Halte aux emballages toxiques !

Les contenants méritent qu’on s’intéresse presque autant à eux qu’à leur contenu. En effet, certains composés problématiques peuvent migrer de l’emballage vers l’aliment. Petit tour d’horizon des emballages à éviter et de ceux qui sont sûrs à l’aide du nutritionniste Anthony Berthou.

Le verre : l’allié le plus sain

Dans la liste des contenants les plus sains, le verre occupe une place de choix. Composé de seulement trois matières premières naturelles (sable, carbonate de sodium et calcaire), il est 100 % imperméable. Il empêche ainsi toute réaction avec les éléments extérieurs comme l’humidité et la chaleur, et permet une préservation optimale des vitamines et minéraux, hormis quelques pertes liées à la lumière. Par ailleurs, il empêche la migration de substances étrangères dans les aliments, tout en préservant leur goût.

C’est aussi un contenant écologique, à condition d’être réutilisé plutôt que d’être recyclé à chaque utilisation. En effet, si le verre est recyclable à l’infini, le recyclage du verre est extrêmement énergivore. Il est ainsi conseillé de réutiliser vos contenants en verre pour faire des courses en vrac par exemple.

Le plastique : gare à la qualité et à la surchauffe

Le problème des emballages en plastique est qu’ils contiennent des substances problématiques qui peuvent migrer dans les aliments. Cette migration est d’autant plus importante sous l’effet de la chaleur et avec la durée. C’est pourquoi il est recommandé de conserver au frais les produits emballés dans du plastique, et de les consommer rapidement après achat pour limiter le temps de contact de l’aliment avec le plastique. 

Évitez ainsi de réchauffer vos aliments au micro-ondes dans des contenants en plastiques, ou de boire du thé ou du café dans des gobelets plastique par exemple.

Les particules problématiques se logent par ailleurs plus facilement dans les graisses : la migration est donc plus importante lorsque les plastiques sont en contact avec des graisses (huiles, plats préparés, fromage, charcuterie, etc.).

Il existe différents types de plastiques : ils sont numérotés et ont chacun leur sigle. On retrouve ces sigles sur les emballages, sur le fond des bouteilles par exemple. Certains sont plus problématiques que d’autres. Voici un récapitulatif des différents types de plastiques.

✅ Les plastiques les moins nocifs

Polyéthylène Haute Densité

Usage : bidons de lait, contenants de produits alimentaires
Il s’agit d’un plastique facilement recyclable
Bémol : certaines études ont montré que le PE-HD peut libérer en quantité infime du nonylphénol, un perturbateur endocrinien, en particulier lorsqu’il est exposé à la lumière du soleil

Polyéthylène Basse Densité

Usage : emballage de pain ou de produits surgelés, sacs de congélation, etc.
S’il semble « sûr » pour la santé, le PE-LD produirait cependant des polluants lors de sa décomposition susceptibles de nuire à l’environnement

Polypropylène

Usage : margarines, produits laitiers, couvercles, etc.
Le polypropylène est généralement considéré comme un plastique « sûr » pour la consommation d’aliments et de boissons


❌ Les plastiques à limiter selon les conditions d’utilisation qui en sont faites

Polyéthylène Terephtalate

Usage : bouteilles transparentes d’eau, jus de fruits, sodas, huiles, certaines barquettes.
Risques : ce plastique peut libérer au fil du temps différents éléments à éviter (comme le trioxyde d’antimoine, des formaldéhydes et des acétaldéhydes) étant précisé que des limites réglementaires sont prévues pour ces substances. Des risques de migration dans les aliments ont été démontrés, notamment pour les barquettes lorsqu’elles sont chauffées.

Polychlorure de vinyle

Usage : emballages pour les fromages et viandes, film alimentaire plastique
Risques : le PVC libère des phtalates, qui sont des perturbateurs endocriniens mis en cause dans de nombreux problèmes de santé (obésité, résistance à l’insuline, altération de l’activité cardiovasculaire, allergies, perturbation de la croissance et troubles du comportement chez l’enfant, effets sur le développement foetal masculin, etc.)
Ce plastique nuit également à l’environnement

Polystyrène

Usage : yaourts, barquettes, plats à emporter, gobelets et couverts jetables, emballages en polystyrène
Risques : le polystyrène libère du styrène, une substance qui peut entraîner des effet pro-cancérogènes et neurotoxiques
Usage : ce sigle regroupe tous les autres types de plastique, notamment les plastiques à base de polycarbonates. On le retrouve notamment comme revêtement dans les boîtes de conserve.
Risques : Le polycarbonate est fabriqué à base de Bisphénol A (BPA), un perturbateur endocrinien qui peut se révéler nocif même à faible dose et qui migre très facilement dans les aliments sous l’effet de la chaleur. Le BPA pourrait également avoir des effets sur le développement du cancer du sein et de la prostate. Il est désormais couramment remplacé par le Bisphénol S (BPS) et le Bisphénol F (BPF), qui sont également associés à un risque de perturbation endocrinienne.

Un autre enjeu de taille inhérent aux matières plastiques alimentaires est l’incertitude quant à l’effet cumulé des substances chimiques libérées, leur accumulation dans le corps humain et leurs effets potentiels sur la santé à long terme.

5 astuces pour limiter les risques

  1. Faites l’acquisition d’une gourde. Si réutiliser sa bouteille d’eau en plastique est écologique, ce n’est cependant pas recommandable pour des raisons d’hygiène et de sécurité sanitaire.
  2. Limitez au maximum l’utilisation de film alimentaire plastique. Dans le réfrigérateur, couvrez vos aliments avec une assiette, ou utilisez un emballage en cire d’abeille (Bee Wrap). Chez le boucher ou le fromager, ramenez directement votre contenant.
  3. Apportez votre tasse au bureau pour éviter d’utiliser les gobelets en plastique de la machine à café. Le plastique utilisé pour ces produits est par ailleurs très souvent de mauvaise qualité.
  4. Utilisez des récipients en verre plutôt que des récipients en plastique pour faire réchauffer vos plats au micro-ondes.
  5. Achetez au maximum vos aliments en vrac, en apportant vos propres contenants (bocaux en verre, ou sachets en tissu réutilisables par exemple).


Au-delà de leur impact sur la santé, les plastiques posent un vrai problème environnemental. Selon un rapport de WWF de 2019, seuls 22% des déchets plastiques sont recyclés en France, et le pays contribue au rejet de 80 000 tonnes de plastiques dans la nature chaque année.

Emballages en aluminium : la prudence est de mise

Aujourd’hui, l’omniprésence de l’aluminium dans notre environnement (alimentation, emballages, ustensiles, médicaments, vaccins…) peut conduire à des taux d’exposition importants : notre exposition à l’aluminium a été multipliée par 30 depuis 1950, et devrait encore être multipliée par 3 d’ici 2050.

Lorsque les emballages alimentaires sont constitués d’aluminium (papier ou barquette en aluminium), de faibles particules d’aluminium peuvent se transférer dans les aliments, notamment lorsque l’aluminium est exposé à la chaleur (chauffage au four par exemple), en cas de pH acide et en l’absence de pellicule de protection.

Une fois dans notre organisme, l’aluminium est ensuite éliminé en très grande partie via les selles. Mais une infime partie de l’aluminium peut ensuite se retrouver dans le sang puis être transporté vers les tissus, notamment les os, le foie, les poumons, les reins ou encore le cerveau.

Il peut alors engendrer divers problèmes de santé :

  • Tout d’abord, il contribue fortement au stress oxydatif (voir notre article sur les antioxydants).
  • Il favorise ainsi l’amplification et la pérennisation de l’inflammation dans de nombreuses pathologies comme la sclérose en plaques, la maladie de Crohn, l’asthme, l’autisme, le défaut de fertilité ou encore l’épilepsie.
  • Il peut perturber le fonctionnement cérébral en atteignant les cellules de notre cerveau. Il est ainsi incriminé entre autres dans la maladie d’Alzheimer.
  • L’aluminium est reconnu comme un mutagène, c’est-à-dire comme un agent capable de provoquer des changements dans la structure du matériel génétique.
  • Il semblerait également incriminé pour ses effets sur le développement du fœtus.

Pour aller plus loin sur le sujet de l’aluminium, vous pouvez consulter l’article d’Anthony Berthou.

Le carton : une fausse bonne idée

L’Anses (Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation) a soulevé une alerte en mai 2017 au sujet des emballages alimentaires en papier et en carton. Ceux-ci contiennent en effet des huiles minérales, provenant notamment des encres et adhésifs des emballages, qui peuvent alors migrer dans les aliments. Ainsi, des résidus d’huiles minérales ont été retrouvés dans de nombreux aliments. Ces huiles, qui sont dérivées d’hydrocarbures, seraient cancérigènes et génotoxiques, c’est-à-dire susceptibles d’endommager l’ADN. Elles sont également suspectées de provoquer des réactions inflammatoires.

Le risque de contamination est malheureusement encore plus élevé avec le papier et le carton recyclés. Lors du recyclage, les anciens emballages sont mélangés à de l’eau afin de reconstituer de la pâte à papier. Les encres et adhésifs se retrouvent mélangés au reste et entrent ainsi directement dans la composition du carton.

Lorsqu’il n’y a pas de sachet protecteur entre l’emballage et l’aliment, le risque de migration des huiles minérales est donc important.

Là encore, la solution est de privilégier au maximum les aliments en vrac, en apportant ses propres contenants.

Sources

  • INRS. Produits de dégradation thermique des matières plastiques. Cahier des notes documentaires – Hygiène et sécurité du travail, N°174, 1999
  • Sax, Leonard. “Polyethylene terephthalate may yield endocrine disruptors.” Environmental health perspectives vol. 118,4 (2010): 445-8. doi:10.1289/ehp.0901253
  • Vasami, Ralph. “Polyethylene terephthalate and endocrine disruptors.” Environmental health perspectives vol. 118,5 (2010): A196-7; author reply A197.
  • Ohashi A, Kotera H, Hori H, Hibiya M, Watanabe K, Murakami K, Hasegawa M, Tomita M, Hiki Y, Sugiyama S. Evaluation of endocrine disrupting activity of plasticizers in polyvinyl chloride tubes by estrogen receptor alpha binding assay. J Artif Organs. 2005;8(4):252-6.
  • Carlos KS, de Jager LS, Begley TH. Investigation of the primary plasticisers present in polyvinyl chloride (PVC) products currently authorised as food contact materials. Food Addit Contam Part A Chem Anal Control Expo Risk Assess. 2018 Jun;35(6):1214-1222.
  • Yang, Chun Z et al. “Most plastic products release estrogenic chemicals: a potential health problem that can be solved.” Environmental health perspectives vol. 119,7 (2011): 989-96.
  • Konieczna A, Rutkowska A, Rachoń D. Health risk of exposure to Bisphenol A (BPA). Rocz Panstw Zakl Hig. 2015;66(1):5-11.
  • Jalal, N., Surendranath, A. R., Pathak, J. L., Yu, S., & Chung, C. Y. (2017). Bisphenol A (BPA) the mighty and the mutagenic. Toxicology reports, 5, 76–84.
  • Cox KD, Covernton GA, Davies HL, Dower JF, Juanes F, Dudas SE. Human Consumption of Microplastics. Environ Sci Technol. 2019 Jun 18;53(12):7068-7074.
  • Mason, Sherri A et al. “Synthetic Polymer Contamination in Bottled Water.” Frontiers in chemistry vol. 6 407. 11 Sep. 2018.
  • WWF - https://www.wwf.fr/vous-informer/actualites/chaque-annee-600-000-tonnes-de-plastique-sont-rejetees-dans-la-mer-mediterranee
  • Efsa - https://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/120606
  • Cancer from mineral oil. (1969). British medical journal, 4(5681), 443–444.
  • Grob K. Mineral oil hydrocarbons in food: a review. Food Addit Contam Part A Chem Anal Control Expo Risk Assess. 2018 Sep;35(9):1845-1860.
  • ANSES - https://www.anses.fr/fr/content/exposition-%C3%A0-l%E2%80%99aluminium-par-l%E2%80%99alimentation
  • Exley, C. Human Exposure to Aluminium. Environ. Sci.: Processes Impacts 2013, 15 (10), 1807–1816.
  • Bondy, S. C. The Neurotoxicity of Environmental Aluminum Is Still an Issue. Neurotoxicology 2010, 31 (5), 575–581.
  • Guo, C.-H.; Wang, C.-L. Plasma Aluminum Is a Risk Factor for Oxidative Stress and Inflammation Status in Hemodialysis Patients. Clin. Biochem. 2011, 44 (16), 1309–1314.
  • Mujika, J. I.; Ruipérez, F.; Infante, I.; Ugalde, J. M.; Exley, C.; Lopez, X. Pro-Oxidant Activity of Aluminum: Stabilization of the Aluminum Superoxide Radical Ion. J Phys Chem A 2011, 115 (24), 6717–6723.
  • Maya, S.; Prakash, T.; Madhu, K. D.; Goli, D. Multifaceted Effects of Aluminium in Neurodegenerative Diseases: A Review. Biomed. Pharmacother. 2016, 83, 746–754.
  • Inan-Eroglu, E.; Ayaz, A. Is Aluminum Exposure a Risk Factor for Neurological Disorders? J Res Med Sci 2018, 23, 51.
  • Chin-Chan, M.; Navarro-Yepes, J.; Quintanilla-Vega, B. Environmental Pollutants as Risk Factors for Neurodegenerative Disorders: Alzheimer and Parkinson Diseases. Front Cell Neurosci 2015, 9.
  • Exley, C. The Aluminium-Amyloid Cascade Hypothesis and Alzheimer’s Disease. Subcell. Biochem. 2005, 38, 225–234.
  • Wang, Z.; Wei, X.; Yang, J.; Suo, J.; Chen, J.; Liu, X.; Zhao, X. Chronic Exposure to Aluminum and Risk of Alzheimer’s Disease: A Meta-Analysis. Neurosci. Lett. 2016, 610, 200–206.
  • Léonard, A.; Gerber, G. B. Mutagenicity, Carcinogenicity and Teratogenicity of Aluminium. Mutat. Res. 1988, 196 (3), 247–257.
  • Darbre, P. D. Aluminium, Antiperspirants and Breast Cancer. J. Inorg. Biochem. 2005, 99 (9), 1912–1919.
  • Environ Health Perspect. 2012 Feb; 120(2): a62–a68.
  • Loyo-Rosales JE, Rosales-Rivera GC, Lynch AM, Rice CP, Torrents A. Migration of nonylphenol from plastic containers to water and a milk surrogate. J Agric Food Chem. 2004 Apr 7;52(7):2016-20.
  • Royer SJ, Ferrón S, Wilson ST, Karl DM. Production of methane and ethylene from plastic in the environment. PLoS One. 2018 Aug 1;13(8):e0200574.
  • Pomatto V, Cottone E, Cocci P, Mozzicafreddo M, Mosconi G, Nelson ER, Palermo FA, Bovolin P. Plasticizers used in food-contact materials affect adipogenesis in 3T3-L1 cells. J Steroid Biochem Mol Biol. 2018 Apr;178:322-332.
  • Katsikantami I, Sifakis S, Tzatzarakis MN, Vakonaki E, Kalantzi OI, Tsatsakis AM, Rizos AK. A global assessment of phthalates burden and related links to health effects. Environ Int. 2016 Dec;97:212-236.
  • Chen GR, Dong L, Ge RS, Hardy MP. [Relationship between phthalates and testicular dysgenesis syndrome]. Zhonghua Nan Ke Xue. 2007 Mar;13(3):195-200. Chinese.
  • Hauser R, Meeker JD, Singh NP, et al. DNA damage in human sperm is related to urinary levels of phthalate monoester and oxidative metabolites. Hum Reprod. 2007 Mar;22(3):688-95.
  • Hatch EE, Nelson JW, Qureshi MM, et al. Association of urinary phthalate metabolite concentrations with body mass index and waist circumference: a cross-sectional study of NHANES data, 1999-2002. Environ Health. 2008 Jun 3;7:27.
  • Johns, Lauren E et al. “Relationships Between Urinary Phthalate Metabolite and Bisphenol A Concentrations and Vitamin D Levels in U.S. Adults: National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES), 2005-2010.” The Journal of clinical endocrinology and metabolism vol. 101,11 (2016): 4062-4069.
  • Jaimes R 3rd, Swiercz A, Sherman M, Muselimyan N, Marvar PJ, Posnack NG. Plastics and cardiovascular health: phthalates may disrupt heart rate variability and cardiovascular reactivity. Am J Physiol Heart Circ Physiol. 2017 Nov 1;313(5):H1044-H1053.
  • Mandy Fisher, Tye E. Arbuckle, Susan MacPherson, Joseph M. Braun, Mark Feeley, and Éric Gaudreau. Environmental Science & Technology 2019 53 (18), 10813-10826
  • Swan SH, Main KM, Liu F, Stewart SL, Kruse RL, Calafat AM, Mao CS, Redmon JB, Ternand CL, Sullivan S, Teague JL; Study for Future Families Research Team. Decrease in anogenital distance among male infants with prenatal phthalate exposure. Environ Health Perspect. 2005 Aug;113(8):1056-61. Erratum in: Environ Health Perspect. 2005 Sep;113(9):A583.
  • INSPQ - https://www.inspq.qc.ca/bise/bisphenol-phtalates-parabenes-sous-la-loupe-de-l-inserm
  • Hu D, Wang YX, Chen WJ, Zhang Y, Li HH, Xiong L, Zhu HP, Chen HY, Peng SX, Wan ZH, Zhang Y, Du YK. Associations of phthalates exposure with attention deficits hyperactivity disorder: A case-control study among Chinese children. Environ Pollut. 2017 Oct;229:375-385.
  • Pilevar, Zahra & Bahrami, Akbar & Beikzadeh, Samira & Hosseini, Hedayat & Jafari, Seid. (2019). Migration of styrene monomer from polystyrene packaging materials into foods: Characterization and safety evaluation. Trends in Food Science & Technology. 91. 10.1016/j.tifs.2019.07.020.
  • Seachrist DD, Bonk KW, Ho SM, Prins GS, Soto AM, Keri RA. A review of the carcinogenic potential of bisphenol A. Reprod Toxicol. 2016;59:167–182.
  • Mustieles V, Pérez-Lobato R, Olea N, Fernández MF. Bisphenol A: Human exposure and neurobehavior. Neurotoxicology. 2015 Jul;49:174-84.
  • Rochester JR, Bolden AL. Bisphenol S and F: A Systematic Review and Comparison of the Hormonal Activity of Bisphenol A Substitutes. Environ Health Perspect. 2015 Jul;123(7):643-50.
  • Kharrazian D. The Potential Roles of Bisphenol A (BPA) Pathogenesis in Autoimmunity. Autoimmune Dis. 2014;2014:743616. doi: 10.1155/2014/743616. Epub 2014 Apr 7. Review.
  • Qiu W, Zhan H, Hu J, Zhang T, Xu H, Wong M, Xu B, Zheng C. The occurrence, potential toxicity, and toxicity mechanism of bisphenol S, a substitute of bisphenol A: A critical review of recent progress. Ecotoxicol Environ Saf. 2019 May 30;173:192-202.
  • Héliès-Toussaint C, Peyre L, Costanzo C, Chagnon MC, Rahmani R. Is bisphenol S a safe substitute for bisphenol A in terms of metabolic function? An in vitro study. Toxicol Appl Pharmacol. 2014 Oct 15;280(2):224-35.
  • Huang W, Zhao C, Zhong H, Zhang S, Xia Y, Cai Z. Bisphenol S induced epigenetic and transcriptional changes in human breast cancer cell line MCF-7. Environ Pollut. 2019 Mar;246:697-703.
  • Speidel JT, Xu M, Abdel-Rahman SZ. Bisphenol A (BPA) and bisphenol S (BPS) alter the promoter activity of the ABCB1 gene encoding P-glycoprotein in the human placenta in a haplotype-dependent manner. Toxicol Appl Pharmacol. 2018 Nov 15;359:47-54.
  • Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à la migration des composés d’huiles minérales dans les denrées alimentaires à partir des emballages en papiers et cartons recyclés - 8 mars 2017
  • https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2015/huiles-minerales-dans-nos-aliments-tous-les-resultats/
  • BEUC (July 18, 2019). “More than a paper tiger. European consumer organizations call for action on paper and board food contact materials.” BEUC-X-2019-042

Découvrez notre livre :
« Le guide de l'alimentation saine »

Ce livre concentre de façon pédagogique et accessible tous les fondamentaux pour se tourner vers une alimentation saine.

  • L'assiette idéale des 4 repas quotidiens
  • De nombreux conseils pour bien choisir ses aliments
  • 36 recettes saines et gourmandes

Commander • 22.90€

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 449 commentaires

  1. PATRICIA

    Bonjour,
    Yuka est devenu mon guide d’achat et à changer mon alimentation et ma façon de consommer et de conserver mes aliments.
    Merci pour vos rubriques que j’attends toujours avec impatience.
    L’industrie alimentaire commence à changer, c’est vous avec votre application qui les fait bouger.
    Bravo… et merci

    Répondre
  2. BRENN

    L’aluminium !!! Ah : Oui? Pourtant il y en a dans les vaccins, comme adjuvant, bizarre! Bizarre!

    Répondre
  3. Evelyne Carayon

    Bonjour j’utilise un très vieux contenant Tupperware pour garder mon riz Salut man quelle en est la toxicité

    Répondre
    1. NICOLE

      Bonjour , je tiens à vous rassurez pour vos contenants Tupperware , car il y a longtemps ma soeur faisait des réunions Tupperware et en vendaient beaucoup ; elle m’a toujours dit que ce n’était pas du plastique ! Soyez donc rassurer

      Répondre
  4. mino

    « 3.Pour conserver vos aliments, utilisez des boîtes hermétiques  » en quoi …? les boîtes hermétiques ne seraient elles pas en plastique par hasard… faut arrêter de psychoter les amis 🙂

    Répondre
  5. Payart

    J’ai appris des choses très intéressantes 🙏 À nous de nous d’être vigilants, cela n’incomberait pas plutôt aux industriels, à qui on laisse encore tout faire ?

    Répondre
    1. Louanne

      Salut, je suis entièrement d’accord avec toi. Sauf que les société industrielles vont te répondre qu’elles veulent juste faire du chiffre d’affaire. Et malheureusement ca fait des années que ca dure, elles ne vont pas changer une équipe qui gagne alors que les gens en achète et qu’elles créent du bénéfice. Malgré tout cela commence a bouger mais ce ne sera pas de si tôt.
      Bonne journée

      Répondre
  6. Alice

    Merci pour vos précieux conseil se bon à savoir

    Répondre
  7. geneviève dupuis

    merci pour les infos .je pense aux médicaments tous sous opercule alu et plastique .on nous empoisonne .le plastique est partout .les maladies fleurissent et certain continue leurs trafics.le rapport argent .notre société.

    Répondre
  8. Germain De Pomies

    Merci pour ce commentaire vraiment intéressant. Continuer votre mission d’information.

    Répondre
  9. Lindenlaub Monique

    Merci pour ces conseils. j’essaie de les respecter le plus possible.

    Répondre
  10. Jaquet

    Bonjour et merci pour ces précieuses informations .
    Je souhaite savoir si les couvercles extensibles en silicone sont bons et peuvent remplacer favorablement les films plastiques.
    Merci pour votre réponse

    Répondre
  11. DENAMUR

    Merci très interessant
    Mais tout devient vraiment compliqué de nos jours

    Répondre
  12. DUCARME MICHEL

    Bonjour , Merci pour toutes ces informations .Certains produits comme le lait de soja sont disponibles seulement en tetrapack !! Vous les classifiez avec une côte de 100% .Votre article déconseille pourtant l ‘usage de ceux -ci ….Votre avis ?

    Répondre
  13. Françoise

    Merci pour toute cette aide apportée, que de complications ! Je viens de vérier : tetrapack est suivi de « aseptic », quelle est la signification ? Moins mauvais ? En plus, les triangles sont le plus souvent invisibles…

    Répondre
  14. CRAUSAZ Michèle

    Juste MERCI !

    Répondre
  15. Anonyme

    Merci pour ces infos

    Répondre
    1. Boulenaz

      Merci pour ces infos

      Répondre
  16. Pedersen sylvie

    Super ! Merci pour cette analyse sur tous les emballages. C’est vraiment bien .

    Répondre
  17. Buriot

    Merci bonnes infos qui forcent à réagir

    Répondre
    1. Netzic

      Stupéfiant!!!
      Il y a du boulot…..
      Souhaitons que les industriels agissent eux aussi. Quand à nous faisons notte macimum

      Répondre
  18. Buriot

    Merci bonnes infos

    Répondre
  19. Martin

    Merci de cet intéressant article

    Répondre
    1. Anne Fabre

      Merci pour toutes ces info : il nous être encore davantage exigeants dans notre alimentation …mais que penser des emballages de ´ ´ papiers ´ ´ plastifiés qui entourent les fruits et légumes BIO dans les magasins de distribution ?je n’ai rien trouvé là dessus dans vos commentaires ! Merci de nous répondre . Anne

      Répondre
      1. Annelyse Mantrand

        Vous avez raison, le plastique et les petits conditionnements autour des fruits et légumes bio vont à l encontre de l esprit du bio. De plus, ces produits viennent souvent de l étranger ou les normes du bio ne sont pas les mêmes et dans lesquels, faute de tracabilite, on risque de trouver beaucoup de non bio(fraude). Pour les éviter, acheter en vrac dans les commerces spécialisés bio ou sur les marchés bio, plutôt que de dans les grandes surfaces. Éventuellement, abonnez-vous à un panier Amap ou Ruche qui dit oui, ce qui vous permettra de pouvoir visiter les lieux de production, si vous voulez vérifier ce que vous achetez.

  20. Leonie

    Article très interressant. Pose de nombreuses questions…
    Difficile de mettre en application, mais nous pouvons malgré tout agir sur certaines choses.

    Répondre
  21. CORTES

    J’utilise des produits TUPPERWARE à froid ou à chaud. Quelle est la toxicité des ces produits ?

    Répondre
    1. Jean Pierre

      Bonjour ! Dans ces pays où les gens meurent de faim , il n’y a pas toutes ces inquiétudes !!

      Répondre
      1. Anonyme

        moi aussi tupperware depuis 50 ansj

  22. Isa

    Merci pour tous ces renseignements et ces conseils pour ma part j’ai toujours évité de protéger mes aliments avec des films plastique ou de l’aluminium sans savoir le composant je savais qu’il y avait un doute merci encore

    Répondre
  23. Mario Bertoletti

    La marque Bjorg utilise des Tetrapacks Aseptics. Quelle est la différence avec les autre Tetrapacks ? Merci pour tous vos conseils.

    Répondre
  24. fanny

    Article très intéressant. Hélas tout n’est pas réalisable, du coup cela devient un vrai casse tête d’essayer de mieux manger, consommer bien et bon, vivre quoi……

    Répondre
  25. Sauvage

    Merci pour toutes ces explications.
    Mais que cela devient difficile de faire ses courses dans cette société ! J’ai l’impression que tous ces industriels nous empoisonnent à petit feu en tte conscience…
    Encore merci à l’équipe de Yuka.

    Répondre
  26. Kline

    Bonjour, très intéressant en effet mais ne pourrait-on pas penser que les instances devraient imposer les contenants les plus sécurisés ? Il s’agit de la santé des citoyens. Merci Yuka

    Répondre
  27. René

    Ce n’est pas honnête et c’est surtout dangereux de citer les vaccins à propos de l’aluminium. Des quantités infinitésimales une dizaine de fois dans notre vie, rien a voir avec notre alimentation. Les vaccins sauvent plus de vie que vos articles !

    Répondre
    1. Michelle Riss

      Merci pour tous ces renseignements qui seront très utiles

      Répondre
    2. Desreumaux Louis

      Pourquoi n utilisons pas les vaccins sans aluminium ?

      Répondre
  28. Nathalie Lienard

    Bonjour , cet article est tres instructif’ je savais pour le plastique mais j ignorais pour l aluminium et le carton surtout . Cependant acheter en vrac en emmenant ses bocaux en verre est encore tres difficile et les magasins style biocoop sont encore tres chers. La democratisation devrait être encouragée par les pouvoirs publics sous la pression des associations et des consommateurs .

    Répondre
    1. Annelyse Mantrand

      Tout à fait d accord avec vous !

      Répondre
  29. Desgranges nathalie

    Bravo et merci pour tout ce que vous faites pour nous aider à mieux connaitre les dangers liés à notre consommation alimentaire dans notre monde moderne

    Répondre
  30. Mireille Rumeau

    Article vraiment intéressant et pédagogique, mais ça devient compliqué de se nourrir ! Par exemple les boites de conserve : on nous dit que le foie de morue, les sardines etc. sont excellents pour la santé, mais où en trouver sinon en conserves ???

    Répondre
    1. Annelyse Mantrand

      On trouve des sardines en bocal de verre dans les commerces bio (assez chers malheureusement) et on peut prendre le foie de morue sous marque Connetable(boîte aluminium malheureusement mais sans revêtement bisphénol, ce qui est déjà un plus….).

      Répondre
  31. Akarkache

    Bonjours, merci beaucoup pour cette information, je vais essayé d’evitee tous qui est plastiques en bouilteille, canette, et boîtes de conserves etc…

    Répondre
  32. Karine

    Bonjour,
    Savez-vous pourquoi les bouteilles sodastream ont une durée d’utilisation limitée ? Est-ce en raison de la résistance à la pression ou parce que le plastique des bouteilles se retrouve dans l’eau de la bouteille au-delà de cette date ?
    Merci pour votre réponse !

    Répondre
    1. Noah

      Je fais circuler

      Répondre
  33. Anne

    Merci.je complète mes petites connaissances.Cela m’aide

    Répondre
  34. Bajard mireille

    Dans quoi sont emballés puis transportés les aliments en vrac? Comme le reste dans du plastique et des cartons. Nous ne pouvons pas échapper aux contraintes de notre société même en utilisant à la maison des pots en verre ou autres .

    Répondre
    1. Anonyme

      Je sais pas

      Répondre
  35. aless

    Merci pour cet article! Excellent !

    Répondre
  36. Legroux Marie-Christine

    Merci encore pour toutes ces informations. Il faut vraiment changer toutes nos habitudes…🤔

    Répondre
  37. jean

    Merci , probleme on vie en société , donc en confiance avec ce qui la gère , par le manque probité sur son fonctionnement , on nous rend psychotique .

    Répondre
  38. SG

    Cela devient un véritable casse-tête, pour ne pas dire un parcours du combattant si l’on ne veut pas se faire intoxiquer par l’industrie agro-alimentaire !
    Mais si l’on connait tous les risques que vous dénoncez, mais que font les pouvoirs publics si ce n’est d’accepter d’être bailloné par les lobbies ?
    Pas de quoi être optimiste au quotidien…

    Répondre
  39. Fellmann

    Bonjour
    Avec ma compagne nous avons mis nos actes en conformité avec nos idées : nous n’achetons plus de bouteilles en plastique ( nous filtrons l’eau du robinet avec le filtre BRITA..et l’eau est excellente) ; nous n’achetons plus de film alimentaire, ni d’aluminium, ni de cotons tige , ni de brosse à dent plastique, ni de yaourts ( les faisons dans des pots en verre , facile) , ni de lingettes de démaquillage, ni de serviettes en papier, bref , la liste de nos gestes écologiques et économiques ne s’arrête pas là…Quoiqu’il en soit nous prenons soin de notre environnement et de notre santé autant que faire se peut …Merci Yuka, merci 😅 Julie pour votre merveilleuse application, la plus utile que je connaisse..!!!

    Répondre
    1. Aurore

      Bonjour,
      Je lisais un article l’autre jour sur l’eau (minérales, de source, du robinet…) où l’on disait qu’il ne fallait surtout pas boire de l’eau filtrée : et d’une la carafe est en plastique, et de deux, les filtres finissent par véhiculer de nombreuses bactéries… Le mieux étant de boire l’eau du robinet tout simplement du point de vue écologique et de santé. Lisez par exemple cet article : https://www.dangersalimentaires.com/2011/02/carafes-filtrantes-danger-pour-la-sante/ mais vous en avez beaucoup d’autres suivant des études faites par « Que Choisir » ou d’autres organismes…

      Répondre
  40. FERLANDO

    Merci Yuka j aime beaucoup vos analyses… vos sujets sont toujours intéressants
    Je suis ravie de votre application

    Répondre
  41. Chéron

    À lire cet article, on est fichu

    Répondre
  42. ROCHER

    MERCI,J AI APPRIS D ENORME CHOSE GRACE A MA FILLE QUI MA CONSEILLER YUKA J AI DEJA AUSSI FAIS CONNAITRE YUKA A DES AMIES MERCI CORDIALEMENT

    Répondre
    1. Robert

      Merci pour tous ces renseignements
      Tres très utiles

      Répondre
  43. Jacques

    Le début de votre article comprend ce qui me paraît être une inexactitude; en effet le verre transmet la chaleur, il n’y a qu’à faire l’expérience de se mettre derrière une paroi en verre inondée de soleil pour s’en convaincre. Voir l’exemple de la voiture surchauffée en été lorsqu’elle a été longtemps exposée au soleil.

    Répondre
    1. Daniel

      Il est exact que le verre ne protège pas de la chaleur mais je pense qu’ils ont voulu dire que même sous l’effet de la chaleur le verre ne relargue pas de substances toxiques.

      Répondre
  44. Annie _martinelli@hotmail.fr

    Encore merci pour tout vos bons conseils !

    Répondre
    1. Mirella Servadio

      Merci pour vos bons conseils. Comment congeler les aliments si le plastic est nocif? Merci

      Répondre
  45. Brigitte

    Merci et bravo pour tous vos conseils. Malheureusement, financièrement c est pas toujours possible d acheter en vrac…

    Répondre
    1. Baddon marc

      Ma maman a 91 ans et a cuisiné et utilisé du papier alu depuis qu’il existe , donc? Ce qui serait intéressant c’est de connaitre à partir de quel dose quotidienne cela devient vraiment un problème. En tout cas merci pour ces informations.

      Répondre
  46. Françoise

    Merci pour ces données mais il me manque le diagnostic pour les « briques » lait, jus de fruit… qui semble un mélange carton extérieur et XX intérieur ( est-ce de l’aluminium ?).

    Répondre
    1. Jacques

      Les tétrapak ou les briques sont identiques, donc le sujet a été traité

      Répondre
  47. noulet

    Je fais circuler à mes nombreux clients

    Répondre
    1. Noah

      D’accord

      Répondre
    2. Anne Fabre

      Merci pour ces info , il est toujours intéressant d’apprendre des choses ,
      J’essaie d’être vigilante mais il y a partout des risques plus ou moins grands et connus .
      Je pense que c’est comme en tout : il faut savoir être critique dans le vrai sens du terme et rationnel : faire attention avec les connaissances que nous avons :vérifier d’où viennent les produits , comment ils sont stockés et ce qu’ils contiennent : il faut rester en éveil et critique .. après … attention . Et ne pas se prendre la tête pour mieux vivre …j’ai 71 ans et me suis mise au bio récemment !

      Répondre
  48. Charlotte

    Très intéressant et merci pour ces informations. Je trouve votre application géniale. Si vous intégriez également dans votre application les niveaux de risque encourus par rapport aux emballages des produits, cela nous fournirait une information complète. Encore merci pour votre aide

    Répondre
  49. Jacotte lagarde

    Merci pour ces informations. Est il possible de nous informer sur les emballages des produits achetés. On s’y perd !!!!

    Répondre
  50. Anita

    Heureuse de vous connaître, et suivre vos conseils. C’est tout de même une calamité de constater qu’on nous empoisonne. Merci à vous de nous éclairer.

    Répondre
  51. Bruno Chavan

    Hello intéressant mais qq précisions.
    Le film plastique si il ne touche pas la nourriture est assez sûr. De plus nous avons des lois EU sur le bis phénol À dans les films bon sans contrôle le principe de précaution s’impose bien sûr.
    Pour l’alu vous parlez de boîtes de conserves mais elle sont en acier pour la plupart avec éventuellement un couvercle en alu (ouverture rapide) comme le maïs ou le thon préparé. Donc merci de ne pas bannir la conserve !!!
    Un cuisinier curieux de tout

    Répondre
    1. aless

      Bonjour,
      C’est le revêtement à l’intérieur de la boîte de conserve qui contient ces substances nocives. C’est un revêtement blanc.

      Répondre
  52. Kerlan

    Merci pour votre article. Dorénavant pourriez vous mettre une case emballage dans les réponses que l’on obtient en scannant un produit ?

    Répondre
    1. Cote claudine

      Bjr, vous ne parlez pas des sacs plastique congélation. Je n’y ai trouvé aucun logo si ce n’est « pour contact alimentaire » (dessin :verre/fourchette).
      Dans l’attente de vous lire… Merci de votre éclairage !
      Fidèlement Claudine

      Répondre
    2. Legroux Marie-Christine

      Merci encore pour toutes ces informations. Il faut vraiment changer toutes nos habitudes…🤔

      Répondre
    3. Legroux Marie-Christine

      Merci encore pour toutes ces informations. Il faut vraiment changer toutes nos habitudes…🤔 Et je trouve l’idée de Kerlan géniale !

      Répondre
  53. Fligitter

    Merci pour les informations bravo

    Répondre
  54. CAROLE ABDELMOUMENE

    Merci pour vos précieux conseils clairs et concis…. Encore😉🙏

    Répondre
  55. Fournier

    Eh bien ça fait beaucoup réfléchir et changer beaucoup d’habitude et de changer de méthodes…
    merci c’est noté

    Répondre
  56. Anonyme

    Super sujet Merci pour vos explications

    Répondre
  57. Marie-francoise

    Merci pour ce point très complet qui permet de prendre les précautions qui s’imposent.. si nous sommes nombreux à renoncer aux plastiques et à l’aluminium, les industriels feront évoluer leurs produits..

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci pour tous ces renseignements qui vont me permettre de faire attention

      Répondre
  58. Françoise. Françoise

    Bravo pour vos recherches

    Répondre
  59. Heleneleon85@gmail.com
  60. véronique

    Merci pour tous vos conseils.
    On a encore beaucoup à apprendre et à faire le tri dans les idées reçues !

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci pour vos précieux conseils…

      Répondre
  61. Claudine guillon

    Merci Julie
    Tellement précieux de savoir
    💖 💖 Merci

    Répondre
  62. Bernadette SCHRÖDER

    chers amis de Yuka, super bravo pour vos articles du 23 octobre 18:54;
    dans le blog halte aux emballages toxiques, j’ai voulu lancer mon imprimante, car c’est majeur. Je suis arrivée à imprimer jusqu’aux risques du PVC 3. Il me manque le reste de ce blog très important pour moi. Pourquoi ? Y a t il pour vos utilisateurs un blocage ? Nous sommes vos amis et utilisateurs, et en plus je suis service Premium.
    Dans l’attente de vous lire, et comprendre.
    Amicalement, Bernadette Schröder

    Répondre
  63. Dominique

    Merci pour toutes ces informations je fait toujour mes achats en consultant yuka j utilise le plus possible le verre

    Répondre
  64. Isa Lalleron

    Bonjour,
    Qu’en est-il des boîtes en fer publicitaire style : boîte banana, Kellogg .pour la conservation des aliments secs ? Votre article me donne l’envie de redoubler de vigilance. J’ai banni tous les plastics pour la conservation de nos aliments au frais en les remplaçant par des bocaux, par contre il je pensais être dans le meilleur en achetant des produits dans des contenants en cartons mais grande déception… Merci pour vos conseils !!! Nous avons encore bien des choses à changer dans notre quotidien pour davantage nous protéger et protéger nos proches.
    Bien cordialement

    Répondre
  65. Lulu

    Merci pour cette article…….effrayant.
    Je pensais manger sain, mais finalement, je mange et bois du plastique en permanence !
    En faisant mes courses, je n’ai regardé que les triangles sur les emballages : Pas simple d’éviter les mauvais plastiques…!

    Répondre
  66. martiel betty

    tout ceci est révélateur d’une société qui ne se rend pas compte qu’elle s’auto détruit,
    nous avons payé très cher l’utilisation d’emballages en aluminium , car les reins laissent passer les dépôts d’aluminium et ceux -ci s’accumulent dans la vessie
    à la longue , on développe un cancer ……..

    Répondre
  67. Martine

    BONJOUR très utile très bien. Très bonne application tres utile en magasin.

    Répondre
  68. Piron

    Très intéressant.. merci

    Répondre
  69. Jack

    Merci de vos conseils, pour ma part il y a très longtemps que j’ai banni les cannettes et conserves.
    Par contre pour les bouteilles en plastiques je vais changer pour des inox.

    Répondre
    1. martine

      Très utile merci pour ses renseignements

      Répondre
  70. Maryse.G.

    Merci pour l information j ‘en prend note et dorénavant ferais bien plus attention.

    Répondre
    1. Catherine Mooh

      Merci, pour l’information, car l’ignorance tue.

      Répondre
  71. Anonyme

    Un grand merci a vous.
    Sachez que je fait toujours mes courses avec votre application et que , j’essaye de suivre au mieux vos conseils .

    Répondre
  72. Wil

    Super allons droit dans le mur tous ensemble sur cette planète qui est en voie d’extinction.. 👌

    Répondre
  73. Assunta

    Bonjour,
    À la fin de votre lecture, j’ai ressenti un mal être. .surtout en ce qui concerne les emballages carton tetra pak et l aluminium…pour ce qui est du plastique je l ai abandonné depuis longtemps..achat d un ozmoser pour ma consommation d eau du robinet purifiée .et abandon quasi total de mes boîtes plastiques..vous ne parlez pas de l aluminium contenu dans mes sauteuses et poêles …donc à chaque fois que je cuisine je m intoxique davantage….vous savez quoi…j ai mal à la tête mais merci quand même pour toutes ces mises en garde…je vais encore redoubler de vigilance..

    Répondre
    1. Jausseran jean Michel

      Yuka .io continuer comme ça

      Répondre
  74. Mahieu Anne-marie

    Tres intéressant
    Merci

    Répondre
  75. Antal

    Très instructif, merci pour tous ces précieux renseignements

    Répondre
    1. Wil

      Super allons droit dans le mur tous ensemble sur cette planète qui en voie d’extinction.. 👌

      Répondre
      1. Sylvie

        On y va sûrement et très très vite…

  76. Marion

    Bonjour, merci pour votre article. Du coup j’ai une question. Pour le lait des enfants, c’est quoi le meilleur emballage ?
    Merci d’avance.

    Répondre
  77. Eric M

    Excellent article comme toujours. Merci pour vos judicieux conseil. Je vais changer mes habitudes et faire plus attention.

    Répondre
    1. Anonyme

      Merci++

      Répondre
      1. Jack

        Merci de vos conseils, pour ma part il y a très longtemps que j’ai banni les cannettes et conserves.
        Par contre pour les bouteilles en plastiques je vais changer pour des inox.

    2. Patricia

      Bonjour Merci pour vos info très utile question ? Comment faites ton pour éviter tout c emballage ds la grande Surface il y a que sa ?

      Répondre
  78. Adeline

    Vs me sidérez, l’équipe Yuka! Vs êtes phénoménaux, un chaleureux merci pour vos sages conseils. Peut être sur la fin des articles, un moyen de partager? J’ai peut être mal vu… yuka ou le syndrome y’a labié faire .😉

    Répondre
  79. Patricia Didy

    Pourquoi les grands magasins même bio emballent leur légumes avec du plastique ? Un concombre par exemple …des radis ! Et on nous dit de ne plys donner des sachets aux clients alors que la GRANDE DISTRIBUTION en a plein son RAYON « Fruits et Légumes « …une aberration ! La pire des invention est le PLASTIQUE ! ET ON MET L’ EAU DEDANS = POISON ! HONTE À CEUX QUI COMMERCIALISENT LES EAUX DE SOURCE ET LES STOCKENT DANS DES BOUTEILLES EN PLASTIQUE ! QUAND VA T ON ARRÊTER LE MASSACRE ? ET LES MÉDICAMENTS ? MERCI AUX GROSSES FIRMES COMME MONSENTO ET BAYER …ETC

    Répondre
  80. FAG

    Bon au final , on fait quoi ? Ce qui est sûr c’est que le pouvoir est aux consommateurs mais est ce que certains ne voudraient pas nous enfermer dans un monde de peurs , d’incertitudes , de complexités incompréhensibles , de vide abrutissant ? et pourquoi ? imaginons , mais c’est fou certainement , que certains de ceux là voudraient nous rendre toujours plus dependant de leurs solutions , de leurs produits à eux par ce que nous sommes perdus .Il faut bien vivre . Alors pas Yuka bien sûr , mais tous les autres mal intentionnés. Pour tenter de prendre du recul , il faut considérer que tout est risque (respirer , dormir, boire , faire l’amour , naître …) et aussi constater que notre espérance de vie est au top et s’ameliore (?) encore . Les grands fléaux pour nos santés d’occidentaux repus sont bien connus : le tabac , l’excès d’alcool, la malbouffe prédiabetique, le manque d’activité physique . Nous sommes aussi malades de notre longevité : cancer , maladies dégénératives . Pour le reste pour ne pas rester sur une posture nombriliste , je préfère être soucieux de ma planète en changeant certains de mes comportements , me préoccuper de ceux qui m’entourent , mieux comprendre le monde et quand aux petites molécules j’ai décidé de ne me pas faire mal à la tête .

    Répondre
    1. Annelyse Mantrand

      Les sachets du rayon fruit et légume sont fabriqués à partir de mais facilement recyclable, mais fragiles (suffisants pour aller du rayon à la caisse puis à votre voiture). En revanche les sacs cabas des caisses sont en plastique moins recyclable et polluant. Donc à supprimer par priorité. Certains magasins proposent désormais des sacs en coton lavable equitable à leurs caisses qui peuvent être rapportés chaque fois qu on revient au magasin. (Si ce n’est pas le cas du votre en faire la suggestion à la caissière à l accueil ou via la boîte à idées) Avec quelques talents de couturière, on peut aussi en confectionner (tutos sur le Net).
      Mon hyper Auchan de Lyon à installé sur son parking un distributeur qui sert du lait local : il suffit de venir avec ses propres bouteilles. Bien sûr c est plus pratique pour ceux qui sont venus motorisés… Mais c’est une bonne initiative. Hélas pas encore BIo.

      Répondre
    2. Prioux Georges

      Un grand merci pour ces infos . Le plus scandaleux, c’est la vente des bouteilles d’eau plastique alors qu’autrefois on avait la possibilité de les acheter en bouteille en verre.
      Le gouvernement devrait imposer à la grande distribution ce retour. sachant que le plastique nuit petit à petit à notre santé. Merci yuka

      Répondre
    3. Anonyme

      Merci yuka pour tout vos commentaires.
      Bravo

      Répondre
  81. M. Hajar

    Merci pour ce moment de stress; A vous lire il n’y a plus que le verre, et le papier sulfurisé et encore jusqu’à ce que l’on fasse des études plus poussées… N’oublions pas que la durée de vie a augmentée d’environ 20 ans ces 70 dernières années si ma mémoire est bonne. Nous avons aussi évité beaucoup de toxi infection alimentaire grâce à l’hygiène et aux moyens de conservation des aliments. Avez vous fait une étude sur le stress et l’augmentation des cancers….je pense qu’il y a un facteur de risque nettement plus important et avec votre étude, il faut que je retourne vivre à la campagne et cultiver mon jardin mais malheureusement mon travail est en région Parisienne et je n’ai pas le temps ni un super salaire pour n’acheter que du bio…..et cuisiner, porter mes courses dans du verre. Je vais quand même faire attention mais pas me mettre la rate au court bouillon!

    Répondre
    1. Annelyse Mantrand

      Le tout bio n est pas le but dans l immédiat ! Mais il est important de savoir prendre le train de la modernité. Elle est désormais ecologique faute de quoi notre monde n aura pas d avenir. Tout ce qui est vendu en hyper sous forme de verre pourrait déjà faire l objet de consigne (les premiers hyper Carrefour ouverts en 1967 consignaient leurs bouteilles : pourquoi ne pas y revenir ?). Ne pas oublier non plus qu le suremballage et le coût de l étalage font un surcout de 15 à 20% sur tout ce qu on achète. En vrac on pourrait alors s offrir plus de bio… Donc J encourage quand même l usage de contenants personnels apportés par le client au magasin pour tout ce qu il est possible de transporter ainsi (épicerie sèche de base, eau minérale et lait). C est une habitude à prendre.

      Répondre
    2. Britay

      Complètement ok avec vous

      Répondre
  82. Mylona

    Super les conseils.
    Super l’application !
    Merci de nous faire prendre conscience que ceux qui peuvent changer le monde, ce sont nous les consommateurs. Puisque les industriels ne sont pas capables de le faire!
    Hiphiphip … Yuka

    Répondre
  83. Bernard SANDRE

    Bravo à vous tous , continuer à nous informés de plus en plus de personnes emploi votre application MERCI

    Répondre
    1. Nadaud

      Merci pour toutes ces précisions
      Impossible de trouver de quoi se nourrir sans risquer sa vie. Il faudrait tout acheter dans du verre ce qui est impossible d’ailleurs le couvercle est toujours en métal enduit de matières à bannir.
      Notre alimentation est cancérigène et vos mesures sont anxiogènes
      Lait chocolat sardines beurre fromages viande notamment devraient donc sortir des listes de courses
      Concrètement on fait quoi ?
      On se trouve manifestement dans une impasse…
      C’est totalement désespérant

      Répondre
      1. Annelyse Mantrand

        Restons optimistes et ne pratiquons pas la loi du tout ou rien : commençons par faire chacun ce que nous pouvons. Apportons nos récipients et privilégions le vrac (et les magasins qui en proposent) , suggérons la mise en place de distributeurs de lait et d eau minérale avec bouteilles personnelles ou consignables. Privilégions l achat de fromage et boucherie à la coupe plutôt que preemballes (moindre contact de l aliment avec des plastiques douteux) . Et deballons notre marchandise aussitôt chez nous dans des récipients de verre ou porcelaine…). Restons humbles mais actifs et vigilants:ce sont les petits cours d eau qui font les grandes rivières. Ne cultivons pas l accablement demobilisateur et acceptons de nous remettre en cause.

    2. GJM

      Merci pour votre article mais c’est carrément flippant, comment s’en sortir ?….
      J’ai une question simple par rapport à l’eau, quand va-t-on enfin retrouver des bouteilles en verre consignées comme « avant » ?
      Merci Yuka 🙂

      Répondre
      1. Martine

        Merci pr l article intéressant ! Une question : il vaut mieux boire l eau du robinet ou acheter de l’eau de source en bouteille ??? Merci pr la répose.

  84. cricri

    Je n arrive plus à telecharger votre application. Dommage cela m aidait à choisir pour mes courses.

    Répondre
  85. Le Rolle Thérèse

    Lorsqu’on scanne un produit, l’emballage pourrait il être pris en compte par Yuka ? Car c’est vraiment complexe…

    Répondre
    1. Payet

      En effet..Si on scanne une boîte de conserve, on a la mention « excellent » alors que yuka conseille d’éviter les boites de conserve à cause de l’emballage…donc on fait quoi ?

      Répondre
  86. cricri

    Bonne initiative de nous mettre en garde et de nous donner les alternatives pour faire son choix
    Bravo et continuez de nous informer.

    Répondre
    1. Patricia Didy

      Bravo à vous ! Dommage que ce n ‘ est pas l’ Organisme pour la Santé qui le fait connaître à tous les humains qui désirent s’ informer …je n ‘ ai pas vu la  » frigolite  » que certains emploient pour servir la soupe chaude ?😤☹🤔

      Répondre
  87. Delagef

    Waouhhh, j’ai commencé à changer mes habitudes, je vais persévérer et aller plus loin. Merci à vous

    Répondre
    1. Guyot

      Bravo; pour toutes vos informations qui sont vraiment utiles et vous nous aider toutes ces erreurs pour l’indu du et la planète: on vous doit beaucoup. Je transmets à mon réseau d’amis qui ne sont pas encore sur Yuca mais sachez que vous avez un vrai succès car le bouche à oreille fonctionne bien ….. Mercii

      Répondre
  88. Vadnthun

    Très intéressant ! On s’y met merci

    Répondre
    1. Dartigolles Jeannine

      Merci pour toutes ces informations indispensables !
      J’aurais aimé que les instances françaises de santé aient pris l’initiative de cette vulgarisation.

      Répondre
  89. Anonyme

    Grand merci pour tout ces conseils

    Répondre
  90. SAINT AROMAN Marc

    Le principal reste la vigilance de chacun d’entre nous !… Hélas une règle unique n’existe pas : pour mémoire, il y a une trentaine d’années, une eau minérale des Pyrénées avait été retoquée car elle contenait du plomb qui avait migré… de la bouteille en verre. La revue « Observer » (se lisait Vé) qui avait produit l’information a disparu très vite suite à une condamnation pour avoir produit des informations précisant que tout ce qui sortait d’Israël était traité par irradiation. Accusée de mensonge, avant de disparaître, elle a produit la liste de tous les irradiateurs israéliens… Et que penser de tous ces sachets en emballages recyclés ou on place nos achats en vrac ? et du pq recyclé ?…
    Bonne chance à toutes et tous pour démêler le vrai du faux et malgré tout bonne santé.

    Répondre
  91. A.Cros

    Plus on croit être vigilant et plus l’étau se resserre autour de nous, on ne sait plus quoi manger, ni comment, ni sous quelle forme. Même être écolo et consommer bio ne suffit plus et peut être dangereux. Quand va-t-on s’inquiéter de toutes ces névroses, ces angoisses, ces dépressions, ces conduites alimentaires à risque ( anorexie, vegans, phobies alimentaires… ) induites et multipliées par cette surinformation pessimiste ? Nous sommes écrasés par toutes ces recherches sur l’alimentation, ses contenants, les compléments alimentaires, les medicaments, les produits d’hygiène et de beauté ..( la liste de tout ce qui est mauvais pour nous est sans fin ! ) .Le trop est l’ennemi du bien et là, trop c’est trop, plus un jour sans qu’on ne risque un alzheimer ou un cancer, quand on n’assassine pas la planète !

    Répondre
    1. Sabine

      L’information n’est pas pessimiste en soi. Cest la manière dont on la reçoit qui peut-être source d’angoisse. En revanche être informé permet de faire des choix en connaissance de cause et cela reste essentiel. Alors merci pour cet article

      Répondre
    2. Annelyse Mantrand

      Peut être serait il important de ne pas se laisser aller non plus au soupçon tous azimuts, parfaitement irrationnel.
      Aucun emballage n est à ce jour parfaitement inoffensif. Mais une attitude plus prudente est cependant possible : faire en sorte de passer au moins polluant _déjà envisageable même si imparfait et demandant un effort _ce qu poussera la recherche appliquee à améliorer à son tour les emballages qui resteraient, à terme, incontournables). Ce n est pas parce qu on ne peut pas tout, à l heure actuelle, que pour autant on ne peut rien, ni qu on n améliorera rien dans le futur. Plutôt que de semer le découragement, incitons les industriels et commerçants à prendre mieux en compte notre santé et notre environnement. Cela passe évidemment par notre attitude de consommateurs. Et requiert d accepter qu on réfléchisse sur le long terme et parfois un peu de delai pour en voir les bénéfices. Grandissons !

      Répondre
    3. Annelyse Mantrand

      C’est subjectif. Vous pouvez penser que les médias en font trop et les consommateurs prêts à enfourcher toutes les modes soutenues par des jeux d interet en e font trop aussi. N empêche que le problème lui est bien réel et d ampleur mondiale et que nous ne pouvons plus adopter la politique de l autruche. Yuka et d autres nous informent des réalités sur l emballage. Mais c est bien nous qui réagissons. Par la fuite (puérile), ou par la responsabilisation(adulte). Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt lorsque des Vérites sont enfin dites mais recherchons courageusement et sincèrement les petits progrès que nous pouvons tous faire avec moins de peine qu on veut bien le dire.

      Répondre
  92. Péchenart

    Alors, comment choisir le lait ? Tetrapak, plastique ? Pas d’autre choix en ville…

    Répondre
    1. Annelyse Mantrand

      Dans les petits commerces en effet pas d alternative pour le moment. Mais les hypermarchés peuvent déjà mettre en place des distributeurs de lait local sur leur parking. Le client vient avec ses bouteilles… N hésitez pas à le suggérer au votre.

      Répondre
      1. Sylvie

        Le lactose n’est pas indispensable… Manger des animaux non plus

  93. Totelin Claude

    Pour les plastiques en contact avec les aliments il faut suivre la directive européenne 2002/72/CE. Celle-ci fixe des limites maximales pour la migration des produits présents dans les plastiques avec une limite de migration spécifique (SML ou LMS) qui est égale à 60 mg/kg de substances emballées ou moins et une limite de migration totale (OML ou LMG) qui est égale à 60 mg/kg de substances emballées. Seules des substances figurant sur une liste positive annexée à cette directive peuvent être utilisées. De plus les fabricants d’emballages doivent procéder à des tests pour vérifier si dans des conditions d’utilisation normales la SML ou LMS d’un additif n’est jamais atteinte pour un emballage donné. Ces tests impliquent des simulations d’extraction pendant le temps et à la température à laquelle l’emballage sera soumis au cours de sa vie pratique en prenant évidemment un coefficient de sécurité.
    2 remarques spécifiques :
    1°) Pour Trioxyde d’antimoine le LMS = 0,04 mg/kg (exprimée en antimoine). Cette valeur est extrêmement basse.
    2°) Pour le nonylphénol, cette substance provient d’un additif appelé le tri-nonylphénol phosphite (TNPP) qui a été utilisé dans le passé dans de vieilles installations qui n’étaient pas capables de recevoir des additifs solides. Ces installation ont maintenant quasi disparu sauf peut être de très vieilles installations aux Etats-Unis. J’ai personnellement contribué de manière significative à ce que l’on utilise uniquement des additifs solides pour le PE.

    Répondre
  94. nath

    merci bcp pour toute ces informations, Yuka est riche d’information……
    je met mes aliments au maximum en bocaux et mes récipients sont principalement en verre.

    Répondre
    1. Annelyse Mantrand

      Merci pour toutes ces précisions et bravo pour votre implication person nelle dans l elaboration de normes. Mais quid des contrôles sur le respect des normes ? Et ces normes sont elles toujours suffisamment strictes pour protéger le consommateur ? Enfin et surtout qui (de réellement indépendant) contrôle la bonne application des lois et réglements par les industriels et ce sur des milliers de marques et de produits (les lanceurs d alertes type Foodwatch et autres) repèrent sans cesse d énormes fraudes….!

      Répondre
  95. alain semidei

    Excellent article, merci pour toutes ces infos que l’on nous cache. C’est toujours un plaisir de lire vos commentaires.

    Répondre
  96. Bree

    Merci pour tous ces conseils ! C est quand même flippant … mais je vais essayer de modifier mes habitudes !

    Répondre
    1. Meggy

      Très bon article. Merci Yuka

      Répondre
  97. nnayce

    Les emballages en bois sont ils un problème ?
    Traité ou non ?

    Répondre
  98. michel

    Merci pour cette sensibilisation .
    Grâce a vos informations , je prendre les bonnes habitutes.

    Répondre
  99. Janic

    j’ai toujours du plaisir à découvrir vos articles !
    Très intéressant et surtout un bon support pour faire des changements
    positifs dans ma manière de vivre ! Merci Julie 😉

    Répondre
  100. Petit

    Top, merci pour les conseils, continuez !

    Répondre
  101. RIGAUD HELENE

    Très bons conseils merci

    Répondre
  102. Éric

    Très intéressant, merci.

    Répondre
  103. Patricia

    Flippant tout ça. Souvent je ne sais plus quoi penser. Merci pour vos conseils

    Répondre
  104. Fanny

    Bjr, quel bonheur de lire des pures vérités
    Continuez à nous ouvrir les 👀
    A très vite

    Répondre
  105. Maëlle14

    Merci beaucoup Julie pour tes bons conseils !!😁

    Répondre
  106. Polo

    Bonjour.
    Article très instructif mais bougrement compliqué et difficile de bien identifier les bonnes pratiques.

    Répondre
  107. LouiseL

    Sommes-nous vraiment sûrs de tous les petits producteurs de par chez nous ou d’ailleurs qu’on encense??
    Comme vous dites si bien, le marché est « juteux ». N’auraient-ils pas eux aussi la tentation de vendre le plus possible, de faire du gain, donc « d’engraisser » leurs cultures ou leurs bétails de manière pas très irréprochable, même s’ils ne visent pas de fournir les grands circuits de distribution mais qu’ils se contentent d‘appréhender une clientèle locale?? Ils sont humains après tout et sûrement qu’une bonne partie d’entre eux serait encline à se laisser plutôt captiver par le gain en vue (l’argent est vraiment le nerf de la guerre @#%Grrr@) que par la qualité irréprochable de ses produits et le souci de sa clientèle.
    Vous avez en ma personne quelqu’un des plus sceptiques sur ce sujet. Mais cet avis n’engage que moi bien entendu, inutile de le diffuser à tout vent.
    En tous cas, merci à vous, Yuka, du service que vous offrez. Vous faites un travail de Titan pour répertorier tous les produits sur le marché et analyser leurs étiquettes, travail que nous serions bien incapables de fournir nous-mêmes malgré notre meilleure détermination, au regard d’une telle quantité de produits de consommation.

    « « « « En aparté, cette opinion étant strictement mienne, je pense inutile que vous la diffusiez. Cependant, je ne vous l’interdis pas ; c’est votre choix. Si vous décidez sa diffusion, je vous demande simplement dans ce cas de la diffuser dans sa totalité par souci de sincérité professionnelle de votre part. Sinon, abstenez-vous. Merci de votre compréhension.
    Mme B.P

    Répondre
    1. Vanhove

      Superbe information, bravo yuka.

      Répondre
  108. Lafeac

    Bonjour,je viens d’acquérir une carafe filtre aux charbons en remplacement de mes bts de Mont roucous, très peu de résidus à sec,écrit en très tout petit étiquette arrière) c’la meilleure sur le marché ,pas la moins chère Quand je pense que partout avant il y avait des puits ,mais il y en a plein là
    où j’habite mais la mairie les a fermés, pour insalubres, m ds certaines maisons les puits sont présents. mais sachez que selon la loi L1331 du code de santé public,c’ normal ,mais l’eau de votre puits est elle bonne ?est ce suffisant pour obtenir un permis de construire est bien : NON…votre eau doit être potable donc analyse puis aussi analyse du PLU,ect…mais propriété privée ,non le sous-sol ne vous appartient pas…..et quoi encore….faites le plein le d’eau, filez donc acheter votre eau Nestlé

    Répondre
  109. Stefany Carrillo

    Merci beaucoup Excellente Conseil pour notre Santé 🙏🏻🙏🏻🙏🏻

    Répondre
  110. soky

    Il parait que le verre contient également des métaux lourds.

    Répondre
    1. Bos

      Le cristal contient du plomb, le verre non.
      Les verres resistant a la chaleur contienne du Bore. Je ne sais pas si cet element est dangeureux.

      Répondre
  111. Denié

    Merci à vous Julie et à toute l’équipe pour tout ces bons conseils 👍 et 👏

    Répondre
  112. jeannot

    non ce n’est pas une gourde en alu mais en inox donc un fer inoxydable c’est à dire qui ne rouille pas. Par contre autre question. Le procédé de rendre le fer inoxydable est-il dangereux pour la santé ?? Là je ne sais pas. cordialement

    Répondre
    1. Bos

      Les acier inoxydable le sont grace a l’ajout de Chrome et/ou nickel. Si notre corps a besoin de ces éléments, c’est en très faible quantité. Je privilégie le verre, fragile, mais inerte.

      Répondre
  113. DUCROZET

    Bon à savoir merci

    Répondre
    1. Maud

      Tous ces conseils et recommandations ne laissent pas indifférents… ça interpelle même…
      Que d’erreurs dans nos habitudes au quotidien !!! Et maintenant, dans nos comportements, c’est la méfiance qui devient le maître mot avec les interrogations qui vont de pair. Merci vraiment pour tous vos conseils.

      Répondre
      1. Juliette

        Le vrac est stocké dans des contenants en plastique, sait on quel plastique? Si c’est du PET, ça craint….

  114. Inaudi rosy

    A quand une évaluation de l’emballage en plus de vos données ?
    On voit bien que les gens sont intéressés par cela aussi .

    Répondre
    1. Bos

      Complètement d’accord, c’est aussi important que les éléments.
      Cependant, acheter en vrac et utiliser ses propres contenant (verre, sac en tissus…) semble etre finalement la seule solution viable

      Répondre
  115. Dupuis

    Interessant

    Répondre
  116. karine

    merci pour tous ces bonnes pratiques qui changent la vie

    Répondre
  117. Jctol

    De très bons conseils très ui les au quotidien.
    Privilégier le verre, éviter au maximum les emballages plastiques, et proscrire le contact direct de l’aluminium avec les aliments.
    Préférer le vrac…, oui mais le prix des aliments en vrac edt exorbitant. Les industriels multiplient leurs marges par x3 ou x4…!
    Regardez les prix au kg pour ces aliments. ….hallucinant!

    Répondre
    1. Mme Chagneau Elisabeth

      En fait on revient de plus en plus aux façons de faire de nos grands mères. Merci à vous pour tous vos articles.l

      Répondre
    2. Carmi

      Merci pour toutes ces informations qui proposent de judicieuses alternatives. On ne pense pas assez que la banalisation de ces contenants du quotidien cache une réelle toxicité. Bravo Yuka 😉👍

      Répondre
  118. Anonyme

    Bonjour Julie. Il y’a t-il un risque de boire les eaux en bouteilles plastique ?
    Merci beaucoup.

    Répondre
    1. Fauchere marie

      Une question : les. Capsules Brita sont elles bonnes pour la santé ?

      Répondre
      1. Elisa

        Merci Julie pour ces bons conseils dont les médias se cachent bien de nous le dire!

  119. Malika

    Merci vraiment de vos conseils sa faid vraiment peur tout sa je ferai attention a l avenir et j’en ferais profiter a ma famille et a mais amie

    Répondre
    1. Hélène

      Cet article est vraiment très intéressant et fait beaucoup réfléchir à son moyen de consommation… Merci

      Répondre
  120. Tata Yoyo

    Merci pour toutes les informations et le travail dévoué mais j’espère que l’effort ne s’arrête pas là car quand tu as 50frs pour nourrir ta famille tu vas à l’essentiel. Mais j’ai une question :comment peux t’on s’unir et faire pour empêcher tout ça ???😣😱

    Répondre
  121. Laurence

    Tout cela fait vraiment très peur surtout lorsque l on a des enfants atteint de pathologie depuis tres jeune on ne sait plus trop comment éviter le pire

    Répondre
    1. Kim

      Wawou, je commence a stresser et culpabiliser a cause de tout ce que je fesais avant de lire cet article.

      Répondre
  122. Jérôme VIE

    Très instructif cet article, merci bien 🙂

    Répondre
  123. Edouard

    J’ai la chance d’avoir un magasin la mesure j’achète avec mes propres contenants .Mais tout n’est pas disponible! ! Merci de vos bons conseils.

    Répondre
    1. Ana

      Merci.
      Que la lutte continue et eradication de tous ces poisons aboutisse !

      Répondre
  124. Anonyme

    Yvette .
    Tout cela fait peur. Je pense aux enfants à venir. Pour moi je n’aime plus cette vie. Depuis longtemps je fais attention mais c’est très difficile d’être parfait.

    Répondre
  125. Nicole

    Merci pour toutes vos infos, à l’avenir je vais faire plus attention à tous les plastiques et alu

    Répondre
  126. Jocelyne Tibiletti

    Bonjour
    Au fur et à mesure il ne reste pratiquemment plus rien…. tout est pourri
    Pensez vous que bientot on pourrait se nourrir d anxiliolitiques ou d anti depresseurs…..

    Répondre
  127. Catherine Lassalle

    Connaissez-vous les sacs Vegetabags? Je les utilise, mais pas moyen de connaitre la composition exacte…

    Répondre
    1. BRIGITTE MILACHON

      Bonjour, merci pour votre article. J’ai une gourde en inox mais j’aimerais savoir comment la remplir puisque l’eau du robinet n’est pas top et que les bouteilles en plastique ne le sont pas non plus ????

      Répondre
      1. Virginie Anger

        Entièrement d accord à des vous car l eau du robinet n est pas’bonne chez nous à Niort

  128. Alain

    Ça fait peur, les industriels n’ont pas d’imposition pour des tests avant mise à commercialiser.
    Envisagez vous une appli pour mettre en application votre article

    Répondre
  129. Nadia Romeri

    Merci pour tous ces bons conseils mais c’est plus facile à dire qu’à faire ! Lorsque vous allez faire vos courses à la coop ou à la Migros ou ailleurs, vous faites comment pour éviter ces emballages en plastique, alu ou carton ? Prendre ses propres contenants serait bien pris par ces magasins ?

    Répondre
  130. Archimbaud

    Très intéressant votre descriptif qui oblige à être vigilant. Merci

    Répondre
    1. Cathy

      Merci pour ces bon conseil . Mais difficile de les suivre ce serait aux industriel d’éliminer leur plastique et passer au verre recyclé.

      Répondre
  131. Mamy

    Cela fait peur, j’ai commencé à acheter beaucoup de choses en vrac, et nous prenons des légumes au marché. Depuis quelques mois, je me suis mise à faire yaourts, pain, biscuits, crème dessert moi moi-même, néanmoins nous sommes tout de même obligés de faire des courses au supermarché. C’est décevant de voir ce qu’on nous fait ingurgiter, des aliments pour enfants cancérigènes…..!!! C’est honteux…
    Il faut privilégier les petits producteurs et le fait maison, même si cela prend du temps, c’est bien plus sain, économique et écologique.

    Répondre
  132. Anonyme

    Merci à toute l’équipe pour ces précieuses infos dommage qu’il soit permis d’empoisonner la population pas étonnant le trou de la secu ou est là prévention ??

    Répondre
  133. Dann03

    Merci pour cet article très complet sur ce sujet très important. Mais cela devient très déprimant de se rendre compte à quel point nous ingurgitons de « cochonneries » en mangeant ou en buvant. Sur ce dernier point auriez vous des solutions à me proposer pour purifier l’eau facilement. En effet j’habite dans un immeuble à vocation principale résidence secondaire et je ne me sens pas rassurée de boire l’eau du robinet hors saison. De même, que faire pour les adeptes du camping car pour éviter l’achat perpétuel de bouteilles plastiques ? J’ai lu des articles sur l’utilisation de perles de céramique pour purifier l’eau. Qu’en pensez vous ?

    Répondre
    1. Cat

      Bonjour,
      Vous pouvez essayer les bâtons de charbon actif qui purifient l’eau et la minéralise !

      Répondre
  134. Hélène

    Je teste avec YUKA 1 bouteille de BRU pétillante sur laquelle figure le sigle PET 1 (que vous deconseillez dans votre article ci-dessus) et j’obtiens… « Excellent » ??

    Répondre
  135. Ciaurriz

    Merci mille fois pour toutes ces informations.

    Répondre
  136. Delf

    Rien de rassurant bravo pour cet article

    Répondre
  137. seb

    Effectivement nous sommes à l’ère du plastique, c’est nous le consommateur qui décide de ses achats, proscrire mes emballages qui ne nous conviennent pas, il faut pour cela réorienté notre alimentation si besoin et l’industriel lui s’adaptera au consommateur car son chiffre d’affaire va baisser et il changera de stratégie! Ne nous laissons pas abuser !!

    Répondre
    1. Nini du 79

      on doit trier /faire attention et blablabla mais les grande industries , les supermarchés c est eux qui doivent payer , c est eux qui doivent montrer l exemple , nous les consommateurs nous sommes petits et en plus on leur donne de l argent

      Répondre
  138. Pascal

    Bonjour,je cherche des bouteilles de lait en verre consigné,je ne trouve nulle part .Peut-être lancer l idée au cooperative de lait ?

    Répondre
    1. Djafri Saloua

      Je rectifie je viens de lire le détail d’info sur mes sachets d’emballages biocoop leurs fabrication c opé et respecter pas d’existence d’ ajouts d’ingrédients suspicieux
      A partir de recyclage de scierie de forets durable

      Répondre
  139. Abdel

    Franchement ! Ça devient compliqué de faire ses courses il faut avoir un dictionnaire avec soi on a l’impression que c’est un pari perdu d’avance ! À moins de vivre au temps de Charle ingalls!😟

    Répondre
    1. Mireille Daubigny

      Merci pour ce travail d informations

      Répondre
  140. Girardet

    Merci pour toutes ces informations que j’ai déjà commence à mettre en place

    Répondre
    1. Philippe

      article très intéressant et complet. Bravo à vous

      Répondre
      1. Audrey

        Merci pour ces informations, article très intéressant.
        Mais si les vendeurs et autres industriels nous proposaient autre chose, cela serait tout de même la solution logique. On culpabilise souvent beaucoup le consommateur, mais même en étant vigilants, on achète aussi ce que l’on nous propose.

    2. Géraldine

      Un article édifiant et… déprimant… il y a du travail pour faire bouger les choses et éviter de se faire empoisonner par ce rouleau compresseur de l’industrie agroalimentaire. Merci pour toutes ces informations!

      Répondre
  141. Vanessa

    Il fou trop les boules votre article …

    Répondre
  142. Charrier

    Merci pour vos info, perso grâce à votre appli je scanne mes pdts de beauté!😊
    En revanche, concernant l’alimentaire , et tant que l’ind ne jouera pas le jeu, je reste sceptique, que ce soient l’eau et les aliments pour bébé … Scandaleux !!

    Répondre
  143. Yottza

    Bonjour
    Je savais que l’aluminium Était nocif pour la santé mais pas à ce point là 😡
    Quant au carton j’ignorais totalement que c’était Aussi nocif que ça.
    Entre ça et la pollution, on est mal barrés 😒

    Répondre
  144. STEPHAN

    Alors dans tout ces plastiques quels sont ceux que l’on peut mettre aux recyclables et ceux qu’on ne peut pas ?

    Répondre
  145. Mahjoub

    Mercii pour ces infos

    Répondre
  146. Muller

    Je cherche désespérément de l’eau en bouteille verre : impossible d’en trouver dans le commerce !
    Pourquoi seuls les restaurants y ont droit ?
    Y a-t-il des commerces qui proposent des bouteilles d’eau en verre ?

    Répondre
    1. Anonyme

      au Colruyt (en Belgique) il y a des bac de SPA plate ou pétillante en verre

      Répondre
      1. Vanessa

        Il fou trop les boules votre article…

      2. Claudie

        En Hollande et aux USA aussi alors pourquoi pas la France ?

    2. Bertrand

      finalement on en revient au verre consigne comme ça se faisait il.y a 40 ans. le recyclage du verre est energivore, quant aux plastiques, c est toute la pollution générée par l extraction du pétrole qui est a remettre en cause. en plus, peu de plastiques sont recyclées mais surtout incinérés ou enfouis ou « exportés » en Afrique , Asie du sud est ,

      Répondre
    3. Aurelie

      Bonsoir l eau spa en bouteille est excellente au goût et pour la santé 🤗😉

      Répondre
    4. Anonyme

      Si on trouve mais qu’a noël avec les bouteilles types evian à 8 euros , et la belle deco

      Répondre
  147. Michèle

    Il n’y a pas que l’industrie agroalimentaire, il y a aussi les chefs et leur cuisine hyper sophistiquée. Pour faire beau ils enveloppent et cuisent à tout va dans du film alimentaire… Beurk!
    Merci , pour l’aluminium je ne savais pas.
    Par contre je n evois pas de solution pour les produits laitiers et autres yaourts…

    Répondre
    1. Dann03

      Peut-être les faire si même avec une Yaourtière ?

      Répondre
  148. Robert DeL

    Bon, demain j’arrête de vivre, ce sera plus simple !

    Répondre
    1. Djafri Saloua

      Vraiment merci beaucoup pour ses Infos vitales j’avais confiance aux sachet emballages de marché j’ai désormais envie d’aller plus loin grâce à tous ces détails continuez bien car vous nous rendez un très grand service de réel de consommation dommage que l’on inimite pas l’Allemagne qui donne l’exemple (référence tel le traitement des tiques dans leurs forêts et campagnes franchement chapeau contre la maladie de lyme) dommage l’ensemble les français n’ont pas compris qu’ils leurs manquent une réelle volonté d’agir c’est dans leur mentalité ils ressemblent à leur gouvernement c comique tant pis leurs propres enfants vont leurs en vouloir sans compter qu’ils vont souffrir d’une très mauvaise santé à cause de l’abus de la mauvaise foi des grosses firmes industriels, moi j’ai banni certains d’entre eux ainsi que certains produits zut à la fin on vit dans un pays riches où ya pleins d’autres choses à manger (demander à ceux qui vivent dans des pays de guerres, de famines !!!)
      très cordialement

      Répondre
    2. Nini 79

      Lol vous avez raison …. on nous empoisonne au profit des grandes industries et notre gouvernement

      Répondre
  149. Martha my dear

    Youpiiiiii ! Vive la vie les amis… Je comprends pourquoi mes enfants ne veulent pas faire d’enfants ! Même en étant hyper vigilant sur le contenu (et contenants) de nos assiettes, ils arriveront à nous faire bouffer leurs daubes…même le bio de supermarché est plus que douteux (y’a pas de limite lorsque le marché devient juteux). Retournez acheter chez les petits producteurs du coin, au marché, c’est le moyen le plus simple pour manger sainement.

    Répondre
    1. Nini'79

      😉👌👍

      Répondre
  150. Pages

    Merci pour ces infos, mais ça devient de plus en plus compliqué !!!!

    Répondre
  151. chantal ROUQUETTE VELLE

    Merci pour ces infos .
    Vraie … quelques pas en arrière comme avant…le verre semble un bon compromis à tout cela… j’attends avec impatience la « consigne » de retour même pour les yaourts . L’Allemagne a fait le pas depuis ques années…et Nous ? rien . j’utilise depuis 1 an des perles de porcelaine pour filtrer mon eau du robinet, et donc plus d’achat d’eau minérale.Mais je ne connais pas d’études à ce sujet , ni pour le charbon binchotam utilisé au Japon. merci pour vos réponses

    Répondre
    1. Djafri Saloua

      Vraiment merci beaucoup pour ses Infos vitales j’avais confiance aux sachet emballages de marché même biocoop j’ai désormais envie d’aller plus loin grâce à tous ces détails continuez bien car vous nous rendez un très grand service de réel de consommation dommage que l’on inimite pas l’Allemagne qui donne l’exemple (référence tel le traitement des tiques dans leurs forêts et campagnes franchement chapeau contre la maladie de lyme) dommage l’ensemble les français n’ont pas compris qu’ils leurs manquent une réelle volonté d’agir c’est dans leur mentalité ils ressemblent à leur gouvernement c comique tant pis leurs propres enfants vont leurs en vouloir sans compter qu’ils vont souffrir d’une très mauvaise santé à cause de l’abus de la mauvaise foi des grosses firmes industriels, moi j’ai banni certains d’entre eux ainsi que certains produits zut à la fin on vit dans un pays riches où ya pleins d’autres choses à manger (demander à ceux qui vivent dans des pays de guerres, de famines !!!)
      très cordialement

      Répondre
    2. Dann03

      Salut. Je suis moi aussi à la recherche d’un système efficace et naturel pour améliorer l’eau que l’on boit. Le principe des perles céramiques est prometteur mais j’aimerais bien en connaître plus. Par contre en ce qui concerne le charbon de bois Bichotan je ne suis pas prête du tout à laisser brûler des arbres pour purifier mon eau et me faire venir d l’autre côté de la terre. De plus la fabrication n’est pas très écologique non plus 😕

      Répondre
    3. Anonyme

      Bonjour Julie. Il y’a t-il un risque de boire les eaux en bouteilles plastique ?
      Merci beaucoup.

      Répondre
  152. Larissi

    Merci beaucoup pour ces informations.

    Répondre
  153. Babou

    Il faut interdire aux industriels de faire n’importent quoi mais comme c’est une question d’argent on ne dit rien c’est eux qu il faut former c’est toujours aux mêmes personnes de faire attentions à Tout il y a pleins de choses à faire mais c’est toujours les mêmes qui paient

    Répondre
  154. Marielle ROGER

    Je ne mets pas en doute votre analyse, cependant j’y vois là une obligation de temps, pour suivre vos préconisations et celles du retour aux culottes menstruelles et autres couches BB il faut du temps. Si on voulait remettre les femmes à la cuisine et au ménage on ne s’y prendait pas autrement!

    Répondre
  155. Virginie

    Merci pour toutes ces infos, j’étais au courant pour tout sauf le carton. Comment faire pour le lait alors ?
    Quel contenant privilégier ?
    Je n’achète plus de bouteilles plastiques ni de boîtes de conserves depuis déjà longtemps. Mes Tupperware sont en verre et mes poêle en inox, car ça aussi cuire dans des tefal avec revêtement c’est très nocif. Cordialement.

    Répondre
    1. mb

      J’allais poser la même question pour le lait

      Répondre
  156. sebastien

    Merci beaucoup pour cet information, je pense qui devrait retirer les emballages et cartons

    Répondre
  157. Nicole Rauscher

    Ce qui m’interpelle le plus les eaux minérales avec une toxicité importante due à leur emballage, quelle est la solution ?

    Répondre
  158. Meuriot

    Bien documentés ces articles.Merci!!

    Répondre
  159. Hublet R

    Merci pour tous ses renseignements , on n’en sait jamais assez , la vie change de jour en jour même pour le recyclage .Merci encore à vous ,je suis toujours preneuse !
    Cordialement.

    Répondre
  160. Jincq

    Merci pour l’info

    Répondre
  161. Lafleur

    Ok donc on meurt et on est tranquille 😢

    Répondre
  162. Plas Jacques

    Super bien cette info, peut-être à associer au test des codes barres, afin de pousser encore plus loin les industriels de l’alimentaire. Yuka semble les intéresser pour continuer à faire des profits donc ils seront sensible à ce rajout

    Répondre
  163. simon

    Bonjour,
    je ne comprend pas pour l’emballage carton » l’encre et adhésif « ?..

    C’est à dire lorsqu’il y a quelque chose d’écrit sur le carton?
    et adhésif?….

    ça devient vraiment compliqué …une histoire de fou…Pourquoi ne pas interdire tous ces emballages dangereux une bonne fois pour toute…???

    Merci pour votre éclaircissement

    Répondre
  164. Christian DIDELOT

    Franchement croyez vous que vos belles paroles prescriptives pourront être suivies à la lettre. Vous mêmes les super bobos commencez donc par supprimer vos contradictions dans vos vies pour devenir crédibles. Lutter vous même contre les industriels de la bouffe et rendez nous compte, plutôt que de vouloir nous faire peur et ménager ainsi la pérennité de votre position. On veut bien vous écouter mais ne devenez pas simplement des leaders d’opinion surfant sur une vague qui vous porte. Il y a des pauvres, des sans pouvoir qui aimeraient que vous luttiez à leur place contre les responsables des industries alimentaires et autres, plutôt que de leur demander de respecter vos programmes disciplinaires flattant l’ego des privilégiés faux derches.
    Désolé vous avez trouvé un bon filon, faites en sorte de rester crédibles, ne voyez pas que votre intérêt entrepreneurial !
    Cordialement.

    Répondre
    1. Elisabeth Lê

      Bonjour, merci infiniment pour vos articles très documentés et agréables à lire.
      Vous allez réussir à faire bouger les lignes autant chez le consommateur que chez certains fabricants. Mais nous les consommateurs nous devons faire avec des emballages incontournables (les conserves).
      J’ai remarqué que beaucoup ne sont pas recyclables. Il faut encore plus de pression sur les sociétés d’emballage.
      Nous y arriverons.
      Continuez et bonne journée

      Répondre
    2. Yolande Tartas

      Merci pour toutes ces infos ! On connaissait un peu tous les dangers des emballages, sans connaitre les détails. Je crois qu’il faut repartir sur de bonnes bases sur tout l’alimentaire et son emballage, tout est à revoir en etant plus strict, faire un barrage aux industriels p1yolande.tartas@our arrêter de nous empoisonner… les achats deviennent compliqués. Le petit panier à l’ancienne ne concerne que très peu de gens. J’ai la chance d’avoir un maraicher bio près de chez moi, tout le monde n’a pas cette chance ! En tout cas bravo à l’équipe de Yuka pour tout ce travail d’information !
      Cordialement

      Répondre
    3. Brigitte DESANLIS

      Bien d’accord avec vous. De toutes façons toutes ces prescriptions sont impossibles à suivre en totalité. Plus de carton, plus de ci , plus de ça, fait pas ci, fait pas ça ….. Mange pas ci, achète pas ça.
      Il faut sortir de Saint Cyr, ou avoir des heures de loisir en quantité pour suivre

      Répondre
  165. Chantal DISNEUR

    très bonne idée vos articles réguliers, ils sont très clairs et concis. Bravo

    Répondre
  166. Mabro

    Merci pour toutes ces informations
    revenons 50 ans en arriere et readoptons les habitudes de l époque oui on cuisine + pas le choix
    on part avec son panier et ses contenants faire ses courses
    retour au verre c est urgent a l époque on ramenait les consignes
    ne nous decourageons pas au contraire optimisons nos changements aujourd hui pour que demain nous puissions continuer a nous alimenter sainement et en bonne santé
    courage tous ensemble c est possible

    Répondre
    1. LABARRIERE

      Je remercie tout d’abord Yuka ;je fais systématiquement mes courses avec l’application et n’achète que du vert ;concernant les emballages ,intéressant;je peux revenir non pas 50 mais 60 ans en arrière :à la campagne ,Tarn et Garonne ;pas d’eau courante, pas de réfrigérateur;les emballages effectivement rarissimes;nous étions à 5 kms de la plus proche épicerie avec juste une voiture à cheval et un vélo;j’ai parfois du mal à imaginer tout ce que nous avons pu avaler comme aliments plus ou moins avariés ;nous aurions bien aimé tous ces emballages qui ont quand même pour but principal l’hygiène.Arrêtons d’encenser les modes de vie d’antan.Merci quand même à Yuka

      Répondre
  167. Monique Hars

    merci de nous renseigner à ce point, je suis d’accord avec vous mais cela devient vraiment difficile de faire ses courses . Si les industriels pouvaient en prendre consciences et arrêter de créer de nouveaux produits à base de plastique etc………….quand je vois les publicités à la TV je suis en colére, on se moque de nous.

    Répondre
  168. Annick THOMASSIN

    Bonjour
    Ce sujet est très intéressant.
    Merci pour ces conseils.

    Répondre
  169. Marie-Line

    Bonjour,
    Le problème n’est pas l’emballage mais l’homme. Il faudrait qu’il arrête de jeter ses déchets dans la nature dès qu’il sort de chez lui. Le problème est là ! Le 7è continent…
    Vous dites que l’aluminium est toxique mais vous indiquez qu’il est préférable d’acheter une gourde en alu au lieu d’une bouteille en plastique. Pas logique. Une feuille d’alu alimentaire est composée de la même façon qu’une gourde en alu. Alors ?
    J’utilise des boites en verre type pyrex. Par contre, le fabricant français a bien spécifié que les couvercles ne passent pas au micro-ondes. Alors, à chacun de lire les étiquettes et d’utiliser sciemment les contenants quels qu’ils soient. Lorsque je vais chez mon boulanger et mon boucher/charcutier, ils utilisent des emballages biosourcés et les boites à gâteaux sont en carton. Comment voulez-vous transporter votre gâteau sinon ?
    Il faudrait juste que les industriels de la grand distribution arrêtent le suremballage à outrance car c’est purement marketing et ça crée du déchet inutile. Aux fabricants industriels d’innover et de faire des emballages non polluants et non toxiques pour l’humain.
    Voici un lien de la DGCCRF concernant le film plastique souple alimentaire qui a fait l’objet de contrôle sur 34 départements ;
    https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/films-souples-en-matiere-plastique-destines-au-contact-des-denrees-alimentaires
    Les lanceurs d’alertes c’est bien, mais il faut rester objectif. Revenir 50 ans en arrière où chacun allait avec son panier à la ferme ou le commerçant du coin, pourquoi pas, mais quelle est l’alternative sans que cela impacte le système économique et le chômage au bout ?

    Répondre
    1. Pimprenelle

      En inox la gourde pas en aluminium
      En acier inoxydable pas en aluminium

      Répondre
      1. Jacques AZEMARD

        Infos très utiles pour preserver notre santé et nous orienter vers des produits plus sains.
        Merci pour votre travail.

    2. Anonyme

      Hello
      Dans l’article de Yuka il est précisé d’utiliser une gourde en inox, vous avez mal lu.
      Cordialement
      Christine

      Répondre
    3. jeannot

      non ce n’est pas une gourde en alu mais en inox donc un fer inoxydable c’est à dire qui ne rouille pas. Par contre autre question. Le procédé de rendre le fer inoxydable est-il dangereux pour la santé ?? Là je ne sais pas. cordialement

      Répondre
  170. Kessedjian

    Merci pour vos infos.
    Pourriez vous me donner la marche à suivre pour installer le scan des aliments. Merci.

    Répondre
    1. Edelweiss

      Allez dans Playstore et téléchargez Yuka puis installez le sur votre smartphone. Ensuite vous l’ouvrez et vous cliquez sur le petit rond vert en bas à droite de l’écran puis vous orientez l’objectif du téléphone vers le code barre du produit.

      Répondre
  171. SORY JEAN MARC

    C fort interessant.
    Comment faire pour l eau de boisson ?
    « Water in a box » n est pas bien ?
    Merci

    Répondre
  172. Jacques

    L’information est nécessaire utile mais son accumulation est anxiogène pour de nombreuses personnes. Que faut-il privilégier ?

    Répondre
  173. Jost V.

    super article. Merci. 🙂
    pourriez-vous aborder aussi le thème de micro-onde?

    Répondre
  174. serge devillers

    Merci !

    Répondre
  175. jerome

    merci pour ces precieux conseils tres instructifs , mais difficiles a mettre en oeuvre , meme dans des produits bio les emballages le sont moins…

    Répondre
  176. Chantal

    Merci pour ces précieux conseils et ce bref tour d’hirizon. Pouvez vous me donner votre point de vue sur la dangerosité ou non de l’utilisation des plastiques Tupperware et notamment leur gourde dont j’ai fait le choix à la place de la bouteille plastique transparente.
    Merci ebcore

    Répondre
    1. Griottier

      Merci pour vos infos.

      Toujours très intéressant.

      Par contre, incroyable que tout cela puisse être encore possible à notre époque 😨

      Répondre
  177. MORVAN

    Bonsoir
    effectivement cet article est consternant, maintenant, cela devient vraiment compliqué de faire ses achats!!!!!!
    en France le lait en bouteille de verre est très rare et surtout le lait entier????
    Pourquoi continue t on a fabriquer ses emballages nocifs, conserves bouteilles etc……………….;?
    Il faut faire une campagne plus forte qui attaque les sociétés d’emballage et afficher cet articledans les points de distribution pour que tout le monde le sache et ainsi………….la population sera informé de la triste réalité
    Une prise de conscience doit surgir de tout un chacun
    Merci pour cet article

    Répondre
  178. Jacques

    Je voudrais bien qu’imperativement Les Industriels et la grande distribution soient conscients et travaillent vite et bien dans le bon sens pour le consommateur et sa santé
    Sans qu’une Loi les y obligent

    Répondre
  179. Decugis

    Merci pour vos excellents exposés et conseils

    Répondre
    1. Joel

      Nous sommes à la merci des industriels et surtout en ville Vivement la retraite pour repartir dans ma belle campagne et revenir aux choses simples et bonnes

      Répondre
  180. Pierre-Yves Desmonceaux

    Youps ! Dur à avaler. Faut que je prenne des notes.

    Répondre
  181. Czerny

    Je crois que je vais arrêter de manger …..ça va être plus simple !

    Répondre
    1. Pier

      Oui 👍 quoi que l’on fasse
      C’est dangereux 🤮

      Répondre
  182. Marsigne Christian

    C’est de plus en plus dur de rester en bonne santé !!!!

    Répondre
  183. Eliane

    Tout cela est très instructif. Mais comment pouvez-vous conseiller de réchauffer les plats au micro ondes, alors quil est scientifiquement prouvé depuis longtemps qu’il destructure les molécules des aliments et est très nocif pour la santé?
    Cordialement

    Répondre
    1. blandine

      pour le microonde j’aimerais bien connaitre vos references scientifiques car je cherche depuis longtemps des infos fiables à ce sujet?

      Répondre
    2. Gwen

      Réchauffer à la casserole avec un couvercle, c’est à peine plus long et bien meilleur.

      Répondre
  184. Laffont

    Merci pour toutes ces informations !

    Répondre
    1. Walter

      C’est honorable de renseigner sur les emballages et les risques y attachés. Mais a trop vouloir alerter on risque de ne plus faire passer l’information et d’engendrer la méfiance.
      Cordialement.

      Répondre
    2. Anonyme

      Merci pour ces infos..continuez à ns informer!!!!!!!!!

      Répondre
  185. Bernie17

    Qui a dit que trop d’information tue l’information …
    Malheureusement c’est le cas. Je ne m’y retrouve plus, trop c’est trop. Et les industriels, quand vont-ils se mettre à faire de réels efforts pour notre santé et pour la santé de notre planète ???…

    Répondre
  186. d'Angelo

    Merci pour tout c’est renseignements ça devient très difficile de savoir quoi manger et faire ses courses

    Répondre
    1. Soubeyran

      Merci pour ces infos….continuez à nous informer…..

      Répondre
  187. HUMEAU

    Bonjour,
    J’ai bien lu votre article très intéressant, cependant, en ce qui concerne le lait, quel emballage faut il
    privilégier. car, c’est soit du carton ou du plastique, même bio. Jusqu’à ce jour, le lait bio , je le prenais dans des pack en carton. Les bouteilles en verre de lait, à priori, n’existent pas. De plus pour les boites de conserve en métal, j’utilise des boîtes de thon ou de sardine ou de maquereaux . qu’en est il pour ces aliments ? doit on s’en dispenser , car il n’y a pas d’autres emballages .merci de votre réponse cordialement MME HUMEAU DANIELLE

    Répondre
  188. Dudous

    Très bonne information merci

    Répondre
    1. Baumann Doris

      N’y a-t-il pas des bouteilles d’eau en plastique plus ou moins toxiques
      Par ailleurs j’ai vérifié sur différentes bouteilles d’eau mais n’ai pas trouvé d’indication quant au plastique utilisé

      Répondre
  189. Elisabeth klotz

    où trouver les emballages en cire d’abeille ?
    je pensais que les emballages en carton étaient sans problème.

    Répondre
    1. Anonyme

      MOI AUSSI.

      Répondre
  190. galantry

    très certainement vrai, mais à ce moment là il faut revenir au temps des cavernes ou ne plus rien consommer !

    Répondre
  191. Robin Patricia

    Article très intéressant. Mais il est difficile de retenir les différentes catégories de plastique.

    Répondre
  192. CANET

    Très bon à savoir. Il ne reste plus qu’à mettre en pratique. Pas facile quand même pour se débarrasser des habitudes de confort!

    Répondre
    1. Remanofsky

      Je voudrais envoyer cet article à mes contacts sans passer par Facebook ou Twitter. Comment procéder?

      Bravo pour tous ces renseignements

      Répondre
    2. Anita B.

      Un grand merci pur ces conseils judicieux, avec conséquences et conseils. Merci Merci aussi pour l’indication des sources !

      Répondre
  193. Todde

    Très intéressant cet article , sauf que malheureusement la toxicité est à grand échelle , comment tout acheter sans emballage ?

    Répondre
    1. Anonyme

      Il y a des magasins specialises ou acheter au marche.

      Répondre
  194. Agrifood

    Pour travailler dans l’agroalimentaire et avoir une bonne idée de ce qu’il se passe d’une point de vue sécurité alimentaire au niveau des emballages, dans cet article il y a :
    – Des vérités survolées de très haut avec beaucoup (énormément) de données omises ;
    – Quelques petites stupidités ;
    – Un acharnement continue sur le plastique et la soit disant pollution qu’il engendre (comme à chaque fois qu’on en parle), alors que ce dernier est 100% recyclable et que la pollution est uniquement dû à l’imbecile de consommateur qui n’est pas capable de le mettre dans la poubelle jaune.

    Répondre
    1. Moreigne

      Je regrette mais l’agroalimentaire est le dernier endroit oú je trouverai les bonnes informations.trop d’enjeux financiers qui entrainent une désinformation bien structurée.je ne mets pas en doute votre bonne foi!

      Répondre
    2. Bergamote

      quelles sont ces vérités survolées de haut ?
      pourriez vous indiquer de quelles stupidités vous parlez ?

      Répondre
      1. Agrifood

        En terme de vérités, je suis d’accord sur cette vulgarisation du principe de migration, mais on explique pas du tout le fait que le packaging est designé de tel sorte que les molécules pouvant migrées sont en quantité limités et qu’un calcul est réalisé pour démontrer que même si la totalité d’une molécule donnée migrait dans l’aliment, on reste très en deçà des limites réglementaires ou bien défini par l’entreprise (étant donc encore plus strictes que la réglementation). Il est également omis le fait que pour une quantité donnée d’emballage, on a une quantité donnée d’une molécule X pouvant migrée. Il y arrive un moment où l’emballage (je parle donc des éléments plastique réutilisables par exemple), ne contient plus rien à faire migrer.

        Un exemple de stupidité : « Lorsqu’il n’y a pas de sachet protecteur entre l’emballage et l’aliment, le risque de migration des huiles minérales est donc important. » Le terme « sachet protecteur » est très vague. Si on prend l’exemple d’un paquet de céréales, le sachet en plastique ne protège pas les céréales de la migration des encres du carton… Il faut ce que l’on appelle une barrière fonctionnelle pour cela.

    3. MAGAN

      Que répondez vous aux affirmations notamment au sujet des bouteilles d eaux en plastique ?

      Répondre
    4. Myriam

      Malgré tout il est qd même important de limiter tout ce plastique et autres … on en retrouve partout sur les routes, les chemins… l’éducation est primordiale et chacun doit se prendre par la main pour éviter de jeter n’importe où ! Bonjour la France et le respect de soi !

      Répondre
    5. Anonyme

      Le recyclage du plastique en France avoisine à peine 25% et c’est un vrai casse-tête : alors OUI le plastique pollue et c’est une stupidité d’affirmer le contraire ; ce phénomène est très largement diffusé par la presse et sur internet
      http://www.leparisien.fr/environnement/recycles-incineres-que-fait-la-france-de-ses-dechets-plastiques-08-06-2019-8089176.php

      Répondre
    6. Deux sevres

      Mouai mais tout n est pas recycler mais enterrer dans des centres d enfouissement , Mon conjoint y intervient pour réparer du’ matériel, même lui , il en ai dégoûter

      On fait des trous avec « des pelleteuses  » et on met les dechets ….dans notre terre

      Tout ne pas être recycler , trop de travail alors qu’ on nous demande de trier

      Et le comble c est que nos déchets vont partir bientôt en Espagne

      Répondre
  195. KAWDALL

    Merci pour toutes ces informations très instructives 👍

    Répondre
  196. Marguery

    On m’a toujours dit que les sardines en boîte sont excellentes pour la santé, alors quoi penser et quoi faire aujourd’hui…!?

    Répondre
    1. Pala

      Un grand merci pour tous ces renseignements !!!!Très bien à savoir mais quoi manger aujourd’hui ????? Faudrait faire du frais tout les jours pour bien faire et encore ????

      Répondre
    2. Elisabeth Klotz

      très bonnes informations, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas

      Répondre
  197. Anonyme

    Merci toujours ainsi intéressant

    Répondre
  198. Leroy Brigitte

    Merci pour ces bons conseils
    Il est vrai que nous ne pensons pas à toutes ces erreurs

    Répondre
    1. Caroline Chausse

      Difficile de trouver de l.eau minérale en bouteilles de verre à part de l.eau gazeuse…que doit on attendre des industriels pour qu.ils changent leurs contenant et revenir à des boutelles consignées ? Merci pour vos informations trés utiles.

      Répondre
      1. Myriam

        Il suffit d’avoir une bonne eau au robinet !!! Pour éviter toutes ces bouteilles en plastiques . Installez une technologie a eau structurée chez vous !

  199. Jean-Charles DUPIN

    Bonjour
    Pourquoi les plastiques les plus courants sont à jeter à la poubelle (yaourts, contenants transparents etc.) ?
    Ne pourrait-on pas les récupérer afin de les recycler ou au moins les éliminer de façon la moins polluantes ?
    Cordialement

    Répondre
  200. Sophie

    Toujours passionnant et instructif. Bravo pour toutes ces informations.

    Répondre
    1. Gâteau

      Bonjour Julie Merci pour ton article mais comment faire quand le supermarché en vrac le plus près est à 30 mn au moins de chez toi. À bientôt

      Répondre
1 2 3 4 5