toutefois pas qu’ils soient totalement absents.

      Répondre
  139. Anonyme

    MERCI J’IRAIS ME coucher moins bête!!!!

    Répondre
  140. jean claude goron

    bonjour
    très bonnes explications , nous sommes des adepte de l’eau du robinet cela nous conforte

    Répondre
  141. Manou

    Article intéressant et globalement juste. Toutefois, il semblerait que ce que vous dites concernant l’inutilité de boire des eaux minéralisées ne correspond pas toujours à l’avis de médecins spécialistes. Ayant enclenché un début d’ostéoporose suite à un traitement hormonal pour un cancer du sein et n’ayant plus le droit de me mettre au soleil suite à une radiothérapie, le rhumatologue du Centre de Cancérologie qui m’a suivie m’a conseillé de prendre régulièrement des ampoules de vitamine D et de boire quotidiennement une eau minérale riche en calcium en plus des apports de calcium alimentaires. J’ai suivi scrupuleusement ce conseil en alternant COURMAYEUR (riche en calcium et en magnésium et très pauvre en sodium). Depuis, mon ostéoporose qui ne cessait pas de s’aggraver, s’est stabilisée…

    Répondre
  142. JCBS

    Merci, c’est vraiment intéressant, maintenant je sais ce que je dois boire.

    Répondre
  143. Hmr

    Juste point pouvez vous donner vos source sur les 8kg de co2 par littre d’eau pour les eaux en bouteille pet. Cela m’etonne

    Répondre
  144. Nadjia

    Très instructif 🤓merci bcp !

    Répondre
  145. Blondel Laurent

    Bonjour , et concernant les systèmes pour rendre l’eau gazeuse …comme « sodastream » pour ne pas les citer . Utilisant une cartouche de gaz et l’eau du robinet?
    Merci de votre retour

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Bonjour Laurent, les machines Sodastream ne changent pas la composition de l’eau d’origine si ce n’est du rajout de CO2, donc tout dépend de l’eau utilisée.

      Répondre
  146. Bigfree

    Pourquoi, bon sang, la France, pays industrialisé et ingénieux, ne réussit-elle toujours pas à faire consigner les bouteilles en plastiques??? On diminuera considérablement nos déchets… et leur recyclage… Lobby du plastique trop puissante? Il faut prendre exemple sur l’Allemagne où chaque bouteille est consignée qu’elle soit en verre ou en plastique… Je peux vous dire que les Allemands ramènent dare dare leurs bouteilles vides. Moi, pour ma part, rien que pour cela, je n’achète plus d’eau en bouteilles… Y en a marre du plastique et surtout aussi du poids à porter…
    Pour le reste, d’où tenez-vous vos informations?

    Répondre
  147. Pierre Chevalier

    Merci , cela confirme ce que je pensais, je continue de boire l’eau du robinet, c’est moins cher et ne ne pollue pas avec le plastique !

    Répondre
  148. VALDEOLIVAS Trinidad

    Merci beaucoup je vais boire l’eau du robinet merci de votre aide pour préserver notre santé

    Répondre
  149. Carine

    Article inteteintéressant !

    Répondre
  150. Cat 692

    Bonjour
    Merci beaucoup pour vos articles qui nous aident à mieux comprendre et à faire nos choix en connaissance de causes.

    Répondre
  151. Thierry Revaud

    Un grand merci pour cette article sur l’eau,qui désacralise certaines habitudes.

    Répondre
  152. Gaston

    Merci pour votre article qui pourtant oublie les résidus de tous les médicaments : contraceptifs, chimiothérapies , anti hypertenseurs, etc qui se trouvent dans l’eau du robinet et que les stations d’épuration n’eliminent pas , cela coûterait trop cher aux collectivités. Le plastique donne des perturbateurs endocriniens et des substances cancérigènes, cordialement

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Concernant ce sujet, aucune étude scientifique n’a à ce jour prouvé leur présence significative, ce qui ne signifie toutefois pas qu’ils soient totalement absents.

      Répondre
  153. Eric

    Chouette article, merci pour ces infos.
    Il y a toutefois des choses que vous ne dites pas.
    J’habite dans une grande ville, et lors des analyses que j’avais faites de mon eau. de robinet, il y avait des pesticides et des traces de plusieurs dizaines d’antibiotiques. JE ne suis pas assez équipé pour pousser les analyses, mais en même temps, ce constat me suffit.
    Vous ne parlez pas de l’eau osmose, il semblerait que ce soit la meilleure alternative, qui plus est écologique par rapport à l’eau en bouteille.

    Sinon, vous parlez de la rosée de la reine. Il semble, d’après de nombreuses études sérieuses, que ce soit l’eau idéale pour le corps humain, avec l’équilibre entre les minéraux, le PH, Mais aussi, ce dont vous ne parlez pas et qui est très important, la résistivité.
    Le montcalm viendrait en second.

    Enfin, ces deux eaux et la Mont Roucous sont idéales pour les boissons, comme le café ( pour les amateurs et passionnés ) car ces eaux ont très peu de gout et ne changent pas le gout du café ou du thé, bonifiant ces derniers.

    Répondre
  154. Latifa et Julien

    Excellent article.
    Riche en enseignement.
    Merci

    Répondre
  155. patrice barbar

    Bonjour. Merci, votre article est tres instructif. Un sujet n a pas été précisé celui des pollutions dans l eau du robinet des hormones diverses dissiminees dans cette eau qui ne peux être traitée de ces pollutions très inquiétantes pour les humains la faune … poissons et la flore.

    Répondre
  156. Dhondt

    l’eau du robinet est analysée selon les critères de l’OMC certes, mais les analyses faites par des associations montrent qu’elle contient un certains nombre de perturbateurs endocriniens qui ne font pas partie des éléments analysés dans l’eau .On ne trouve pas ce que l’on ne cherche pas.
    Même si ces perturbateurs représentent des quantités infinitésimale, ajoutées les unes aux autres, elles peuvent avoir des conséquences sur la physiologie de l’humain. Exemple ralentissement de la spermatogenèse

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Concernant ce sujet, aucune étude scientifique n’a à ce jour prouvé leur présence significative, ce qui ne signifie toutefois pas qu’ils soient totalement absents.

      Répondre
  157. slim59

    Merci,cela confirme ce que je pensais depuis un certain temps.L’eau du robinet est celle qui est la moins dangereuse et la plus respectueuse de l’environnement.

    Répondre
  158. Melin

    Bonjour
    y At-il des eaux minérales et ou de source contaminés ou pollués et quelle sont-elles dans l’ordre à éviter ?
    Merci

    Répondre
  159. Laurent Daniele

    Bravo pour votre reportage sur l’eau

    Répondre
  160. Josse pons

    Ces informations sont juste parfaites et concises. Merci pour vos précieux conseils.

    Répondre
  161. jeannine

    excellente analyse merci beaucoup

    Répondre
  162. Berry

    J ai toujours consommé l eau du robinet votre article me conforte dans mon choix.merci

    Répondre
  163. Francis COLONNESE

    analyse complète et de nature à donner une information globale à l’utilisateur.

    Répondre
  164. Ferrandez

    Bonjour je bois régulièrement de l’eau cristaline et 3 verres d’hepar par jour quand pensez vous ?

    Répondre
  165. Ougarane

    Bonjour et merci pour votre article 😃 L’eau du robinet me provoque des infections urinaires. Depuis que je bois de l’eau filtrée, de temps en temps de l’eau bio – en bouteille de verre (résidu à sec à 180 degrés C, soit 50 mg/l. pH 7,5) – et de l’eau gazeuse bio en alternance, je n’en ai presque plus.

    Répondre
  166. David

    C’est exagéré de dire que la quantité de CO2 rejetée est équivalente à un Paris-Chartres pour la fabrication d’une bouteille d’1,5L.
    Je ne crois qu’un camion transporte une seule bouteille d’eau à la fois…

    Répondre
  167. Jacqueline

    Bravo pour votre article …mais je ne suis pas à convaincre car je ne bois que l’eau du robinet.!

    Répondre
  168. AMBANI Claire

    Article très instructif.
    Merci beaucoup 😊

    Répondre
  169. Patrice

    Toutes les eaux Cristaline n’ont pas le même taux de résidu sec vu que ce sont de multiples sources.Metzeral en Alsace = 30 mgl !

    Répondre
  170. lecocq Alain

    Un grand merci pour tous ces renseignements très utiles .

    Répondre
  171. BRUNTZ

    Pourriez-vous parler de l’intérêt d’une eau solarisée ( voir YouTube) j’en suis personnellement très satisfaite …

    Répondre
  172. phv

    Moui, retraitement et filtrage des eaux ?
    Sait on filtrer les molécules médicamenteuses ?
    Je pourrais parier gros que l’eau du robinet est pleine d’hormones féminines, d’antalgiques, d’anxiolytiques, d’anti-dépresseur, j’en passe et des meilleurs.
    Tout ça finit aux toilettes et on sait les retraiter ?
    J’ai un gros doute…

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Concernant ce sujet, aucune étude scientifique n’a à ce jour prouvé leur présence significative, ce qui ne signifie toutefois pas qu’ils soient totalement absents.

      Répondre
  173. Lansard

    Bonjour,
    que penser d’un osmoseur en aval d’un adoucisseur d’eau dans une région où l’eau est très calcaire?(Bouches-du-Rhône)
    L’eau obtenue est très proche de la Mont Roucous et pas de transport ni d’ utilisation de bouteille plastique…

    Répondre
  174. Aline

    Merci pour les infos

    Répondre
  175. PINOT

    Bonjour.
    Très complet et très facile à lire. Bravo.
    Merci pour toutes ces informations

    Répondre
  176. Anonyme

    excellente analyse merci beaucoup

    Répondre
  177. Alain FORIENT

    D’après un médecin spécialisé dans l’eau ce serait le transport de l’eau dans les canalisations qui apporterait des résidus de médicaments et différents dépôts dans les tuyaux ( ce médecin parle sur RMC le samedi matin…). Pour lui il faut boire de l’eau en bouteilles…..!!!! Difficile d’avoir un avis!!!

    Répondre
  178. lecocq Alain

    Encore un Grand merci pour tous ces renseignement et continuez à nous mettre en garde contre tous ces empoisonneurs.

    Répondre
  179. Mon ecologie, mes économies

    Gros gros gros oubli, les filtres a gravité type Berkey ! mieux que l’eau du robinet ou l’eau en bouteille…

    Répondre
  180. BROUEL

    merci pour toutes ces explications
    c’est en effet plus clair que celles de la TV
    on sait au moins ce que l’on boit

    Répondre
  181. Davoust

    Il manque une information importante dans cet article. Certes l’eau du robinet est potable mais on n’a pas réussi á enlever les résidus de médicaments ni les résidus d’hormone des pilules contraceptives. Alors ce n’est pas très rassurant. C’est un peu choisir entre la peste et le cholera….

    Répondre
    1. Julie de Yuka

      Concernant ce sujet, aucune étude scientifique n’a à ce jour prouvé leur présence significative, ce qui ne signifie toutefois pas qu’ils soient totalement absents.

      Répondre
  182. Anonyme

    Qu’en est il des eaux gazeifiees à domicile grâce aux machines soda stream ? Et des résidus de médicaments dans l’eau, pourtant non pris en compte dans les analyses de l’eau ?votre réponse permettrait d’approfondir le sujet. Merci

    Répondre
    1. Toinon

      peut on boire l’eau qui est passée dans un adoucisseur?

      Répondre
    2. Julie de Yuka

      Les machines Sodastream ne changent pas la composition de l’eau d’origine si ce n’est du rajout de CO2, donc tout dépend de l’eau utilisée.

      Répondre
  183. Francis MANSART

    Merci pour votre éclairage net et précis sur les avantages et inconvénients des différentes eaux que nous consommons

    Répondre
  184. Herve H

    Bonjour à tous
    Merci beaucoup pour cet article très intéressant ,il est vrai qu’en France nous sommes dotés de Stations d’épurations,,de ce fait nous pouvons etre rassurés. Résidant dans l’un des département cités, je reste confiant, car nos agriculteurs sont des gens responsables ,et la culture est appliquée de façon raisonnée pour un grand nombre d’entr’eux.
    En ce qui me concerne, je bois en moyenne le magnum d’eau minérale ou de source /jour, et je continuerai, car le gout de l’eau du robinet ne me convient pas du tout (infecte).

    Répondre
    1. Eric

      Votre commentaire est idéal, mais d’une belle naïveté J’aimeraiq eu les paysans soit effectivement responsables
      En vérité, je pourrais vous montrer des dossiers avec photos et vidéos qui vous feraient peur.
      Il y a 4 ans, je me suis battu parce qu’un paysan vendait des fraises bio.
      Ce paysan était situé à côté d’une usine qui faisait des marches en béton. Un simple grillage sépare les deux. Cette usine brûlait ses déchets en plein air et jetais ses huiles usagées de moteurs et autres, ainsi que ses colorants et teintures dans une petite rivière.
      La même rivière dont se servait ce paysan pour vendre ses fraises bio.
      J’ai pris des photos, filmé, monté un dossier complet.
      Je me suis retrouvé face à un mur, et je n’ai pas réussi à faire cesser cette cochonnerie.
      J’ai contacté plusieurs associations de consommateurs, le service des fraudes, le service vétérinaire, etc…
      3 ans de bataille pour rien.
      Ceci n’est malheureusement pas un exemple isolé
      Et comme je l’ai dit dans mon précédent post, j’ai fait analyser l’eau de robinet chez moi, à Strasbourg.
      Pesticides et antibiotiques étaient présents.
      Bref, chacun fait comme il veut, mais personnellement, je préfère ne faire confiance qu’à moi dans ces cas là.

      Répondre
      1. Suri

        Tout à fait d’accord avec vous. Je pense que Mr Herve H préfère fermer les yeux…
        Un extrait :
        « La France est le 3ème consommateur mondial de pesticides et le premier consommateur européen, proportion considérable au regard de sa surface agricole qui s’élève à environ 30 millions d’hectares. 6000 produits contenant des substances chimiques autorisées sont homologués en France, et environ 2500 sont régulièrement utilisés. Les fongicides représentent la moitié du volume des pesticides utilisés, les herbicides un tiers, les insecticides 3 % et le reste sont des produits divers. »
        (…)
        « Selon un rapport de l’IFEN, en 2004, les pesticides sont présents dans 96% des points de mesure retenus pour la connaissance générale de la qualité des eaux superficielles et dans 61% de ceux concernant les eaux souterraines. Les pesticides sont présents dans l’air, l’eau et le sol, et des mesures réglementaires de réduction de l’utilisation des pesticides sont envisagées. Dans le cadre du Grenelle de l’environnement, l’objectif est de réduire de 50 % l’utilisation de pesticides d’ici 2018, via un plan d’actions baptisé « écophyto 2018″. Une étude de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) réalisée en 2007 a révélé que 64,1 % des fruits et 34,8 % des légumes que nous consommons contiennent des résidus de pesticides, et 6 % de ces produits ont une teneur en pesticides supérieure à la limite maximale de résidus. »

        Source : http://www.vedura.fr/economie/agriculture/utilisation-pesticides-france

  185. jean jacques

    Bonjour et meci pour votre analyse que je partage totalement. Je bois moi même l’eau du robinet depuis plus de 50 ans.

    Bien Cordialement.

    Répondre
  186. Paul Dominique

    Merciiii bcp pour les renseignements est à bientôt

    Répondre
  187. POLLINA .B.

    Bonjour , vous ne parlez pas de la SALVETA ? Pauvre en sodium 0,005 G/L ? 530 EN BICARBONATES , j’en fait mon eau principal diabetique type 2 , je mais aussi l’eau du robinet au frigo renouveler tout les jours

    Répondre
  188. Evy

    Merci beaucoup pour cette étude bien qu’elle ne soit pas tout à fait complète

    Répondre
  189. Anonyme

    Merci pour vos informations sur les eaux. Très instructif !

    Répondre
  190. Millies

    Merci pour votre article intelligent…

    Répondre
  191. Nimal

    Merci pour cette info difficile de savoir quoi boire et quoi manger !!!

    Répondre
  192. DiCo

    Merci pour cet article ! C’est une vrai source d’infor Marion. Bravo

    Répondre
  193. Lapaz

    Merci pour tous ces renseignements. Je recommande votre appli à beaucoup de personnes de mon entourage. Merci Yuca

    Répondre
  194. JUREK

    Merci pour votre article. Pourriez vous m’indiquer si l’eau venant d’un osmoseur est de bonne qualité et peut être bue en remplacement de l’eau du robinet ou eau minérale. Je
    Merci pour votre réponse
    Cordialement,
    J. Jurek

    Répondre
  195. Folche

    L’eau du robinet est un poison,vous ne parlez pas des résidus d’antibiotiques,de l’aluminium,des contraceptifs etc qui est dans cette eau soit disant potable 🤮🤬

    Répondre
  196. Nicolas

    Article très intéressant, comme toujours ! Par contre, affirmer que l’acide lactique est responsable des courbatures est dépassé ! On le croyait il y a 30ans,oui. Mais désormais de très nombreuses études montrent que l’acide lactique disparaît dans la demi heure environ suivant l’effort et surtout que les courbatures sont de microlésions musculaires et n’ont rien à voir avec l’acide lactique. Et sachez que l’acide lactique est même bénéfique pour le sportif ! (Voir sport et vie par exemple)

    Répondre
  197. FLAMMANG

    Intéressantes informations
    Merci Julie

    Répondre
    1. Michèle

      Merci pour vos renseignements très intéressants et instructifs.
      J adore Yoka.
      Merci

      Répondre
  198. desaintdo

    bonjour ,
    petite remarque .. j’adore la Salvetat , elle est classée excellente sur Yuka mais elle a un résidu sec à 180 °C de 520 mg/l ce qui est beaucoup plus que les 100 mg/ l préconisé .

    Répondre
  199. PALOMO

    Merci et bravo à toute l’équipe pour la qualité de votre article. Une fois de plus vous allez à l’essentiel : préserver notre santé

    Répondre
  200. Céline Vibert

    j’ai decouvert les billes de ceramique a mettre dans la carafe, vendues comme depollueuses de l’eau du robinet, l’eau est déjà plus buvable, mais pas de preuve que ça fonctionne vraiment

    Répondre
1 2 3 4 5 6 7